Balzac, comme les femmes, avait aussi ses défauts