Princess lover : mon avis sur l’anime

Photo of author
Écrit par Mallory Lebel

Se sentir libre de concilier "vie privée" et "vie numérique" sans intrusion.

Ma page Facebook

Princess Lover

Diffusion de l’anime

  • 2009 – 12 épisodes de 24 minutes chacun

Présentation de Princess Lover

Teppei Kobayashi, lycéen ordinaire, vient de perdre ses parents dans un étrange accident de voiture, le laissant tout seul, jusqu’à ce que son grand-père maternel décide de le prendre en charge.

Le jour où Teppei est censé le retrouver, il passe du temps sur la tombe de ses parents, jusqu’à ce qu’il aperçoive une belle fille dans une calèche, poursuivie par des voyous.

En voyant son visage effrayé, Teppei décide de l’aider. Il saute sur son vélo et parvient à sauver la demoiselle en détresse, mais non sans quelques vilains accidents, des armes, un majordome en colère et une chute dans une falaise qui aurait dû les tuer, lui et la fille. Ils survivent miraculeusement.

Princess Lover (anime) : gros plan
Princess Lover (anime) : gros plan

Au cours de la série, Teppei est rejoint par:

  • Sylvia van Hossen, la fille du noble Vincent van Hossen de la Principauté flamande
  • Seika Houjouin, la fille de la société rivale Houjouin Corporation
  • Yuu Fujikura, une servante désignée par Isshin pour être le gardien et le conseil de Teppei

Basé sur un roman visuel à succès de PC Eroge sorti en 2008 par RICOTTA, Princess Lover ! a reçu une adaptation en 12 épisodes de l’anime à l’été 2009 par Go Hands.

  • Princess Lover a aussi obtenu sa propre série de romans légers
  • des adaptations de manga
  • et une réédition mise à jour pour la PlayStation 2

→ Un H-OVA, sorti en septembre 2010, retrace l’histoire en mettant l’accent sur Sylvia van Hossen.

Princess Lover a aussi obtenu sa propre série de romans légers
Princess Lover a aussi obtenu sa propre série de romans légers

Résumé

Au premier épisode, le scénario s’annonce profond : Un groupe terroriste s’en prend aux plus grands riches du pays et les tue un à un en faisant croire à des accidents.

Les parents de Teppei Arima, vivant pourtant modestement, décèdent à leur tour (c’est donc qu’il serait riche sans le savoir ?). Arima apprend alors que son grand-père est richissime et envisage de faire de lui son unique héritier.

Arima se voit alors projeté dans une école de nobles. C’est à partir de là, à l’épisode 2, que tout dérape. Il se retourve soudainement entouré de jolies filles : une aristrocrate qu’il sauve de la mort, sa-fiancée-attitrée-imposée-par-son-grand-père-mais-quand-même-bien-tentante, une domestique et une déléguée de classe.

Un harem est ainsi constitué autour de lui.

Harem

Le principe du manga ou de l’anime dit « Harem »

Un garçon, de préférence naïf, innocent, niais ou ce que vous voulez, croule sous les jolies filles à forte poitrine et ne sait laquelle choisir. Car bien sûr il est célibataire, vierge de préférence.

On a alors droit aux saignements de nez, aux pommettes rouges, aux gouttes de sueur plus grosses que le nez, ou autres vertiges et évanouissements.

manga ou anime dit Harem
manga ou anime dit Harem

Princess Lover Anime

Teppei Arima

Teppei Arima (有馬 哲平 Arima Teppei) en est le principal protagoniste.

Avant la série, Teppei a grandi dans une famille heureuse avec M. Kobayashi et Kanae Kobayashi. Un jour, il apprend que ses parents ont été tués dans un accident de voiture alors qu’il rentrait de l’école, il est alors recueilli par Isshin Arima (le grand-père de Teppei) qui est le propriétaire du Arima Financial Combine, un groupe industriel très riche et peut-être le plus puissant du Japon. En réalité il s’agissait d’un assassinat.

Isshin adopte Teppei dans le but de faire de lui le successeur de la société Arima (à la place de sa fille et de la mère de Teppei, aujourd’hui décédée) et Teppei est inscrit dans l’école privée la plus prestigieuse du Japon.

Teppei accepte dans l’espoir que grâce à l’influence de son grand-père, il pourra trouver les détails de la personne qui a assassiné ses parents et se venger. Isshin annonce alors, à la grande surprise de Teppei, qu’il va devenir le successeur de la société Arima.

Teppi est également fiancé à Sylvia van Hossen avant même de la rencontrer car ils sont très liés par leur jeu d’épée et ils sont les deux seuls de l’école à se lancer un défi dans cette compétence.

Plusieurs femmes s’intéressent à lui et suivent les conseils de Yū Fujikura (la bonne de Teppei), mais il rejette leur affection et les traite plutôt comme des « opportunités ».

Charlotte Hazelrink

  • 18 ans (22 octobre)
  • Hauteur 164 cm
  • Poids 50 Kg
Charlotte Hazelrink (anime princess lover)
Charlotte Hazelrink

Charlotte Hazelrink est la princesse de Hazelrink, que Teppei Arima rencontre pour la première fois, et l’amie d’enfance de Sylvia Van Hossen.

C’est une très belle fille remarquée pour sa beauté. Elle a des cheveux roses à la longueur des cuisses, une frange moyenne qui pend sur le côté droit de son front, des yeux violets foncés, un corps extrêmement galbé, des seins ridiculement gros et des hanches fines (dans lesquelles elle a une silhouette en buste).

2 astuces pour améliorer votre anonymat en ligne

1/ Pensez à l'utilisation d'un VPN : une application VPN va changer votre adresse IP pour simuler celle de n'importe quel pays. Vous pourrez donc accéder à n'importe quel contenu, même celui qui est géo-restreint. Ce logiciel chiffre aussi votre trafic internet pour éliminer les malwares et les risques de piratage.
2/ Pensez à utiliser un gestionnaire de mots de passe : Il va enregistrer vos mots de passe (compliqués) pour les insérer automatiquement pour vous, et il peut vous générer des mots de passe compliqués aléatoires (versions déclinables pour téléphones et ordinateurs).
L'offre NordVPN cumule les 2 avantages

À l’académie, on la voit généralement porter son uniforme d’écolière :

  • une chemise rouge moulante qui couvre à peine sa grosse poitrine
  • une mini-jupe courte qui rend son string et son string visibles la plupart du temps, bien que cela ne semble pas la déranger.

D’autres fois, on voit Charlotte porter un bikini deux pièces très révélateur qui souligne encore plus ses courbes déjà bien définies et ses seins. Dans certains cas elle est nue.

Elle a une personnalité très joyeuse et heureuse, bien qu’elle puisse être un peu asociale car elle manque parfois de bon sens. Au fond d’elle-même, elle prend soin de ses amis et garde une attitude positive tout au long de la série.

Sylvia van Hossen (シルヴィア=ファン・ホッセン)

  • Âge : 18 ans
  • Anniversaire : 15 juin
  • Mensurations : 88-57-87
  • Hauteur : 168 cm

Sylvia est la fiancée d’Arima Teppei et son partenaire d’entraînement.

Elle est très douée pour le combat à l’épée et apprécie ses combats avec Teppei.

Elle est un peu réservée et essaie de penser que Teppei est d’abord un ami. Elle est l’aînée des deux filles du chef de la famille Vincent van Hossen.

Maria, sa soeur cadette, veut qu’elle épouse Teppei. Sa meilleure amie à l’école est Charlotte, la princesse de Hazelrink.

Sylvia van Hossen
Sylvia van Hossen

Princess Lover Hentai

Princess Lover ! version OVA : la partie hentai du conte de Sylvia

Sylvia van Hossen était une vraie dame, jusqu’à ce qu’elle aille vivre chez son fiancé Teppei pendant l’absence de ses parents.

Même s’il n’est pas un membre de la noblesse comme elle, il vient d’une famille très riche, ce qui explique pourquoi leurs parents poussent au mariage. Cet arrangement ne plaît pas à Sylvia, d’autant plus qu’elle est très têtue et indépendante… Mais après une nuit de passion passionnée et d’indignation résolue, elle pourrait bien changer de ton. Bien sûr, elle ne lui dira jamais cela, mais son corps et ses actes en disent autrement !

Basée sur un jeu de bishoujo qui a été adapté plus tard dans une série animée, Princess Lover ! la version OVA raconte la partie hentai du conte de Sylvia qui a été évitée dans la série télévisée. C’est certainement un vrai régal pour ceux qui ont déjà vu la série et/ou joué au jeu de bishoujo, vous permettant ainsi de mieux connaître les personnages et d’avoir un certain niveau d’attachement émotionnel.

Princess Lover Hentai
Princess Lover Hentai

Pour les autres, le résultat est mitigé

Il n’y a pas à se plaindre en termes de technique, avec une version 720p qui met en valeur certains arrière-plans vraiment magnifiques et un niveau de détail impressionnant que l’on voit rarement dans un titre hentai.

Les personnages eux-mêmes sont également assez uniques, avec des traits très anguleux, en particulier les cheveux de Sylvia qui semblent pouvoir vous couper à tout moment.

Le fait que Princess Lover ! soit basé sur un jeu de bishoujo et une série d’anime populaires a manifestement fait des merveilles pour son budget, mais à part cela et la piste en langue japonaise, les compliments sont rares.

  • Les deux épisodes sont carrément axés sur Sylvia et Teppei. Lui tente de favoriser une relation entre eux basée sur le désir sexuel, et elle succombe rapidement, mais toujours à contrecœur.
  • Toutes les scènes de sexe se passent entre les deux, sauf une qui devient laborieuse au fur et à mesure des épisodes.
  • Sylvia parle presque sans cesse alors qu’elle passe à l’acte dans toutes les positions imaginables, ne laissant jamais au pauvre homme un moment de répit.
  • De nombreuses scènes hentai ne sont guère plus qu’un clip animé. Cela ne veut pas dire que l’animation est mauvaise, mais pendant toutes les scènes hentaï il y a un manque de continuité évident, sans transition entre les positions.

Avantages et inconvénients de l’anime

Les défauts de Princess Lover (l'anime)

Les défauts de Princess Lover

  • un héros niais, benêt et complètement à l’ouest
  • pas une once de méchanceté dans les protagonistes, aucun n’a de mauvaises intentions, bref nous vivons dans un univers tout rose
  • les filles sont toutes à forte poitrine ou super belles
  • personne n’a de problème d’argent ; les jeunes croulent sous la richesse et n’ont qu’une seule préoccupation dans la vie : l’école et trouver un partenaire amoureux
  • les filles sont célibataires – elles sont en manque de sexe
  • le héros est un puceau invétéré
  • c’est la fille qui possède pour mission dévergonder le garçon – elle prend cette mission à coeur
  • dans le cas de Princess Lover, le scénario de départ n’est qu’un vaste prétexte pour présenter le héros et son harem

Les bons côtés

  • La fiancée d’Arima est le sosie de Saber dans Fate Stay Night. La ressemblance est impressionnante
  • L’humour
  • L’anime reste distrayant si l’on veut un peu s’amuser – cependant il y a beaucoup d’autres productions bien meilleures

Maquillez votre adresse IP

Être anonyme sur internet

Nordvpn bannière maquiller votre adresse ip

0 réflexion au sujet de « Princess lover : mon avis sur l’anime »

Laisser un commentaire