Vivre de son blog en France : quelques chiffres

 Article modifié dernièrement le 19 Avr 2013 @ 2 h 48 min

Allez, une fois n’est pas coutume, épluchons un peu les chiffres. Après tout, Des Geeks et des lettres rappelle le jeu pour matheux Des Chiffres et des lettres

Est-il possible de vivre sur internet ?

J’entends par là d’y gagner sa vie. Personnellement je le crois, même si ce n’est pas avec DGEDL que j’y arrive puisque ce blog ne me rapporte quasiment rien. Pourquoi ? Parce qu’il n’est pas ciblé, rassemblant des lecteurs venant d’horizons trop différents, non-intéressés par un produit spécifique. Mais bon cessons de parler de nous.

Aux Etats-Unis il est plus facile de vendre un produit ou d’attirer des gens, le nombre d’internautes étant astronomiques et la culture de consommation mieux développée. Intéressons-nous aux chiffres relatifs aux blogueurs français en 2010 :

Quel pourcentage de blogs français rapporte ?

  • 0 €/mois : 65% des blogueurs
  • Moins de 10 €/mois : 10% des blogueurs
  • De 10 à 50 €/mois : 5% des blogueurs
  • De 50 € à 100 €/mois : 3% des blogueurs
  • De 100 € à 500 €/mois : 7% des blogueurs
  • De 500 € à 1000 €/mois : 3% des blogueurs
  • De 1000 € à 5000 €/mois : 5% des blogueurs
  • De 5000 € à 10000 € : 2% des blogueurs
  • + de 10000 €/mois : 0% des blogeurs
  • Les blogs d’affiliation ne fonctionnent que pour 21% d’entre eux

(source)

La source que je viens de citer précise que lorsqu’on est blogueur intéressé par une source de revenus, on se déclare auto-entrepreneur et qu’à ce titre une 20aine de pourcents de notre chiffre d’affaire part dans les cotisations. Ainsi le blogueur qui reçoit 1000 euros de pubs ne profite que de 800 euros. On en vient à la conclusion suivante :

7% seulement des blogueurs français parviennent à tirer leur épingle du jeu

J’entends par là : parviennent à ne vivre que de ça. Ca peut paraître peu à certains, pour ma part je trouve ça pas mal pour quelques raisons qui me sont propres :

  • 1/ la France est à la bourre en ce qui concerne l’affiliation sur internet ou même le marketing online tout court
  • 2/ Par rapport aux USA, on constate moins de blogueurs français mais aussi moins de lecteurs lisant le français
  • 3/ Peu de français sont réellement intéressés par le fait de gagner leur vie virtuellement, ce n’est pas à la mode et c’est mal vu ( 🙁 )
  • 4/ De nombreux blogueurs ne s’y mettent pas sérieusement ou uniquement occasionnellement. Pour eux le blog est un loisir qui vient EN PLUS d’autres activités, ils ne sont pas réguliers et ne cherchent pas à optimiser leurs sources de revenus, ni leur formation, ni leur cadence de rédaction d’articles. Bref des casu. Alors quand on se trouve au milieu de casus, on se dit que 7% c’est pas mal.

Comme quoi oui, on peut.

clin doeil

Nota Bene : Le lien de cette image correspond à un de mes anciens post sur les blogs 🙂

Allez j’arrête pour ce soir il est tard. Merci à tous de me suivre en tout cas.

Trois flèches vers le bas

1- Logiciel de brouillage d’adresse IP :

Contourner la censure en surfant anonyme

2- L’article explicatif :

La différence entre un proxy et un VPN

3- Comment espionner un smartphone (app) :

L’application de référence

Commentez ici

  • Quenec'hdu 30 mai 2011, 21 09

    Bonjour,

    Pour info, La source provient de ce site : http://www.nowhereelse.fr/enquete-blogs-france-2010-resultats-41148/

  • Greg 30 mai 2011, 22 10

    Ok merci !

  • Minoute 7 octobre 2011, 19 07

    CQFD

  • Ling-en [email protected] Marketing Décortiqué 24 novembre 2011, 23 11

    Salut!

    En fait je pense qu’en France on a pas cet esprit entrepreunarial et on est trop averse au risque.
    On n’est pas assez ouvert d’esprit pour saisir le fait qu’on puisse gagner de l’argent avec un blog.
    Du coup très peu s’y mettent. Et on sait maintenant que le blogging ne peut que se développer si on atteint d’abord une certaine taille critique.

    Alors… « Aux Claviers, Citoyens! »

    🙂

  • Greg 25 novembre 2011, 0 12

    Salut,

    Vrai pour ce que tu dis de la France et de son manque d’esprit entrepreunarial, ce n’est pas une nouveauté : les français ont peur de l’argent 🙁

    Par contre je ne suis pas d’accord avec ce que tu penses du blog en sous-entendant qu’il faut un gros trafic pour le rémunérer. En parcourant vite fait ton site, j’ai constaté que tu limites vachement les manières de gagner de l’argent sur le net ; il y a bien plus d’idées et de moyens que ça.

  • Eve.O 29 novembre 2011, 17 05

    Cet article est très juste, notamment sur le fait que gagner sa vie « virtuellement » est mal vu en France, mais surtout, en dehors de la publicité et de l’affiliation, il y a de nombreuses possibilités de gagner sa vie grâce à son blog, très peu exploitées!

  • Funel Concept 28 décembre 2011, 15 03

    C’est encore trop tabou et tellement mal vu de vouloir vivre de ses blogs…
    Pourtant même si on ne devient pas millionnaire, si cela peut permettre de manger à sa faim et de vivre normalement, je pense que cela pourrait être une des pistes pour diminuer le chômage…

    Si le CA obtenu peut permettre à une personne de vivre … Je ne vois pas où est le soucis…
    Si une personne est passionnée par le blogging au point où elle en tire un revenu, même minime, … où est le soucis ???

    C’est tellement mal vu en France ce genre de profession …
    Enfin on ne va pas se lancer dans un débat ennuyeux … Juste constatons qu’il est dommage de perdre autant d’opportunités …

  • Greg 28 décembre 2011, 17 05

    Vue la crise, certains vont peut-être se résoudre à travailler à domicile mais encore une fois, c’est le genre de métier qu’on ne peut faire bien qu’avec goût. L’amour du travail bien fait est la garantie de revenus optimaux. Quand on est son propre patron, cette phrase prend tout son sens car il y peut de place pour l’approximation.

Article suivant:

Article précédent:

Share This