Liste des pires VPN : Les arnaques des VPN gratuits en 2022

Photo of author
Écrit par Mallory Lebel

Aidons les citoyens à protéger leurs communications & leurs discussions numériques, qu'ils puissent vivre sans craindre d'être surveillés.

La plupart des VPN ne sont pas dignes de confiance.

  • Ils vont vendre vos données
  • ne pas vous protéger
  • ou même éventuellement infecter votre appareil avec des logiciels malveillants

La dernière fois que nous avons écrit le guide des pires VPN, nous avons testé de nombreux VPN et passé au peigne fin leurs politiques de confidentialité pour repérer leurs faiblesses. Certains des services que nous avions qualifiés d’arnaques VPN, comme Onavo Protect, ont cessé leurs activités, tandis que d’autres, comme Archie VPN, ont changé dans le bon sens.

Malgré cela, la pourriture sur le marché des VPN gratuits s’aggrave, ce qui fait qu’il est difficile pour vous de distinguer les services VPN gratuits dignes de confiance

Nous avons effectué une recherche approfondie sur le marché afin d’identifier les pires fournisseurs de VPN gratuits qui traquent vos informations sensibles, déchargent des logiciels malveillants sur votre appareil ou ne fonctionnent tout simplement pas.

Ce qu’il faut retenir :

  1. Il est important de lire la politique de confidentialité d’un VPN pour savoir quel type de données ou de journaux le fournisseur conserve.
  2. Restez à l’écart des services VPN qui vous pistent, comme Hotspot Shield, TouchVPN et Betternet VPN.
  3. Vérifiez toujours si votre fournisseur préféré a fait parler de lui dernièrement pour avoir fait quelque chose qui pourrait compromettre votre vie privée ou votre sécurité internet.
  4. Gardez un œil sur les pires services VPN gratuits qui infectent votre réseau ou votre appareil avec des logiciels espions ou malveillants, comme Hola et SuperVPN.
  5. Certains VPN sont des arnaques qui ne fonctionnent pas du tout. Ils ont des sites Web ou affichent même des clients VPN qui ne font pas les tâches les plus simples d’un VPN : changer votre IP et chiffrer votre trafic.

censure sur ordinateur

Les pires services VPN : Pourquoi certains VPN sont mauvais

Pour comprendre où certains VPN se trompent, vous devez d’abord vous faire une idée du fonctionnement du logiciel.

Vous pouvez lire notre test de ce qui reste pour nous le meilleur VPN payant, mais pour les besoins de cet article, tout ce que vous devez savoir est qu’un réseau privé virtuel (VPN) joue un rôle essentiel dans votre connexion internet.

Comment fonctionnent les VPN

Un VPN chiffre votre trafic et cache votre véritable emplacement pour que vous restiez en sécurité et anonyme sur internet.

Lorsque vous utilisez un VPN, votre signal se dirige vers un serveur VPN, puis de là vers le site Web que vous essayez de visiter. Cependant, cette fois, votre signal est chiffré par le logiciel VPN avant même de quitter votre appareil.

Vos informations personnelles dans cette connexion sont rendues anonymes et vous êtes envoyé sur internet comme si vous étiez dans un autre endroit. Tout cela semble génial, mais beaucoup de choses peuvent mal tourner.

Les limites d’un VPN gratuit

  • Limiter la quantité de données que vous êtes autorisé à télécharger via le VPN
  • Limiter la largeur de bande (vitesse de connexion), ce qui rend votre internet trop lent pour la diffusion en continu
  • Ne donner accès qu’à quelques emplacements de serveur (que beaucoup de gens utilisent et qui sont encombrés) ce qui entraîne des lenteurs de connexion
  • Limiter ce que vous pouvez faire avec le VPN (ne peut pas débloquer Netflix et interdir le torrent)
  • Ne peut pas fournir une assistance clientèle complète parce que vous êtes un utilisateur gratuit

Comment les pires services VPN gratuits fonctionnent-ils ?

Tout d’abord, il y a la connexion au serveur VPN. Le but des VPN, du moins dans ce contexte, est de cacher vos données personnelles :

Cependant, le fournisseur de VPN peut toujours voir vos informations s’il le souhaite. Les VPN ne sont que des intermédiaires. Les fournisseurs non-fiables peuvent donc surveiller votre trafic et vendre vos données.

De plus, votre connexion peut utiliser un algorithme de chiffrement vulnérable ou, pire, ne pas être chiffrée

Bien qu’elles se présentent comme des VPN, de nombreuses entreprises fournissent plutôt des services de proxy. Vous pouvez apprendre la différence dans notre guide VPN vs proxy.

De même, certains fournisseurs de VPN n’ont pas froid aux yeux et incluent des logiciels malveillants dans le programme d’installation.

  • Dans de nombreux cas, les faux VPN essaient de vous bloquer l’accès à votre ordinateur avec un ransomware
  • ou d’accaparer les ressources du système dans le cadre d’un botnet

Les fournisseurs de VPN ont pour habitude d’offrir une politique de non-enregistrement. Cependant, il peut être difficile de vérifier si un VPN y adhère.

Un VPN digne de confiance comme NordVPN met tout en œuvre (y compris la fermeture des serveurs dans les pays intrusifs) pour respecter strictement leurs garanties de confidentialité.

Screenshot de NordVPN depuis un Android
Screenshot de NordVPN depuis un Android

Les VPN qui vous pistent

L’objectif des VPN est de vous protéger des agences intrusives, telles que votre fournisseur d’accès internet et les agences nationales.

Cela dit, vous remettez toujours vos informations personnelles entre les mains du fournisseur de VPN. Notre premier lot de mentions déshonorantes se concentrera sur les VPN qui enregistrent vos données et les vendent à des fins lucratives.

1. Hotspot Shield

Même si Hotspot Shield coche de nombreuses cases de VPN fiables, il vous suit à la trace et cela devrait vous rebuter.

Hotspot Shield est un nom connu dans le secteur des VPN : il prétend être le VPN le plus rapide du marché, mais nous l’avons toujours considéré comme un service peu respectueux de la vie privée.

Le VPN est l’un des produits de Pango et nous avons déjà noté que le VPN suit les utilisateurs mobiles dès qu’ils ouvrent l’application, et pas seulement après leur connexion.

Cette fois-ci, nous avons trouvé un autre problème qui diminue le profil de confidentialité du fournisseur. Pango fait désormais partie du groupe Aura. Cela signifie que le VPN gère désormais votre connexion et vos données conformément à la politique de confidentialité d’Aura. Lorsque nous avons passé au peigne fin cette politique, nous n’avons pas été très impressionnés.

Conformément à la politique de confidentialité, le VPN collecte votre adresse IP et la stocke sous forme chiffrée pendant la durée de votre session, puis la supprime par la suite. Bien que ce soit une belle chose, il semble que Hotspot Shield soit passé à côté de l’essentiel.

L’utilisation d’un VPN consiste à garder ces données hors de portée de quiconque, quelle que soit la manière dont elles sont traitées.

Notre attention a été attirée par la ligne qui dit : « Aura ne vend pas vos informations personnelles, sauf dans le contexte de certaines versions gratuites de nos produits VPN qui sont soutenues par des publicités personnalisées. »

La politique de non-enregistrement ne vaut-elle que pour les services payants ? Si l’on en croit les petits caractères de ce document, la version gratuite de Hotspot Shield pourrait s’engager dans des tractations sournoises avec des réseaux publicitaires tiers.

Nous ne savons pas si Hotspot Shield est malveillant ou simplement incompétent, mais nous ne le recommandons pas.

2. Betternet VPN

L’affirmation de Betternet VPN selon laquelle il offre les serveurs VPN les plus rapides peut être un attrait pour beaucoup, mais son faible profil de confidentialité est une raison suffisante pour le laisser tomber.

Betternet VPN est un autre VPN gratuit, disponible sur Windows, Mac, iOS, Android et Chrome.

Selon les données de Google, le VPN a enregistré plus de 50 millions de téléchargements sur le seul Google Play Store. En plus de cela, il a une note de 4,2 étoiles, ce qui est assez remarquable étant donné qu’il y a plus d’un million de critiques.

Betternet présente de nombreuses caractéristiques d’un service fiable, mais son affiliation avec Aura met un bémol à son profil de confidentialité.

Comme Hotspot Shield, Betternet VPN adhère à la politique de confidentialité du groupe Aura

Cela signifie qu’il collecte vos données (adresses IP et autres informations identifiables), et comme c’est un VPN gratuit, il peut vendre ces données à des réseaux publicitaires tiers.

3. TouchVPN

Même si TouchVPN promet d’offrir une confidentialité et une liberté illimitées sur internet, il fait le contraire, car il collecte des données d’utilisation et des journaux de connexion étendus.

  • TouchVPN est l’un des nombreux VPN gratuits disponibles dans les magasins Chrome et Google Play.
  • C’est aussi l’un des plus populaires, avec plus de 800 000 critiques et 10 millions de téléchargements sur Google Play
  • Ce qui est étrange, c’est qu’il a une note de 4,3 étoiles, ce qui signifie que la plupart des utilisateurs sont satisfaits de ce service VPN gratuit.

Nous avons fait le tour des critiques à une ou deux étoiles et aucune ne semble reconnaître l’ampleur du danger sous-jacent à l’utilisation de TouchVPN. La plupart de ces critiques dénoncent des défauts techniques, et personne ne fait de commentaires sur la porosité du profil de confidentialité.

TouchVPN était auparavant détenu par NorthGhost – nous avons noté que la société avait un site Web vide dans notre précédente critique du pire VPN. Les choses ont changé : Le fournisseur a une page d’accueil, et il fait maintenant partie du groupe de sociétés Aura. (Vous remarquez une tendance ?)

Cela ne peut signifier qu’une chose. TouchVPN souffre des mêmes problèmes de confidentialité que Hotspot Shield et Betternet VPN

Ils gèrent tous votre connexion conformément à la politique de confidentialité d’Aura.

TouchVPN est uniquement disponible en tant qu’application gratuite, avec des achats in-app et des publicités qui vous harcèlent constamment. Comme beaucoup de VPN gratuits qui sévissent sur le Google Play Store, TouchVPN est simplement un moteur de collecte de données qui mérite de figurer sur notre liste des pires VPN.


VPN infectés par des logiciels malveillants

Une partie du travail d’un VPN consiste à vous protéger contre les sites Web et les plateformes infectés par des logiciels malveillants. Cependant, le service VPN que vous prenez pour votre bouclier pourrait secrètement décharger des malwares sur votre appareil. C’est le cas de ces trois arnaques VPN.

1. Hola VPN

Hola prétend vous aider à accéder en toute sécurité à des contenus mondiaux, mais il semblerait que son application soit livrée avec un cheval de Troie.

La dernière querelle impliquant Derry et Colin Shribman a révélé les tactiques peu scrupuleuses de Hola pour faire du profit. Colin (qui a été vice-président de Hola) a intenté un procès à son frère, Derry (l’un des fondateurs de Hola) dans ce qui a été un procès désordonné et bruyant.

Selon Colin, le fournisseur de VPN installe un « cheval de Troie » sur les appareils des utilisateurs.

  • Une fois par semaine, la société utilise le cheval de Troie pour enregistrer
  • sauvegarder
  • et traiter les données des utilisateurs, telles que les adresses IP, sur ses serveurs

Une autre des révélations les plus effrayantes de Colin était que NSO Group Technologies était l’un des clients de Hola. Si vous ne connaissez pas NSO, il s’agit d’une société technologique israélienne célèbre pour son logiciel espion Pegasus.

Luminati (la société mère de Hola) affirme que NSO était l’un de ses clients, mais nie que la populaire entreprise israélienne ait utilisé Hola pour ses opérations d’espionnage.

N’oubliez pas que Hola enregistre vos informations

La politique de confidentialité indique clairement que Hola enregistre et conserve des données telles que :

  • le nom
  • l’adresse email
  • l’adresse IP
  • les pages web que vous visitez
  • le temps passé sur ces pages
  • les heures
  • les dates d’accès

Ce qui est alarmant, c’est que Hola indique qu’il peut divulguer « des informations personnelles minimales à ses partenaires de confiance et à des tiers » .

Sans compter qu’en utilisant Hola VPN, vous consentez à être un ordinateur drone dans un botnet

Cela signifie que n’importe qui peut acheter l’accès à votre appareil s’il a les moyens de payer les quelques euros que coûte la location d’une adresse IP. Vous pouvez lire notre article sur Hola VPN pour plus de détails.

Sachez simplement qu’il s’agit d’une manipulation du consommateur à son meilleur et que cela pue la mauvaise intention.

2. SuperVPN

Bien que SuperVPN vous permette d’accéder à des sites bloqués, les experts en sécurité mettent en garde contre son utilisation car il cache des logiciels espions malveillants.

Si vous recherchez « VPN » sur le Google Play Store, SuperVPN est l’un des premiers résultats qui s’affichent. Cependant, selon l’expert en surveillance Zak Doffman, SuperVPN est un pot de miel potentiel pour les pirates et les fouineurs web malveillants. Une étude publiée en 2017 a révélé que des logiciels malveillants ont été détectés dans ses fichiers d’installation.

Même si nous supposons que le service a supprimé le logiciel malveillant de l’application, c’est loin d’être le seul problème rencontré par SuperVPN. Pas plus tard qu’en 2021, elle a été retirée du Google Play store en raison d’une vulnérabilité qui permettait aux pirates de recueillir des données sensibles sur les utilisateurs, notamment des informations sur les cartes de crédit.

3. Psiphon VPN

Les experts en sécurité ont signalé Psiphon comme un mauvais VPN car il est livré avec un paquet de logiciels malveillants Triout.

Psiphon VPN est populaire parmi les utilisateurs d’Android, avec plus de 50 millions de téléchargements sur Google Play. Alors que sa note de 4,4 étoiles après plus de 600 000 critiques dépeint un VPN Android fiable, il s’agit en réalité de l’une des pires applications VPN gratuites.

Selon Bitdefender, les attaquants ont reconditionné Psiphon VPN avec le malware Triout. Les attaquants ont caché le malware derrière le fichier d’installation de l’application disponible via des sources tierces, et non celui trouvé sur Google Play.

Selon Bitdefender, le malware Triout peut dissimuler son existence sur votre appareil.

  • Le pire, c’est que le malware peut manipuler votre appareil pour prendre des photos
  • enregistrer des vidéos
  • collecter vos coordonnées GPS
  • enregistrer les SMS entrants et les appels.

hameconnage dun site web pour derober carte bancaire


Les VPN qui ne fonctionnent pas

Dans notre dernière catégorie, nous allons examiner les VPN qui ne fonctionnent tout simplement pas.

Les fournisseurs de cette catégorie ne sont pas gratuits, mais il s’agit toujours d’arnaques VPN, alors évitez-les. Dans notre critique précédente, la liste des arnaques VPN de cette catégorie comprenait VikingVPN, qui a heureusement cessé ses activités depuis, mais d’autres arnaques VPN ont fait leur apparition.

1. Touch VPN

Bien que Touch VPN soit un service gratuit qui promet une sécurité WiFi rapide, vous devriez l’éviter car certains de ses serveurs ne fonctionnent pas.

Touch VPN et TouchVPN sont deux services VPN différents. Heureusement pour vous, ils figurent tous deux sur notre liste de mauvais VPN.

Alors que TouchVPN est un produit d’Aura Group, Touch VPN est détenu par la société The Tool Tech. Ce dernier compte plus de 10 millions de téléchargements sur le Google Play Store et n’est plus disponible sur l’app store d’Apple.

Le service VPN a une note de 4,5 étoiles après plus de 52 000 critiques sur Google Play. La plupart de ces critiques sont positives, mais un examen des évaluations à une ou deux étoiles révèle le revers de la médaille de l’application Android.

Un utilisateur a affirmé s’être connecté à un serveur en Angleterre depuis la Nouvelle-Zélande. Lorsqu’il a cherché sa position sur Google, il a vu sa position physique réelle.

De nombreux commentaires négatifs indiquent que Touch VPN est soit infesté de bugs, soit doté d’un algorithme de chiffrement et de serveurs VPN de mauvaise qualité. Quand il s’agit de protéger votre sécurité internet et votre vie privée, vous ne voudriez pas utiliser un VPN qui se connecte et se déconnecte toutes les quelques minutes, c’est pourquoi nous recommandons de mettre Touch VPN de côté.

2. UnoTelly

UnoTelly semble avoir fermé son service VPN, mais l’entreprise ne l’a pas encore annoncé officiellement.

UnoTelly a l’air bien en surface. Il y a beaucoup de choses dans le service VPN, mais il s’est tellement concentré sur la création d’un package attractif qu’il a oublié d’inclure un VPN. Nous avons réussi à créer un compte (après plusieurs tentatives) mais nous n’avons jamais pu essayer le service.

Après de multiples tentatives et de nombreux messages sans réponse, nous sommes convaincus qu’il n’y a tout simplement pas de client. Où que nous allions sur le site, nous étions confrontés au même message d’erreur, encore et encore.

3. EarthVPN

EarthVPN semble avoir cessé ses activités, mais a oublié de désactiver et de supprimer son site Web.

EarthVPN a un site web coloré, avec rien de plus qu’un bouton orange « get VPN ». On pourrait croire que le site est légitime et fonctionnel, jusqu’à ce qu’on clique sur le bouton. Le bouton a un lien brisé et ne vous amène pas à la page de facturation. En fait, les seules pages actives sur ce site sont les pages « à propos » et « politique de confidentialité ».

EarthVPN n’affiche plus les détails sur les caractéristiques du service VPN comme il le faisait dans notre critique précédente.

  • Il est seulement indiqué que le service est totalement gratuit
  • qu’il dispose d’emplacements de serveurs mondiaux (sans lien vers la page du serveur)
  • et de données illimitées

Il semble que le fournisseur ait oublié de donner aux utilisateurs un moyen de télécharger le service. Vous n’en avez de toute façon pas besoin car c’est l’un des pires services VPN gratuits.

Anonymat


Quelques VPN gratuits à considérer

ProtonVPN

 

ProtonVPN gratuit offre une utilisation illimitée et des vitesses décentes.

DISPONIBLE SUR :

  • Windows
  • MacOS
  • Android
  • Linux
  • iOS

ProtonVPN est un service proposé par les développeurs de Proton Mail. Il s’agit d’un VPN sécurisé et gratuit, mais les vitesses sont plafonnées et deviennent encore plus lentes lorsque les serveurs gratuits sont encombrés (ce qui arrive régulièrement en raison de sa popularité).

ProtonVPN est un service utile pour éviter la censure et accéder à des contenus restreints. Les utilisateurs gratuits ont accès à des serveurs aux Pays-Bas, au Japon et aux États-Unis.

Notre test complet de ProtonVPN

Windscribe

 

Windscribe offre gratuitement 10 Go par mois. Ce qui est dommage, c’est qu’il est basé au Canada, ce qui n’est pas une bonne juridiction en matière de protection de la vie privée (voir : Les pays des Five Eyes).

  • Le Canada est membre de l’alliance de surveillance Five Eyes, aux côtés des États-Unis, du Royaume-Uni, de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande.
  • Le Canada a également des lois sur la conservation obligatoire des données et des pratiques de surveillance abusives.

La juridiction est une considération importante dans le choix d’un VPN, car elle détermine les lois et la gouvernance sous lesquelles le VPN doit fonctionner.

DISPONIBLE SUR :

  • Windows
  • MacOS
  • Android
  • Linux
  • iOS

COMPATIBLE AVEC :

  • Netflix
  • iPlayer

PrivacyGuard - Vie privée


Pourquoi vous devriez payer pour un VPN

Pensez-y de cette façon :

  • Les fournisseurs de VPN ont besoin d’argent pour se maintenir
  • ajouter des emplacements de serveurs
  • mettre à niveau l’infrastructure
  • payer les agents d’assistance
  • résoudre les problèmes de leurs clients

Au-delà de tous les coûts d’exploitation, ils doivent réaliser un bénéfice. L’argent doit venir de quelque part.

Les VPN dignes de confiance utilisent leurs abonnements pour maintenir les opérations en cours. Si un service VPN offre un service « complet » gratuitement, cela signifie généralement qu’il fait autre chose pour gagner de l’argent.

  • Soit le fournisseur vous suit et vend vos données à des tiers
  • soit il est un pot de miel pour les pirates et les fouineurs

Tout ce qui est bon n’est pas gratuit, et c’est particulièrement vrai pour les services VPN. Bien que nous ayons présenté quelques mentions déshonorantes ci-dessus, il y a beaucoup plus de services VPN malveillants qui se cachent. A tel point que nous avons eu du mal à trouver ne serait-ce que cinq options pour notre guide des meilleurs VPN en ligne.

…alors cela vaut le petit prix d’un abonnement VPN payant

Laissez tomber les VPN gratuits pour un service VPN premium

La bonne nouvelle, c’est que le secteur des VPN offre de nombreuses options et que vous n’avez pas besoin de dépenser une fortune pour obtenir un service fiable.

Bien que notre VPN préféré, NordVPN, soit abordable, il existe des options moins chères. Vous devriez tout de même lire notre critique de NordVPN pour voir pourquoi il vaut le prix. Si vous cherchez le meilleur VPN pour ordinateur de bureau, smart TV, routeur, Android ou iPhone, ne cherchez pas plus loin.

⇒ Obtenez un compte NordVPN

Surfshark a un tarif mensuel élevé, mais son plan de deux ans est très bon marché. Il dispose également d’une liste impressionnante de fonctionnalités, notamment CleanWeb, des serveurs multi-sujets et des connexions simultanées illimitées. Lisez notre critique de Surfshark pour en savoir plus.
Private Internet Access (PIA) n’est pas aussi robuste, mais il est beaucoup moins cher. À un peu plus de 2 $ par mois pour le plan de trois ans, il offre la meilleure valeur sur le marché des VPN. Il a quelques problèmes d’utilisation, que vous pouvez lire dans notre critique de PIA, mais il n’est pas mauvais pour le prix.
Si vous n’avez pas d’argent, il y a Windscribe. C’est l’un des rares VPN gratuits que nous recommandons. Vous êtes limité à 10 Go de transfert de données par mois, ce qui n’est pas beaucoup, mais vous pouvez acheter des emplacements de serveur supplémentaires ou des données illimitées pour 1 € par mois.

VPN, Tor et Proxy


Réflexions finales : Évitez les services VPN frauduleux

Il y a peu de raisons de ne pas payer pour un VPN. Pour votre sécurité internet et votre vie privée, les VPN valent le petit prix demandé, sans parler de l’utilité qu’ils ont en tant qu’outils pour débloquer les plateformes de streaming et vous protéger pendant le torrenting.

Comme mentionné plus haut, Surfshark et PIA sont deux options économiques qui offrent un excellent service. Mais ils ne sont pas les seuls.

Avez-vous déjà utilisé un VPN gratuit qui s’est avéré par la suite provenir d’un fournisseur véreux ? Quel autre service mérite, selon vous, de figurer sur notre liste d’avertissement sur les VPN ? Faites-le nous savoir dans les commentaires ci-dessous et, comme toujours, merci de nous avoir lu.

Le VPN sait comment vous le payez

On peut souvent remonter votre argent à la trace jusqu’à vous, à moins que vous payiez en bitcoins.

Un VPN peut néanmoins vous être utile dans divers cas de figure, par exemple :

  1. Cacher votre trafic des yeux de votre fournisseur d’accès internet.
  2. Cacher vos téléchargements (tels que les torrents) à votre fournisseur d’accès internet et aux organisations anti-piratage.

Sachez que de toutes les manières, utiliser un fournisseur VPN signifie toujours que vous lui faîtes confiance, qu ‘il soit gratuit ou payant.

Si ce n’est pas pour l’une ou l’autre raison que nous venons d’énumérer, vous devriez vous tourner vers TOR, même si je n’aime pas cette solution car Tor, d’après moi, a tendance à placer un drapeau rouge sur votre tête.

A noter

Qu’est-ce que vaut le vpn gratuit d’Opera ?

Opera, le célèbre navigateur web, est désormais doté d’un VPN gratuit censé renforcer la protection de la vie privée des utilisateurs.

En fait, il ne s’agit pas d’un service VPN, mais plutôt d’un proxy qui collecte des données sur ses utilisateurs et les partage avec des tiers.

Le cas du VPN gratuit qui était inclus dans Facebook

Croyez-le ou non, Facebook a eu durant un temps son propre VPN. Vous avez bien entendu : cette plateforme de médias sociaux, qui est très controversée et peu respectueuse de la vie privée, a décidé qu’il était bon de lancer un service axé sur la protection de la vie privée.

Sans surprise, ce VPN surveillait et enregistrait votre trafic pour générer des statistiques de marché et les vendre à des sociétés de marketing.

  • Apple a déclaré qu’Onavo avait violé ses directives sur la collecte de données
  • ce qui a incité Facebook à arrêter de déployer les mises à jour de l’application en août 2018
  • Le 06 mai 2019, Onavo a définitivement fermé. Les applications ont été retirées de Google Play et de l’App Store.

En conclusion, le VPN en tant que technologie est une ressource pratique à avoir, mais n’envisagez que celui qui peut protéger votre vie privée et vos biens numériques.

Catégories VPN

Vous voulez maquiller votre adresse IP ?

Lancez ce logiciel pour dissimuler votre trafic et votre identité

Nordvpn bannière maquiller votre adresse ip

0 réflexion au sujet de « Liste des pires VPN : Les arnaques des VPN gratuits en 2022 »

Laisser un commentaire