Et si Firefox mourrait ?

Photo of author
Écrit par Mallory Lebel

Se sentir libre de concilier "vie privée" et "vie numérique" sans intrusion.

Ma page Facebook

Constat : les navigateurs internet utilisés dans le monde

Firefox est mort depuis un certain temps déjà.

  1. Le point de croisement avec Chrome a été atteint en novembre 2011, lorsque cette société détenait 23,5 % de parts de marché.
  2. Le point de croisement avec Safari était en juin 2014, avec 13,78 % de part de marché.
  3. Le point de croisement avec IE était en septembre 2015, avec une part de marché de 9,83 %.

Sa part de marché est maintenant de 4,1 %.

Les deux seuls navigateurs viables aujourd’hui sont Safari et Chrome. C’est pourquoi IE est devenu Edge, basé sur Chromium.

Statistiques d’utilisation des différents navigateurs dans le monde

Firefox peut-il être sauvé d’une fin annoncée ?

MozillaCa sent le roussi pour Firefox. Mozilla Firefox a déjà effectué 2 vagues de licenciements (source) et quelques-uns de ses ingénieurs se plaignent ouvertement que Google saboterait leur navigateur.

Selon eux, Google faut buguer ses services quand ils sont mis en route par Firefox, et met un temps fou avant de corriger ses bugs… suffisamment de temps pour que les utilisateurs passent de Firefox à Chrome (source).

La firme devient dépendante des reventes de données à Google pour pouvoir vivre. Elle affirme avoir des projets en tête pour retrouver une autonomie, mais ces projets laissent dubitatifs :

  • Une application premium pour gérer les signets (Pocket)
  • un chat privé de discussion
  • un VPN intégré à Firefox (NordVpn le fait déjà)
  • de nouveaux outils de confidentialité encore inconnus

Firefox devient-il inutile ?

  • Je suis revenu à Chrome depuis Firefox car je ne pouvais même pas googler quoi que ce soit sur Firefox à cause de certificats expirés.
  • Ces dernières semaines, j’ai eu des problèmes d’accès à des sites web. Les problèmes vont et viennent comme les moustiques pendant l’été.
  • Ces dernières années, j’ai observé comment Firefox devenait de plus en plus lent, extrêmement lourd à lancer.

J’utilise un ordinateur portable puissant avec 16Gig de RAM et pourtant il est ridiculement lent avec FF. Quand j’utilise Chrome il démarre en un clin d’oeil, et il charge les pages en 3 à 7 secondes maximum.

Firefox prend jusqu’à une minute, voire plus dans certains cas.

C’est avec le coeur lourd que je vais laisser tomber une fois de plus Firefox, je l’ai fait fonctionner avec et sans add-ons et pourtant c’est toujours un déchet. Je l’ai essayé sur trois machines, deux sous Windows et une sous Linux, et sur trois machines c’est la même chose, ça me stresse à chaque fois.

Malheureusement, je dois retourner à Chrome ou à un autre navigateur web.

J’aimerais que les développeurs de Firefox s’arrêtent pour une fois d’essayer d’imiter Chrome et de faire quelque chose de différent, de rapide, de fiable et surtout qu’ils arrêtent de donner des excuses chaque fois qu’un problème est soulevé par les utilisateurs.

Softwares Mozilla
Softwares Mozilla

Si Firefox meurt, Google est en situation de monopole

Le problème, c’est que si Firefox meurt, Google deviendra internet lui-même :

  • Google aura un navigateur
  • un moteur de recherche
  • et un système d’exploitation

On peut même penser qu’il n’est pas dans l’intérêt de Google de perdre un concurrent (même si ce concurrent est largement financé par lui), car plusieurs gouvernements le qualifie déjà de monopole.

Si Mozilla Firefox meurt, ses projets meurent aussi

Si firefox est mort, beaucoup de ses projets incluant le navigateur Tor meurent aussi, alors espérons que ça ne se produise pas. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je ne crois pas que Firefox mourra un jour, et encore moins de sitôt.

Mais même si cela se produit, la beauté de l’open source fait que même si le projet principal meurt demain, n’importe qui peut le reprendre et le faire fonctionner.

J’imagine que si Mozilla se dissolvait, de nombreuses communautés sortiraient de ses cendres et créeraient un Firefox amélioré qui leur conviendrait mieux.

Firefox n’est pas mort, mais il est sur une tendance à la baisse

Les objectifs de gestion de Moz ne semblent pas bons.
Le financement de Moz est largement contrôlé par son concurrent Google.
Google et d’autres groupes continuent de pousser les normes du web à être plus complexes et changeantes, afin qu’aucun nouvel acteur ne puisse entrer facilement sur le marché.
Apple reste le seul indépendant fort avec leur forçage de Webkit sur beaucoup de leurs appareils.

➨ L’anéantissement de la concurrence entre navigateurs

2 astuces pour améliorer votre anonymat en ligne

1/ Pensez à l'utilisation d'un VPN : une application VPN va changer votre adresse IP pour simuler celle de n'importe quel pays. Vous pourrez donc accéder à n'importe quel contenu, même celui qui est géo-restreint. Ce logiciel chiffre aussi votre trafic internet pour éliminer les malwares et les risques de piratage.
2/ Pensez à utiliser un gestionnaire de mots de passe : Il va enregistrer vos mots de passe (compliqués) pour les insérer automatiquement pour vous, et il peut vous générer des mots de passe compliqués aléatoires (versions déclinables pour téléphones et ordinateurs).
L'offre NordVPN cumule les 2 avantages

Il existe des groupes plus petits qui travaillent sur leurs propres moteurs de navigation (Netsurf, Flow) et sur les plates-bandes de Mozilla (Seamonkey, Palemoon) ; cependant, ces groupes sont destinés à un marché plus restreint.

En fin de compte, si les navigateurs ne coûtent pas d’argent aux utilisateurs, il s’agit toujours d’un marché concurrentiel acharné, où le contrôle et l’argent sont les maîtres mots.

➨ Pourquoi Google vise le monopole

Add-ons vie privée Firefox et ChromeGoogle veut que tout le monde soit sur Chrome pour pouvoir collecter le plus de données possible et commercialiser le plus possible. Si ce n’est pas Chrome, alors ils veulent que tout le monde soit au moins sur un moteur chromé afin de pouvoir contrôler l’orientation des standards du web et ainsi rendre plus difficile pour les concurrents de regagner des parts de marché et des parts d’esprit.

Un monopole d’utilisateur joue directement sur leur profit, c’est une entreprise.

Apple veut garder tout cela hors de ses appareils mobiles, donc ils forcent Webkit (même si votre navigateur revendique un nom différent, c’est toujours Webkit sous le capot, juste reskinné – Il faut faire une évasion pour contourner ce problème).

Cela leur permet de mieux contrôler leur plate-forme et leurs appareils, ce qui est une stratégie à long terme pour éviter que d’autres entreprises ne trouvent des moyens de tirer profit de leurs appareils.

➨ Pourquoi Firefox veut résister ?

Don’t Touch My Tabs (plugin Firefox)

Firefox veut exister pour diverses raisons.

Beaucoup de développeurs et de partisans pensent que c’est la bonne chose à faire pour la liberté du web et pour la sécurité des utilisateurs (ici les meilleures extensions à installer sur Firefox pour protéger votre vie privée).

Malheureusement, les dirigeants semblent également vouloir en faire une entreprise viable à part entière (sans vendre les données des utilisateurs).

Je ne pense pas que Google les laissera jamais faire, mais je suis plus qu’heureux qu’ils se fassent du mal en essayant. Ils viennent de dépenser des millions de dollars pour acquérir l’add-on Pocket, voyons ce que Mozilla va en faire.

Maquillez votre adresse IP

Être anonyme sur internet

Nordvpn bannière maquiller votre adresse ip

7 réflexions au sujet de “Et si Firefox mourrait ?”

  1. En tan que développeur, j’ai remarqué de nombreux problèmes au niveau de firefox ces derniers temps.
    Comme par exemple, une mauvaise gestion du cache pour les feuilles de style alors que les autres navigateurs les rechargent convenablement.
    Du coup, je me suis mis à utiliser des navigateurs basés sur chromium, comme google chrome ou microsoft edge qui représentent une part plus importante du marché.
    L’article est très incomplet, il existe plusieurs vraies raisons, la première c’est l’explosion depuis 2010 du marché mobile, les gens utilisent très majoritairement android, ce qui boost l’utilisation massive de chrome qu’ils retrouvent sur leurs ordinateurs fixes.
    Ce phénomène explique aussi les 15% de parts du marché de safari qui est aujourd’hui aussi basé sur chrome, les utilisateurs apple achètent souvent toute la gamme apple et utilisent safari sans se poser de question avec leur compte icloud qu’ils finissent par payer pour avoir plus d’espace disque ou des chansons, à l’instar de l’éco système google.
    Il ne faut pas séparer le navigateur internet de l’utilisation d’un système électronique dans sa globalité, c’est comme se focaliser sur une vis quand on monte une étagère, les gens utilisent un système d’exploitation complet, le navigateur n’est qu’une parti des outils qu’ils utilisent au même titre qu’une suite bureautique ou qu’un logiciel de dessin pour faire des schéma quand ils en ont besoins.
    On pourrait aussi citer des système d’automatisation des navigateurs, là encore, chrome frappe à la porte avec selenium ou pupetter qui permettent des test automatisé basé sur chrome, ce qui renforce la qualité des applications basées sur le moteur opensource de google.
    Rappelons l’origine de firefox en passant, c’est une version très épurée de netscape dont le but était de fournir à AOL TimeWarner un navigateur propriétaire différent d’internet explorer.
    Il n’est en aucun cas plus noble que chromium (base opensource de chrome).
    Pour ma part je pense qu’effectivement, l’extinction de firefox est programmée et inéluctable.

  2. Salut,

    Tu es en train de lire un blog, je ne suis pas journaliste, je n’ai pas le droit de donner mon avis ?

    Tu es manifestement ce genre de personne qui croit encore qu’on peut passer 5 heures par jour, 7j/7, à entretenir un site internet sans rémunération.

    Bon courage dans ta vie.

  3. Il n’y a absolument aucun partit pris dans cet article,…et on glisse nordvpn des qu’on peut alors que c est loin d’etre le meilleur et le moins cher et on est la pour aider le citoyen …
    pitié….

  4. Cet article a de grosses lacunes et pas mal d’informations erronées, cependant c’est vrai que firefox semble s’enfoncer inéluctablement.

  5. Merci pour cet article. Clairement ça serait vraiment triste. Je suis Firefox depuis 10 ans, je ne supporte pas Chrome, encore moins l’environnement GOUGLE. Je ne suis pas complotiste, mais bon, être collé au derrière par une entreprise privé qui a le PIB d’un pays non merci..

Laisser un commentaire