Les dangers des tchats internet

Photo of author
Écrit par Mallory Lebel

Aidons les citoyens à protéger leurs communications & leurs discussions numériques, qu'ils puissent vivre sans craindre d'être surveillés.

L’avènement d’internet a ouvert un large éventail de possibilités pour les personnes de tous âges et de toutes capacités.

De nos jours, vous pouvez facilement communiquer en temps réel avec vos amis et votre famille situés dans n’importe quelle partie du monde par le biais d’applications de clavardage, de courriels et d’autres outils web populaires.

De plus en plus de gens utilisent des applications mobiles pour discuter et se faire de nouveaux amis. Bien que l’idée de rassembler plus d’adeptes et d’amis semble très attrayante, particulièrement pour les adolescents, elle les expose au risque d’être exploités par des prédateurs en ligne. Par conséquent, il est extrêmement important pour les parents de connaître tous les services et applications de clavardage que les enfants et les adolescents utilisent de nos jours.

Par exemple, Ome TV est aujourd’hui une application de rencontre à succès, où les gens peuvent se livrer à des conversations aléatoires avec des étrangers, des connaissances ou même des amis à la condition qu’ils montrent leur visage lors de discussions vidéos en temps réel. De telles conversations peuvent souvent devenir inappropriées, entraînant des banissements pour violation des règles de conduite. Comme il n’y a pas de contrôle majeur lors de l’inscription à ces applications, les mêmes utilisateurs peuvent réutiliser l’application en utilisant une identité différente et reprendre leurs activités prédatrices.

Nous allons vous expliquer les risques les plus courants associés à de telles discussions sur internet.

Dans cet article nous allons d’abord examiner les dangers des salons de tchat internet et des messageries instantanées de drague pour l’individu naïf et bien intentionné. Ensuite, nous aborderons le thème des dangers du sexe en ligne.

Les tchats internet


Intro

Je ne parle pas des « chats » mais des salons de « tchat » internet dont le but est le suivant : vous vous inscrivez, vous vous décrivez brièvement, et vous avez accès à des milliers d’individus ayant des caractéristiques communes avec vous (l’âge, le sexe, la résidence, etc.). Nous évoquions même dans cet article l’existence de salons de tchat « anonymes » permettant de parler sans aucune inscription.

Utilité

Ces salons de discussion (pour parler français) sont utilisés principalement par les personnes désireuses de faire des rencontres. Ne nous voilons pas la face, nous parlons pour la plupart du temps de rencontres amoureuses. Les personnes célibataires principalement, cherchent l’âme soeur par ce moyen… mais pas seulement les célibataires.

Exemple concret

Je ne vous donnerai aucun lien dirigeant vers tel ou tel salon de chat puisque je n’en utilise jamais. Cependant, il y a longtemps, je suis allé quelques fois sur le portail CARAMAIL qui, je ne le savais pas alors, représentait le salon de chat le plus important de la communauté francophone (le site n’existe plus à l’heure actuelle). A l’époque le portail était basique puisque d’après mes souvenirs on choisissait entre différents salons (ex : rencontres amoureuses, informatique, classe d’âge 20/30, classe d’âge 50/60, etc.) ; contrairement à aujourd’hui on ne voyait pas les photographies des interlocuteurs. Lorsque l’on voulait parler à un pseudo en particulier une fenêtre « privée » s’ouvrait.

En ce qui concerne les discussions, en général ce n’était pas de la littérature, on avait affaire soit à des âneries, soit à de la drague :

Salut toi!
ça va tranquille et toi?
Tu fait quoi dans la vie?
Ouais, je suis étudiant!
Tu habites où?
Moi j’ai un appart pour moi tt seul 😀
Tu as un mec?
Moi non plus, c’est trop triste!
Tu cherches une relation?
Quel genre de relation? courte, tranquille.. .. ou sérieuse?
Tu es comment? Moi beau fort intelligent et modeste!
Cool, tu a l’air super mignonne!
Tu aimes t’habiller comment? classe, sexy, décontracte… ?
Tu ne t’habilles jamais sexy?
Tu mets quoi pour être super sexy?
Humm et dessous?
Tu as déjà fait des trucs coquins?
*** Vous avez été ignoré par Cybertruc ***

Dangereux ?

Personnellement je trouve ces salons de tchats dangereux. Pourtant je suis quelqu’un de très attaché aux libertés individuelles.

Pas « dangereux » pour tout le monde, non, mais particulièrement pour les gens sincères ou naïfs qui cherchent véritablement l’âme soeur sur ces forums. C’est clairement un moyen simple et rapide pour trouver quelqu’un à qui parler. Cependant, c’est également un nid à pervers. Les pseudos à connotation féminine se font harceler par des personnes assoiffées de sexe. Inversement, le garçon timide cherchant chaussure à son pied pourra-t-il faire confiance à une fille recevant chaque jour des dizaines de propositions de sorties par des dizaines de pseudos ? Ce même garçon plein d’espoirs sait-il que la fille à qui il vient de parler reçoit chaque jour des messages privés contenant des photos de « beaux gosses » ou d’autres de nature pornographique ?

Est-ce vraiment un moyen fiable de faire une rencontre durable ? Personnellement je ne le crois pas. La tentation de papillonner est trop forte. La proximité avec des gens malintentionnés est trop étroite. Un moyen de faire une rencontre d’un soir ou d’une semaine ? Oui ça l’est. C’est aussi la meilleure façon de recevoir une grosse baffe quand vous vous rendrez compte que la personne qui s’est dite célibataire et esseulée est en fait mariée et désireuse de vous utiliser un peu.

Dans tous les cas, surveillez votre fille de 14 ans quand elle commence à surfer sur ce genre de plate-forme. Internet doit être protégé pour l’ouverture d’esprit qu’il engendre et la découverte d’un monde aux milles cultures ; quelques-uns en profitent toujours pour traquer les plus faibles.

Suppositions – futur proche

Qu’arrivera-t-il quand tout le monde sera relié par internet et que ce mode de communication sera le seul utilisé par l’humanité ? Après tout, certains couples parviennent certainement à se former au milieu de cette jungle qu’est la toile. Quand chacun d’entre nous sera habitué à recevoir des centaines de propositions indécentes ou à vivre des centaines d’expériences, nos relations amoureuses auront peut-être radicalement changées. La norme ne sera peut-être plus le couple mais le papillonnage pour réutiliser ce joli terme. Un joli terme servant peut-être à cacher de vilaines choses.

Les risques de faux profils

Les personnes ayant des intentions malveillantes peuvent facilement ouvrir des comptes avec ces applications de chat, souvent sans avoir besoin d’aucune vérification d’identité. Il est donc courant de trouver de nombreux faux profils sur ces services. Les personnes qui détiennent ces faux profils peuvent attirer des adolescents et des adultes innocents pour qu’ils partagent des informations confidentielles, qui pourront ensuite être utilisées pour les exploiter.

Chiffrement incorrect

De nombreuses applications de chat en ligne ne fournissent pas un chiffrement absolu pour les informations partagées sur leurs plates-formes. De plus, toute personne exécutant une telle application sur des plates-formes Wi-Fi publiques court un risque accru que ses données soient compromises. Comme nous l’expliquions dans cet article, l’utilisation d’un VPN est fortement conseillée avant de se rendre sur ces plates-formes.

Le piratage de compte est un autre problème courant rencontré dans les applications de chat en ligne. Les hackers qualifiés peuvent facilement pirater les comptes de chat et extraire des données confidentielles, qui peuvent ensuite être utilisées à des fins malveillantes.

Une fille tchate en ligne

Agrandir l’image

Les risques du sexe en ligne ou comment le cybersex peut vous causer des ennuis


La sécurité sur internet est quelque chose dont tout le monde doit être conscient. Une partie de l’attrait du cybersexe, ou sexe en ligne, est qu’il donne un sentiment de sécurité et d’anonymat à l’utilisateur. En réalité, c’est tout le contraire. Votre activité sur internet est très accessible aux autres, dont beaucoup se fichent de vos intérêts.

Certains types de sites sexuels sur internet présentent un risque particulièrement élevé. Voici quelques risques réels qui se sont produits pour certaines personnes qui cherchaient à avoir des relations sexuelles en ligne.

Problèmes de santé

Une étude sur le sexe en ligne a montré qu’un plus grand nombre de femmes que d’hommes ont des relations sexuelles réelles avec des personnes qu’elles rencontrent en ligne. Cependant, une autre étude a montré que les femmes qui le font prennent plus de risques sexuels et ont des taux plus élevé de maladies sexuellement transmissibles, dont le VIH.

Une autre étude sur les jeunes a montré que les jeunes hommes hétérosexuels qui rencontraient des partenaires en ligne étaient moins susceptibles d’utiliser des préservatifs. Les jeunes hommes homosexuels sont plus susceptibles de chercher des partenaires sexuels en ligne lorsqu’ils ont plusieurs partenaires, des partenaires plus âgés et des partenaires ayant des antécédents de MST.

Les personnes qui accèdent au sexe en ligne signalent qu’il peut rapidement devenir compulsif et entraîner des problèmes de dépendance sexuelle (sur le sujet de la dépendance sexuelle, voir cet article sur untelephone.com).

Le sexe en ligne peut entraîner d’autres problèmes de santé. Un homme marié heureux avec des enfants et une excellente carrière est devenu obsédé par le sexe sur internet. Il prétextait travailler tard pour rentrer à la maison plus tard et rester longtemps sur son ordinateur. Le manque de sommeil, le stress et la culpabilité de mentir ont eu des répercussions sur sa santé, et il a fini par subir une crise cardiaque inattendue. Ce n’est qu’à ce moment-là qu’il a révélé sa dépendance au cybersexe et sa détresse à l’aumônier de l’hôpital.

Embarras et jugement public

L’accès au porno peut causer des problèmes, même si vous ne le faîtes pas pour la satisfaction sexuelle. Un agent de libération conditionnelle masculin qui travaillait avec des délinquants sexuels a eu accès à de la pornographie en ligne au travail pour essayer de mieux comprendre ses clients. Mais le nombre croissant d’heures passées en ligne a été remarqué par son patron, qui lui a donné un avertissement.

Les sextos peuvent aussi causer de l’embarras. Vous pourriez penser que votre photo nue a été prise uniquement pour votre petit-ami, mais beaucoup de jeunes femmes se sont trouvées humiliées par le partage de telles photos une fois la relation détériorée. Certains individus se sont même retrouvés impliqués dans la pornographie juvénile.

Violence et abus

Rencontrer des gens pour avoir des relations sexuelles en ligne, par l’intermédiaire de sites comme Tinder, peut poser un risque de violence et d’abus. Une femme mariée, qui avait trompé son mari tout au long de son mariage, a découvert les forums de discussion sur internet. Elle s’est entichée de sa vie en ligne, passant ses soirées à avoir des relations en ligne avec des hommes à distance. Elle a donné son numéro de téléphone et a fait l’amour par téléphone avec eux.

Elle a organisé une rencontre en personne pour faire l’amour dans un hôtel avec un homme qu’elle trouvait irrésistible. Ils se sont rencontrés et ont eu des rapports sexuels, après quoi elle a été attaquée, battue inconsciemment et laissée pour morte. Deux jours plus tard, elle s’est réveillée dans un hôpital sans savoir comment elle y était arrivée. Ses effets personnels avaient été volés, le personnel de l’hôpital n’avait aucun moyen d’identification et son mari affolé avait signalé sa disparition. Elle a immédiatement demandé de l’aide pour sa dépendance sexuelle.

Problèmes juridiques et arrestation

De nombreuses personnes qui s’adonnent au sexe en ligne se sont retrouvées confrontées à des problèmes juridiques.

Un homme célibataire aisé a découvert les bavardoirs et a décidé de s’adonner à des relations sexuelles avec une jeune fille de 15 ans. Après avoir découvert qu’elle avait l’intention de rencontrer un autre utilisateur de chat pour du sexe réel, il s’est rendu à l’endroit prévu pour regarder l’action. Il a vu l’autre homme se pointer et se faire arrêter, alors que la scène grouillait de voitures de police et d’agents du FBI. Réalisant à quel point il avait failli être arrêté, il a demandé de l’aide le lendemain.

Un autre homme qui est tombé par hasard sur un site de cybersexe a commencé à passer de plus en plus de temps en ligne, jusqu’à ce qu’il passe quinze à vingt heures par semaine sur internet, essayant de « brancher » des jeunes filles. Il a été arrêté pour avoir tenté de rencontrer une mineure avec laquelle il avait des liens en ligne, qui s’est avéré être un policier masculin adulte. A moins d’utiliser un VPN lorsque vous surfez sur internet, votre adresse IP est en effet facilement identifiable et permet de remonter jusqu’à votre adresse physique.

Un homme qui a téléchargé une image de pornographie juvénile dans un salon de clavardage a été arrêté dans le cadre d’une opération d’infiltration et a perdu la plupart de ses économies. Il a perdu son emploi et sa maison, ainsi que le respect de la communauté.

Problèmes financiers

Le coût du sexe en ligne peut également entraîner des problèmes financiers. Un homme d’une trentaine d’années a découvert qu’il avait accumulé des frais de carte de crédit de plus de 10000 €. Il avait perdu le compte du nombre de sites cybersexe auxquels il s’était inscrit. Après votre limite de minutes gratuites, le coût des salons de clavardage peut rapidement se révéler onéreux.

Vous voulez maquiller votre adresse IP ?

Lancez ce logiciel pour dissimuler votre trafic et votre identité

Nordvpn bannière maquiller votre adresse ip

4 réflexions au sujet de “Les dangers des tchats internet”

  1. Cet article, en quelques mois, a pris déjà une claque car maintenant les jeunes ne se rencontrent quasiment plus que grâce à internet. Le site http://www.adopteunmec.com/ est l’exemple parfait de réussite ; son sous-titre est éloquent : le supermarché des filles pour trouver un homme à câliner. En gros les hommes n’ont plus la parole : ils ne peuvent que déposer photos et profil et attendre qu’une fille soit intéressée et leur envoie un message.

    Ce mode de rencontre me choque, mais en fait après réflexion je me dis que les rencontres par internet ne peuvent pas être totalement mauvaises, juste différentes de ce que nous avons connu. Quelqu’un disait sur France Inter l’autre jour : croyez-vous que les rencontres du début du siècle, lorsque les jeunes femmes étaient obligées de se marier avec leur voisin dans leur petit village, c’était mieux ? Ce débat mérite à n’en pas douter un nouvel article sur QuePenser.com 🙂

    @Blandita : j’ai l’impression que tu mets des photos sur Facebook non ?

    Répondre
  2. C’est clair qu’il faut faire TROP attention, j’ai peur de tous ces chats lol remarquez j’ai peur de tout, par exemple, je ne veux mettre aucune photos de notre petit nous sur le net même sur facebook, il y a tellement de fous qu’on ne sait jamais… Beaucoup me dise c’est n’importe quoi mais je préfère prendre mes précautions, et souvent quand j’envoie des photos à mes proches je leur demande de ne pas diffuser ces photos par quelque moyen que ce soit. je pense que pour faire des rencontre il y a beaucoup mieux que ces chats, par exemple les speed dating, un truc à la mode, ou le tournez manège hihihi, je parle mais je n’ai pas eu à tester ces méthodes dieu merci !!!

    Répondre
  3. Klrment que je rends… Perso c’est de cette manière que j’ai rencontré une certaine Maud dans l’est de la France, pour qui j’ai fait 500 bornes aller / 500 bornes retour pendant 2 ou 3 week-ends au bout de quoi elle m’a avoué avoir un petit-ami et avoir voulu changer un peu de partenaire… Arf la claque.

    Répondre
  4. Ah ça me rappelle les bons vieux chat’ d’AOL au tout début où j’étais illimité en 56k pour 15 euros par mois, trop bon 🙂
    J’étais fan des chat’, pas longtemps, mais ça faisait plaisir de discuter avec des gens de n’importe où pour la première fois.
    Pour moi les chat’ servent surtout à la drague mais bon on s’en lasse et on rencontre des filles pour de vrai… c’est mieux lol
    Thx Greg, tu rends !

    Répondre

Laisser un commentaire