L’avenir des réseaux sociaux (2024-2026)

Photo of author
Écrit par Mallory Lebel

Se sentir libre de concilier "vie privée" et "vie numérique" sans intrusion.

Ma page Facebook

Avec plus de 4,89 milliards d’utilisateurs, les réseaux sociaux sont l’une des forces les plus puissantes du monde actuel (source).

  1. Les consommateurs et les entreprises s’appuient sur eux pour se connecter
  2. faire des recherches
  3. et communiquer.

Leur impact ne cesse de croître : 6 milliards d’utilisateurs sont attendus d’ici 2027.

Dans ce rapport, nous passerons en revue les perspectives d’avenir les plus importantes pour les réseaux sociaux. Nous donnerons également un aperçu de certaines des incertitudes qui pèsent sur ce secteur.

L’avenir des réseaux sociaux

La popularité des réseaux sociaux a atteint son plus haut niveau et ne montre aucun signe de ralentissement.

En 2022, les utilisateurs du monde entier ont passé en moyenne 151 minutes par jour sur les réseaux sociaux. Au cours de l’histoire récente, ce temps a augmenté en moyenne de trois minutes par an, ce qui signifie qu’il pourrait atteindre 170 minutes par jour d’ici la fin de la décennie.

Les utilisateurs répartissent ce temps sur plusieurs plateformes différentes.

En avril 2023, l’internaute moyen âgé de 16 à 64 ans utilisera plus de six plateformes sociales (source). Facebook reste un géant des réseaux sociaux avec plus de 2,9 milliards d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde. Mark Zuckerberg prévoit que la plateforme comptera 5 milliards d’utilisateurs d’ici 2030.

YouTube compte 2,5 milliards d’utilisateurs actifs mensuels, tandis que WhatsApp et Instagram enregistrent tous deux 2 milliards d’utilisateurs par mois.

TikTok, Snapchat, Twitter, Pinterest et quelques autres complètent la liste des 15 plateformes sociales les plus utilisées aujourd’hui.

Facebook reste le leader du marché des réseaux sociaux

Données des réseaux sociaux les plus populaires dans le monde en janvier 2023

Réseau socialUtilisateurs actifs mensuels (en millions)
Facebook2 958
YouTube2 514
WhatsApp2 000
Instagram2 000
WeChat1 309
TikTok1 051
Facebook Messenger931
Douyin*715
Telegram700
Snapchat635
Kuaishou626
Sina Weibo584
QQ574
Twitter556
Pinterest445

Note :

* Douyin est la version chinoise de TikTok

Commentaire :

  • Facebook est toujours le réseau social le plus populaire au monde, suivi de YouTube et de WhatsApp.
  • Les réseaux sociaux chinois, tels que WeChat, Douyin et TikTok, sont en forte croissance.
  • Les réseaux sociaux de messagerie, tels que Facebook Messenger et WhatsApp, sont également très populaires.

Toutefois, cette situation pourrait changer dans les années à venir.

Selon Insider Intelligence, TikTok devrait connaître une croissance plus rapide que toute autre plateforme majeure. Les prévisions indiquent une croissance de 9,3 % entre 2023 et 2024 et de 7 % entre 2024 et 2025.

Contrairement aux prévisions de Zuckerberg, la croissance de Facebook devrait être inférieure à 1 % au cours de la même période.

Dans un article du New York Times datant de 2023, un expert en réseaux sociaux déclare que « les plateformes telles que nous les connaissons sont terminées. »

Au lieu de plates-formes sociales uniques, on prévoit que des plates-formes plus petites et plus spécialisées attireront un grand nombre d’utilisateurs dans les années à venir. Les recherches vont dans ce sens. Dans une enquête, près de 60 % des personnes de moins de 30 ans ont déclaré préférer les petites communautés sociales.

Certains experts en médias sociaux prédisent que les réseaux sociaux décentralisés, qui donnent aux utilisateurs plus de maîtrise, auront un impact sur le marché dans un avenir proche.

  • Les préoccupations en matière de confidentialité
  • l’IA
  • et la RA ont toutes le potentiel de perturber l’espace des réseaux sociaux.

Voyons comment quelques grandes plateformes vont évoluer dans les mois à venir, ainsi que quelques plateformes émergentes.

Facebook

Facebook perd des utilisateurs depuis deux ans et cette tendance à la baisse pourrait se poursuivre. Entre 2020 et 2022, le nombre d’utilisateurs actifs aux États-Unis et au Canada a diminué d’un million.

En fait, c’est toute la marque Meta qui est en difficulté. Bien que la valeur de Meta ait culminé à plus de 1 000 milliards de dollars en septembre 2021, en octobre 2022, l’entreprise avait perdu près de 700 milliards de dollars en valeur de marché, atterrissant à 268 milliards de dollars.

En février 2022, Facebook a enregistré une baisse du nombre d’utilisateurs actifs quotidiens pour la première fois dans l’histoire de la plateforme. De même, l’augmentation des restrictions en matière de confidentialité aurait coûté à Facebook 10 milliards de dollars de revenus en 2022.

La bonne nouvelle pour Meta est que sa nouvelle plateforme Threads décolle rapidement. La plateforme a été lancée en juillet 2023 comme alternative à Twitter et, en l’espace d’une semaine, elle avait déjà recueilli 100 millions d’inscriptions.

Facebook n’est pas seul dans la lutte pour les dollars et les utilisateurs. Depuis qu’Elon Musk a racheté Twitter en octobre 2022, la plateforme a apporté plusieurs changements et de nombreux utilisateurs ont exprimé leur désapprobation.

Plus de 600 des 1000 principaux annonceurs de la plateforme avaient cessé de dépenser en janvier 2023. Cela a contribué à une baisse de 60 % des revenus publicitaires de la plateforme entre octobre 2022 et janvier 2023.

Personnes absorbées par smartphones, logos médias sociaux.

Le nombre de grandes entreprises faisant de la publicité sur Twitter a considérablement diminué au cours des derniers mois de 2022

Plus de 30 millions d’utilisateurs quitteront Twitter au cours des deux prochaines années. Selon les analystes, ce sont les problèmes techniques et les « contenus peu recommandables » qui pousseront les utilisateurs à quitter le site.

Une enquête du Pew Research Center montre que 60 % des utilisateurs de Twitter ont quitté la plateforme pendant plusieurs semaines entre mars 2022 et mars 2023. 30% des femmes disent qu’elles ne seront probablement plus sur la plateforme dans un an. Un quart des utilisateurs disent qu’ils ne pensent pas utiliser la plateforme dans un an.

Moins de la moitié des 1 000 principaux annonceurs de Twitter ont dépensé de l’argent en publicité en janvier

Le graphique suivant montre le nombre d’annonceurs parmi le top 1000 sur Twitter qui ont continué ou arrêté de dépenser de l’argent en publicités depuis que Elon Musk a pris les rênes en octobre 2022.

En septembre 2022, 924 annonceurs dépensaient de l’argent en publicités, contre 76 qui ne le faisaient pas. En janvier 2023, 375 annonceurs dépensaient encore en publicités, tandis que 625 avaient arrêté.

  • Note : Données au 25 janvier 2023
  • Source des données : Pathmatics par Sensor Tower
  • Graphique : Christopher Hickey, CNN

Activité publicitaire des 1000 principaux annonceurs sur Twitter

MoisAnnonceurs actifsAnnonceurs inactifs
Septembre 202292476
Octobre 202290793
Novembre 2022746254
Décembre 2022453547
Janvier 2023375625
Source: Pathmatics par Sensor Tower – Données du 25 janvier

Les nouveaux réseaux sociaux

L’évolution du paysage des réseaux sociaux laisse la place à l’émergence d’autres plateformes. Pour de nombreux anciens utilisateurs de Twitter, BlueSky est en train de devenir la plateforme de choix.

BlueSky est un réseau social émergent qui fonctionne comme Twitter

L’application ressemble beaucoup à Twitter, ce qui est logique puisqu’elle a été développée par l’ancien PDG de Twitter, Jack Dorsey. L’intérêt de la recherche pour « BlueSky » a commencé à croître à la fin de l’année 2022.

La principale différence est que BlueSky est décentralisé, ce qui signifie que les données des utilisateurs ne sont pas stockées par BlueSky. Les données des utilisateurs sont stockées sur des serveurs indépendants.

Depuis son lancement en février 2023, l’application n’est disponible qu’en version bêta et la participation se fait uniquement sur invitation. Mais selon les estimations, l’application a été téléchargée plus de 375000 fois.

L'application NordVPN pour vous rendre anonyme

  1. Fait transiter votre connexion internet par le biais de n'importe quel pays (+ de 5000 destinations)
  2. Changez votre adresse IP
  3. Chiffrez votre connexion
  4. Eliminez les publicités
  5. Connectez-vous à Tor sans trace
  6. Contournez les barrières mises en place par les fournisseurs d'accès internet
  7. Supprimez les malwares et les publicités
Accéder à NordVPN

Le volume de recherche pour « réseau social décentralisé » est en hausse de 500% depuis 2019.

Mastodon est une autre app de réseau social décentralisé

Elle existe en fait depuis 2016, mais elle a connu un regain de popularité depuis que Twitter a changé de mains. À la mi-2023, la plateforme compte 1,4 million d’utilisateurs actifs mensuels. Ce chiffre est en baisse par rapport aux 2,5 millions d’utilisateurs mensuels, un record historique atteint juste après que Musk a pris les rênes de Twitter.

Mastodon est une plateforme sociale décentralisée gérée par une organisation à but non lucratif.

D’autre part, BeReal est une plateforme en pleine croissance qui connaît une recrudescence d’utilisateurs en quête d’authenticité sur les réseaux sociaux.

L’application attribue aléatoirement aux utilisateurs un créneau de deux minutes par jour pendant lequel ils doivent publier une photo d’eux-mêmes (en mode selfie et avec la caméra arrière), où qu’ils se trouvent. Les utilisateurs ne peuvent pas voir les posts des autres utilisateurs à moins qu’ils ne publient leurs propres photos.

Selon les données de HubSpot, l’application a vu son nombre d’utilisateurs augmenter de 313 % entre mai 2022 et janvier 2023. Si l’on considère uniquement les utilisateurs de la génération Z, l’utilisation a fait un bond de 1200 %.

Glossy rapporte que l’utilisation de BeReal a connu des hauts et des bas jusqu’à présent en 2023, mais que de nombreuses marques de beauté restent fidèles à la plateforme.

Femme en robe léopard choisissant des produits beauté.

L’avenir des influenceurs sur les réseaux sociaux

Le marché des influenceurs sur les réseaux sociaux devrait atteindre 25 milliards de dollars fin 2024. Cependant, les marques n’ont plus de préférence pour les célébrités de premier plan.

Elles se tournent plutôt vers les micro-influenceurs (10k-50k followers) et les nano-influenceurs (1k-10k followers). Les nano- et micro-influenceurs ont moins de followers mais une meilleure connexion avec leur public.

Dans une enquête menée par Influencer Marketing Hub, 39 % des marques ont déclaré vouloir travailler avec des nano-influenceurs et 30 % avec des micro-influenceurs. HubSpot rapporte que 80 % des professionnels du marketing qui travaillent actuellement avec des influenceurs le font avec des créateurs qui ont moins de 100000 followers.

Les raisons pour lesquelles les micro-influenceurs sont susceptibles d’être les influenceurs de choix à l’avenir

Le volume de recherche pour « nano influencer » a augmenté de 1200 % au cours des cinq dernières années. Tout d’abord, ces influenceurs sont moins coûteux et conviennent mieux aux services de marketing dont les budgets sont serrés.

Les entreprises consacrent en moyenne 53 % de leur budget marketing aux stratégies numériques, mais les budgets sont actuellement serrés et 70 % des spécialistes du marketing s’attendent à ce que les réductions budgétaires se poursuivent jusqu’en 2023.

Un nano-influenceur ou micro-influenceur est payé entre 10 et 350 euros par post sur Instagram. Les influenceurs ayant plus de 100k followers peuvent facturer plus de 5000 euros par post.

Les influenceurs d’Instagram ayant moins de followers facturent généralement moins par post. Les influenceurs ayant moins de followers sont souvent plus actifs et plus personnels avec leur public. C’est un point délicat pour les marques qui veulent paraître authentiques sur les réseaux sociaux.

Choisir un micro ou un nano-influenceur signifie également que les marques peuvent rechercher un influenceur qui correspond spécifiquement à leur niche de produits. Cela se traduit par un contenu de meilleure qualité de la part de l’influenceur et un plus grand engagement de la part de ses followers.

44 % des spécialistes du marketing préfèrent travailler avec des influenceurs plus modestes parce qu’ils sont moins chers et plus ouverts à des partenariats à long terme.

Revenus des influenceurs par publication sur Instagram

Nano-influenceurs :

10 à 100 € par publication

Micro-influenceurs :

100 à 500 € par publication

Influenceurs de milieu de gamme :

500 à 5 000 € par publication

Macro-influenceurs :

5 000 à 10 000 € par publication

Méga-influenceurs :

Plus de 10 000 € par publication

Célébrités :

Variable, mais plus de 1 million € n’est pas rare

⇒ Cliquez pour lire :

L’avenir du commerce sur les réseaux sociaux

HubSpot rapporte que près de la moitié des marques vendent actuellement leurs produits directement au sein des applications de réseaux sociaux.

Leurs données montrent également qu’un utilisateur social sur cinq de la génération Z, de la génération du millénaire et de la génération X a effectué un achat dans une appli de média social au cours des trois derniers mois. Et ce chiffre est susceptible d’augmenter à l’avenir.

À l’échelle mondiale, le chiffre d’affaires du commerce social devrait atteindre plus de 1000 milliards de dollars en 2024 et passer à 6,2 billions de dollars d’ici 2030. Cela représente un taux de croissance annuel moyen de plus de 31 %.

Le chiffre d’affaires du commerce social augmente rapidement

Cette augmentation rapide signifie que le commerce social croît trois fois plus vite que les méthodes d’achat traditionnelles et qu’il représentera plus de 16 % du total des dépenses de commerce électronique d’ici à 2025.

Le commerce social sur TikTok

Bien qu’elle ne soit que la troisième plateforme de commerce social aux États-Unis, la portée du commerce social sur TikTok augmente rapidement.

Facebook et Instagram dominent le marché du commerce social, mais la présence de TikTok s’accroît rapidement. #TikTokMadeMeBuyIt compte actuellement 8,1 milliards de vues. Le volume de recherche pour « TikTok ecommerce » a augmenté de près de 9 000 % au cours des cinq dernières années.

En 2023, le nombre de consommateurs ayant acheté un produit via TikTok a augmenté de plus de 75 % d’une année sur l’autre pour atteindre 23,7 millions. Ce chiffre devrait encore augmenter en 2024.

D’ici 2025, les prévisions annoncent 38 millions d’acheteurs sur la plateforme. TikTok a récemment annoncé une nouvelle fonctionnalité appelée Shop, qui permet aux utilisateurs d’effectuer leurs achats sans jamais quitter la plateforme. Jusqu’à présent, les acheteurs devaient effectuer leurs transactions dans un navigateur intégré à l’application.

Publicité NordVPN avec offre anniversaire.

Il se murmure que la croissance du commerce social de TikTok incite la marque à ouvrir ses propres centres d’exécution de produits aux pays. Cela pourrait améliorer radicalement l’efficacité des petites boutiques et permettre aux petits vendeurs sociaux de développer leurs activités.

Le commerce social sur Snapchat

Snapchat se montre également très actif dans le domaine du commerce social. La plateforme utilise la technologie AR pour améliorer l’expérience d’achat.

La lentille Shopping Lens renvoie directement aux catalogues des marques. Les utilisateurs peuvent ensuite utiliser la lentille AR pour essayer des produits cosmétiques et des vêtements.

Les utilisateurs de Snapchat peuvent essayer du vernis à ongles en utilisant la réalité augmentée dans l’application. La marque affirme que les utilisateurs utilisent les fonctions de RA de la plateforme 6 milliards de fois par jour et que 93 % d’entre eux souhaitent utiliser la RA pour faire du shopping.

Commerce social sur les plateformes Meta

Meta est une marque sociale qui s’intéresse de plus en plus au commerce social. La croissance du commerce électronique sur la plateforme a été lente (le nombre d’acheteurs sur Facebook n’a augmenté que de 3,5 % entre 2021 et 2022, contre une augmentation de 11,9 % entre 2020 et 2021).

La marque a récemment supprimé les achats en direct sur Facebook et Instagram, ainsi que l’onglet « Shop » sur Instagram. Mais cela pourrait être le signe d’une nouvelle stratégie de commerce social pour l’avenir.

En avril 2023, Meta a annoncé qu’elle étendrait ses publicités Shops à davantage de marques afin que les clients puissent effectuer plus d’achats directement à partir des publicités et qu’elle développerait les achats in-app par le biais de Shops. Les consommateurs sur Facebook auront bientôt la possibilité d’effectuer des achats directement à partir des publicités.

Aux États-Unis, Meta ne permettra plus aux nouvelles marques de créer une boutique sans utiliser Checkout avec Facebook ou Instagram. D’ici avril 2024, toutes les boutiques seront dotées d’un système de paiement in-app.

Mannequin portant tenue sportive vert menthe.

L’avenir du service client via les réseaux sociaux

Le service client est aujourd’hui un point sensible pour de nombreuses marques. Selon l’indice 2022 Customer Experience Index de Forrester, près de 20 % des marques ont enregistré une baisse de la qualité de l’expérience client en 2022.

L’indice d’expérience client 2023 a révélé une baisse de l’expérience du service client pour de nombreuses entreprises. Il s’agit du nombre le plus élevé de marques ayant enregistré une baisse depuis la création de l’indice il y a sept ans.

Les consommateurs d’aujourd’hui exigent d’être « obsédés par le client » . Plus de 30 % des clients attendent du service clientèle qu’il soit plus réactif et plus empathique dans un monde post-pandémique.

Malgré les progrès de l’IA et des chatbots, la majorité des consommateurs souhaitent toujours entrer en contact avec un agent humain dédié. Ils veulent également des solutions rapides : 2/3 des clients affirment que la rapidité du service client est tout aussi importante que le prix.

Enfin, les consommateurs veulent que les marques les rencontrent là où ils se trouvent. C’est ce que l’on appelle le service client omnicanal, dont l’importance ne cesse de croître.

Les consommateurs utilisent des méthodes de communication de plus en plus diversifiées pour contacter les marques, et ils veulent que ces dernières soient en mesure de faire passer leurs interactions d’un canal à l’autre en toute transparence. Les réseaux sociaux jouent un rôle important dans le service client omnicanal. De plus, ils offrent le soutien rapide et personnalisé que les clients recherchent.

Salesforce indique qu’environ 20 % des consommateurs préfèrent utiliser les réseaux sociaux pour l’assistance à la clientèle. Pour certaines marques cependant, ce chiffre peut atteindre 60 % des clients.

  • Facebook occupe la première place : 60% des consommateurs et 69% des marques déclarent qu’il s’agit de leur plateforme sociale préférée pour le service client.
  • Instagram arrive en deuxième position et YouTube en troisième.
  • Facebook Messenger, en particulier, est l’un des moyens les plus populaires utilisés par les marques pour fournir une assistance à leurs clients.
  • Meta rapporte que plus de 20 milliards de messages sont échangés entre les entreprises et les consommateurs sur la plateforme chaque mois.
  • Twitter est une autre plateforme importante dans ce domaine.
  • Près de 65 % des utilisateurs de Twitter déclarent qu’ils préfèrent envoyer un message directement à une marque plutôt que de l’appeler au téléphone.
  • Glossier est une marque qui répond régulièrement aux tweets de ses clients et qui s’empresse de les aider.
  • L’entreprise n’hésite pas non plus à répondre aux tweets négatifs des clients. Au contraire, elle invite les clients à lui envoyer un DM.

Les jeunes générations étant les plus susceptibles d’utiliser les réseaux sociaux pour le service client, il est probable que cette tendance continue à prendre de l’ampleur.

De nombreux consommateurs qui auront bientôt leur propre pouvoir d’achat, comme les membres de la génération Z et de la génération Alpha, n’ont jamais connu un monde sans internet. Il est probable que leur premier choix en matière de service à la clientèle sera les réseaux sociaux.

⇒ Les marques qui parviendront à réussir leur service client sur les réseaux sociaux à l’avenir en verront probablement l’impact sur leurs résultats.

Facebook et autres chats : icônes sur un téléphoneLes entreprises qui offrent un service client sur les réseaux sociaux peuvent prendre une longueur d’avance sur leurs concurrents

Les acheteurs dépensent jusqu’à 40 % de plus avec les marques qui répondent aux demandes d’assistance des clients sur les plateformes sociales. En revanche, les marques qui n’offrent pas de service clientèle sur les réseaux sociaux enregistrent un taux de désabonnement supérieur de 15 % à celui des marques qui offrent ce type de service.

⇒ Cliquez pour lire :

L’avenir des réseaux sociaux en tant que moteur de recherche

Près de 50 % des internautes âgés de 16 à 34 ans utilisent les réseaux sociaux comme première source d’information lorsqu’ils recherchent des marques

Les générations plus âgées sont un peu à la traîne, mais affichent toujours des chiffres élevés lorsqu’il s’agit d’utiliser les réseaux sociaux comme moteur de recherche.

  • 44 % des 35-44 ans
  • 38 % des 45-54 ans

…utilisent les réseaux sociaux comme moteur de recherche.

En ce qui concerne la génération Z, 36 % des individus recherchent en fait des marques sur les réseaux sociaux plus qu’ils ne le font via les moteurs de recherche.

  1. Leclaireur.fnac.com rapporte que les internautes préfèrent de plus en plus s’informer via les réseaux sociaux malgré une conscience accrue du risque de désinformation. TikTok notamment gagne en importance comme canal d’accès à l’information, particulièrement auprès des 18-24 ans​​.
  2. Digimind.com souligne que, malgré une légère diminution du temps passé en ligne, l’usage des réseaux sociaux continue de progresser, avec les internautes français passant en moyenne 1h55 par jour sur ces plateformes. Les réseaux sociaux sont préférés par les différentes générations pour des usages variés, avec YouTube largement utilisé à travers toutes les tranches d’âge​​.
  3. Younicom.fr constate que Google domine le marché des moteurs de recherche en France, mais que l’utilisation des réseaux sociaux est massive et en croissance, influençant fortement les modes de vie actuels​​.
  4. Lesuperdaily.com mentionne que le Digital Report 2023 révèle que les internautes font du tri dans leurs pratiques digitales et privilégient les réseaux sociaux aux moteurs de recherche, en particulier les jeunes de 16 à 34 ans qui sont plus enclins à utiliser les réseaux sociaux pour rechercher des informations sur les marques​​.

Ces informations confirment la tendance actuelle des habitudes des internautes qui favorisent les plateformes sociales pour s’informer et se connecter.

Les données de 2023 montrent que les internautes âgés de 16 à 64 ans visitent désormais davantage les sites de médias sociaux que les sites de moteurs de recherche. En janvier 2024, 81 % des personnes étaient allées sur un moteur de recherche au cours du mois précédent, tandis que 95 % étaient allées sur les réseaux sociaux.

Même Google a reconnu que les jeunes utilisateurs se tournent vers Instagram ou TikTok au lieu de Google Search comme première étape dans la découverte d’un produit et que ce comportement des utilisateurs est susceptible de se poursuivre à l’avenir.

Le vice-président senior Prabhakar Raghavan a déclaré que 40 % des jeunes utilisateurs, âgés de 18 à 24 ans, vont sur les réseaux sociaux au lieu de Google Search lorsqu’ils cherchent des choses comme où manger pour le déjeuner.

Instagram et YouTube sont les deux plateformes les plus populaires pour les recherches sur les réseaux sociaux

La majorité des personnes effectuant des recherches sur les réseaux sociaux sont à la recherche de restaurants. Cette tendance incite les marques à optimiser leur contenu sur les réseaux sociaux spécifiquement pour la recherche.

L’intérêt de la recherche pour « l’optimisation TikTok » a augmenté de plus de 8600% depuis 2020. Brancher des mots-clés dans le profil d’une marque, les légendes des posts et les hashtags est plus important que jamais.

Les marques qui peuvent intégrer des mots-clés de manière transparente dans leur poignée et leur profil sont plus susceptibles d’apparaître dans les recherches sociales. Les légendes ont également leur importance. Les marques s’appuient sur des mots-clés et des hashtags pertinents pour attirer les internautes vers leur contenu.

Conclusion

Le paysage des réseaux sociaux est depuis longtemps dominé par quelques acteurs clés, mais plusieurs changements importants pourraient bousculer les leaders des réseaux sociaux. L’évolution des préférences des consommateurs et des priorités des entreprises aura une influence sur les années à venir.

Les experts en médias sociaux affirment que les marques continueront à investir dans le commerce social et le marketing d’influence authentique. Ces 2 stratégies ont prouvé leur valeur et la plupart s’accordent à dire que cette valeur continuera de croître à l’avenir.

De nouvelles opportunités émergent également. Les marques ont une chance de se différencier de la concurrence en optimisant leur contenu pour la recherche et en fournissant un service client à réponse rapide sur les réseaux sociaux. Il faut également s’attendre à ce que les marques renouvellent leur engagement à l’égard de l’authenticité et de la transparence lorsqu’elles chercheront à attirer les utilisateurs.

⇒ Cliquez pour lire :

Maquillez votre adresse IP

⇒ Être anonyme sur internet

Nordvpn bannière maquiller votre adresse ip

Laisser un commentaire