De la difficulté de travailler sur internet

 Article modifié dernièrement le 2 Jan 2013 @ 13 h 27 min

Je n’ai pas la prétention de pouvoir répondre entièrement à cette question… Cependant, je pense deviner pourquoi cela ne marche pas chez les autres : pourquoi ils n’arrivent pas à gagner leur vie et travailler sur internet.

Et bizarrement, la réponse tient en peu de mots : tout simplement parce qu’ils ne croient pas en ce métier.

Les idées reçues

Les idées reçues dans le web-marketing et l’entreprenariat online sont tenaces, puissantes et empreintes de tabou. En France,

  • il serait mal vu de gagner sa vie à travailler sur internet
  • internet serait le mal
  • un véritable travail ne serait que celui qu’on fait pour un patron ou pour l’Etat
  • gagner de l’argent grâce à internet serait instable et louche

travailler sur internet

En plus d’un opticien et d’une bonne paire de lunettes de vue, voilà ce à quoi il faut vous préparer si vous envisagez sérieusement de gagner votre vie sur internet. Et la plupart de ces idées reçues existent pour la raison suivante : personne n’a jamais véritablement bien vu, de ses propres yeux, quelqu’un travaillant de cette manière.

  1. Premièrement parce que pour travailler sur internet, il faut justement rester chez soi et qu’on n’est pas visible par les autres. Il n’y a donc pas de phénomène d’exemple.
  2. Deuxièmement parce qu’en général, les auto-entrepreneurs travaillant online sont seuls, sont leur propre patron, et donc qu’il n’y a pas de phénomène d’embauche (à part bien sûr quelques exceptions).

Comment mal s’y prendre

De ce fait, il est facile pour celui qui veut se lancer de mal s’y prendre. Il écoutera les idées reçues et s’y prendra comme il pourra, souvent sans formation, avec plein de bonne volonté mais aussi plein de faux espoirs : oui il est faux de dire qu’au début, vous pourrez devenir millionnaire en ne bossant que 4 heures par semaine (pour reprendre le célèbre bouquin, que je vous conseille d’ailleurs pour ses nombreuses qualités).

La raison pour laquelle la plupart échouent, c’est tout simplement parce qu’ils ont tendance à considérer le travail sur internet comme un boulot en complément, un boulot « en plus », ou encore pire un « loisir ». Un telle façon de penser vous entraîne irréductiblement dans la mauvaise pente : ce qu’il faut essayer de faire au contraire, c’est justement appréhender ce métier comme un ouvrier ou un fonctionnaire appréhende le leur :

Comment s’y prendre

  • ils bossent de façon régulière 8 heures par jour
  • ils ne sèchent pas les cours ^^
  • ils sont consciencieux et sérieux
  • ils ont le souci de l’efficacité et même de l’efficience
  • ils ne se laissent pas distraire par un surf, un jeu ou un tchat
  • ils font preuve de patience et de persévérance

Toutes ces qualités-là qui sont déjà recherchées sur le marché de l’emploi physique, elles doivent être conservées sur le marché de l’emploi en ligne pour travailler sur internet. Ce qui est un peu plus difficile, c’est que d’autres sont également nécessaires :

  • – avoir le goût de se former continuellement et sur le tas
  • – ne pas avoir peur des obstacles et des remises en question
  • – savoir être curieux et surmonter les problèmes à la manière d’un autodidacte

Ces trois qualités-là ne sont pas forcément demandées pour un métier dit normal. Il vous faudra pourtant les acquérir sur internet si vous voulez y gagner votre vie.

Avoir dès le début la bonne mentalité

La bonne mentalité à adopter est donc celle-là : abordez le webmarketing comme un métier normal, astreignez-vous à des horaires sérieuses et productives, faîtes preuve de patience et de volonté.

Trois flèches vers le bas

1- Logiciel de brouillage d’adresse IP :

Contourner la censure en surfant anonyme

2- L’article explicatif :

La différence entre un proxy et un VPN

3- Comment espionner un smartphone (app) :

L’application de référence

Commentez ici

  • Hortense 3 janvier 2012, 10 10

    Bravo pour cet article !
    Je travaille moi-même en ligne et je connais bien les problèmes dont tu parles. En effet, il y a des matins où on ferait bien la grasse mat’ plutôt que d’aller bosser mais on se rappelle très vite les faits suivants quand on est auto-entrepreneur :
    – si on ne travaille pas, on ne gagne rien
    – si on ne gagne rien, on n’atteint pas les plafonds pour cotiser pour la retraite, etc.
    Il faut donc, en effet, s’astreindre à travailler 8H (c’est vraiment un minimum) par jour voire plutôt 10 à 12 heures quand on veut en vivre bien. Par contre, il y a aussi plein d’avantages et de façons de travailler à son rythme, exemples :
    – je me lève à 9H, je m’habille (ne jamais bosser en pyjama, c’est la loose) et je suis au boulot (pas de bouchons, pas de stress, si je dors 10min de plus, je bosserai juste 10min de plus),
    – je bosse jusqu’à midi et je prends 2 heures pour déjeuner (se faire des vrais plats, regarder un film, faire une vraie pause),
    – je travaille ensuite jusqu’à 20H (j’ai donc bossé 8 à 9H), je dîne tranquillement et s’il y a des coups de bourre ou des deadlines à respecter, je travaille jusqu’à 23H-minuit.
    Voilà ma vie d’auto-entrepreneur que j’adore :-)))

  • Greg 3 janvier 2012, 17 05

    Salut Hortense,

    Merci beaucoup pour ton témoignage, c’est le genre de commentaires que j’espérais. En plus tu m’encourages dans mes efforts et dans la certitude que j’ai qu’il est en effet possible de vivre de revenus engrangés grâce à internet.

    Pour ma part j’espère bien prochainement suivre ta voie, j’en dirai plus en temps utile. Mais en effet ce que tu dis des heures est parfaitement cohérent. Je suis comme toi : je pense que le jeu en vaut la chandelle et que les avantages à travailler de chez soi sont bien supérieurs aux inconvénients quand on a connu un métier contraignant…

    J’ai fait un tour sur ton site : je crois fermement en ce genre de services sur internet, je te souhaite du fond du coeur plein de réussites mais je n’en doute pas car ce que tu proposes va vraisemblablement connaître une forte demande dans l’avenir. Bien joué. En plus j’ai enlevé le nofollow sur mon blog : tu obtiens donc un backlink gratuit d’assez bonne qualité je pense.

    A pluche.

  • 1jour1appli 3 janvier 2012, 17 05

    Article super interessant !!!
    C’est mon rêve … arrêter mon boulot qui ne me passionne plus du tout et en faire un autre accès sur internet … univers qui me passionne depuis plusieurs années maintenant !
    Merci beaucoup pour cet article très motivant : ))

  • Gregory 3 janvier 2012, 17 05

    Bonjour Greg,

    J’ai bien aimé cet article,car il résume bien ma vie d’auto-entrepeneur et d’autodidacte du web.
    Il y a beaucoup d’obstacles et beaucoup de problèmes à résoudre.Il est vrai qu’il faut se donner un certain cadre de vie et de règles à respecter pour pouvoir remplir ses objectifs.De plus pour ma part je cumule un autre job pour pouvoir faire vivre mon projet.Bien souvent mon deuxieme job comme le seul et mon travail sur internet comme un hobbies, ce qui fait toujours plaisir.
    Pour moi je pense qu’il faut avoir un veritable travail de pédagigie

  • Gregory 3 janvier 2012, 17 05

    Houps….. petit soucis de navigateur, je finis mon post,
    Merci pour cet article, on se sent moins seul. 🙂

  • Greg 3 janvier 2012, 17 05

    @1jour1appli @Gregory : A mon avis cette façon de s’y prendre pour gagner de l’argent est amené à se développer. Au lieu de freiner cette tendance, les politiques devraient envisager d’encourager ces entrepreneurs d’un nouveau genre car c’est bien là qu’est l’avenir. Cela crée de l’emploi et de la richesse. Le pays qui sera en retard dans ce domaine a tout à perdre.

  • Hortense 3 janvier 2012, 19 07

    Merci pour tes encouragements et le backlink (j’ai pas encore le réflexe de commenter exprès pour le réf nat donc ça fait plaisir :-)). Pensez bien aux réseaux sociaux pour diffuser vos articles car celui-ci, comme beaucoup d’autres, m’a été indiqué par un copain qui avait posté sur FB ;-).
    Bon courage à tous ceux qui souhaitent prendre cette voie et un conseil d’une ancienne débutante : ne bradez pas vos services même au début car il y aura toujours des gens pour profiter des « noobs » alors renseignez-vous bien sur les prix du marché et alignez-vous 🙂
    Bon sur ce, j’arrête, bises 😉

Article suivant:

Article précédent:

Share This