Unidades : simple application pour iPad ou grande avancée technologique ?

Photo of author
Écrit par Mallory Lebel

Aidons les citoyens à protéger leurs communications & leurs discussions numériques, qu'ils puissent vivre sans craindre d'être surveillés.

Créée par Luis Carli, Unidades est une nouvelle application pour iPhone, iPad et iPod Touch qualifiée d’intelligente par son créateur. Elle est sur le point d’être approuvée par l’AppStore.

c adnanref_alm
© adnanref_alm

De quoi s’agit-il ?

— D’une multitude de petites bulles de couleurs qui interagissent entre elles en suivant un comportement social qui leur est propre. L’auteur parle d’un écosystème dans lequel le comportement de chaque unité serait représenté de façon graphique.

— Pour parler concrètement, vous touchez l’écran tactile et les bulles que vous désignez changent d’attitude en fonction des autres bulles qui l’entourent et en fonction aussi de la manière dont vous les touchez :

  1. – couleur
  2. – saturation
  3. – taille
  4. – transparence

sont autant de facteurs que vous verrez se métamorphoser sous vos yeux.

Différentes manières d’interagir avec le graphisme

  1. – Vous pouvez bouger les unités qui apparaissent et qui « vivent » à l’écran
  2. – Avec votre doigt vous pouvez presser un certain point de l’écran, ce qui entraînera alors une réaction des unités alentour
  3. – Vous pouvez forcer les unités présentes entre vos doigts à se regrouper à un endroit ou à s’éparpiller comme vous l’entendez

Votre avis ?

Personnellement je ne crois pas qu’à l’heure actuelle on puisse réellement parler d’intelligence artificielle que ce soit dans ce genre de programmes, dans les softs ou dans les premiers robots apparaissant au Japon. Ce temps viendra peut-être un jour, mais pour l’instant je ne peux m’empêcher de voir en ce genre d’applications se disant révolutionnaires que de simples gadgets.

Vous voulez maquiller votre adresse IP ?

Lancez ce logiciel pour dissimuler votre trafic et votre identité

Nordvpn bannière maquiller votre adresse ip

4 réflexions au sujet de “Unidades : simple application pour iPad ou grande avancée technologique ?”

  1. Ouais, je pense exactement comme toi même si je n’élimine pas complètement la possibilité pour qu’un jour, un cerveau soit créé à partir de cellules afin de l’intégrer dans un androïde… Là on pourra peut-être parler d’intelligence artificielle. Mais en l’absence de cellules vivantes, les programmes codés par l’homme, je les appellerais bien comme toi par un autre nom qu’ IA.

    Répondre
  2. Oui, c’est vraiment du gadget. L’intelligence artificielle est une notion vraiment compliquée, qui reste un moyen défini par du code de tenter de s’approcher d’un schéma de réflexion et d’autonomie.

    Un humain qui salue quand on le salue, c’est une décision autonome issue d’une réflexion (minime, mais qui existe quand même) ; ça demande de l’intelligence.
    Un robot qui salue quand on le salue, c’est une réaction définie par un programme qui ne demande au robot aucune capacité de réflexion et de décision. Pourtant, ça ressemble à l’intelligence de l’homme, mais ce n’est qu’une réaction programmée par l’homme pour simuler un travail intellectuel.

    On pourrait établir le même parallèle avec des réactions qui semblent demander bien plus de capacités intellectuelles, voire même qui donnent une impression d’apprentissage à force de répétition et d’approximation. Je laisse le soin à chacun d’imaginer un swing au golf par un débutant (humain ou robot) et de définir quelle force mettre dans le geste pour approcher le trou au mieux, en tenant compte de la force et de la direction du vent, des conditions climatiques (pluie, neige, temps sec ?), du relief, du type de surface (l’herbe est-elle tondue au poil ?), du modèle de la balle (poids, taille) et du club, etc.

    L’humain va, à force d’essais, d’observations, grâce à ses sens et sa réflexion, sentir quel doit être le bon geste.
    Le robot, va, à force d’essais, d’observations, grâce à des capteurs visuelles (par exemple) et aux possibilités d’interprétation de l’environnement retranscrit par les capteurs, sentir quel doit être le bon geste.

    Un robot très abouti et programmé avec génie pourra sans doute faire mouche à tous les coups (un all-in-one bien senti), surpassant un Tiger Woods. Il n’en reste pas moins un robot qui ne peut faire que ce qu’on a prévu qu’il fasse, avec une marge d’apprentissage possible mais somme toute limitée.

    L’humain est intelligent, le robot est conçu par l’humain pour donner l’impression qu’il a des capacités et comportements similaires. En aucun cas il est intelligent, même hyper abouti (bien pus que mes exemples). Il faudrait d’ailleurs nommer autrement l’intelligence artificielle. Pourquoi pas simulation d’intelligence ?

    Répondre

Laisser un commentaire