“Les animaux fantastiques” : Bien, mais…