Quels sont les inconvénients de Google Analytics ?

Photo of author
Écrit par Mallory Lebel

Aidons les citoyens à protéger leurs communications & leurs discussions numériques, qu'ils puissent vivre sans craindre d'être surveillés.

Bien que Google Analytics soit un outil puissant et gratuit pour analyser le trafic de votre site Web, les utilisateurs devraient y réfléchir à deux fois avant de l’installer sur leur site.

L’essor récent d’autres outils d’analyse joue un rôle important dans le nombre d’utilisateurs qui abandonnent Google Analytics au profit d’alternatives open-source.

Ce billet aborde les trois principaux inconvénients de l’utilisation de Google Analytics et explore les avantages des alternatives open-source.

Google Analytics présente trois problèmes majeurs

Malgré leur popularité, les utilisateurs de Google Analytics expriment certaines inquiétudes à l’égard de la plateforme.

Les inquiétudes concernent :

  • la confidentialité
  • la précision
  • l’accessibilité

Google Analytics nécessite le consentement des cookies

Ce que Google fait de vos données est une préoccupation croissante pour les utilisateurs.

Les sites Web qui utilisent Google Analytics ne sont pas propriétaires des données collectées : c’est Google qui les possède.

Statistiques d'un site internet

Google contrôle ce qui est collecté et où c’est stocké. En tant qu’utilisateur, vous ne pouvez que compter sur Google pour agir de manière éthique avec vos données, car il s’agit d’une plateforme à source fermée qui ne vous permet pas de voir le code source, contrairement à une alternative à source ouverte.

La conformité et la gouvernance des données étant une préoccupation pour les entreprises, la propriété des données est plus cruciale que jamais. S’en remettre à des fournisseurs tiers pour traiter vos données peut être effrayant.

Les préoccupations des consommateurs en matière de protection de la vie privée au fil des ans ont conduit les législateurs du monde entier à adopter de nombreuses réglementations en la matière, comme :

  • Le règlement général sur la protection des données (RGPD), une loi de l’Union européenne qui définit les exigences pour les entreprises et les organisations établies ou servant des utilisateurs en Europe sur la façon dont elles collectent, utilisent et stockent les données personnelles.
  • La loi californienne sur la protection de la vie privée des consommateurs (CCPA), qui s’applique aux résidents de Californie et donne aux utilisateurs la possibilité de dire « non » à la vente de leurs données personnelles.
  • Le règlement sur la protection de la vie privée et les communications électroniques (PECR), qui s’applique aux résidents du Royaume-Uni : l’une des politiques stipule que les entreprises doivent informer les utilisateurs de l’utilisation de cookies, leur expliquer ce que fait le cookie et pourquoi il est là, et obtenir leur consentement pour stocker un cookie sur leur appareil.

Bien qu’il s’agisse d’une bonne pratique de disposer d’une politique de confidentialité sur votre site Web, si vous utilisez Google Analytics, Google vous demande d’en mettre une en place.

Étant donné que le logiciel d’analyse stocke des cookies sur l’appareil de l’utilisateur pour assurer le suivi des données d’utilisation, votre politique de confidentialité doit spécifier :

  • votre utilisation des cookies
  • l’utilisation de l’analyse
  • la manière dont Google utilise les données lorsque vous utilisez sa plate-forme

Votre politique de confidentialité doit être accessible aux clients dès qu’ils accèdent à votre site Web

La plupart des entreprises affichent leur politique de confidentialité dans l’en-tête ou le pied de page de leur site Web, ce qui permet aux utilisateurs de consulter l’accord à tout moment.

Pour répondre aux préoccupations croissantes concernant le suivi des informations personnelles des utilisateurs, les sites Web qui utilisent Google Analytics doivent afficher des bannières de cookies et des avis de consentement aux visiteurs lors de leur première visite sur le site.

Si vous n’obtenez pas le consentement d’un utilisateur pour collecter ses données, vous ne pouvez pas collecter ses informations.

Les sites web utilisent deux types de cookies pour suivre les utilisateurs

  • Les cookies de première partie sont placés par les serveurs web qui hébergent le site web.
  • Les cookies tiers sont placés par des serveurs différents de ceux qui servent le site Web.

Google Analytics ne fournit pas un ensemble de données complet et précis

La plupart des utilisateurs de Google Analytics ont exprimé leur frustration face au manque de données fiables auxquelles ils ont accès dans le logiciel.

Google Analytics est construit pour vous montrer les tendances des données et s’appuie sur l’échantillonnage des données, ce qui, dans la plupart des cas, a un impact sévère sur la précision de vos données.

Google Analytics sur un pc

Prendre des décisions en se basant sur des données mal échantillonnées conduit à des conclusions tout à fait erronées et, sans doute, c’est pire que de deviner. Il s’agit d’une préoccupation majeure pour les entreprises lorsque les données sont à la base de décisions commerciales coûteuses qui ont un impact direct sur vos résultats.

Les plugins et les navigateurs commencent à bloquer Google Analytics en raison de problèmes de confidentialité

Cela limite votre capacité à suivre les utilisateurs sur votre site.

En septembre 2017, Apple a publié sa prévention intelligente du suivi (ITP) pour Safari, qui bloque les techniques de suivi intersites qui utilisent des cookies tiers pour suivre les utilisateurs.

Depuis sa sortie, Google Chrome et Firefox ont construit des technologies anti-tracking similaires pour limiter les capacités des cookies tiers.

Pour tirer le meilleur parti de Google Analytics, les utilisateurs doivent payer un prix minimum de 150 000 dollars par an pour accéder à leur version premium, connue sous le nom de Google Analytics 360.

  Il existe trois différences importantes entre Google Analytics et Google Analytics 360

La limite de visites dans la version gratuite est fixée à 10 millions par mois, alors que dans la version premium, elle est fixée à environ un milliard de visites par mois.

Lorsque vous atteignez vos limites d’accès, vous pouvez rencontrer des incohérences dans vos données.

La version gratuite limite le nombre de dimensions et de métriques à 20 de chaque, respectivement. Google Analytics 360 vous offre 10 fois ce nombre avec 200 dimensions et métriques personnalisées.

L’augmentation du nombre de dimensions et de mesures est utile aux analystes de données pour établir des listes de marketing et de vente.

Les dimensions personnalisées vous permettent d’ajouter des informations supplémentaires à vos données, telles que :

  • le statut du client
  • l’identifiant de l’utilisateur
  • l’identifiant du compte
  • la connexion/la déconnexion
L’une des fonctionnalités les plus puissantes de Google Analytics 360 est la possibilité pour l’utilisateur de créer un entonnoir personnalisé pour son analyse du parcours client.

La possibilité d’ajouter ou de supprimer des étapes dans votre entonnoir personnalisé est cruciale pour comprendre comment certaines pages peuvent favoriser ou entraver l’expérience d’un client lorsqu’il visite votre site.

Si l’achat de Google Analytics 360 présente de nombreux avantages, il n’en vaut peut-être pas la peine si vous pouvez utiliser une technologie open-source.

Les entreprises qui utilisent Google Analytics 360 ne peuvent toujours pas compter sur l’outil pour leur fournir toutes les informations dont elles ont besoin et n’ont toujours pas le contrôle ou la propriété de leurs données.


Google Analytics est une boîte noire à laquelle vous ne pouvez pas accéder

En vertu de la législation sur la protection des données, telle que :

  • le GDPR
  • le PECR
  • le CCPA
  • et d’autres introduites dans le monde entier

…la transparence est la règle d’or plutôt qu’une caractéristique factultative.

Lorsqu’il utilise Google Analytics, un utilisateur peut avoir envie de creuser davantage dans les données. Les données sont là, mais il n’est pas possible de voir d’où elles proviennent ni de les décomposer pour une utilisation ultérieure.

Alternatives à Google Analytics

Si des outils comme Google Data Studio existent pour faciliter la création de rapports sur Google Analytics, ils n’ont toujours pas la capacité de résoudre le problème fondamental de l’accès aux données.

Plus vous utiliserez Google Analytics, plus vite vous serez frustré par cet aspect.

Les utilisateurs de Google Analytics ne seront jamais en mesure de voir les données brutes

Pour avoir accès aux données brutes, les utilisateurs doivent passer à Google Analytics 360 et activer l’exportation BigQuery, ce qui vous donne accès à tous les résultats que vous envoyez à Google Analytics.

Cependant, il est impossible d’accéder aux données brutes à partir de l’interface utilisateur de Google Analytics, où la plupart des utilisateurs interagissent généralement.

Si vous essayez un jour de faire de Google Analytics votre source unique de vérité, vous découvrirez rapidement que vous vous heurtez à un défi impossible. Pour lutter contre cela, vous devez avoir accès à des outils d’analyse flexibles, évolutifs et transparents.


Les alternatives open-source présentent de nombreux avantages par rapport à Google Analytics

Contrôle total de vos données

Contrairement à Google Analytics, certaines alternatives open-source vous donnent la propriété totale de vos données, vous permettant ainsi de contrôler ce qui se passe avec vos données.

Les alternatives open-source vous permettent de contrôler l’endroit où les données de vos clients sont stockées et ce qui est fait avec ces données.

Plausible
Plausible : une nouvelle alternative à GA

La propriété des données est cruciale, surtout après une décision récente de la Cour de justice de l’Union européenne qui a bloqué les transferts transfrontaliers de données de résidents européens vers les États-Unis, car ils ne sont pas conformes aux lois sur la confidentialité du GDPR.

Le fait de ne pas rester conforme aux lois GDPR peut entraîner de lourdes amendes pour les entreprises, allant de 20 millions d’euros à jusqu’à 4 % du chiffre d’affaires mondial d’une entreprise, le montant le plus élevé étant retenu.

Une personnalisation qui donne des résultats

Contrairement à Google Analytics, une plateforme à code fermé, il n’y a aucune limite à ce que vous pouvez faire avec les outils d’analyse à code ouvert.

 Les alternatives open-source éliminent les données supplémentaires inutiles que Google Analytics suit auprès des utilisateurs

La plupart des outils d’analyse open-source sont respectueux de la vie privée et, dans la plupart des cas, ne seront pas bloqués par les navigateurs ou les plugins aussi facilement que Google Analytics.

Les autres options ne traquent aucune donnée personnelle et n’utilisent pas de cookies pour les visiteurs du site.

Enfin, contrairement à Google Analytics, les alternatives à code source ouvert ne reposent pas sur l’échantillonnage des données.

Qu’est-ce que l’échantillonnage de données dans Google Analytics ?

Lors que vous ouvrez un rapport dans Google Analytics, il faut du temps et des ressources pour calculer les résultats et les présenter dans vos rapports.

Dans certains cas, Google Analytics prend une partie des données et l’utilise pour estimer le total.

  • Par exemple, disons que vous vous occupez d’un site Web populaire
  • que vous avez créé un rapport personnalisé dans Google Analytics
  • et que vous sélectionnez une plage de dates comprenant 800 000 sessions

Au lieu de créer le rapport personnalisé sur la base de toutes les sessions, Google Analytics pourrait utiliser la moitié de ces sessions, puis fournir un total estimé pour le rapport.

Google Analytics n’a plus qu’à calculer les chiffres basés sur la moitié des données et le rapport est plus rapide à charger.

Quand Google Analytics échantillonne-t-il les données ?

Si vous utilisez la version standard gratuite de Google Analytics, l’échantillonnage des données peut se produire lorsque vous avez plus de 500 000 sessions incluses dans la plage de dates sélectionnée.

Étant donné que Google Analytics pré-traite les données pour vos rapports standard, notamment les rapports :

  • Audience
  • Acquisition
  • Comportement
  • et Conversion

…ces rapports comprennent des données non échantillonnées. Vous ne verrez donc l’échantillonnage des données que si vous modifiez un rapport standard et que la plage de données comprend plus de 500 000 sessions.

L’échantillonnage des données est-il bon ou mauvais ?

Cela dépend.

Si vous essayez d’analyser des données pour quelque chose qui doit être précis, comme le taux de conversion de votre site Web ou le revenu total, alors oui, l’échantillonnage des données peut poser des problèmes.

⇒ Cliquez pour lire :

Vous voulez maquiller votre adresse IP ?

Lancez ce logiciel pour dissimuler votre trafic et votre identité

Nordvpn bannière maquiller votre adresse ip

7 réflexions au sujet de “Quels sont les inconvénients de Google Analytics ?”

  1. Une grande enseigne eCommerce, pour laquelle je travaille en ce moment, est passé d’Eulerian Analytics à Google Analytics depuis peu, Google attire toujours 🙂

    Répondre
  2. Le problème que j’ai constaté est un écart assez grand entre GA et Statcounter ou Getclicky. Cela va de 10 à 20 % en nombre de visiteurs uniques. Pour un référenceur, GA reste souvent le critère de base pour avoir un chiffre « fiable »…

    Répondre
    • Ok mais pour ma part ça m’importe peu. Peut-être parce que je ne suis pas un « pro », j’en viens même à penser l’extrême inverse à savoir que :

      1/ ce qui compte ce n’est pas le chiffre « brut » mais l’évolution du chiffre
      2/ le nombre de visiteurs n’importe que très peu lorsqu’on cherche à créer un site pour vendre un produit ; ce qui compte davantage c’est que ces visiteurs soient bien ciblés.

  3. C’est vrai que Google a la mainmise sur beaucoup d’outils, ce qui peut être gênant à la longue… Pour ma part j’essaye de varier et j’utilise à la fois l’Analytics de Google et depuis 2 ans Getclicky. Je ne suis pas très chaud pour payer des outils sur le web mais ce dernier en vaut vraiment le coup et il est devenu mon principal « allié » pour mes stats sur sanctius.net et sur d’autres sites 😉 Une belle mine d’informations !

    Répondre
    • Getclicky m’a l’air en effet vraiment très bien, par contre je ne vois pas l’intérêt de garder le bout de code GA puisque l’intérêt est justement de se passer de l’ « oeil de Moscou ».

Laisser un commentaire