Les politiques peuvent-ils limiter internet ?

Photo of author
Écrit par Mallory Lebel

Se sentir libre de concilier "vie privée" et "vie numérique" sans intrusion.

Ma page Facebook

On a l’impression, dans nos pays occidentaux « protégés », qu’internet est naturel et que c’est un acquis. Pour ma part, je suis convaincu qu’il faut constamment se battre pour notre liberté et qu’au contraire, il faut rester vigilant sur cet acquis.

Les gouvernements dans le monde entier, même aujourd’hui, jettent un regard en biais sur cette liberté mondiale et parfois, évoquent le désir de la contrôler ou de la censurer : pour des raisons morales (les sites pornographiques par exemple), sociale (création d’une loi sur l’alcool ou les jeux par exemple) ou sécuritaire (empêcher l’émergence de groupes opposés aux politiques en place).

Quand on y réfléchit, on constate qu’en effet, nos gouvernements, même dans nos pays, auraient le pouvoir, s’ils voulaient, de nous restreindre ce droit à communiquer et rechercher sur internet. Le but de cet article est de savoir comment ils s’y prendraient.

2 astuces pour améliorer votre anonymat en ligne

1/ Pensez à l'utilisation d'un VPN : une application VPN va changer votre adresse IP pour simuler celle de n'importe quel pays. Vous pourrez donc accéder à n'importe quel contenu, même celui qui est géo-restreint. Ce logiciel chiffre aussi votre trafic internet pour éliminer les malwares et les risques de piratage.
2/ Pensez à utiliser un gestionnaire de mots de passe : Il va enregistrer vos mots de passe (compliqués) pour les insérer automatiquement pour vous, et il peut vous générer des mots de passe compliqués aléatoires (versions déclinables pour téléphones et ordinateurs).
L'offre NordVPN cumule les 2 avantages

Mon ensemble bureautique à la maison

Comment manipuler ou limiter internet ?

  • Ils pourraient bloquer internet eux-mêmes
  • Ou déléguer cette censure à des entreprises privées en leur créant des lois pour qu’elles puissent épier / contrôler / bloquer internet.
  • Certains gouvernements ont déjà réussi à limiter internet à telle ou telle portion
  • Au contraire, il est aussi possible d’obliger les utilisateurs à se rendre sur tel ou tel site
  • Il est facile aussi de commander les FAI et de les obliger soit à supprimer certains accès, soit à surveiller : Le gouvernement pakistanais, en 2010, a demandé à tous les FAI du Pakistan de bloquer Facebook parce qu’il ne pouvait pas empêcher la diffusion des caricatures de Mahomet. Jusqu’en 2010, la Chine demandait à la filière locale de Google de supprimer du contenu qui ne plaisait pas au gouvernement.
  • Autre possibilité : la suppression simple et bête d’internet pour tout le monde. En Corée du Nord, Internet a déjà été coupé entièrement à la population durant des périodes limitées (cf. l’affaire du Népal en 2005). 

En France, j’ai moi-même entendu, lors de certaines périodes électorales, des candidats se prononcer en faveur de la censure d’internet, pour des raisons morales (racisme, etc.) ou pour empêcher le piratage.

Cette question n’est pas si éloignée du débat actuel sur la liberté d’expression tout court. Internet est un moyen de communication qui permet la diffusion de l’information à vitesse grand V. Il serait dangereux, pour des préoccupations ponctuelles, de supprimer une telle source de commucation et d’apprentissage, même si bien entendu chacun doit être responsable de ce qu’il dit sur la toile. C’est à nous, électeurs, de veiller au respect de notre liberté.

Voir aussi notre article de 2009

Maquillez votre adresse IP

Être anonyme sur internet

Nordvpn bannière maquiller votre adresse ip

3 réflexions au sujet de “Les politiques peuvent-ils limiter internet ?”

  1. Effectivement ça fait peur, perso je pense qu’il y a trop d’argent à gagner avec Internet et qu’ils ne le couperont jamais, nos gamins sont déjà accrocs à Internet, c’est une niche énorme pour faire rentrer de l’argent.
    Par contre je crois à un Internet v2 basé sur des protocoles sécurisés de base.

    Répondre

Laisser un commentaire