Ce qui distingue la France des Etats-Unis

Photo of author
Écrit par Mallory Lebel

Se sentir libre de concilier "vie privée" et "vie numérique" sans intrusion.

Ma page Facebook

Régis Debray

J’ai bien aimé l’article de Régis Debray dans Le Monde Diplomatique du mois de mars 2013 (Lettre ouverte à Hubert Védrine). Ce philosophe et écrivain engagé est de ceux qui croient que l’homme, sans symbole et sans croyance, est réduit à l’état d’animal, en ce sens certaines de ses pages sont très intéressantes.

En 1981, Régis Debray était chargé de mission pour les relations internationales, c’est peut-être pourquoi certaines de ses phrases dans l’article m’ont bien faire rire pour leur clairvoyance, par exemple les excellentes :

« Le bruit médiatique est inversement proportionnel à l’importance du sujet. »

et

 » Les problèmes de défense ne mobilisent guère l’opinion, et la place de la France dans le monde ne saurait faire autant de buzz que Baby et Népal, les éléphantes tuberculeuses du zoo de Lyon. »

Régis Debray balance. Mais je ne vais pas ici réécrire son article ni le commenter. Ce qui m’intéresse pour Des Geeks et des lettres, c’est la rapide description qu’il fait, au détour, des Etats-Unis d’Amérique.

Amitié franco-américaine

Pour lui, alors que la France serait à l’heure d’aujourd’hui :

  • morose
  • renfermée sur elle-même
  • sur le point de perdre ce qui l’a rendue célèbre dans le monde (les idées de justice, de République, d’éducation)

2 astuces pour améliorer votre anonymat en ligne

1/ Pensez à l'utilisation d'un VPN : une application VPN va changer votre adresse IP pour simuler celle de n'importe quel pays. Vous pourrez donc accéder à n'importe quel contenu, même celui qui est géo-restreint. Ce logiciel chiffre aussi votre trafic internet pour éliminer les malwares et les risques de piratage.
2/ Pensez à utiliser un gestionnaire de mots de passe : Il va enregistrer vos mots de passe (compliqués) pour les insérer automatiquement pour vous, et il peut vous générer des mots de passe compliqués aléatoires (versions déclinables pour téléphones et ordinateurs).
L'offre NordVPN cumule les 2 avantages

 les Etats-Unis, quant à eux, n’ont pas à rougir de leur situation dans le monde alors même que nous sommes dans un ère post-occidentale qui se recentre progressivement sur l’Asie.

Pourquoi, selon Régis Debray, les Etats-Unis s’en sortent mieux ?

  • Parce que ses citoyens y croient
  • croient en leur pays (patriotisme)
  • croient en leur destin
  • parce qu’ils ont la main-mise sur internet (cf. Internet américain)
  • et parce que leurs entreprises, notamment numériques, sont vigoureuses

On revient à l’idée de « croyance » que nous évoquions en début d’article : les américains ont foi en leur pays, leur Constitution, leurs pères fondateurs, et cette croyance tient lieu de symbole en les cimentant entre eux.

Qu’est-ce qui nous cimente, nous, français ?

  • N’avons-nous pas l’air de courir après les américains ? 
  • N’avons-nous pas l’air d’avoir abandonné nos idées « lumineuses » ?
  • N’avons-nous pas l’air d’avoir gâché l’idée de l’Europe en la privant de tout sens politique et de toute autorité charismatique ?

La conclusion de mon article, pour en revenir au thème du blog, c’est qu’il y a quelque chose à faire avec la libre circulation d’internet dans le monde.

Internet, c’est quoi ?

  • C’est la fin de l’Etat tel qu’on l’entendait il y a un siècle.
  • C’est la disparition des frontières.
  • C’est la libre circulation de la marchandise, permettant à tout un chacun d’atteindre des clients potentiels à l’autre bout du monde.

N’est-ce pas là une formidable opportunité d’enrichissement ?

Maquillez votre adresse IP

Être anonyme sur internet

Nordvpn bannière maquiller votre adresse ip

2 réflexions au sujet de “Ce qui distingue la France des Etats-Unis”

  1. Moi-même je suis intriguée par les Etats Unis mais je ne sais pas sur quel pied danser : est-ce que ce pays est vraiment le lieu où les créateurs peuvent s’épanouir pleinement, ou est-ce qu’au contraire il s’agit d’un nid à pauvreté ?

    Si quelqu’un a la réponse…

    Répondre

Laisser un commentaire