Google n’est plus un moteur de recherche ?

Photo of author
Écrit par Mallory Lebel

Se sentir libre de concilier "vie privée" et "vie numérique" sans intrusion.

Ma page Facebook

Parfois, les commentaires qu’on peut trouver au bas des sites ou des blogs peuvent se révéler supérieurs, en qualité, que les articles eux-mêmes ! C’est rare en ces temps où le SPAM est courant, mais ça existe. Quand il m’arrive de tomber sur ces commentaires intéressants, je me sens satisfait parce que j’ai l’impression d’avoir découvert un contenu rare que peu de personnes ont lu. Devinez quoi ? Cela vient de m’arriver.

Je lisais cet article d’Eric Enge, au demeurant assez intéressant, traitant de l’algorithme de Google et justifiant ses lenteurs à supprimer les SPAMS de ses résultats. Article que je vous recommande. Je le lis, je descends parce qu’il m’a plu et je jette un oeil aux commentaires. Et là je tombe sur cette perle :

commentaire-seo

Cette impression d’écran indique que le commentaire a été posté il y a deux heures, mais j’écris cet article le 03/02/2014 à 20h30, demain il sera peut-être moins visible. Bref. Pourquoi j’ai aimé ce commentaire ?

2 astuces pour améliorer votre anonymat en ligne

1/ Pensez à l'utilisation d'un VPN : une application VPN va changer votre adresse IP pour simuler celle de n'importe quel pays. Vous pourrez donc accéder à n'importe quel contenu, même celui qui est géo-restreint. Ce logiciel chiffre aussi votre trafic internet pour éliminer les malwares et les risques de piratage.
2/ Pensez à utiliser un gestionnaire de mots de passe : Il va enregistrer vos mots de passe (compliqués) pour les insérer automatiquement pour vous, et il peut vous générer des mots de passe compliqués aléatoires (versions déclinables pour téléphones et ordinateurs).
L'offre NordVPN cumule les 2 avantages

 1/ Le commentateur est un fan de Google depuis 1999, il le précise. C’est également un marketeur parce qu’il semble très soucieux du SERP, autrement dit des résultats du moteur de recherche, il doit chercher à en vivre. Et malgré cela, il est complètement dégoûté de Google : il a cessé d’utiliser Google et de compter sur lui en février 2013.

2/ Il ne voit aucune amélioration dans les SERPs du « nouveau » Google malgré bientôt 3 ans d’anniversaire de Panda, la modification de l’algorithme censée combattre le SPAM. Force est de constater qu’on trouve toujours des sites spammeurs dans les résultats des recherches : en général on retrouve irrémédiablement (dans l’ordre) une enseigne indétrônable genre Wikipédia ou un site d’actualités, une vidéo Youtube puis un SPAM qui a réussi, on ne sait comment, à manipuler ses backlinks. Tous les autres : les petites enseignes, les sites moyens créant du contenu de niche, semblent être tombés aux oubliettes.

3/ Le commentateur ne considère plus Google comme une source d’information valable, c’est là que ça devient intéressant : il considère ce moteur de recherche comme une roulette russe, donnant parfois des résultats intéressants, parfois pas du tout. Là où il n’a pas tord, c’est qu’il ajoute que le nouveau Google (celui modifié par les nouveaux algorithmes) ne donne plus des résultats sur la requête tapée par l’internaute, mais que Google donne maintenant des résultats sur ce qu’il comprend et ce qu’il juge pertinent. C’est justement le but de Colibri : comprendre l’idée de ce que tape l’inernaute et lui donner les résultats que Google juge les plus pertinents. Comme le dit le commentateur, auparavant, lorsqu’on modifiait légèrement les termes de notre requête, les résultats du SERP sortaient différemment. Aujourd’hui ce n’est plus le cas : modifiez légèrement vos termes, les résultats seront toujours les mêmes parce que Google a décidé que c’était ce à quoi vous pensiez. De là à dire que Google pense à votre place, il n’y a qu’un pas, un pas dangereux parce qu’il va à l’encontre de notre pouvoir de contrôle et de décision. Un autre danger existe : celui de la fin de la diversité sur internet et donc la fin de la liberté d’expression.

4/ Le commentateur utilise des expressions qui font mouche : d’après lui, le Google des temps nouveaux n’est plus un moteur de recherche mais une chaîne internet. Ce qu’il veut dire, c’est que Google n’a plus une volonté d’universalité et de globalisation comme à ses débuts. Google promeut des sites ciblés, et vu qu’il utilise la publicité, cela fausse complètement son objectivité.

Catégories SEO

Maquillez votre adresse IP

Être anonyme sur internet

Nordvpn bannière maquiller votre adresse ip

2 réflexions au sujet de “Google n’est plus un moteur de recherche ?”

  1. Excellent, ce genre de commentaire sous un article fait plaisir à lire effectivement 🙂
    Pour les mécontents de Google, essayez Bing et vous verrez si les résultats affichés sont ceux que vous attendez ^^

    Répondre
    • Ca m’est déjà arrivé, en effet, et ça m’arrive de plus en plus quand j’ai l’impression que Google manipule les résultats…
      Différent en effet.

Laisser un commentaire