Les Adblock sont-ils encore utiles ?

Photo of author
Écrit par Mallory Lebel

Aidons les citoyens à protéger leurs communications & leurs discussions numériques, qu'ils puissent vivre sans craindre d'être surveillés.

Qu’est-ce qu’Adblock ?

Un logiciel de blocage de publicité

Les logiciels de blocage des publicités comme Adblock sont connus pour leur capacité à supprimer automatiquement les publicités en ligne indésirables:

  • les bannières web
  • les fichiers audio
  • les vidéo intégrées publicitaires
  • les fenêtres contextuelles

Dans la plupart des cas, un Adblock est une extension pour navigateur internet qui interrompt la connexion entre les fournisseurs de contenu et les réseaux publicitaires tiers. Elle bloque les scripts de suivi qui suivent l’activité web de l’utilisateur.

Ce type de logiciel de filtrage de contenu a fait ses débuts au début des années 2000, après l’essor d’internet, et s’est progressivement imposé depuis.

Pourquoi les gens téléchargent-ils Adblock ?

En 2020, 100 millions de personnes utilisent activement des bloqueurs de publicité sur leurs ordinateurs de bureau, ordinateurs portables, smartphones et tablettes dans le monde (source).

La majorité d’entre elles en ont tout simplement assez de la quantité élevée de publicités agaçantes qui perturbent leur expérience de navigation quotidienne.

Les types de publicité les plus détestés sont:

  • les pop-ups pleine page
  • les publicités audio
  • les publicités vidéo automatiques sur internet

Les formats publicitaires les plus appréciés sont celles qui restent discrètes comme les panneaux d’affichage et les publicités dans les magazines.

Mon cas personnel

J’utilise un bloqueur de publicité pour mon navigateur depuis environ 12 ans.

Le plus grand avantage, c’est qu’avec Adblock, votre ordinateur n’a plus à dépenser sa précieuse puissance de calcul pour télécharger et afficher des publicités. A l’époque des publicités animées en Flash, c’était horrible et je suis content que ce soit derrière nous maintenant.

Adblock bloqueur publicités


Les annonceurs paient les Adblock pour montrer à 200 millions d’utilisateurs des « publicités acceptables »

Des bloqueurs d’annonces autorisant des annonces acceptables

Une poignée de sociétés de blocage des publicités gagnent beaucoup d’argent en ne bloquant pas les publicités de centaines d’annonceurs, dont LinkedIn, Reddit, Amazon et même Google.

La pratique consistant à payer pour contourner les bloqueurs de publicité s’est tranquillement développée depuis plusieurs années. En 2020 la pratique atteint des sommets. Selon des estimations récentes, les annonces d’un groupe restreint d’annonceurs apparaissent sur les écrans de plus de 200 millions d’utilisateurs de bloqueurs d’annonces grâce au programme appelé « Acceptable Ads« .

Plusieurs bloqueurs de publicités populaires participent au programme Acceptable Ads, dont AdBlock Plus, peut-être le bloqueur de publicités le plus populaire au monde.

Des centaines d’annonceurs participent au programme Acceptable Ads, et ceux qui reçoivent plus de 10 millions d’impressions publicitaires supplémentaires tous les mois paient une redevance correspondant à 30 % de leurs revenus supplémentaires pour avoir le droit d’être incorporé dans la liste blanche des Adbloqueurs.

Des Adblocks qui ne bloquent plus mais qui filtrent

Lorsqu’un utilisateur installe AdBlock Plus ou l’un des autres bloqueurs de publicités qui participent au programme des publicités acceptables, il ne sait pas forcément que les publicités de certains annonceurs ne seront pas bloquées. L’information est difficilement lisible.

La plupart des utilisateurs s’attendent à ce que le bloqueur de publicité qu’ils installent bloque effectivement toutes les publicités. C’est bien là le problème.

Adblock Plus, l’un des plus grands acteurs de ce programme, promet avec audace « pas de publicités ennuyeuses » en haut de son site internet, tout en reconnaissant l’existence de « publicités acceptables » en plus petits caractères.

Au final, voici la liste des Adblock qui adhèrent à ce système de liste blanche

  • AdBlock Plus
  • AdBlock Browser
  • AdBlock products
  • AdBlock Premium products
  • uBlock products (pas uBlock Origin qui n’a rien à voir avec uBlock)
  • Crystal products

Les utilisateurs soucieux de la protection de la vie privée

Ces utilisateurs comptent sur les bloqueurs de publicité pour les protéger contre la collecte de données et les traqueurs que la plupart des réseaux publicitaires installent sur un appareil lorsqu’ils affichent leurs publicités.

En janvier 2020, le problème est devenu tel que le sénateur Ron Wyden a demandé à la Federal Trade Commission (FTC) une enquête sur ce qu’il appelle « les pratiques déloyales, trompeuses et anticoncurrentielles dans l’industrie du logiciel de blocage des publicités » (source).

Chronologie de l’adoption des « publicités acceptables » par plusieurs Adblocks bloqueurs de publicités

  • 2011 : AdBlock Plus commence à afficher des publicités en échange d’un paiement.
  • Octobre 2015 : Le programme Acceptable Ads est ouvert aux concurrents.
  • Octobre 2015 : le programme de publicités acceptables est ouvert aux concurrents : AdBlock, notamment, publie une mise à jour qui permet aux utilisateurs de recevoir automatiquement des publicités acceptables.
  • 2017 : Un Comité des publicités acceptables est créé en tant qu' »organe indépendant ».
  • 2019 : Le bloqueur de publicité uBlock est acheté par AdBlock ; commence sa transition vers l’utilisation des publicités acceptables.
  • Mars 2020 : eyeo GmbH annonce que les publicités acceptables atteignent jusqu’à 200 millions d’utilisateurs.

La question se pose donc de l’utilité ou non des Adblocks ou bloqueurs de publicités.


Comment fonctionne Adblock

Adblock est un outil simple. En tant que bloqueur de publicité, il s’intègre à votre navigateur web et utilise un ensemble de filtres pour bloquer un contenu spécifique.

Les filtres

Ces filtres examinent les éléments des sites web en fonction de leur adresse (URL), et indiquent au navigateur de ne pas charger ceux qui correspondent aux éléments filtrés.

Leur mise en place est complexe pour la plupart des utilisateurs, c’est pourquoi les bloqueurs de publicité incluent des dizaines de milliers de règles de ce type et qu’ils les maintiennent à jour au fur et à mesure de l’apparition de nouvelles techniques publicitaires.

La plupart des bloqueurs de publicités proposent un certain nombre de catégories que vous pouvez activer ou désactiver. L’étendue du blocage dépend donc de vous.

Les traqueurs de publicité

Les traqueurs envoient des informations sur vous à des entreprises – éditeurs de sites, sociétés d’analyse ou publicités – concernant votre comportement, le type d’ordinateur ou d’appareil mobile que vous utilisez.

Leur but est de personnaliser ce que vous voyez sur les sites internet:

  • Présentation du site
  • Envoi de publicités en fonction de votre historique

Les traqueurs ralentissent votre navigation sur le web et portent atteinte à votre vie privée.

Ghostery

Ghostery est un bloqueur de traqueurs. Cette extension affiche un bouton dans la barre d’outils du navigateur, qui montre combien de traqueurs se trouvent sur un site.

On peut alors cliquer sur le bouton et choisir les traqueurs à bloquer. On peut en laisser certains actifs – Google Analytics, par exemple – et en bloquer la plupart.

Comment désactiver Adblock
Comment désactiver Adblock pour un site précis

Le combo que j’utilise

Flash

Je ne pense pas avoir Flash dans aucun de mes navigateurs à l’heure actuelle, à l’exception de Chrome puisqu’il intègre Flash.

Navigateur

J’ai déjà utilisé Brave Browser auparavant, et actuellement j’utilise Mozilla Firefox et uBlock Origin, qui à mon avis est un combo génial.

Opera, avec son adblocking intégré, fonctionne aussi très bien même si son Vpn est une calamité selon moi (voir mon avis sur le vpn d’Opera).

Les inconvénients à utiliser un Adblock

Certains sites vérifient la présence de bloqueurs de publicité et refusent de vous laisser continuer à moins que vous ne désactiviez le bloqueur de publicité.

Ce que vous faîtes ensuite ne dépend que de vous. Vous visitez toujours ce site en désactivant le blocage des publicités pour ce site spécifique ?

Une bonne partie d’internet gagne de l’argent en affichant des publicités légitimes.

Si nous installons tous des bloqueurs de publicité, les sites qui dépendent des revenus publicitaires finiront probablement par fermer leurs portes.

Je ne suis pas sûr que ce soit un bon scénario. Il existe bien sûr des publicités vraiment intrusives, en particulier celles qui utilisent des solutions de contournement pour continuer à afficher des publicités et des fenêtres pop-up malgré la protection des navigateurs.

Mais il y a aussi des sites web légitimes qui font des affaires respectables.

Adblock ou uBlock Origin ?

Il faut espérer que le secteur trouve un juste milieu pour afficher les publicités non intrusives tout en interdisant celles qui sont gênantes. Mais jusqu’à ce que cela arrive… je compte sur mon fidèle uBlock Origin.

Quant au plugin « AdBlock », je l’utilisais avant mais je ne l’utilise plus. J’ai trouvé d’autres plugins/ad blockers qui fonctionnent mieux et plus rapidement.

Ublock Origin
Ublock Origin

Pourquoi les « publicités acceptables » des Adblock sont une menace pour votre vie privée

Les publicités en ligne peuvent constituer une menace importante pour la vie privée

La plupart des publicités que vous voyez proviennent de réseaux publicitaires. En plus des publicités elles-mêmes, les réseaux publicitaires installent fréquemment des traqueurs sur votre appareil.

Ces traqueurs permettent aux réseaux publicitaires de recueillir toutes sortes d’informations sur vos activités en ligne. Le résultat final est une base de données d’informations qui comprend souvent des détails très privés glanés par les traqueurs.

Cette base de données, ou profil d’utilisateur, peut être utilisée pour prédire quelle publicité est la plus susceptible de vous faire acheter.

Les « publicités acceptables » vous protégent-elles des traqueurs ?

Pas nécessairement.

Les exigences relatives aux publicités acceptables n’imposent que les caractéristiques visibles des publicités. Elles n’empêchent pas les participants au programme de placer des traqueurs sur l’appareil d’un utilisateur.

Les publicité basées sur les intérêts sont autorisées.

Rien n’est plus effrayant que des publicités qui vous suivent de site en site, ou d’application en application, car vous êtes suivi et reciblé par l’algorithme d’un vendeur désespéré.

Qui paie pour l’affichage de ses annonces ?

Tous les annonceurs participant au programme d’annonces acceptables ne paient pas réellement pour que leurs annonces soient affichées.

Les entités qui obtiennent plus de 10 millions d’impressions publicitaires supplémentaires par mois grâce à « Acceptable Ads » doivent payer des frais de licence importants.

90 % des participants à l’initiative ne doivent pas payer de frais car ils ne reçoivent pas suffisamment d’impressions publicitaires supplémentaires.

Notez que parmi les domaines que se trouvent sur la liste blanche des Adblock, se trouvent des sociétés bien connues comme Amazon, Dell, Google, LinkedIn, Microsoft, Quora, Reddit, Taboola et Yelp. Il y aurait presque un millier de domaines sur liste blanche.


Avantages et inconvénients d’Adblock

Les avantages

  • Vos données personnelles ne peuvent pas être facilement collectées ni vendues
  • Vous avez un plus grand contrôle sur votre vie privée et votre anonymat en ligne
  • Le bruit visuel est réduit sur les sites web que vous visitez
  • Personne ne peut utiliser les ressources de mon système pour la cryptographie
  • Les publicités peuvent être un vecteur d’attaque de logiciels malveillants

Les inconvénients

→ Il m’arrive de devoir trouver une autre source d’information, généralement en utilisant un agrégateur de nouvelles

→ Les logiciels de blocage des publicités ont un effet direct sur les sites web qui hébergent des publicités, ainsi que sur ceux qui gagnent leur vie grâce à l’industrie du contenu en ligne.

De nombreuses pages que nous visitons quotidiennement ne sont gratuites qu’en raison des revenus publicitaires. Sans cela, elles finiront par être obligées de fermer ou de commencer à faire payer l’accès au contenu.

Comment nous l’avons mentionné plus haut, dans une tentative de compromis avec ces sites internet, Adblock Plus a lancé un programme d’annonces acceptables qui permet aux éditeurs de demander à ce que leurs annonces soient pré-approuvées et automatiquement mises sur liste blanche pour chaque utilisateur d’Adblock Plus.

Pour être éligibles, les annonces doivent répondre à une liste de critères pour être considérées comme non intrusives:

  • elles doivent être clairement identifiées comme des annonces
  • elles doivent couvrir moins d’un quart de l’écran
  • elles ne peuvent pas diffuser automatiquement de l’audio ou de la vidéo

La controverse autour du tri effectué par Adblock Plus

Cette initiative est controversée en raison:

  • de sa sélectivité (son taux d’acceptation global n’est que de 10 %)
  • de ses exceptions (les grandes entreprises ayant plus de 10 millions d’impressions publicitaires par mois, telles que Google, Microsoft et Amazon, doivent payer des frais non divulgués pour faire rétablir leurs annonces).

Les sites web plus petits, pour leur part, sont obligés de supplier leurs lecteurs de mettre manuellement leur page sur liste blanche.

Utilisation du CPU en fonction du bloqueur de publicité
Utilisation du CPU en fonction du bloqueur de publicité – Ublock Origin est le plus léger

Comment les annonceurs s’adaptent-ils à Adblock ?

On estime que l’utilisation des bloqueurs de publicité comme Adblock coûtent aux annonceurs des milliards de dollars.

Proposer un abonnement payant

Certains sont tentés d’y répondre en proposant des formules d’abonnement sans publicité pour une somme modique, mais seule une fraction des utilisateurs accepte de payer.

Modifier les adbloqueurs

D’autres installent des bloqueurs de publicités qui prétendent fournir un certain nombre de solutions, notamment des analyses pour mesurer le blocage et « récupérer des publicités ». Cette tentative de subversion des efforts des clients ne fait qu’éloigner les clients.

La meilleure stratégie à long terme consiste à résoudre le problème sous-jacent et à se concentrer sur la création d’une meilleure expérience publicitaire pour les utilisateurs insatisfaits.

La publicité dite « native »

Dans cette optique, de nombreuses entreprises commencent à investir dans la publicité en ligne native: des publicités conçues pour se fondre dans le contenu d’une plate-forme.

Popularisées par BuzzFeed, les publicités natives en ligne sont la version moderne du placement de produit. Lorsqu’elles sont bien faites, elles sont totalement non intrusives. Des études ont montré qu’elles sont deux fois plus ciblées visuellement et qu’elles suscitent 20% plus d’intentions d’achat que les bannières publicitaires traditionnelles.

Comme les publicités natives sont pratiquement indétectables par les bloqueurs de publicité, il s’agit peut-être du moyen le plus simple et le plus efficace pour les annonceurs et les consommateurs de surmonter le choc du blocage.

En changeant la façon dont ils commercialisent leurs produits, les annonceurs peuvent garantir une expérience utilisateur de meilleure qualité et éliminer une grande partie des préoccupations et des frustrations qui conduisent à l’utilisation d’Adblock.

A noter

Vous pouvez aussi utiliser un VPN pour bloquer les publicités : un logiciel comme NordVPN chiffre vos données et bloque les publicités et scripts malveillants tout en vous anonymisant.

Vous voulez maquiller votre adresse IP ?

Lancez ce logiciel pour dissimuler votre trafic et votre identité

Nordvpn bannière maquiller votre adresse ip

0 réflexion au sujet de « Les Adblock sont-ils encore utiles ? »

Laisser un commentaire