Lectures philosophiques d’un auteur de science-fiction

Photo of author
Écrit par Mallory Lebel

Aidons les citoyens à protéger leurs communications & leurs discussions numériques, qu'ils puissent vivre sans craindre d'être surveillés.

Philip K. Dick, écrivain de science-fiction de génie s’interrogeant sur les frontières floues entre réalité et rêve / humanité et automatisme, n’a pas caché avoir fait des études de philosophie et s’être penché sur diverses lectures philosophies inspirantes.

spinozaC’est lors d’un entretien réalisé en janvier 1980 par un admirateur qu’il s’en est expliqué (interview par Frank C. Bertrand). Vous pouvez trouver la traduction française ici : © 1986, Sylvie LAINÉ, parue en septembre 1986 dans le n° 41 de Yellow Submarine, ou dans l’excellent recueil Philip K. Dick Simulacres et illusions, dirigé par Richard Comballot, paru chez ActuSF cette année.

Quelles étaient les lectures philosophiques de Philip K. Dick ?

  • Alfred North (Procès et réalité 1929, Le concept de nature 1920) – Alfred North est ce mathématicien/philosophe rendu célèbre pour sa petite phrase comme quoi toute la philosophie européenne n’est qu’une note de base page comparée à l’oeuvre de Platon 😀 )
  • Bergson
  • Pythagore
  • Parménide (l’Être et le non-Être)
  • Héraclite
  • Empédocle
  • Xénophane, dont il précise qu’il a la même vision de Dieu
  • Spinoza
  • Pythagore
  • L’Aufklärung allemand
  • Leibnitz
  • Plotin

Cette liste pourra peut-être vous donner des idées de lectures ou constituer une certaine de base de départ si vous avez l’esprit curieux :).

=> Voir aussi mes articles : Les lectures d’Einstein et Les lectures de Misha Gromov

Vous voulez maquiller votre adresse IP ?

Lancez ce logiciel pour dissimuler votre trafic et votre identité

Nordvpn bannière maquiller votre adresse ip

0 réflexion au sujet de « Lectures philosophiques d’un auteur de science-fiction »

Laisser un commentaire