Hola Vpn : ce que vous ignorez peut-être

Photo of author
Écrit par Mallory Lebel

Aidons les citoyens à protéger leurs communications & leurs discussions numériques, qu'ils puissent vivre sans craindre d'être surveillés.

HolaVPN est un vpn criant ouvertement qu’il est gratuit. Mais cette utilisation gratuite se fait en échange de la contribution de votre réseau lorsqu’il est inutilisé.

Dit plus simplement : Hola Vpn utilise votre bande passante quand vous ne vous en servez pas. Si vous voulez profiter du réseau sans donner votre propre bande passante inutile, vous devrez opter pour un abonnement payant.

Alors qu’en est-il vraiment du vpn HOLA ?


Avantages : Hola Vpn gratuit

Hola VPN a officiellement démarré sur internet en 2012.

Sa société, Hola Networks Ltd, est basée en Israël. Son site Web affirme qu’il est utilisé par 200 millions de personnes à ce jour. La plupart d’entre eux l’utilisent parce que ce service est gratuit.

Gratuit, Hola utilise votre connexion

L’ironie, c’est que la plupart de ces utilisateurs n’ont pas lu les termes et conditions avant d’installer Hola VPN. S’ils l’avaient fait, ils auraient appris qu’en lieu et place d’un paiement, les utilisateurs apportent les « ressources inutilisées » de leur ordinateur pour créer un réseau peer-to-peer (P2P) alimenté par la communauté.

Ainsi, leurs PC deviennent des « nœuds de sortie » pour les autres utilisateurs.

Au lieu d’utiliser un parc de serveurs situés dans le monde entier, Hola tunnelise grâce à la connexion de ses propres utilisateurs, sans la ch iffrer.

Statistiques

  • Pas de chiffrage
  • Protocoles utilisés : Peer to Peer / Proxy
  • Vitesse : moyenne
  • Netflix : Pas supporté
  • Torrent : Pas supporté
  • Enregistrement des historiques : Vos activités sur le net sont enregistrées
  • Coût : Gratuit
  • Site officiel de Hola

Vitesse assez bonne pour le vpn Hola

Disons-le tout de suite : Selon moi, Hola est un service VPN problématique qui exploite la connexion internet de ses utilisateurs. Cela dit, sa vitesse était assez bonne lors de nos tests et il s’est téléchargé rapidement.

Même les meilleurs VPNs du monde saperont une certaine vitesse de votre performance globale. C’est le compromis que vous faîtes pour la navigation anonyme sur le Web. Un VPN vraiment efficace siphonne une quantité négligeable de vitesse, vous ralentissant, mais pas à un degré notable.

L’originalité de Hola, c’est qu’il n’utilise pas de serveur. Au lieu de cela, il redirige les demandes vers les connexions internet d’autres utilisateurs dans un pays sélectionné.

D’une manière général, nos essais se sont bien comportés, avec des vitesses relatives assez normales.

De plus, Hola a été installé de façon transparente en un temps record grâce à son extension pour le navigateur Google Chrome. Il a fallu moins d’une minute pour télécharger, installer, allumer et commencer à travailler.

Hola apparaît comme un menu déroulant, vous montrant certains des sites les plus populaires dans la région où vous vous connectez. Mais quand j’ai essayé de me connecter à Netflix, le vpn n’a pas fonctionné, victime du système de blocage VPN de Netflix.

La compatibilité de Hola Vpn

Hola est distribué en tant qu’application installée sur le navigateur côté client.

En ce sens, il s’apparente davantage à un proxy qu’à un véritable VPN (voir la différence ici)

Il est disponible pour tous les principaux navigateurs tels que Chrome, Firefox, Internet Explorer, Opera comme extension de navigateur ou application.

  • Il fonctionne également sur les systèmes d’exploitation des PC comme des Mac
  • Il dispose d’applications pour Android et iPhone

Les inconvénients du vpn Hola

  • Hola enregistre vos informations
  • Il vend l’accès à votre connexion internet à des utilisateurs payants
  • Il ne chiffre pas votre connexion

Vos logs et données sont enregistrés

Un grand nombre d’entreprises VPN gratuites enregistrent des informations. Habituellement, elles essaient de le cacher par des détails techniques. Quand vous trouvez un VPN qui s’en tient à une politique stricte de non-journalisation, vous savez que vous avez un gagnant.

NordVPN, par exemple, est ce qu’on appelle le VPN no-log par excellence : ne conservant rien sur vous, il ne peut rien révéler à la justice. 

Hola ne déclare jamais sur son site officiel qu’il n’enregistre pas vos informations. Mais il n’affirme pas non plus ouvertement qu’il le fait.

La seule façon de savoir quoi que ce soit au sujet de ses pratiques est de consulter sa politique de confidentialité.

J’ai vérifié la politique de confidentialité de Hola, et j’ai été choqué par la quantité d’informations qu’il recueille et stocke. D’emblée, nous savons qu’il enregistre tout ce qui concerne votre activité sur internet.

Ce qu’enregistre Hola

  • Quel navigateur utilisez-vous ?
  • Quelles sont les pages Web que vous visitez ?
  • Combien de temps y avez-vous passé?

Hola possède vos informations personnelles, y compris l’adresse IP que vous essayez de cacher. Qui sont ses « filiales et sociétés affiliées » avec qui elle partage tout ça ?

Tunnels de proxy, aucun chiffrement

Les normes de l’industrie exigent l’utilisation du protocole OpenVPN ou Wireguard et du chiffrement AES-256 pour offrir une expérience de navigation vraiment sûre et sécuritaire.

Mais comme je l’ai déjà dit, Hola Vpn est plus à considérer comme un réseau VPN peer-to-peer. Cela signifie qu’au lieu d’avoir des serveurs dans le monde entier qu’il paie pour maintenir leurs connexions, Hola utilise la bande passante de ses utilisateurs.

Si vous vous connectez au Royaume-Uni, vous vous connectez au système inactif d’un utilisateur de Hola basé au Royaume-Uni. Vous « empruntez » son adresse IP.

Hola prétend que d’une certaine façon, ce réseau peer-to-peer vous rend plus anonyme et plus sûr que le cryptage de niveau militaire. Je me connecte aux ordinateurs d’autres personnes, et d’autres personnes se connectent à moi.

J’ai fait quelques recherches et j’ai découvert qu’ils n’utilisent même pas de protocole VPN. Ils envoient vos informations par procuration. Toutes les informations sont envoyées en texte clair et sans aucun cryptage.

Les créateurs de Hola sont volontairement vagues à ce sujet, ce qui les rend dangereux. Inspirer un faux sentiment de sécurité dans l’esprit de ses utilisateurs est contraire à l’éthique.

Les torrents ne sont pas supportés

Hola ne divulgue pas d’information au sujet des fichiers torrents :

  • A-t-on le droit d’en télécharger avec ce vpn ?
  • Comment cela fonctionne-t-il ?
  • Sont-ils tracés ?

Nous avons essayé et ça n’a pas marché. Si vous êtes à la recherche d’un grand VPN pour télécharger des torrents, Hola n’est pas pour vous.

Pas de serveur, pas d’interrupteur d’arrêt

Comme indiqué précédemment, Hola n’a pas de serveur qu’il paie et entretient. En devenant un utilisateur du service gratuit, vous devenez essentiellement un serveur. Toute personne qui veut utiliser le service mais ne permet pas à d’autres personnes d’entrer dans son système doit payer pour le plan premium.

Le vpn ne possède pas d’interrupteur d’arrêt intégré

Un commutateur d’arrêt met fin brusquement à la session d’un utilisateur VPN si sa connexion se déstabilise. Mais je suppose que quand un VPN n’a pas de cryptage, on peut difficilement lui reprocher de ne pas avoir de commutateur d’arrêt.

Une chose que les utilisateurs ne semblent pas comprendre, c’est qu’en s’inscrivant à ce service gratuit, ils acceptent également de devenir des nœuds de sortie pour Hola. Un nœud de sortie est une passerelle à partir de laquelle le trafic arrive sur internet.

La question que je me pose, c’est : si quelqu’un se connectant à votre système via Hola fait quelque chose d’illégal, votre adresse IP étant utilisée, pourra-t-on me reprocher quelque chose ?

Le prix du vpn Hola

Hola est considéré comme un service gratuit. La version premium est la même chose que le plan gratuit, mais vous ne permettez pas aux autres utilisateurs de se connecter à votre propre équipement.

Prix mensuel de Hola Vpn
Prix mensuel de Hola Vpn

Le programme premium de Hola coûte 14,99 € par mois sur une base mensuelle, ce que je trouve excessif quand on pense que les prix de 00NordVPN, chiffré, sont moins chers :

prix de nordvpn
https://desgeeksetdeslettres.com/site-officiel-nordvpn

Comment certains pirates utilisent Hola

En 2014, Hola Networks a commencé à vendre sa liste d’utilisateurs à des tiers en les présentant comme nœuds de sortie. Elle appelait cette liste « Luminati » et facturait 20$ par gigaoctet pour une bande passante qui provenait en réalité de ses utilisateurs !

D’ailleurs, le site Luminati s’est aujourd’hui « reconverti » dans le nom de domaine Brigt Data https://brightdata.com/ qui propose clairement (ou pas) un service assimilé à du botnet géant.

Des pirates ont utilisé le réseau Luminati

En mai 2015, cette politique de Hola a été critiquée par le fondateur de 8chan, Fredrick Brennan. En effet, 8chan a été été attaqué par des pirates qui exploitaient le réseau Hola (source).

Après la plainte de Brennan, Hola a modifié sa FAQ pour y inclure un avis indiquant que ses utilisateurs agissent comme nœuds de sortie pour les utilisateurs payants du service Luminati.

Depuis cette date, des ingénieurs, relayés par 8chan, clament que Hola se présente comme un VPN libre ou un « débloqueur », mais qu’en réalité, il fonctionne comme un botnet mal sécurisé.

La plupart des critiques contre Hola proviennent du fait que de nombreux utilisateurs libres ignorent que leur bande passante est utilisée par d’autres utilisateurs ou est revendue aux utilisateurs de Luminati.

D’autres critiques proviennent des faiblesses inhérentes au logiciel, qui pourrait autoriser un pirate à faire circuler des malware

Des attaques par déni de service distribué ont également transité via le réseau de Hola.

En 2019, Hola aurait reçu une directive des autorités russes l’invitant à s’inscrire dans un registre des sites Web interdits parrainés par l’État, ce qui empêcherait les utilisateurs russes de Hola de contourner la censure de l’État russe.

Hola aurait bénéficié d’un délai d’un mois pour se conformer, sous peine d’être bloqué par les autorités russes.

Le logo de hola vpn

Qu’est-ce que le site Luminati ?

Luminati était un fournisseur de proxy qui, tout comme Hola VPN, appartient à Hola Networks Ltd.

Comme le soulignent les « Conditions d’utilisation » de Hola, en s’inscrivant au service gratuit par Hola VPN, un utilisateur peut devenir un maillon dans le réseau Luminati.

Un tel problème n’existe pas pour les utilisateurs payants de Hola. Luminati vend la bande passante des utilisateurs de Hola à celui qui la paie. Cette bande passante peut alors être utilisée à n’importe quelle fin, livrée au sens éthique et légal de l’acheteur.

  • En 2015, un hacker a acheté à Luminati un paquet d’adresses IP appartenant à des utilisateurs de Hola Vpn.
  • Il les a ensuite utilisées pour mener une attaque DDoS sur 8chan, un tableau d’images populaire.
  • Rien n’empêche des attaques similaires contre des hôpitaux et d’autres installations importantes… Sans parler de toutes les autres activités criminelles qu’il est possible de réaliser en achetant des adresses IP.

Cerise sur le gâteau : Les utilisateurs gratuits de Hola n’ont même pas accès à un VPN, malgré le nom du service. Il n’y a pas de chiffrement dans ce « VPN », il s’agit seulement d’adresses proxy.

Est-il sûr d’utiliser Luminati (Hola VPN) ?

Je n’utiliserais pas Hola. Ils ont été utilisés plusieurs incidents de sécurité dans le passé.

La seule chose qui ressort le plus de leur FAQ est peut-être le fait qu’ils gardent trace de « l’origine et de la destination de chaque demande » afin de signaler les mauvais comportements aux autorités.

Je ne suis pas du genre à être naïf, mais l’une des caractéristiques que je recherche dans un VPN est qu’il n’enregistre pas mon comportement. Ainsi, même si l’entreprise devait faire l’objet d’un mandat ou si ses serveurs étaient compromis, il n’y a aucune trace de moi qui pourrait être trouvée et utilisée contre moi.

  • Les critiques sont mitigées, et plusieurs d’entre elles mentionnent des difficultés d’accès à des sites très utiles, comme Youtube et Google.
  • De plus, comme Hola est facile à détourner pour un DDoS, certains autres sites populaires refusent également de s’y connecter.

Même en lisant attentivement leur site, je n’ai pas vraiment compris si mes données sont chiffrées en transit ou non.

  • Je comprends les forces et les limites de Tor
  • des proxies (et pourquoi certains sont meilleurs que d’autres)
  • et des VPN (et pourquoi certains sont meilleurs que d’autres)
  • Ce que je sais, c’est que j’ai quitté le site de Hola avec plus de questions que de réponses.

Le premier gros problème est que les requêtes DNS ne sont pas protégées, sauf si vous configurez délibérément votre machine pour utiliser un serveur qui chiffre et n’enregistre pas les requêtes

Ce n’est pas un gros problème de configurer le DNS manuellement, mais avec un VPN complet normal, le DNS est pris en charge avec votre autre trafic.

Deuxièmement, si vous faites quelque chose en dehors du navigateur (peut-être du torrenting ou du streaming direct sur votre lecteur multimédia parmi beaucoup d’autres activités), ces activités ne sont pas protégées.

Je suppose que si vous êtes vraiment fauché mais que vous avez de la bande passante à revendre, et que vous êtes prêt à prendre certains risques avec votre vie privée, la version gratuite pourrait être intéressante si elle permet vraiment des connexions rapides.

Mais à 5 € par mois, vous pouvez économiser de l’argent en choisissant un VPN conventionnel très bien noté.

luminati hola

Les utilisateurs de Hola Vpn Free prennent le risque de se faire couper internet

Le VPN Hola Free est donc une application gratuite qui utilise un réseau peer-to-peer (P2P).

Le problème, c’est que les utilisateurs du VPN Hola Free se voient régulièrement bloquer le Wi-Fi parce que leur ordinateur ou appareil envoie des centaines de messages de spam et est considéré comme infecté par un logiciel malveillant.

Explication : 

  • Vous ne savez pas qui emprunte votre connexion avec votre adresse IP
  • Les usagers peuvent se servir de votre adresse IP pour envoyer des SPAMS
  • Ou pour effectuer des choses illicites sur internet

Le VPN Hola n’a AUCUN chiffrement pour dissimuler votre activité sur internet ou vos informations personnelles.

Voici un exemple de courriel reçu par un étudiant surfant dans son université en utilisant Hola

Salutations,

Adresse IP : xxxxxx
Adresse MAC : xxxxxx
NetID : xxxxxx

Vous recevez ce message parce qu’un appareil vous appartenant (détails ci-dessus) a été détecté en utilisant le VPN Hola.

Hola VPN est un service VPN de poste à poste, ce qui signifie que votre trafic internet est acheminé par l’ordinateur d’une autre personne ailleurs dans le monde, et que le trafic internet d’autres personnes est acheminé par le vôtre.

Depuis le début de l’année, nous avons détecté plus de deux douzaines de machines envoyant des centaines de messages de spam par le biais du service Hola VPN, car les spammeurs utilisaient leur ordinateur comme point de sortie.

Ce comportement fait que le réseau de notre université est répertorié comme une source de spam et finit par nuire à tous les membres de notre réseau. En conséquence, nous allons commencer à traiter le service Hola VPN comme un logiciel malveillant et exiger qu’il soit supprimé chaque fois qu’il est rencontré.

Si vous continuez à utiliser Hola VPN après cet avertissement, vous risquez de voir votre ordinateur bloqué du réseau sans fil de l’université.

La désinstallation de ce programme depuis la section Ajout/Suppression de programmes de Windows, ou la désinstallation et le déplacement du programme vers la corbeille sous MacOS, devrait suffire à vous débarrasser de Hola VPN.

Si vous devez toujours utiliser un VPN, il serait préférable d’utiliser un VPN payant, car les VPN gratuits sont connus pour interférer avec votre trafic internet ou violer votre vie privée en le vendant à des annonceurs (ou pire). Je vous remercie de votre attention à ce sujet.

Hola Vpn : pourquoi se méfier (logo bleu)


Verdict

Au final, je ne recommande pas le service VPN HOLA. 

  • Il enregistre tout ce que vous faîtes
  • Il récupère vos données personnelles
  • Il coopère avec les alliances de surveillance
  • Il n »a pas de chiffrement
  • Pour couronner le tout, il vous ouvre à de nouvelles menaces.

Vous ne pouvez pas regarder Netflix, vous ne pouvez pas télécharger de torrent, à quoi sert-il si ce n’est faire de vous un rouage inconnu dans un botnet géant ?


Quelques liens cités dans l’article

Catégories VPN

Vous voulez maquiller votre adresse IP ?

Lancez ce logiciel pour dissimuler votre trafic et votre identité

Nordvpn bannière maquiller votre adresse ip

0 réflexion au sujet de « Hola Vpn : ce que vous ignorez peut-être »

Laisser un commentaire