Les 10 meilleurs conseils de sécurité informatique

 Article modifié dernièrement le 11 Fév 2014 @ 11 h 17 min

  1. Mon ensemble bureautique à la maisonRendez vos mots de passe difficiles à deviner : bannir les dates d’anniversaire ou tout ce qui peut être découvert en fouinant sur vous sur internet. Utilisez des combinaisons de majuscules/minuscules, chiffres/lettres, ponctuations.
  2. Apprennez à savoir quels fichiers vous devez laisser hors-ligne et ne jamais enregistrer sur le cloud (par exemple votre numéro de carte bancaire) et ceux que vous pouvez stocker en ligne.
  3. Privilégiez les logiciels qui ne vous tracent pas : je parle ici de  la géolocalisation mais aussi de l’enregistrement de votre adresse IP. Votre FAI peut avoir connaissance de tout votre trafic internet, et si vous utilisez un proxy, celui-ci a cette même capacité.
  4. L’installation de logiciels sur votre ordinateur : privilégiez ceux qui sont testés, reconnus, ou qui listent clairement leurs failles de sécurité sur leur site officiel.
  5. Mettez à jour votre système d’exploitation, car bien entendu ses failles sont exploitées par le hackers, parfois avant même que la faille n’ait été découverte (c’est tout l’intérêt d’ailleurs).
  6. Les utilisateurs de Windows utilisent un anti-virus parce que cet OS est le plus propice à recevoir virus et malwares. N’oubliez pas que ces fichiers malintentionnés se dissimulent dans des emails, des sites web ou des fichiers exécutables.
  7. Les logiciels open-source et gratuits sont à privilégier : ils sont régulièrement mis à jour par des bénévoles, sont disponibles sur un site officiel (sans virus) et bénéficient d’une communauté active. Inversement, méfiance envers les logiciels propriétaires que vous choperez dans des versions douteuses, qui ne se metteront la plupart du temps pas à jour…
  8. Si vous utilisez les réseaux sociaux, ajustez les paramètres de sécurité et de géolocalisation et n’acceptez que les gens que vous connaissez vraiment.
  9. Soyons parano jusqu’au bout : pourquoi ne pas opter pour un démarrage de votre ordinateur sur DVD ou clé USB ? Cela évite de laisser des traces sur l’ordinateur en dur. Il existe de très bonnes versions de Linux bootables sur  un live CD ou une clé USB de démarrage. En plus, cela vous permet de changer d’ordinateur facilement sans avoir rien du tout à y installer ! L’environnement Linux de MimieMon article de juillet 2010 sur Ultimate Boot CD, une série d’outils de dépannage pour démarrer un PC depuis un CD ou une clé USB.
  10. Dans le même état d’esprit, Mimie m’avait fait découvrir Liberkey que j’utilise toujours aujourd’hui avec satisfaction. il s’agit d’une suite de logiciels gratuits dans leur version portable. Ils fonctionnent sous Windows mais ne nécessitent aucune installation et donc ne laissent aucune trace. De même, il vous suffit de copier/coller cette suite sur votre clé USB pour vous trimballer n’importe où avec vos logiciels préférés. Pour ne rien gâcher : Liberkey couvre quasiment tous les utilitaires dont on a besoin, c’est impressionnant – L’article fait par Mimie le 24/07/2009Le site officiel de Liberkey.

Trois flèches vers le bas

1- Logiciel de brouillage d’adresse IP :

Contourner la censure en surfant anonyme

2- L’article explicatif :

La différence entre un proxy et un VPN

3- Comment espionner un smartphone (app) :

L’application de référence

Commentez ici

Article suivant:

Article précédent:

Share This