Fondation d’Isaac Asimov : Le livre et la série

Photo of author
Écrit par Mallory Lebel

Anonymat et liberté sur internet. Outils pour éviter d'être espionné en ligne.

La Saga Fondation d’Isaac Asimov : Une épopée galactique à travers les siècles

La Saga Fondation d’Isaac Asimov s’impose comme une œuvre pionnière dans le monde de la science-fiction, marquée par la présence d’un empire galactique d’une envergure exceptionnelle.

Plongeons dans cette épopée visionnaire où la psycho-histoire, une discipline mathématique étonnante, devient l’outil de prédilection pour prévoir l’évolution de l’humanité à travers les âges.

⇒ Harry Selden et la Psycho-Histoire : Une Science de l’Anticipation

Au cœur de cette saga, se dessine le plan millénaire ourdi par Harry Selden, une figure éminente. Son dessein ? Rétablir la grandeur de l’empire galactique humain, ébranlé par une chute monumentale ayant plongé la galaxie dans un âge obscur.

Comment Harry Selden est-il parvenu à prédire l’effondrement de cet empire gigantesque ? La clé réside dans la psycho-histoire, une discipline mathématique peu commune, capable d’anticiper les comportements humains à l’échelle temporelle.

⇒ La Psycho-Histoire : Le Langage Mathématique des Sociétés Humaines

Gail Dornick, en usant de concepts atypiques, a ainsi défini la psycho-histoire comme la branche des mathématiques dédiée à l’étude des réponses collectives de l’humanité face à des stimuli sociaux et économiques.

L’empire, tout comme un géant aux pieds d’argile, s’est effondré en raison de l’incapacité de sa planète-capitale, Trantor, à gérer efficacement les impératifs administratifs et bureaucratiques d’une entité galactique colossale, regroupant 25 millions de mondes distincts.

vaisseau spatial science fiction 2

La Fondation : Un Projet de Préservation du Savoir Humain

Face à ce déclin inéluctable, la solution élaborée par Harry Selden s’est révélée être d’une complexité et d’une diversité extrêmes. Toutefois, elle a pris forme sous la bannière de la Fondation, établie sur le monde éloigné de Terminus.

Son rôle central ? La constitution d’une Encyclopédie Galactica, entreprise herculéenne confiée à un encyclopédiste dont la mission était de consigner la somme des connaissances humaines dans l’univers. Des milliers d’individus se sont investis dans ce projet, œuvrant ardemment pour préserver le legs cognitif de l’humanité. Leur ambition ultime : réduire la période d’inter-règne post-effondrement impérial.

Harry Selden lui-même confiait : « Tout mon projet, mes trente mille hommes, avec leurs femmes et leurs enfants, se consacrent à la préparation d’une encyclopédie galactique. Ils ne l’achèveront pas de leur vivant. Je ne vivrai même pas assez longtemps pour en voir le début. Mais au moment de la chute de Trantor, elle sera achevée, et des copies existeront dans toutes les grandes bibliothèques de la galaxie. »

⇒ La Vérité Cachée de la Fondation : L’Encyclopédie comme Prétexte

Pourtant, il s’avère, à un tournant clé, que la Fondation ne trouve pas sa véritable raison d’être dans l’Encyclopédie. Harry Selden avait laissé une chambre forte sur Terminus, destinée à s’ouvrir à une date précise, lors de laquelle des hologrammes préenregistrés de Selden lui-même se manifesteraient pour adresser un message à la Fondation.

À ce moment-là, une révélation éclate : l’Encyclopédie de la Fondation est en réalité une supercherie, une fraude savamment orchestrée depuis le début.

Harry Selden déclare sans ambages : « C’est une fraude dans le sens où ni moi ni mes collègues ne nous préoccupons de savoir si un seul volume de l’encyclopédie sera jamais publié. Elle a rempli son rôle, puisque par elle, nous avons obtenu une charte impériale de la part de l’empereur. Par elle, nous avons attiré les cent mille humains nécessaires à notre projet, et grâce à cela, nous avons réussi à les garder préoccupés pendant que les événements prenaient forme, jusqu’à ce qu’il soit trop tard pour qu’aucun d’entre eux puisse faire marche arrière. »

⇒ La Fondation face à l’Inéluctable : La Crise Anticipée

Harry Selden révèle à la Fondation que son chemin est tout tracé, inéluctable. Elle affrontera une série de crises, toutes minutieusement prédites grâce à la psycho-histoire.

Dans chacune de ces crises, la Fondation devra choisir sa voie en fonction des circonstances exceptionnelles qui se mettront en place. Ces choix, pourtant, seront guidés par les calculs de psycho-histoire, une discipline capable d’anticiper la psychologie humaine à grande échelle, à travers les siècles.

univers science fiction

Les volumes de la saga Fondation

La saga des Fondations se déroule sur des centaines d’années, marquée par les luttes incessantes de l’humanité durant les âges sombres, et la résurgence d’un nouvel empire galactique humain.

Bien que la série principale de la saga se compose de la trilogie des Fondations et de l’Empire, ainsi que de la Deuxième Fondation, il convient de noter que la saga comprend en réalité 7 livres au total, en exlucant la série de l’Empire Galactique d’Asimov et la série des Robots.

La série comprend :

  • 1.Prélude à Fondation (1988)
  • 2.L’Aube de Fondation (1993)
  • 3.Fondation – Le Cycle de Fondation, tome 1 (1951)
  • 4.Fondation et Empire – Le Cycle de Fondation, tome 2 (1952)
  • 5.Seconde Fondation – Le Cycle de Fondation, tome 3 (1953)
  • 6.Fondation foudroyée – Le Cycle de Fondation, tome 4 (1982)
  • 7.Terre et Fondation – Le Cycle de Fondation, tome 5 (1986)

⇒ La Fondation d’Asimov : Une Influence Majeure dans la Science-Fiction

La Fondation d’Asimov se dresse comme une référence incontournable de la science-fiction, jouant un rôle déterminant dans la genèse de nombreuses sagas à succès. Des œuvres emblématiques telles que Dune et Star Wars, pour ne citer qu’elles, doivent leur existence en grande partie à l’inspiration puisée dans la Fondation.

⇒ Avantages et inconvéniens du cycle de romans Fondation

Avantages du livre « Fondation »Inconvénients du livre « Fondation »
Concept innovant de la psychohistoireManque de développement des personnages
Intrigue intellectuellement stimulanteRythme lent dans certaines parties
Exploration profonde des thèmes sociaux et politiquesPeu de présence d’éléments de science-fiction classique
Écriture claire et accessibleManque d’action et de scènes de bataille
Œuvre visionnaire qui a influencé la science-fictionPeu de présence de personnages féminins

vaisseau spatial science fiction

Mon avis sur la série Fondation sur Apple TV+

Les romans se distinguent par l’absence flagrante d’extraterrestres, de mysticisme et d’autres clichés de l’opéra spatial, notamment les scènes de bataille. Leur attrait est plus subtil, reposant sur la tension entre le plan de Seldon et les individus pris dans sa trame. Ce sont des érudits ordinaires, des commerçants, des politiciens et des scientifiques : l’histoire traverse des années-lumière et des millénaires, mais n’oublie jamais ses proportions humaines.

⇒ David S. Goyer, surtout connu pour avoir co-écrit « The Dark Knight » avec Christopher Nolan, a non seulement adapté la saga d’Asimov, mais l’a également remaniée

Prévue pour huit saisons, « Fondation » rassemble les fils originaux en une pièce d’action sur l’agence et l’héritage, la liberté et le destin. La série tente de sauver les romans de leurs limites de l’ère atomique, mais sa narration centrée sur le héros occulte la question la plus pressante d’Asimov à une époque de précarité politique et écologique : Que signifie s’engager dans une lutte pour la survie qui dure beaucoup plus longtemps qu’une vie individuelle ?

Goyer dilue la psychohistoire en une idéal utopique cotonneux. Seldon, interprété par Jared Harris, est un leader de la pensée fade qui prononce des discours qui ne détonneraient pas à une convention politique. Dans une scène, il se présente pour féliciter les travailleurs sur le vaisseau colonial. « Vos noms seront immortalisés », dit-il, « en tant que croyants qui ont lié leur destin avec un excentrique, qui a fixé le destin de la galaxie sur le dos d’un théorème ». On peut presque deviner les panneaux : « Dans cette maison, nous croyons en la psychohistoire ».

⇒ « Fondation » de Goyer semble s’ennuyer avec sa source

L’intrigue est soigneusement adaptée du « Voyage du Héros » de Joseph Campbell, avec de nombreuses fantaisies empruntées à des sagas plus connues.

  • Il y a des pilotes de vaisseaux stellaires transhumains à la « Dune »
  • Les mathématiques jouent le rôle d’une pâle cousine de la Force
  • Jared Harris en Seldon ressemble à Alec Guinness en Obi-Wan Kenobi
  • et Gaal, le jeune étranger qui fuit son destin, est un Luke Skywalker actualisé

⇒ Tout le monde semble avoir une capacité spéciale

Là où les protagonistes d’Asimov tiraient leur urgence de la brièveté de leur vie, ceux de Goyer trichent à travers les siècles avec des clones, des capsules cryogéniques et une « conscience téléchargée » . Ce sont des héros surdimensionnés déambulant à travers une galaxie diminuée.

⇒ Ce qui est perdu, c’est le talent d’Asimov pour transmettre notre fragilité dans le cosmos

  1. Son premier roman, « Caillou dans le Ciel » , se déroule sur une Terre colonisée et irradiée, où les soldats impériaux se moquent de la croyance locale selon laquelle la planète est le lieu d’origine de l’humanité.
  2. « Crépuscule » , sa nouvelle la plus célèbre, se déroule sur une planète aux multiples soleils, où une éclipse rend les étoiles visibles pour la première fois en millénaires, créant une crise existentielle à l’échelle de la planète.
  3. La saga « Fondation » atteint une échelle encore plus grande grâce à sa structure épisodique : Trantor, une cité-planète tentaculaire qui éblouit Gaal dans le premier volume, réapparaît dans le suivant comme un monde de fermiers qui vendent des métaux recyclés des ruines infinies.

La série Apple TV+ aurait pu essayer de créer un nouveau modèle pour englober ces constellations. Au lieu de cela, elle se rabat sur un modèle solidement familier : une bande hétéroclite faisant face à un puissant empire, avec le destin de l’univers pivotant sur les actions de quelques élus.

⇒ Avantages et inconvéniens de la série Fondation

Avantages de la série « Fondation »Inconvénients de la série « Fondation »
Exploration captivante de la psychohistoireDéviation par rapport à la source littéraire
Production visuellement impressionnanteComplexité narrative déconcertante pour certains
Interprétation convaincante des personnagesManque d’approfondissement des personnages secondaires
Effets spéciaux de haute qualitéPerte de la subtilité des romans d’Asimov
Thèmes pertinents pour notre époqueTendance à s’éloigner de l’œuvre originale

Vous voulez maquiller votre adresse IP ?

Lancez ce logiciel pour dissimuler votre trafic et votre identité

Nordvpn bannière maquiller votre adresse ip

Laisser un commentaire