Cloner son chien ou son chat est-il vraiment utile ?

Photo of author
Écrit par Mallory Lebel

Aidons les citoyens à protéger leurs communications & leurs discussions numériques, qu'ils puissent vivre sans craindre d'être surveillés.

Les amateurs de chiots au Royaume-Uni pourraient bientôt avoir la chance de prolonger l’âge de leur chien… Depuis plusieurs années, une société sud-coréenne clone les chiens des stars pouvant se permettre de dépenser presque 100 000 dollars. De quoi soulever des questions éthiques sur la pratique du clonage des animaux de compagnie.

Dirigée par un ancien chercheur sur les cellules souches nommé Woo-Suk Hwang, la Sooam Biotech Research Foundation clone des chiens et d’autres animaux depuis des années, principalement pour des clients américains. Dans un effort pour s’étendre sur le marché britannique, le laboratoire avait demandé aux propriétaires de chiens britanniques de soumettre une histoire de 500 mots, accompagnée de photos et de vidéos, démontrant pourquoi les gènes de leur meilleur ami devraient continuer à vivre.

Cloner un chien de compagnie

Le processus pour cloner un chien est le suivant :

  • Les chercheurs de la Sooam effectuent une biopsie pour extraire une cellule cutanée viable du chien
  • Ils injectent l’ADN de cette cellule dans l’ovule d’un autre chien (qui a été vidé de son ADN) et implantent l’embryon résultant dans l’utérus d’une mère porteuse canine
  • Lorsque le processus est réussi, un chiot cloné naît environ deux mois après l’implantation
  • Cette « réussite » demande habituellement plusieurs tentatives, et plusieurs chiens sont nécessaires comme donneurs d’ovules et mères porteuses
  • Dans les premiers temps du clonage de chiens, il fallait au moins des dizaines de donneuses d’ovules, aujourd’hui une poignée suffit.

Les chercheurs de Sooam ont également cloné des loups et des coyotes. Ils ont même affirmé pouvoir « ramener » un mammouth laineux malgré son extinction. L’exploit nécessiterait l’extraction de l’ADN de mammouths congelés et l’incubation d’un embryon dans une mère porteuse éléphant.

En Chine, un chat a été cloné en 2019 à des fins commerciales :

Éthique du clonage

Ces efforts de clonage soulèvent des préoccupations éthiques. Premièrement, la dépense massive d’argent et de ressources scientifiques impliquée dans le clonage peut sembler irresponsable quand il y a tant de chiens qui languissent dans les refuges.

Pourquoi dépenser autant d’argent s’il y a des chiens qui ont besoin d’un foyer ? Rien qu’aux États-Unis, 8 millions de chats et de chiens entrent dans des refuges chaque année.

Dans la plupart des cas, il est assez facile de trouver un nouveau chien qui ressemble à l’ancien. Le clonage, après tout, ne peut que répliquer les apparences. Le nouveau chien n’est en aucun cas le « même » animal de compagnie, et peut se comporter différemment.

C’est une personnalité que la plupart des gens cherchent à cloner, et ça ils ne l’ont pas avec le clonage. Bien que le clone possède une correspondance complète de son ADN avec le chien décédé, la personnalité est le résultat des gènes, de l’éducation et de l’environnement.

Le clonage de chiens soulève aussi des inquiétudes quant au traitement des donneuses d’ovules et des mères porteuses.

Malgré cela, les propriétaires de chiens qui ont obtenu le clonage de leurs animaux semblent « totalement satisfaits » des résultats.

Les détracteurs pensent que c’est stupide

De nombreux détracteurs pensent que le clonage est une idée stupide. Comment peut-on préférer avoir une copie de son ancien compagnon à fourrure, qui pourrait ne pas ressembler psychologiquement à l’original, plutôt que de sauver un animal d’un refuge ?

Un de mes amis avait un chat appelé Avril. Chaque fois que je rendais visite à mon ami, Avril devenait MON chat. Il s’asseyait sur ma poitrine, me couvrait la barbe et s’endormait sur le champ, ou bien il s’asseyait là pour discuter du regard avec moi, me miaulant de son perchoir. Je m’occupais de lui quand mon ami était en vacances. Il est mort maintenant. Il a eu une hémorragie cérébrale, juste derrière un œil, et malgré le traitement et les médicaments, il est parti. C’était très triste. Mais je préfère me trouver un autre ami à fourrure plutôt que d’essayer de reproduire Avril qui m’était si cher. Il ne pourrait jamais y avoir de substitut, pas pour ce chat. Mais il pourrait y avoir une toute nouvelle amitié, qui serait unique et spéciale à sa façon.

En quoi le clonage est utile

En fait, le clonage représente une part énorme de la science et reste important pour les développements passés et modernes en médecine et dans d’autres domaines.

Les choses qui sont couramment clonées dans presque tous les laboratoires de biologie sont des bactéries. Nous les utilisons pour un grand nombre de raisons, telles que l’expression des protéines et la déduction de la fonctionnalité de certains gènes.

Il existe également des lignées de cellules cancéreuses humaines monoclonales (ainsi que d’autres lignées de cellules humaines) qui font partie intégrante de diverses études pour créer des médicaments. L’idée du clonage n’est en aucun cas limitée aux animaux domestiques.

→ A lire cette dissertation : Les intérêts du clonage

Vous voulez maquiller votre adresse IP ?

Lancez ce logiciel pour dissimuler votre trafic et votre identité

Nordvpn bannière maquiller votre adresse ip

0 réflexion au sujet de « Cloner son chien ou son chat est-il vraiment utile ? »

Laisser un commentaire