Webmestres ? Avec le Panda de Google, convertissez-vous en simples rédacteurs !

Photo of author
Écrit par Mallory Lebel

Aidons les citoyens à protéger leurs communications & leurs discussions numériques, qu'ils puissent vivre sans craindre d'être surveillés.

La réalité est souvent bien moins poétique que ce que l’on croit ou que ce que l’on voit. Vous voulez des preuves ?

– En politique, vous croyiez que les hommes politiques seraient intègres, honnêtes et qu’ils montreraient l’exemple?

– En amour, vous croyiez que votre femme resterait toujours insensible au charme des autres hommes ?

– En référencement, vous croyiez que Google se croiserait éternellement les bras devant toutes les techniques Black Hat SEO ? Que nenni!

Que nenni

Eh ! non, Google se renouvelle, se transforme, transforme les algorithmes de ses moteurs. C’est ce qui fait sa force, mais c’est aussi ce qui fait le malheur de certains webmestres qui basent parfois – sûrement à tord mais après tout qui pourrait les blâmer de vouloir se faire de l’argent rapide ? – qui basent parfois leur référencement sur des techniques litigieuses.

  • Je pense à la diffusion massive de vos liens dans tous les réseaux sociaux qui passent à votre portée, dans l’esprit d’y implanter un maximum votre empreinte.
  • Je pense à la rédaction d’articles dans des fermes à liens, de manière à avoir enfin une de vos URL dans un site au Page Rank 6 😀
  • Je pense à vos efforts répétés pour participer à des forums sans intérêt ou à des blogs complètement nuls pour y afficher votre signature.

Autant de techniques que la mise à jour Panda de Google risque de mettre à mal. Actuellement actif dans les pays anglo-saxons, elle arrive à grands pas chez nous.

Le nouveau menu des réjouissances

  • 1/ Une extension Chrome et une fonctionnalité de Google Search permettent aux internautes de signaler des liens qu’ils n’aiment pas, qu’ils considèrent de faible qualité et qu’ils désirent « bloquer » du résultat de leurs recherches. Ces infos remontent jusqu’à Google qui commence, avec Panda, à les utiliser pour son indexation des sites et leur popularité. (ici pour l’extention, ici pour la transformation du moteur de recherche)
  • 2/ Vos articles de blogs seront de moins en moins jugés un par un : tout votre site souffrira d’une de vos pages faible en terme de qualité. Vous avez donc tout intérêt à supprimer vos articles pourris pour ne garder que les meilleurs, au risque de rabaisser tout votre site vers le bas. En plus, si votre site est considéré comme étant « de faible qualité » (en terme de contenu), le robot Google le visitera beaucoup moins qu’avant…
  • 3/ Les sites en flash sont très pénalisés
  • 4/ Si Google détecte trop de pubs de manière trop visible sur le site, il punit votre référencement dans les résultats des recherches.
  • 5/ Les liens qui pointent sur votre blog depuis un communiqué de presse ne seront plus pris en compte pour le page rank de votre site !
  • 6/ Le référencement par Google ne prendra plus en compte les mots-clés dans les  noms de domaine.

Mon avis

Difficile d’être complètement réfractaire à Panda, qui, il faut le rappeler, est censé venir en aide à l’utilisateur lambda. Il est évident que trop de techniques permettent de faire connaître un site complètement creux mais bien classé dans les 10 premiers résultats de Google. Le moteur de recherche s’en retrouve pénalisé puisque si cela continue, le spam colonisera Google et le lecteur ne pourra plus faire confiance au moteur de recherche.

La philosophie de Panda c’est donc quoi ? Un blog ou un site sera connu s’il a du contenu riche, varié, et régulièrement mis à jour. A l’inverse, un site pauvre en terme de contenu mais pointé par une multitude de liens un peu partout sur le web de manière à augmenter artificiellement son résultat, doit être condamné.

Là où je suis moins et même pas du tout d’accord, c’est sur l’influence des signalement manuels faits par les internautes. S’ils n’aiment pas un lien, ils peuvent le signaler et désormais Google en tient compte. Selon moi cette technique est dangereuse car elle autorise une dictature de la masse. Rien n’empêche un groupuscule de se mettre d’accord pour bloquer en masse un site de manière à plomber son référencement. Rien n’empêche un lecteur, pas d’accord avec votre opinion, de vous signaler rien que pour embêter le webmestre et lui faire perdre son classement. Pas cool, Google.

Une dernière précision : le métier d’écrivain en ligne est de plus en plus prometteur ! Les techniques SEO pour gonfler artificiellement votre référencement étant de plus en plus empêchées, la seule solution pour faire connaître votre source de revenu va bientôt être l’écriture : la rédaction d’articles encore et encore, jusqu’à ce que Google considère votre site comme faisant autorité. Et là, le métier de référenceur sera devenu l’ancien métier d’écrivain-papier !

Catégories Web

Vous voulez maquiller votre adresse IP ?

Lancez ce logiciel pour dissimuler votre trafic et votre identité

Nordvpn bannière maquiller votre adresse ip

14 réflexions au sujet de “Webmestres ? Avec le Panda de Google, convertissez-vous en simples rédacteurs !”

  1. Et maintenant, après le Panda, le Pinguin! L´article reste valable dans l´esprit car le contenu, à savoir le texte est toujours important! En bref, la rédaction est l´avenir du SEO… Enfin la redac, le linking et deux trois bricoles en plus. Il n´en reste pas moins que l´avenir du SEO c´est de bosser chez Google! Ou de se débrouiller pour passer chez la concurrence…c´est un beau pari, reste qu´il est risqué!

    Répondre
  2. Salut je voulais réagir sur ce point :
    « 4/ Si Google détecte trop de pubs de manière trop visible sur le site, il punit votre référencement dans les résultats des recherches. »
    t’inquiètes pas que si c’est de la pub AdSense, ce sera moins pénalisé que les autres régies, c’est à l’avantage de GG de rank des MFA, faut pas se voiler la face, GG est une société qui a pour but de générer des revenus.
    En conclusion les sites MFA auront toujours un bel avenir.
    a+ 🙂

    Répondre
  3. Oui mais il y a aussi autre chose : sans moyen pour les webmarketeurs de faire connaître leur site, la seule solution pour eux de plébisciter leur produit sera :

    1/ de devenir écrivain (lol)
    2/ de payer des pubs Google Adsense (et là Google se goinfre)

    Je suis peut-être un peu cynique, mais avec le temps on le devient de plus en plus quand on voit que tout le monde se bâfre… sauf les petits comme nous.

    Répondre
  4. Google protège son business, à savoir, sans pertinence des résultats, perte de notoriété… alors ceux qui produisent du contenu médiocre doivent disparaître des résultats… point.

    Répondre
  5. Ouais mais je pense aussi que des moyens vont être inventés pour contourner ces tentatives de restriction… Cela n’empêche pas que la rédaction d’articles de qualité devient de plus en plus prisée, il n’y a qu’à voir wikio qui rémunère maintenant à l’article comme les éditeurs payaient à la ligne au 19ème siècle.

    EDIT du 29/12/2012 : Le service Wikio semble avoir fermé (lol), j’ai donc enlevé le lien. Il a vraisemblablement été touché méchamment par Google Panda et la traque aux fermes de liens. Bûche !

    Répondre
  6. Ce Panda est plutôt une bonne nouvelle pour toi Greg qui souhaite vivre de ta plume 🙂
    +1 pour ce rafraîchissement sur ce que va apporter Panda, j’étais passé un peu à côté ^^

    Répondre
  7. Non, Panda n’est pas encore arrivé en France mais on parle de quelques semaines de délai. Encore le temps de nettoyer vos sites si certaines de leurs pages s’apparentent à des fermes à lien..

    Répondre
  8. Panda est déjà op aux USA et UK mais quand est il de la France ? Des prévisions sur la mise à jour ou peut être est elle déjà passée mais si c’est le cas je n’ai pas vu le même impact que dans les deux pays cités ci dessus !

    Répondre

Laisser un commentaire