Toutes les combinaisons de Poker

Photo of author
Écrit par Mallory Lebel

Aidons les citoyens à protéger leurs communications & leurs discussions numériques, qu'ils puissent vivre sans craindre d'être surveillés.

Classement des mains de Poker

1. Quinte flush royal

A, K, Q, J, 10, tous du même costume.

A K Q J T quinte flush royal

2. Quinte flush

Cinq cartes dans une séquence, toutes de la même couleur.

8 7 6 5 4 Quinte Flush

3. Carré (Quads)

Les quatre cartes sont de même rang.

J-J-J-J-7 carré Quads

4. Full

Trois cartes de même rang avec une paire.

T T T 9 9 Full

5. Flush (Couleur)

Cinq cartes de la même couleur, mais pas dans une séquence.

4 J 8 2 9 Couleur

6. Quinte (Suite)

Cinq cartes dans une séquence, mais pas de la même couleur.

9 8 7 6 5 Suite

7. Brelan (Set)

Trois cartes de même rang.

7 7 7 K 3 Brelan

8. Deux paires

Deux paires différentes.

4 4 3 3 Q Deux paires

9. Paire

Deux cartes de même rang.

A A 8 4 7 Une Paire

10. La plus haute carte

Lorsque vous n’avez fait aucune des mains ci-dessus, la carte la plus élevée est jouée.

Dans l’exemple ci-dessous, le valet représente la carte la plus haute.

Valet, carte la plus haute


Quelle est la combinaison la plus élevée au poker ?

Le Texas Hold’em (ou simplement « hold’em ») est actuellement la variante la plus populaire du poker, grâce notamment à la couverture télévisée des World Series of Poker, du World Poker Tour et de divers événements organisés par des célébrités.

La version sans limite est souvent décrite comme la « Cadillac du poker » : Elle ne demande qu’une minute pour l’apprendre mais toute une vie pour la maîtriser.

♣ Jeu de la main

Chaque joueur reçoit deux cartes cachées (ou hole cards) qu’il est le seul à pouvoir voir. Un tour d’enchères a lieu. Trois cartes communes (connues sous le nom de « flop ») sont distribuées face visible au milieu de la table.

Un autre tour d’enchères a lieu. Une quatrième carte commune (appelée « turn ») est distribuée face visible sur la table.

Un autre tour de pari a lieu. Une cinquième et dernière carte commune (connue sous le nom de « rivière ») est distribuée face visible sur la table.

Un dernier tour se produit.

Les cartes couvertes du joueur sont révélées et le joueur ayant la meilleure main de poker à cinq cartes remporte le pot. Votre main de cinq cartes peut être composée d’aucune, d’une ou des deux cartes couvertes et de cinq, quatre ou trois cartes communes.

Si deux ou plusieurs joueurs partagent la même meilleure main, le pot est divisé en parts égales entre les gagnants.

Brelan au poker
Brelan au poker

♣ Classement des mains

Les mains de poker sont classées dans l’ordre indiqué ci-dessous, de la plus basse à la plus haute.

Notez que seul le rang des cartes (du deux à l’as) compte au poker lorsque vous comparez des cartes individuelles. Les couleurs des trèfles, carreau, coeur et pique sont toutes considérées comme égales.

  1. Carte la plus haute : Les cartes sont classées du deux (2) au plus bas à l’as au plus haut. Si deux joueurs (ou plus) ont la même carte haute, c’est la deuxième carte la plus haute (et ainsi de suite, jusqu’à la cinquième carte si nécessaire) qui détermine le gagnant.
  2. Paire : Une paire (deux cartes de même rang) bat la carte la plus haute. La paire la plus haute est une paire d’as. Si deux joueurs ou plus ont la même paire, alors la plus haute des trois cartes restantes (appelées kickers) détermine le gagnant.
  3. Deux paires : Deux paires battent une paire. Si deux ou plusieurs joueurs ont deux paires, la paire la plus élevée détermine le gagnant. Par exemple, une paire d’as et de sept bat une paire de rois et de dames. Si deux ou plusieurs joueurs ont la même paire, le cinquième kicker détermine le gagnant.
  4. Le brelan : Le brelan (trois cartes du même rang) bat deux paires. Le brelan à l’as est le meilleur de tous. Si deux joueurs ou plus se partagent le même brelan, les deux kickers restants déterminent le gagnant.
  5. Quinte (Suite) : Une quinte bat un brelan. Une quinte est une suite de cinq cartes consécutives. Les as peuvent être hauts ou bas, donc la suite la plus basse est un as jusqu’à cinq, tandis que la plus haute est un as jusqu’à dix. Il n’y a pas de kickers avec des quintes puisque les cinq cartes sont nécessaires pour faire la main.
  6. Couleur (flush) : Un flush bat une quinte. Une couleur est une suite de cinq cartes de la même couleur (c’est-à-dire tous les carreaux ou tous les piques, etc.). Si deux joueurs se partagent une couleur, le joueur qui a la carte la plus forte (jusqu’à la cinquième carte si nécessaire) dans la couleur gagne.
  7. Full House : Un full house bat une Couleur (flush). Un full est la combinaison d’un brelan et d’une paire. Si deux joueurs ou plus ont un full, le joueur qui a le meilleur brelan gagne. Si le brelon est identique, le joueur ayant la meilleure paire gagne.
  8. Carré : Le « Four of a kind » (quatre cartes du même rang) bat un full. Si deux joueurs ou plus partagent le même carré, la cinquième carte détermine le gagnant.
  9. Quinte Flush : Une quinte flush (cinq cartes consécutives toutes de la même couleur) bat un carré. Les as peuvent être hauts ou bas. Une quinte flush avec un as élevé est appelée quinte flush royale, la meilleure main possible au poker.

Suite (quinte)

♣ Variations des mises

Le Texas Hold’em peut être joué en trois variantes de base :

Limiter le Hold’em

Combinaisons du poker Hold’em

Au Limit Hold’em, le montant que vous pouvez miser ou relancer est fixé, en fonction des enjeux affichés.

Une mise placée avant la distribution de la carte turn (4e carte commune) est appelée « petite mise » et est fixée à la taille du gros blind.

Une mise placée après la distribution de la turn card est appelée « big bet » et est égale à deux fois la taille du big blind.

Dans les tournois, ces enjeux sont augmentés à intervalles réguliers, appelés « niveaux ». Par exemple, dans un niveau 100/200, la « petite mise » est de 100 et la « grande mise » de 200. Cela signifie que dans les deux premiers tours de mise (avant et après le flop), vous pouvez miser ou relancer exactement 100 jetons et dans les deux derniers tours de mise (avant et après la rivière), vous pouvez miser ou relancer exactement 200 jetons.

Dans le jeu limite, les paris sont limités à trois relances par tour, sauf si deux joueurs sont « heads-up » au cours du tour.

Hold’em Pot Limit

Combinaisons du poker Hold’em Pot Limit

Dans le Hold’em Pot Limit, il n’y a pas d’enjeux fixes.

Vous pouvez miser ou relancer jusqu’au montant du pot. Cela inclut les mises devant vous plus votre appel.

Par exemple, s’il y a 100 jetons dans le pot et que vous êtes le premier à agir lors du tour de mise, le maximum que vous pouvez miser est de 100 jetons. Mais le joueur suivant peut alors suivre ces 100 et relancer de 300 jetons supplémentaires.

No Limit Hold’em

Combinaisons du poker No Limite Hold’em

Au Hold’em No Limit, vous pouvez miser tous vos jetons à tout moment (c’est ce qu’on appelle le « all-in »).

Dans les jeux Pot Limit et No Limit, la mise ou la relance minimale est égale à la grosse blind (voir ci-dessous).

Une fois qu’un joueur relance, la relance minimale est égale à la dernière relance. Le minimum se remet à la big blind au prochain tour de mise.

Quinte Flush Royale

♣ Les blindes et le bouton

Dans un jeu à domicile, les joueurs distribuent les cartes à tour de rôle, en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre.

Dans les casinos et les jeux en ligne qui utilisent un croupier dédié, le bouton du croupier (ou simplement le « bouton ») est un disque blanc qui tourne dans le sens des aiguilles d’une montre parmi les joueurs.

Le joueur qui se trouve « sur le bouton » est le dernier à agir à chaque tour d’enchères, après le flop.

➨ Au Texas Hold’em, il y a des mises forcées appelées « blinds » faites avant la distribution des cartes fermées. Ces blinds sont similaires aux fourmis, sauf qu’ils n’impliquent que deux joueurs et que les mises ne vont pas immédiatement dans le pot.

Le joueur à gauche du bouton pose la « petite blind » et le joueur suivant pose la « grosse blind ».

La petite blind est généralement la moitié de la grosse blind et la grosse blind est la mise ou la relance minimale qui peut être faite à ce tour et à tous les tours suivants.

➨ Au Limit Hold’em, la grosse blind est égale à la « petite mise ». En tournoi, les blinds sont relancés à des intervalles ou à des niveaux déterminés. Cela permet de poursuivre l’action et de mettre un point final définitif au jeu.

Sinon, les joueurs peuvent continuer à plier leurs mains et le jeu se poursuit pendant des heures ou des jours.

Une fois que les deux blinds sont posés, le joueur à gauche du gros blind est le « premier à agir » et a la possibilité de se coucher, d’appeler la mise du gros blind ou de relancer. Le jeu se poursuit jusqu’au bouton.

Ensuite, le joueur qui a placé la petite blind a la possibilité d’appeler ou de relancer les mises jusqu’à présent. Il en va de même pour le joueur qui a placé la grosse blind.

Si personne n’a relancé le gros blind, ce joueur a la possibilité de « checker » et le flop sera distribué. Il n’y a plus de mises forcées après le flop et la première personne à gauche du bouton (qui ne s’est pas encore couchée) sera la première à agir lors des tours de mise suivants.

Double Paire

♣ Side Pots

Un side pot est créé lorsqu’un joueur suit une mise mais n’a pas assez de jetons pour couvrir la mise ou si un joueur relance alors qu’un autre joueur a déjà fait tapis.

Le pot principal ne contient que les jetons auxquels chaque joueur a contribué de manière égale. Les mises excédentaires vont dans le pot secondaire, auquel le joueur all-in n’a pas contribué et qu’il ne peut donc pas gagner.

Il peut y avoir plusieurs pots latéraux s’il y a plusieurs joueurs all-in. Le dernier side pot créé est le premier side pot attribué après l’épreuve de force.

Le pot principal est attribué en dernier. Les joueurs qui se couchent avant l’épreuve de force perdent leur droit à tous les pots, y compris le pot principal.

Vous voulez maquiller votre adresse IP ?

Lancez ce logiciel pour dissimuler votre trafic et votre identité

Nordvpn bannière maquiller votre adresse ip

15 réflexions au sujet de “Toutes les combinaisons de Poker”

  1. slt mimie jai aussi perdu mes 800$ du debut et jai suivis ton conseil mes une fois arriver sur real money dans le menu deroulant sa m’indique un truc conpletement different de se que t’explique. merci de m’aider stp.

    Répondre
  2. Salut Engel, il me semble que tu puisses récupérer 1000 jetons fictifs en faisant cette manip’ : retourne sur « Show Portal » ; « account » ; « cashier ». Il y a un menu déroulant placé sur « Real Money », clique dessus et sélectionne « play money ». Ensuite clique sur « Request more play money ».
    Bon jeu !

    Répondre
  3. Bjrs, j me suis inscrit sur PKR mais j’ai perdu les 800$ du début et j’ai plus rien et je ne sais pas comment en ravoir je suis bloquer mci dme dire quoi

    Répondre
  4. Coucou, je suis une amatrice qui aime jouer aussi avec de vrais joueurs parce que sur le net j’ai eu l’occasion de faire quelques parties gratuites, et on ne joue pas pareil, je veux dire par là que même si on décide de jouer sérieusement, les gens font du All In à tout va, ce qui n’est pas très interressant pour se perfectionner…
    Etant très joueuse, il ne faut absolument pas que je commence à chercher fortune en jouant en ligne et rentrer la CB ne serait-ce que pour un euro… j’en redemanderai… J’ai donc arrêté le poker en ligne, je ne trouvais plus ça drôle, Quand j’ai eu l’occasion de jouer face à face avec des amis (celà fait longtemps d’ailleurs), mon visage me trahit, je rougis assez facilement ou même quand j’ai bon jeu et que les cartes voulues tombent, une excitation monte mes yeux brillent et mes adversaires qui me connaissent savent que j’ai généralement du jeu en main. Il faut que je travaille beaucoup mon comportement de façon à masquer mes émotions avant de vouloir jouer à L’aviation Club de France LOL… C’est impossible qu’un jour je joue là-bas, j’en serai malade quinze jours avant.

    Répondre
  5. oui il a eu raison, en plus il a eu un super bonus de 50$ qui, utilisés à bon escient, aurait pu lui permettre d’arrondir ses fins de mois….;) C’est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle je me suis inscrit, le bonus est facile à avoir, donc ça permet de faire des faux pas au début 🙂
    Pour le multi tables, j’aime bien quand même repasser sur FTP personnellement, c’est quand même plus agréable et gérable, même si ça pique un peu les yeux 🙂
    Et, comme tu l’as dit dans l’article, il manque encore un peu de monde, les tables se remplissent lentement pour les tournois sit & go alors que sur FTP, c’est très rapide. Mais ça va venir, c’est un site encore jeune.

    Répondre
  6. Tu as bien décrit PKR sylv185, en tout cas celui qui t’as poussé à installer ce jeu a à priori eu raison de le faire puisque tu es devenu accroc 🙂
    Pour ma part impossible de revenir sur des tables 2D … trop beau ce logiciel, même si c’est un peu une usine … ^^

    Répondre
  7. Pour ma part, j’ai eu un peu de mal à m’y mettre, j’étais plutôt habitué aux jeux du style Full Tilt Poker, en 2D, cartes toujours visibles, avatars des adversaires immobiles.
    Puis on me conseille (avec insistance ;)) PKR, le jeu de poker révolutionnaire (et ça rime en plus). Je me laisse donc convaincre et installe… une usine à gaz.
    Jouant dans un canapé, le pc portable sur les genoux… ça réchauffe assez vite…. J’ai donc eu du mal à accepter le fait de jouer au poker avec un appli aussi lourde et trouvait l’intérêt de la 3D limitée.
    Mais au fil du temps, on s’y habitue et le retour sur FTP est très difficile 🙂
    Une autre chose qui m’avait arrêté est le fait que les cartes sont faces cachées et qu’il faille cliquer pour pouvoir les voir (comme en vrai, les cartes ne sont pas toujours visibles).
    Sur ce point, il y a 2 cas :
    – on joue à une seule table et on peut, essayer de lire le jeu des adversaires et/ou faire croire à du bluff….(comme en vrai) et c’est un gros point positif
    – on joue à plusieurs tables (je n’ai essayé qu’avec 2) et là c’est tout simplement injouable….on ne peut voir en grand qu’une seule table. (« en grand » signifiant la possibilité de voir les différents personnages)
    Bien qu’on ai des raccourcis pour agir sur les autres tables qui se trouvent en miniatures on est très vite dépassé par les évènements et du coup on fait n’importe quoi (oui c’est vrai, pas besoin de plusieurs tables pour faire n’importe quoi….^^ »)
    C’est assez difficile à expliquer mais à l’heure actuelle, le multi table n’est, pour moi, pas bien géré sur ce site.
    Je pense que la possibilité d’avoir les différentes tables en grand (nécessite un grand écran) permettrai de résoudre ce problème.

    Malgré tout, cela reste un très bon site de poker que je recommande (pensez au parrainage ;)), et on en devient assez vite accro… de toute façon, ce soir, je vais me refaire :p

    Répondre
  8. Une 50aine de mouvements par perso, ouais ça commence à causer. En effet ça m’a l’air d’être une entreprise louable de mise au goût du jour d’un jeu de cartes connaissant un regain de mode fulgurant. Pour ceux qui n’ont pas le temps de faire des vrais tournois, cette possibilité d’en pratiquer de chez soi est appréciable.

    Répondre
  9. 1/ Il est tout à fait possible d’y jouer gratuitement avec des jetons fictifs fournis dès la création du compte mais le poker est un jeu d’argent alors il est préférable de déposer de l’argent (des dollars) pour tenter d’arrondir ses fins de mois, chose qui n’arrive jamais 🙂
    Ensuite il est aussi possible de participer à des « freerolls », des tournois gratuits qui peuvent rapporter gros en argent réel si on termine bien placé.

    2/ Non les personnages sont vivants, les différentes vue de la caméra nous transportent au coeur de la table et la gestuelle des avatars est variée (une cinquantaine de mouvements programmés).
    Le monde 3D du poker fonctionne bien, enfin pour ma part ^^

    Répondre
  10. Merci pour cet article, deux remarques pour ma part :

    1/ Comment fonctionne le côté pécunier de la chose ? Joue-t-on de l’argent véritable ? Ou doit-on acheter des « jetons » virtuels, mais si c’est le cas peut-on revendre ses jetons pour se faire de l’argent ? Je présume qu’il y a aussi des parties gratuites…

    2/ J’ai bien peur qu’à force de voir les mêmes animations de personnages, au bout de quelques semaines on ne soit plus du tout impressionné par la gestuelle des avatars et même que ça gonfle un peu. Est-ce le cas ou pas du tout.
    ++ Greg

    Répondre

Laisser un commentaire