Startpage : qualités et défauts d’un moteur de recherche anonymisant

Photo of author
Écrit par Mallory Lebel

Aidons les citoyens à protéger leurs communications & leurs discussions numériques, qu'ils puissent vivre sans craindre d'être surveillés.

Gros plan aujourd’hui sur le moteur de recherche Startpage qui clame haut et fort respecter la vie privée de ses utilisateurs et marche sur le même terrain de jeu que Google.

Ce moteur de recherche est souvent utilisé par les utilisateurs de Tor pour surfer sur le dark web. Voyons en détail de quoi il ressort.

A noter :

Nous verrons plus bas que Startpage a été racheté par une compagnie publicitaire en 2019. Nous nous demanderons en fin d’article s’il vaut donc toujours le coup aujourd’hui.

Le mode anonyme de Startpage
Le mode anonyme de Startpage

Ce qui me plaît dans Startpage

Startpage est un moteur de recherche hébergé aux Etats-Unis et aux Pays-Bas. Il ne vous régurgite ni plus ni moins que les résultats de Google Search filtrés à travers un proxy gratuit, de manière à ne pas dévoiler votre adresse IP.

Il est en français et s’adapte à tous les navigateurs, de Firefox à Chrome.

Google donne pour moi les meilleurs résultats du web, en ce sens Startpage paraît intéressant.

Si vous ne voulez pas que les grandes entreprises technologiques tirent profit de vos recherches sur Internet, essayez le moteur de recherche Startpage.

Le moteur de recherche Startpage a été créé aux Pays-Bas en 2006

Faire des tests A/B en webmarketing pour le growth hackingIl offre aux utilisateurs plusieurs niveaux de confidentialité lorsqu’ils effectuent des recherches sur internet.

  • Il protège les utilisateurs grâce à la législation européenne sur la protection de la vie privée
  • Il propose l’affichage anonyme dans ses résultats de recherche : une fonction de navigation privée qui vous permet d’explorer le Web et les résultats de recherche sans aucun suivi.

Qu’apporte de plus Startpage par rapport à Google ?

  • Google enregistre votre adresse IP, il peut la collecter et qui sait comment est utilisée ensuite votre adresse de connexion ? Est-elle utilisée pour vous tracer à travers internet ?
  • Google sait sur quels sites vous avez cliqué même si vous pouvez effacer vos historiques ici.
  • Startpage affirme qu’il n’enregistre pas l’adresse IP. Il n’utilise pas non plus de cookie de suivi.

Sur quelles valeurs repose le modèle économique de Startpage (selon son co-fondateur et PDG Robert Beens)

  • Vous n’êtes pas profilé
  • Vous recevez exactement les mêmes résultats de recherche non biaisés que n’importe qui dans le monde
  • Vous êtes protégés des traqueurs de prix qui donnent à certaines personnes des prix plus élevés sur les produits
  • Vous évitez le vol d’identité et le chantage aux données personnelles

Le mode « Anonymous View » de Startpage

Lorsque vous cherchez un résultat avec Startpage, vous avez le choix entre cliquer sur le lien de la page web ou l’ouvrir avec Ixquick-proxy (le site ne verra pas votre adresse IP mais celle du proxy).

Cela se fait en cliquant sur « Anonymous View« .

Affichage des résultats sous Startpage en 2020

Affichage des résultats sous Startpage

Qu’est-ce que ça change si j’accède à un site en cliquant sur « Anonymous View » dans Startpage ?

StartPage masque votre adresse IP

Lorsque vous vous connectez à un site web via la vue anonyme, le site web ne pourra pas voir votre adresse IP.

Le site web ne verra que l’adresse IP du serveur Startpage.

StartPage masque votre emplacement
  • Les en-têtes de requête qui exposent normalement des informations sur votre localisation sont modifiés.
  • Startpage fait comme si la langue de votre navigateur était l' »anglais », même si vous avez configuré une autre langue.
  • Votre horloge affichera l’heure en UTC, sans exposer votre fuseau horaire réel.
Les fonctions JavaScript sont réécrites et redéfinies par Startpage Ces fonctions marchent toujours, mais avec des garanties de confidentialité pour protéger vos informations personnelles.
Startpage contribue à prévenir les attaques de phishing

Pour éviter les abus, l’Anonymous View n’autorise pas la soumission de formulaires contenant des champs de texte saisis par l’utilisateur.

Cela empêchera certaines actions telles que la connexion à des sites web protégés par un mot de passe ou la soumission d’informations par la méthode POST.

Startpage nettoie toutes les en-têtes Comme toutes les demandes sont faites par le biais du proxy de Startpage, même votre empreinte digitale SSL n’exposera aucune information identifiable de manière unique.
Startpage masque votre infrastructure réseau Votre infrastructure informatique comprend certains en-têtes qui peuvent exposer votre adresse IP ou même votre poste de travail.
Désactivation des fonctions du navigateur qui pourraient prendre vos empreintes digitales

Par exemple, Startpage désactive l’API GyroScope et l’API Batterie.

Le moteur de recherche utilise un ensemble strict de polices autorisées, et prétend aux sites visités que vous n’avez pas d’autres polices installées.

Startpage masque votre navigateur et votre système d’exploitation

Les en-têtes de requête qui identifient votre système d’exploitation sont masqués, et les fonctions du navigateur qui peuvent exposer ces informations seront désactivées ou modifiées.

Le mode Anonymous View de Startpage fait donc comme si tous les utilisateurs avaient le même navigateur et le même système d’exploitation.

Comme nous l’avons dit au départ, Startpage vous donne les mêmes résultats que Google, sauf que ce dernier a tendance à modifier son algorithme en fonction de votre propre comportement, de vos goûts et de vos couleurs.

En effet Google vous connaît très bien, si ce n’est qu’en examinant vos activités sur Android.

Inversement, Startpage utilise le positionnement fait par Google sans ces petits arrangements entre bons amis.

Startpage, au final, c’est Google sans les problèmes de confidentialité.

Startpage : le même Google qu’il y a 20 ans

Si une version plus privée et dépouillée de la recherche Google existait, elle ressemblerait beaucoup à Startpage.

Imaginez un instant une version de Google Search qui n’a pas évolué depuis ses premières années.

→ Au lieu d’une page de résultats encombrée par des widgets d’information, celle-ci serait principalement constituée de liens vers d’autres sites.

→ Au lieu de suivre votre historique de recherche à des fins de ciblage publicitaire, ce moteur de recherche serait résolument impersonnel.

Il s’avère qu’une telle chose existe aujourd’hui dans Startpage, une alternative de recherche Google basée aux Pays-Bas qui met l’accent sur la vie privée.

Bien qu’il ne soit pas le seul moteur de recherche qui respecte la vie privée (DuckDuckGo est un exemple plus connu bien que controversé), Startpage est le seul dont les résultats de recherche proviennent de Google, grâce à un accord unique et de longue date dans lequel Startpage paie le géant de la recherche pour obtenir un flux de liens pour n’importe quelle recherche.

Le résultat est un moteur de recherche qui ressemble beaucoup à celui de Google avant qu’il ne s’oriente vers la recherche personnalisée et la publicité vers 1995.

« Nous ne collectons, ne partageons ni ne sauvegardons aucune information personnelle », déclare Robert Beens, PDG de Startpage. « Cela signifie que nous n’installons pas de cookies. Nous ne stockons pas d’adresse IP. Nous ne stockons pas vos recherches, et nous ne vous profilons pas ».

StartPage ne divulgue pas le nombre de ses utilisateurs, mais a déclaré en 2019 qu’il gérait 3 milliards de recherches par an.

Il affirme aussi qu’il connaît une croissance de 10 % de son volume de recherches chaque année depuis 2015.

Ixquick / Startpage

Il y a quelques années, Startpage cohabitait avec le moteur de recherche Ixquick, suivait la même politique mais cette fois en offrant, en guise de résultat, un mélange entre les résultats de plusieurs moteurs de recherche.

Ixquick régurgitait les 10 premiers résultats des principaux moteurs de recherche déjà existants et en faisait une synthèse (Gigablast, Google, Open Directory, Wikipedia, AOL, AlltheWeb, Altavista, Ask, Bing, EntireWeb).

Mais le moteur de recherche Ixquick a disparu est s’est fait absorbé par StartPage. 

En 2019 encore, lorsque vous cherchiez un résultat avec Startpage, se trouvait une option « Navigation avec Ixquick Proxy« , qui prouvait bien l’affiliation entre Startpage et Ixquick.

Aujourd’hui, cet onglet a été modifié pour être transformé en « Anonymous View« .

Ouvrir un lien avec Ixquick Proxy
Résultats sur Startpage début 2019

Startpage évolue

Résumons donc :

  • votre adresse IP n’est pas collectée
  • le modèle de votre navigateur web non plus (Firefox, Chrome, Opera, etc.)

Le but est de ne pas pouvoir vous identifier et de ne rien collecter.

En 2015, Startpage est devenu le moteur de recherche par défaut du navigateur internet Tor.

Ici la page de Startpage sur la vie privée

Startpage a même ajouté un onglet « News » en réponse à Google News. Cet onglet fournit un flux d’articles basés sur vos résultats de recherche.

Comme Startpage ne collecte aucune donnée sur les utilisateurs, sa sélection d’articles – qui provient du moteur de recherche Bing de Microsoft et non de Google – est intrinsèquement plus neutre.

« Nous pensons que c’est une excellente extension pour notre moteur de recherche sur la vie privée, et si les gens veulent regarder des informations impartiales, à un endroit où elles ne sont pas profilées, ils peuvent venir sur notre site web ».

Startpage vie privée

Les projets de la société sont multiples, notamment l’implantation d’un système de carte routière à la Google Maps

Comment se fait-il que Startpage ait le droit d’utiliser les résultats de Google ?

Beens n’entre pas dans les détails de l’accord de Startpage avec Google, mais il affirme que cet accord a été conclu en partie grâce aux « contacts personnels » de l’entreprise, et en partie parce que Google « a apprécié l’option pour les consommateurs » qui souhaitaient plus de confidentialité.

En tout cas, cet arrangement est tout simplement unique parmi tous les moteurs de recherche.

Bien que Google propose toujours une API qui permet à tout développeur d’accéder à ses résultats de recherche, les coûts élevés et les limites d’utilisation rendraient cette solution peu pratique pour un moteur de recherche polyvalent comme Startpage.

Malgré cela, Google n’a pas encore pris la peine de couper Startpage. M. Beens affirme que les entreprises ont renouvelé leur accord tous les deux ou trois ans depuis 2006, et il n’est pas particulièrement inquiet que cela change.

« Je ne peux pas dire qu’il n’y a pas de risque pour que ce partenariat cesse, car on ne dit pas ça dans la vie », explique M. Beens. « Mais pour autant que nous sachions, ils sont heureux de ce partenariat, et ils estiment que nous offrons vraiment quelque chose de spécial à notre public, aux personnes qui recherchent un moteur de recherche sur la vie privée ».

Startpage vaut-il le coup ?

Qu’on se comprenne bien : avec Startpage, votre adresse IP n’est pas enregistrée par le moteur de recherche. Par contre elle reste enregistrée par le site que vous allez visiter, à moins que vous ne l’ouvriez à l’aide de Anonymous View.

Elle reste aussi visible par votre FAI.

Votre connexion internet en général reste ouverte et visible.

Pour éviter ces désagréments, seule l’utilisation d’un VPN permet de maquiller votre adresse IP pour toute votre connexion et la chiffrer par la même occasion.

Comment ajouter Startpage à Chrome ?

Pour l’utiliser en tant que moteur par défaut sous Google Chrome, procédez comme suit :

  • Allez à cette adresse
  • Dans le champ des URL du navigateur, cliquez droit
  • Choisissez : « Modifier les moteurs de recherche… »
  • Vous tombez sur la liste « Autres moteurs de recherche »
  • Dans la liste cherchez Startpage
  • A droite, cliquez sur « Plus d’actions »
  • Dans le menu qui apparaît cliquez sur « Utiliser par défaut »
Modifier les moteurs de recherche
Modifier les moteurs de recherche
Moteurs de recherche par défaut
Moteurs de recherche par défaut

Vous pouvez aussi enregistrer le favori suivant pour faire vos recherches :

https://www.startpage.com/fr/advanced-search.html

Il s’agit de la recherche avancée du moteur de recherche, toujours pratique pour être précis lors de ses investigations.

Vous pouvez aussi en faire la page de démarrage de votre navigateur.

Notez que cette page de recherche avancée permet d’affiner les résultats en fonction de leur date de parution, leur format, leur nom de domaine, leur langue, pays, etc. Rien de plus normal puisque les résultats Startpage se calquent sur ceux de Google.


Les défauts de Startpage

Liste des 10 inconvénients de StartPage

  • Donne les résultats de Google avec moins de rapidité, ce qui est normal puisqu’il sert d’intermédiaire entre vous et Google : il efface vos données de connexion puis vous regurgite les résultats Google de façon confidentielle
  • Le logo est moche
  • La présentation n’est pas jolie non plus
  • Propose peu de personnalisation d’interface
  • Startpage annonce dans sa politique qu’il coopérera avec les autorités officielles en cas de réquisition…
  • Quelques résultats figurent dans Google et pas dans Startpage (mais à 95% les résultats sont les mêmes)
  • En l’utilisant par défaut, vous vous privez des résultats annexes de Google Search comme Google Images qui reste plus complet que Startpage Images
  • Vous devez aller dans les préférences pour pouvoir afficher + de 10 résultats par page et encore vous êtes limités à 20 résultats par page. 
  • Vous êtes limités dans le nombre de résultats (mais pour ma part c’est suffisant)
  • Vous perdez les suggestions de mots-clés les plus recherchés qui s’affichent dans Google, or pour un webmestre ces suggestions sont utiles pour savoir ce qui intéresse les lecteurs
Startpage limite à 2 pages de résultats Google
Startpage limite à 2 pages de résultats Google

Comment Startpage génère-t-il des revenus ?

L’affichage anonyme du moteur de recherche (affiché à côté de chaque résultat de recherche sur sa page)I vous permet de visiter n’importe quel lien en toute confidentialité.

Le moteur de recherche ne trace pas vos historiques de recherches :

  • A la place, il paie Google pour utiliser ses résultats de recherche
  • Il supprime tous les traceurs et journaux des résultats
  • Il vous offre des résultats de recherche sans publicité

Le moteur de recherche génère ses revenus à partir de la publicité contextuelle. Chaque fois que vous effectuez une recherche, vous pouvez voir jusqu’à trois résultats de recherche sponsorisés en haut de la page de résultats.

Ces publicités sont étiquetées en conséquence. En cliquant sur un lien sponsorisé, vous quittez la page d’accueil pour accéder au site internet de l’annonceur.

La société reconnaît que la diffusion d’annonces contextuelles aux utilisateurs via les résultats de recherche est moins rentable que la diffusion d’annonces comportementales, mais elle estime qu’il s’agit d’un modèle beaucoup plus éthique sur lequel bâtir une société – qui est rentable depuis une quinzaine d’années.

Son avantage non négligeable pour un webmestre

Pour un webmestre, Startpage a l’avantage non négligeable de vous régurgiter les résultats Google de manière neutre et impartiale, sans les dénaturer par vos propres historiques de recherche.

En effet, Google utilisant un cookie de recherche sur votre navigateur internet, il peut modifier ses résultats en fonction de vos antécédents.

Startpage, de son côté, vous restitue les résultats Google sans fioriture, tel que le voit n’importe quel autre internaute. C’est très intéressant pour un webmestre de savoir où il en est de manière officielle et sûre.

Les hauts et les bas de Startpage

Going Viral Growth HackingIl y a un piège dans tout cela : Bien que Startpage obtienne techniquement ses résultats de recherche de Google, ils ne sont pas forcément aussi bons.

J’ai remarqué, par exemple, que Startpage n’obtient pas toujours les mêmes résultats sur les sites de réseaux sociaux tels que LinkedIn et Twitter, et si je recherche un nom entre guillemets avec un terme de recherche, Startpage peut avoir beaucoup moins de résultats que Google.

Startpage a également des difficultés avec les recherches spécifiques à un site:

Si j’entre « site:desgeeksetdeslettres.com » avec quelques mots clés pour trouver un de mes articles précédents, il y a moins de chances que cela apparaisse par rapport à la même recherche sur Google.

M. Beens affirme avoir déjà interrogé Google sur ce genre de divergences dans le passé, mais n’a jamais reçu de réponse claire.

« Nous ne savons pas quelle est la stratégie de Google avec les légères différences que vous avez remarquées », dit-il. « Nous pensons que c’est une excellente source d’information, et nous pensons qu’elle est meilleure que toutes les autres sources ».

L’interface vieillotte de StartPage

L’autre problème est la nature primitive de la page de résultats de Startpage, qui s’en tient largement à l’approche des « 10 liens bleus » dont les moteurs de recherche se sont éloignés depuis des années.

Alors que les tentatives de Google de fournir des réponses instantanées à certaines requêtes peuvent être maladroites et, dans certains cas, problématiques, Startpage va trop loin dans l’autre sens. Il ne fournit aucune réponse en direct, uniquement des liens renvoyant aux sites.

Pour ma part c’est exactement ce que je recherche dans le cadre de mon travail, mais ça peut ne pas convenir à tout le monde.

C’est le domaine que Startpage semble le plus intéressé à améliorer, et cela explique en partie pourquoi la société a accepté en 2019 un important investissement extérieur de la part d’une société de publicité basée à Los Angeles appelée System1.

Qui est System1 ?

Les défenseurs de la vie privée ont critiqué cet investissement, en faisant remarquer que System1 est une entreprise de publicité comportementale ciblant les entreprises.

Le refus de Startpage de divulguer la taille de la participation de System1 n’a fait qu’ajouter à la crainte que l’entreprise ne doive un jour abandonner ses principes de protection de la vie privée.

Cette page sous forme de FAQ tente maladroitement de fournir aux inquiets quelques réponses.

Notons tout de même qu’en mars 2020, Privacy Tools a recommencé à recommander Startpage, affirmant avoir reçu toutes les garanties comme quoi la confidentialité de Startpage n’est pas menacée par System1. Starpage semble donc avoir encore de beaux jours devant lui. 

L’investissement de l’entreprise publicitaire System1 dans Startpage

Beens affirme que System1 essaie simplement de mettre en place sa propre branche de protection de la vie privée, en créant une filiale appelée PrivacyOne, après avoir constaté le changement d’attitude des gens à l’égard de la collecte de données.

Privacy One et System1

Il affirme également que Startpage a prévu dans son accord avec System1 des dispositions visant à garantir toutes les décisions relatives à la vie privée.

L’investissement, dit-il, ne fait que donner à Startpage plus de ressources pour créer des fonctionnalités telles que l’onglet News. L’entreprise travaillerait également sur une fonctionnalité de cartographie mais n’a pas encore dit comment elle fonctionnera ni d’où viendront les données de cartographie.

Le moteur de recherche qui en résultera ne sera jamais exactement comme Google. Mais avec quelques onglets et panneaux d’information supplémentaires comme les cartes et la météo, il s’en rapprochera.

Pourquoi je continue à utiliser Startpage quand même

Certes System1 a investi dans Startpage dans le but de récupérer son argent à la puissance 10.

Il existe un MARCHÉ pour la vie privée, et System1 a investi pour gagner de l’argent, évidemment.

Mais vous pouvez gagner de l’argent en commercialisant la protection de la vie privée. Grâce à cet investissement, Startpage pourra accroître son influence de manière exponentielle.

Startpage est lié par un contrat de confidentialité et ne dit pas tout aux gens, on s’en doute. Trois questions principalement me turlupinent:

  • Si Startpage a ce contrat extraordinaire avec Google l’autorisant à délivrer ses résultats, n’est-ce pas parce qu’il reverse de l’argent à Google ? Combien ? Reverse-t-il de l’argent ou des données ?
  • Comment System1 va-t-il utiliser les données des internautes ?
  • System1 étant basé aux Etats-Unis, est-il sous le coup de l’espionnage de la NSA ?

SEMRUSH : un outil pour trouver les meilleurs mots-clés aimés des moteurs de recherche dont StartPage

Trouver les bons mots-clés qui vous permettront d’augmenter votre trafic internet sur StatPage, Google et même Bing : voilà ce que fait cet outil SEO complet.

Il analysera aussi vos sites pour vous donner des opportunités de trouver des backlinks et une aide en terme de création de contenu marketing.

SEMrush offre un accès gratuit à ses produits de médias sociaux et de génération de leads.

  • Cela comprend l’accès gratuit à l’ensemble des fonctionnalités de son Social Media Toolkit
  • Il permet aux entreprises de suivre la concurrence
  • d’éditer des images et de programmer en masse les publications sur les médias sociaux
  • Semrush comprend également l’accès à Oppty, une solution de génération de leads et de prospection pour les agences de marketing numérique et les indépendants.

Ici sa démo gratuite

Startpage mieux que DuckDuckGo

Tout cela est vrai… Mais à mon sens rien n’est plus suspect que DuckDuckGo. Ce moteur, pour moi, m’apparaît comme une tentative d’opposition contrôlée. La meilleure façon de contrôler l’opposition est de la diriger nous-mêmes.

Si je continue à travailler avec Startpage, c’est d’abord parce que je ne pourrais pas me passer des résultats Google, étant moi-même un webmestre cherchant à me classer dans ce moteur de recherche.

Comment voir les bonnes positions de mes concurrents si je regarde les résultats de Bing? Bing n’apporte que quelques pourcentages seulement de mes visiteurs !

Duckduckgo, à ce que je sache, régurgite simplement les positions du moteur de recherche Bing, comme de nombreux autres à l’image de Qwant. Je ne peux tout simplement pas travailler avec ça.

Les internautes qui n’ont pas mes préoccupations sont pour leur part libres de choisir le moteur de recherche qu’ils préfèrent (ici notre avis sur le moteur de recherche Ecosia). 

De deux, j’adore le fait que Startpage me donne des résulats épurés :

  • épurés dans leur forme
  • sans les rich snippets
  • sans les résultats directs de Google

Epurés aussi dans leur fond, dénués qu’ils sont de la pollution de mon propre historique enregistré par Google.

Le classement des sites les uns par rapport aux autres: voilà pour moi la définition d’un moteur de recherche. Je n’ai jamais souhaité que Google copie sur Wikipédia !

Les questions importantes pour Startpage, comme le fait que la technologie n’a pas changé et que les dirigeants fondateurs gardent le contrôle sur les décisions relatives à la confidentialité, semblent pour l’instant toujours en place.

Pour l’instant ça me va… même si je sais très bien que la protection de ma vie privée ne peut pas être entièrement gérée par un moteur de recherche. 

Quel genre d’internaute sera intéressé par Startpage ?

  • Si vous n’aimez pas DuckDuckGo (qui donne des résultats Bing/Yahoo)
  • Si vous voulez voir les résultats de Google sans ses annonces qui vous suivent partout où vous allez
Catégories Web

Vous voulez maquiller votre adresse IP ?

Lancez ce logiciel pour dissimuler votre trafic et votre identité

Nordvpn bannière maquiller votre adresse ip

2 réflexions au sujet de “Startpage : qualités et défauts d’un moteur de recherche anonymisant”

    • Bonjour,
      Le DNS ne masquera pas votre IP, juste il évitera la censure de votre FAI. Startpage masque votre IP uniquement à l’intérieur du moteur de recherche, mais dès que vous cliquez sur un lien et sortez de ce moteur, votre adresse réapparaît.

Laisser un commentaire