House of cards : une série d’intérêt public ?