Logo site Des Geeks et des lettres

L'application pour surveiller / sauvegarder vos smartphonesL'oeil inquisiteur de Bibispy

Misha Gromov et son livre sur les grands penseurs

Le savoir, pour moi, apparaît comme un puits sans fonds, un peu angoissant, mais tellement fascinant que des jours, j’ai envie d’acheter des centaines de livres en même temps comme si je pouvais rattraper des années de retard de lecture.

  • On ne lit pas assez : cela causera peut-être notre perte.
  • On ne se cultive pas assez.
  • Le risque, c’est qu’on perde le goût d’apprendre.

J’ai peur qu’un jour, l’homme ne progresse plus à force de s’abêtir lui tout seul en se privant de sa liberté. La culture, après tout, me paraît extrêmement liée à la liberté de l’homme.

  • Sans liberté, pas de temps pour apprendre.
  • Sans liberté, pas de possibilité d’inventer, d’imaginer, de créer, et donc de découvrir.

La plupart des mathématiciens affirment que les maths ne sont pas qu’une affaire de découverte, mais aussi de création. La différence est énorme.

Bref, cette introduction n’a pour but que de présenter le thème de cet article qui est la sortie du livre du génie franco-russe Misha Gromov : Introduction aux mystères (Actes Sud, décembre 2012, prix 17,50 euros, voir page d’achat en fin d’article).

 Misha Gromov

est né en 1943 en Russie. Principalement connu pour ses découvertes en géométrie (il reçoit dans ce domaine le prestigieux prix Abel en 2009), il a en réalité la faculté de relier entre elles les notions d’une multitude de sciences différentes.

C’est toujours ce qui m’a fasciné chez les génies : leur faculté de globaliser les savoirs, de ne pas se contenter d’un rayon réducteur mais de développer une Vision.

Son nouveau livre Introduction aux mystères

Je n’arrive pas à trouver d’avis sur ce livre sur internet, sûrement parce qu’il vient de sortir. Est-ce un livre accessible au grand public ? A-t-il des vertus vulgarisatrices ?

Ce livre m’intéresse parce que Gromov y commente des extraits de trente grands penseurs différents, abordant ainsi une multitude de sujets différents :

  • les mathématiques
  • la physique
  • la biologie
  • la philosophie
  • les sciences naturelles

Ce que j’aimerais, c’est que ce livre me donne un aperçu historique de l’évolution de ces sciences tout en m’expliquant, de manière compréhensible, les derniers concepts. D’après la quatrième de couverture du livre, Gromov fait une lecture personnelle de ces grands penseurs en nous présentant sa propre façon de voir les choses.

Ce livre est actuellement dans ma liste d’attente : dès qu’il est disponible à la vente par correspondance et que je l’ai lu, je ferai un ajout à cet article. Si quelques lecteurs ont la chance de le lire avant moi, qu’ils n’hésitent pas à nous donner leur opinion dans les commentaires de cet article ci-dessous. 

Les grands penseurs commentés par Gromov dans son livre

© Introduction aux mystères de Misha Gromov

© Introduction aux mystères de Misha Gromov

 Héraclite (6ème siècle avant notre ère)

Philosophe grec affirmant que les hommes, même les plus grands savants, ne savent rien en réalité. Il est l’auteur de maximes célèbres comme par exemple : « Un âne choisirait des chardons plutôt que de l’or » ou encore « La route qui monte et qui descend est une seule et la même« .

 Galilée (mathématicien italien, 1564-1642)

Homme de sciences et astronome, il est l’auteur de découvertes inédites en son temps, dont la formule sur le mouvement du pendule :

Il s’agit de la loi entre la longueur du pendule (l) et la gravité terrestre (g). Le résultat donne la période du mouvement du pendule.

Antoine-Laurent de Lavoisier (français, 18ème siècle)

Scientifique polyvalent, on retient de lui ses avancées en chimie et sa maxime « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ».

Claude Bernard, médecin français (1813-1878)

Théoricien de la médecine, il a mis en exergue les points communs entre tous les êtres vivants et a permis de mettre en place la méthode expérimentale.

Henri Poincaré (1854-1912)

Français, grand savant universel principalement doué en mathématiques, il est célèbre pour ses découvertes en mécanique céleste et dans le domaine de la relativité, entre autres.

Linus Pauling (1901-1994)

Chimiste et physicien américain, il a influencé la biologie du XXème siècle et a oeuvré au bénéfice de la paix (le nucléaire, le cancer, la voiture électrique).

Archimède (scientifique grec, 3ème siècle avant notre ère)

Alexandre Grothendieck (apatride, né en 1928)

Un des mathématiciens les plus géniaux, actuellement retiré dans les Pyrénées françaises. Il vit désormais caché, sans contact. Il a refusé toutes les médailles, pourtant toutes lui ont été attribuées. Engagé. Je ne me sens pas capable de décrire son travail, désolé mais ce qu’il a découvert paraît tellement énorme qu’il semble avoir eu du mal lui-même à s’en remettre.

René Descartes (philosophe français du 17ème siècle)

Platon

Aristote

Blaise Pascal

Bernard Riemann (mathématicien allemand, 1826-1866)

Hermann von Helmholtz (scientifique allemand, 1821-1894)

Pluridisciplinaire comme beaucoup de génies, il est de ceux qui inspireront Einstein.

Georges-Louis Leclerc de buffon (français, 1707-1788)

Naturaliste, auteur de l’Histoire Naturelle, il s’est également intéressé aux mathématiques.

Erwin Schrödinger (physicien autrichien, 1887-1961)

Surdoué, il s’est intéressé par exemple à la géométrie projective, et fit des découvertes géniales ayant eu beaucoup d’influence (ADN, relativité, mécanique ondulatoire).

Isaac Newton (anglais, 18ème siècle)

Gregor Mendel (1822-1884)

Transmission des gènes.

Albert Einstein (1879-1955)

Toute sa vie convaincu que certaines lois de la Nature restaient invisibles et inconnues, il a bouleversé la destinée de l’espèce humaine par ses théories sur la relativité, le temps, l’espace, l’univers, sans compter son engagement philosophique.

Pacifiste proclamé, il avant un don pour les maximes qui me laisse admiratif :

Les États-Unis d’Amérique forment un pays qui est passé directement de la barbarie à la décadence, sans jamais avoir connu la civilisation.

La pire des institutions grégaires se prénomme l’armée. Je la hais. Si un homme peut éprouver quelque plaisir à défiler en rang aux sons d’une musique, je méprise cet homme…

Les gens de couleur continuent d’être séparés des Blancs aux États-Unis. Cette séparation ne résulte pas d’une maladie des gens de couleur mais d’une maladie des Blancs. Il est impensable que je me taise à ce sujet.

Je crois au Dieu de Spinoza qui se révèle lui-même dans l’ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un Dieu qui se soucie du destin et des actions des êtres humains.

Le mot Dieu n’est pour moi rien de plus que l’expression et le produit des faiblesses humaines, la Bible un recueil de légendes, certes honorables mais primitives qui sont néanmoins assez puériles.

Richard P. Feynman (physicien, 1919-1988)

Pierre de Maupertuis (mathématicien français, 1698-1759)

Précurseur en génétique, philosophe, scientifique.

Jean-Baptiste de Lamarck (naturaliste français, 1744-1829)

L’évolution et la théorie des être vivants.

Georges Cuvier (un des plus grands savants de son temps, 1769-1832)

A l’origine de la paléontologie.

Charles Darwin (naruraliste anglais, 1809-1882)

L’évolution des espèces vivantes, la descendance de l’homme.

Alfred Russel Wallace (naturaliste anglais, 1823-1913)

Alan Turing (mathématicien britannique, 1912-1954)

Il s’est intéressé également à la morphogénèse qui est le processus de développement des organismes, même si à l’origine il est connu pour ses recherches sur l’intelligence artificielle. Ses études sur le cerveau humain et informatique en font un des plus grands génies. Pour mémoire, il a grandement contribué à déjouer les codes secrets nazis durant la seconde guerre mondiale, sauvant ainsi des milliers de vies.

A la fin de sa vie, il s’est posé des questions du genre : pourquoi le zèbre a-t-il développé des tâches sur son corps ? Homosexuel, timide mais en même temps excentrique, c’est un génie dont la vie fut abrégée trop rapidement. Pour illustrer mon propos, il était du genre à se balader sur son vélo avec un masque à gaz pour éviter d’attraper un rhume…

Conclusion

Après cet aperçu, on constate que Misha Gromov, dans son livre, aborde des thèmes variés comme :

  • la science,
  • les maths,
  • le temps,
  • l’espace,
  • la physique,
  • la vie,
  • les lois,
  • l’évolution,
  • l’esprit
  • et la machine

Mon avis sur le livre

Finalement j’ai réussi à me procurer le livre. Il est réussi, notamment parce qu’il ouvre les horizons de la philosophie des sciences. Sa bibliographie, à elle seule, vaut vraiment le détour puisqu’elle vous donne les clés pour aller encore plus loin dans la compréhension :

© le livre Introduction aux mystères, Actes Sud, 2012

© le livre Introduction aux mystères, Actes Sud, 2012

Vous ne pourrez vous empêcher de vouloir aller plus loin en allant consulter ces références. Je pense à mes années d’études à Paris où il m’était facile de me rendre à la bibliothèque Sainte-Geneviève pour avoir, sous la main, tous les documents que je voulais. Quel confort ! Quelle délice, la culture !

+ Les plus

Misha Gromov a selon moi réussi le pari de faire aimer, aux néophytes, la science et sa découverte.

Personnellement, j’ai appris quelques facettes de la science que j’ignorais, comme par exemple l’allométrie qui fera l’objet d’un de mes prochains articles. Passionnant. Le livre m’aura aussi redonné confiance en moi en prouvant que même les plus grands noms ont eux aussi :

  • tâtonné,
  • cherché parfois sans trouver ou en se trompant,
  • hésité.

– Les moins

Je lui donnerais le reproche de ne pas être allé assez loin. Le livre n’est pas assez épais (136 pages seulement), j’aurais aimé davantage de notions abordées et davantage d’impressions de la part de Misha.

Cela ne m’empêchera pas de le relire de temps en temps, parce que j’ai la nette impression d’avoir encore beaucoup à apprendre de ce bouquin.

 Misha : on attend une suite !! (et merci)

Trois flèches vers le bas

1- Logiciel de brouillage d’adresse IP :

Contourner la censure en surfant anonyme

2- L’article explicatif :

La différence entre un proxy et un VPN

3- Comment espionner un smartphone (app) :

L’application de référence

Commentez ici

  • Greg 2 décembre 2012, 21 09

    Voici une vidéo de Misha Gromov lors d’un cours, intéressant à regarder :

    – Le PDF de son exposé si vous comprenez l’anglais :
    http://www.ihes.fr/~gromov/PDF/manifolds-Poincare.pdf

    – La vidéo :

    Greg.

    Réponds !

  • SRG 2 décembre 2012, 21 09

    Ca a l’air intéressant, on attend avec impatience ta critique pour savoir si çà en vaut la lecture.

    Réponds !

  • Greg 2 décembre 2012, 22 10

    Ok, je n’y manquerai pas.

    Réponds !

  • Alex 4 décembre 2012, 15 03

    Article très intéressant qui a bien titillé ma curiosité.

    Je met ce bouquin sur ma liste 🙂

    Réponds !

  • Greg 5 décembre 2012, 1 01

    Ok, on est déjà deux à l’avoir dans notre liste d’attente alors 😀 Par contre je suis inquiet : il n’est pas disponible sur Amazon, c’est normal ?

    Réponds !

  • Greg 10 décembre 2012, 2 02

    C’est good : j’ai réussi à le commander. Plus qu’à l’attendre.

    Réponds !

  • Greg 1 février 2013, 3 03

    Ca y est, je viens de finir ce livre excellent. Une petite déception : j’aurais aimé que Misha écrive davantage et que le livre dure plus longtemps. Mais c’est quand même la petite perle que j’espérais, encore plus abordable que je ne m’y attendais et vraiment utile pour celui qui veut développer sa culture générale. Je rajouterai un paragraphe « critique du livre » en fin d’article dès que je peux, sûrement demain soir. A bientôt !

    Réponds !

  • Greg 4 février 2013, 1 01

    Mise à jour de l’article par l’ajout de photographies et de mon avis.

    Réponds !

  • Fattori. Jacques 17 mars 2013, 16 04

    Je désire me tenir au courant.

    J.F

    Réponds !

  • Narceau 24 mars 2013, 18 06

    Monsieur Michel Gromov,
    connaissez vous Jean-Charles Pichon, 1920-2006.
    Je vous recommande « Le Petit Métaphysicien illustré » ouvrage écrit il y a 25 ans, et édité tout récemment par MC Narceau.
    Son essai de machines avec « vocable, nombre et figure » s’appuie sur les mêmes auteurs que vous : poètes, philosophes, mathématiciens, physiciens, ….. auteurs de machines célibataires ou non, selon les époques ….

    Réponds !

Article suivant:

Article précédent:

Recherche

A vos stylos !

  • Chris: “Bonjour, Quel est le nom de la table du plugin W3Total Cache car je ne la trouve…Déc 1, 09:22
  • Greg: “Liens de l'article mis à jour.Nov 27, 14:32
  • Greg: “Vraiment pénible ce problème. Pour ma part je l'ai résolu en créant un raccourci manuel dans mes favoris et en…Nov 20, 23:28
  • Jacqueline: “Je suis sur Safari.... même problème. Mon appli pour iPad ne fonctionne pas non plus.Nov 18, 08:44
  • Greg: “Ouais mais c'est vrai que ton article était bien senti. Ca le fait que tu le lises depuis Feedly :)…Nov 3, 21:00
  • Youness: “Bonjour, Merci pour cette article il ma aider enormement lors de la creation de mom projet Ma question…Nov 3, 20:29
Share This