Dragon Ball Super déjà culte, Dragon Ball Heroes arrive !

Photo of author
Écrit par Mallory Lebel

Aidons les citoyens à protéger leurs communications & leurs discussions numériques, qu'ils puissent vivre sans craindre d'être surveillés.

La série Dragon Ball a fait date dans les annales, notamment parce que cette série a décuplé tout d’un coup l’imagination de millions de personnes en même temps dans les années 1980.

Avant Dragon Ball, certes des séries japonaises avaient déjà montré des MECHA (robots à la Goldorak), et certes d’autres animés avaient également montré le potentiel sentimental des dessins (Candy, Heidi).

Mais Dragon Ball, tout le monde en a été conscient, ne jouait pas sur le même tableau : le feuilleton se permettait de créer carrément un nouvel univers, une Terre alternative dans laquelle les extra-terrestres avaient des allures humanoïdes et pouvaient accroître leur force en changeant d’apparence pour combattre les dieux.

 Même Albator, pourtant véritable série culte, se contentait de prolonger le cours réel de notre Terre en inventant son futur dans l’espace. 

Avec Dragon Ball on ne prédit pas le futur : on crée des règles alternatives en laissant place à la pure imagination.

De quoi allons-nous parler dans cet article ? De Dragon Ball Super (131 épisodes) mais aussi du film Dragon ball super Broly et de la nouvelle série en cours depuis fin 2018, à savoir Dragon Ball Heroes.

Super Dragon Ball Heroes Big Bang Mission (2020)

Super Dragon Ball Heroes Big Bang Mission

Les premiers mangas Dragon Ball (1986)

Dragon Ball Akira Toriyama


Les # séries Dragon Ball depuis 1986

  • 1986 : Dragon Ball
  • 1989 : Dragon Ball Z
  • 1996 : Dragon Ball GT
  • 2009 : Dragon Ball Z Kai
  • 2014 : Dragon Ball Z Kai The Final Chapters
  • 2015 : Dragon Ball Super
  • 2019 : Super Dragon Ball Heroes

Les différents volumes Dragon Ball Z

Dragon Ball : volumes


Dragon Ball : des qualités indéniables dès le départ

Akira Toriyama a montré des qualités indéniables dès le départ :

  • Un sens de l’humour omniprésent
  • Une accessibilité aux enfants
  • Un côté pervers assumé, parfois douteux (je pense à la tendance assumée de Bulma enfant à se dénuder)

En Occident, nous sommes à cette époque (1986) peu habitués à voir sur nos petits écrans :

  • des extra-terrestres intelligents qui n’ont rien à voir avec des êtres verts insectoïdes
  • des dieux humanoïdes accessibles aux humains
  • Une vie terrestre non limitée à la planète Terre

L’intelligence d’Akira Toriyama (un excellent Tumblr à son sujet) a été de donner ces pouvoirs inhabituels à un petit enfant de 9 ans très innocent et très naïf, inconscient de ses pouvoirs mais toujours enjoué et prêt à aider son prochain.

Le résultat dans l’imaginaire des enfants en 1986

  • On s’aperçut alors que tout était possible dans l’imaginaire collectif.
  • On s’est mis à rêver d’une Terre dont la nature a été préservée, toujours verte et boisée, dotée encore de dinosaures et de créatures hostiles.
  • On s’est mis à traverser la frontière de la mort, imaginant un au-delà accessible et moins intimidant.

Dite comme ça, cette « révolution » ne paye pas de mine, pourtant elle a influencé une génération entière et continue de le faire parmi la nouvelle génération aujourd’hui avec le suite de Dragon Ball et Dragon Ball Z : Dragon Ball Super.

A noter :

Entre la série « Z » et « Super », a été créé « Dragon Ball GT » qui n’a pas été dessiné par Akira Toriyama et qui demeure moins considéré par les véritables fans (il s’agit en fait d’une fin alternative à Dragon Ball Z dans le futur – Dragon Ball Super reprend la situation en main).

Quelques bannières Dragon Ball

Dragon Ball : extraits


Mon avis sur Dragon Ball Super

Depuis 2015 au Japon et depuis 2017 en France, est diffusée la série Dragon Ball Super qui est d’après moi très réussie, de bien meilleure qualité que Dragon Ball Z, et de niveau égal en ce qui concerne le scénario au premier Dragon Ball.

Présentation de Dragon Ball Super

Dragon Ball Super (ドラゴンボール超スーパー Doragon Bōru Sūpā), communément abrégé en DBS, est le 4ème épisode anime de la franchise Dragon Ball, qui a été diffusée du 5 juillet 2015 au 25 mars 2018.

L’anime se situe entre les épisodes 288 et 289 de Dragon Ball Z et est la première série télévisée Dragon Ball à présenter un nouveau scénario en 18 ans depuis le dernier épisode de Dragon Ball GT en 1997.

Un super manga Dragon Ball était en cours de production en parallèle de l’anime. La série est développée par Toei, selon un processus similaire à celui des films d’animation Dragon Ball, Dragon Ball Z et Dragon Ball GT. L’intrigue de la série se déroule après la saga Kid Buu, entre les dix ans qui précèdent le 28e tournoi mondial d’arts martiaux.

Pourquoi tant d’éloges de ma part sur cette série que d’aucuns auraient pu croire dépassée, terminée, has-been ?

1/ Parce que Dragon Ball Super est parvenu, miraculeusement, à se renouveler :

Les nouveaux personnages sont complètement ébouriffants : aussi drôles que les personnages du premier Dragon Ball, de nombreux d’entre eux, ennemis au départ, sont tellement bons qu’ils deviennent des amis pour nos héros au fur et à mesure que la série avance.

Les dessins sont bien meilleurs, plus fouillés, plus expressifs.

L’humour, perdu dans Dragon Ball Z qui d’après moi s’est trop focalisé sur les combats, est revenu en force comme dans Dragon Ball, comme lorsqu’on était atterré de voir Olong le cochon pervers amoureux des petites culottes.

L’imagination est comme décuplée après tant d’années d’absence : Akira Toriyama prend manifestement un plaisir infini à faire revivre ses personnages et pour cela, il a compris que la meilleure manière était d’implanter d’autres personnes aussi réussies.

A noter :

Dans Dragon Ball Super, Akira Toriyama écrit le scénario, un autre dessinateur fait le job en s’inspirant du maître.

Un extrait de Dragon Ball Super en manga papier

Un extrait de Dragon Ball Super en manga papier

2/ Parce que tous les ingrédients et les personnages initiaux sont de retour

Il ne manque personne. Tous les personnages initiaux sont de retour, et ils n’ont rien oublié de leur passé :

  1. C18 est toujours mariée à Krilin
  2. Vegeta est toujours marié à Bulma et cache toujours son attachement sous des airs taciturnes
  3. Son Goku est encore plus naïf qu’à ses débuts
  4. Il se fait toujours martyriser par Chichi
  5. Notre héros est toujours entouré d’une myriade d’enfants, de petits-enfants et d’amis
  6. Tout en étant le plus fort d’entre tous, il est également un des plus fragile de par son tempérament ingénu
  7. La propension de Son Goku à rechercher toujours un ennemi plus fort est toujours présente
  8. … ainsi que la merveilleuse idée d’Akira Toriyama d’inventer de nouveaux tournois mondiaux toujours plus dangereux pour l’humanité

Autre originalité de Dragon Ball Super : l’absence de manichéisme. Même Son Goku devient presque le méchant de l’histoire puisqu’à cause de sa demande au roi des dieux, un tournoi à la dimension des univers est organisé, pour lequel la punition est la destruction pure et simple des univers les plus faibles.

 Son Goku auteur d’un crime contre l’humanité : oui, c’est bien ça, mais qui l’eût cru ? 

3/ Parce que les méchants et autres nouveaux personnages sont très réussis

Ce troisième point que j’évoque me parait primordial : non seulement nous avons le plaisir de retrouver ceux que nous connaissons, mais en plus nous avons le plaisir de découvrir d’autres personnages très réussis.

  • Esthétiquement : Akira Toriyama leur donne une esthétique parfaite mais différente à chaque fois (Beerus et son jumeaux sont excellents, les anges qui les protègent sont une trouvaille divine, Zeno le roi des univers sous des allures d’enfant est à tomber par terre).
  • Psychologiquement : Ces personnages ont leur identité propre et ne sont pas manichéens (je pense par exemple à Beerus qu’il est difficile de cerner / vous avez remarqué que j’adore Beerus, peut-être parce qu’il ressemble à un chat, même son nom m’amuse).

Leur origine est variée, mais encore une fois dans Dragon Ball Super, le monde des dieux et des rois des dieux devient encore plus accessible. Les univers et les multivers alternatifs s’enchaînent, jusqu’à ce que l’on se demande : « jusqu’où nous transportera-t-il ? ».


Résumé de Dragon Ball Super

Vue d’ensemble

L’intrigue de la série commence par montrer les conséquences de la saga Majin Buu, puis elle évoque les histoires de Dragon Ball Z Battle of Gods et Dragon Ball Z Resurrection ‘F’ ne les déformant un peu.

Akira Toriyama a écrit le plan de l’intrigue, puis une équipe de scénaristes a créé le scénario, en élargissant, ajoutant et modifiant des éléments du plan de Toriyama comme ils ont voulu.

Ils ont décidé parfois de ne pas inclure des éléments du plan de Toriyama (comme la forme Super Saiyan de Goku Black). Les suggestions originales pour certaines des histoires proviennent de la rédaction, puis Toriyama a écrit les grandes lignes.

Par moments, il semble que Toriyama se soit plaint de la qualité de l’anime.

Au fur et à mesure de l’avancement de la série, Toyotarō s’est vu confier un plus grand contrôle sur l’état de Dragon Ball Super, en faisant quelques ajouts à l’intrigue qui ont été mis en œuvre dans le manga et l’anime. On peut citer par exemple l’apparition de Vegito dans la saga des troncs « Future », et les dessins de certains des dieux de la destruction.

Selon Toshio Yoshitaka, il a fallu environ 3 semaines pour réaliser un seul épisode.

Vegito dans Dragon Ball Super

Vegito - Dragon Ball Super

L’histoire de Dragon Ball Super

Dans une période de paix qui suit la défaite de Kid Buu, Goku continue de maintenir la paix sur Terre malgré le fait qu’il ait été forcé par Chi-Chi de trouver un emploi de cultivateur de radis!

Gohan et Videl sont mariés, tandis que Krillin est devenu policier.

Le Dieu de la destruction Beerus prophétise un Dieu super Saiyan et, au réveil, se met à la recherche du personnage. Cette recherche le mène sur la planète du roi Kai où il surclasse un Super Saiyan 3 Goku, avant de tourner son regard vers Vegeta sur Terre. Beerus profite de son séjour sur Terre jusqu’à ce qu’il soit irrité par l’infâme Majin Buu qui ne partage pas son pudding. Les Z Fighters font équipe pour éliminer Beerus, mais sa puissance est trop grande pour eux.

Avant que Beerus ne puisse détruire la Terre, Goku intervient et demande plus de temps pour rechercher le Dieu Super Saiyan. Goku utilise les Dragon Balls pour invoquer Shenron et apprend qu’un rituel est effectué pour faire le Super Dieu Saiyan. Après avoir atteint cet état, Goku commence une autre bataille avec Beerus.

Après la victoire de Beerus, ce dernier part pour retourner sur sa planète et dormir. Sorbet et le reste de la troisième région stellaire ne parviennent pas à trouver les Dragons Balls et leur empire commence à s’effondrer de jour en jour, alors ils se mettent en route pour faire revivre Frieza. Une fois que Frieza a été ranimé, il cherche à se venger de Goku et s’entraîne pendant quatre mois. Pendant ce temps, Goku et Vegeta sont entraînés par Whis pour devenir plus forts, et Videl donne naissance à la fille de Gohan, Pan.

Frieza revient sur Terre et apporte une armée de mille soldats. Son armée est vaincue par les Z-Fighters. Goku et Vegeta finissent par réaliser que Frieza est vivant et atteignent la Terre. Goku et Vegeta combattent Frieza dans sa forme dorée en utilisant le Super Saiyan Blue. Frieza détruit la Terre dans un ultime effort pour échapper à la colère de Vegeta, mais Whis, Beerus, Goku et quelques autres survivent.

Whis modifie le temps et envoie Goku trois minutes dans le passé pour achever Frieza avant qu’il ne puisse détruire la Terre. Gohan commence à s’entraîner avec Piccolo pour se remettre en état de combat et protéger ses proches. Dans le même temps, Goku et Vegeta reprennent leur entraînement.

L’entraînement de Goku et Vegeta est à nouveau interrompu avec l’arrivée de Champa et de Vados. Ils leur révèlent qu’il existe douze univers en tout, que Goku et Vegeta viennent de l’univers 7, et que Champa est le Dieu de la destruction de l’univers 6.

Surpris par la bonne nourriture qui existe sur Terre, Champa et Beerus organisent un tournoi de destructeurs. Si Champa gagne, il échangera la Terre de l’Univers 7 avec la Terre éteinte de son univers. Si Beerus gagne, il obtiendra les six Super Dragon Balls que Champa a secrètement collectées dans les deux univers.

L’équipe de l’univers 7, composée de Goku, Vegeta, Piccolo, Majin Buu et la mystérieuse Monaka, affronte l’équipe de l’univers 6, Frost, Hit, Botamo, Cabba et Auta Magetta.

L’équipe de l’univers 7 gagne après que Goku ait combattu Hit lors de son dernier match, déclarant qu’il veut le combattre en pleine puissance, ce qui pousse Hit à s’éliminer intentionnellement contre Monaka.

Alors que le Champa est sur le point d’encourir la colère de ses propres candidats au tournoi, Zeno, le roi de tous les dieux, apparaît et déclare qu’il a observé l’événement, et qu’il espère mettre en place un tournoi similaire, avec des concurrents des douze univers. Zénon s’en va, et Beerus utilise les Super Dragon Balls pour ressusciter la planète Terre de l’Univers 6 avec ses habitants.

Après cet événement, Goku, Vegeta, Goten, Trunks et Monaka sont bloqués dans une aventure spatiale, où Goku affronte le double Vegeta. Quelques temps plus tard, Future Trunks utilise sa machine à voyager dans le temps pour échapper à sa ligne temporelle dystopique, où Future Bulma et des millions de personnes ont péri à cause de la mystérieuse menace connue sous le nom de Goku Black, un double de Goku mystérieux mais sinistre.

Arrivé dans le présent, Trunks retrouve les Z Fighters et rencontre Beerus accompagné de Whis. Goku Black envahit leur ligne de temps pour chercher le futur Trunks, et finit par se battre avec Goku. Cependant, une distorsion le ramène dans la ligne de temps de Future Trunks.

Trunks dans Dragon Ball Super Heroes

Trunks dans Dragon Ball Super Heroes

Réalisant que Black utilisait un artefact mystique connu sous le nom d’Anneau du Temps, qui n’appartient qu’au Kais Suprême, Goku, Beerus & Whis voyagent dans l’Univers 10 pour appréhender Gowasu, qui possède l’Anneau du Temps, et son apprenti Zamasu qui possède un ki identique à Black.

Zamasu méprise tous les mortels en raison de leur nature agressive et de leur inévitable volonté de déclencher les conflits et les guerres, ce qui, selon lui, ne peut pas être évité tant qu’ils ne sont pas détruits. Après avoir été facilement vaincu par Goku, Zamasu devient fanatiquement obsédé par le guerrier de l’Univers 7, dont il réalise qu’il possède le ki divin, ce qui lui fait croire que le pouvoir des mortels est incontrôlé.

Zeno convoque Goku à son palais, où ils rencontrent le Grand Ministre. Zeno déclare qu’il veut être l’ami de Goku et lui donne un bouton qui le convoquera si nécessaire. Utilisant une autre machine à remonter le temps, Goku, Vegeta et le Trunks du futur se dirigent vers l’avenir et sont choqués de voir Black avec un autre homologue de Zamasu.

Ils sont vaincus et se dirigent vers le passé. La croyance de Zamasu en l’extinction des mortels se renforce après qu’il ait vu plus de violence barbare initiée par les mortels dans un futur lointain, ce qui le rend furieux de l’irresponsabilité des autres dieux. Il confronte Zuno et l’oblige à tout lui dire sur les Super Dragon Balls et Goku.

Shin informe les Z Fighters de cet événement.

Beerus, Goku, Whis et Supreme Kai se dirigent vers l’univers 10 où ils voient Zamasu assassiner Gowasu afin de voler l’anneau temporel. Whis utilise son « Temporal Do-Over » pour annuler l’effet, et Beerus détruit Zamasu.

Goku, Vegeta & Future Trunks retournent dans le futur où ils constatent que Goku Black et Zamasu sont toujours présents. Black révèle qu’il est bien Zamasu. Avant que Future Trunks ne crée une nouvelle ligne de temps en retournant dans le passé, dans la ligne de temps originale, Zamasu rencontre encore Goku, assassine Gowasu, vole son anneau temporel et utilise les Super Dragon Balls pour échanger son corps avec Goku dont il convoite le pouvoir et qui le tue plus tard, lui et sa famille.

Réalisant que sa propre ligne de temps est irréparable, il utilise l’Anneau pour voyager vers le futur et cherche un nouvel allié : la version de Zamasu de cette ligne de temps. A deux ils font des ravages sur de multiples planètes, tuant tous les dieux, et atteignant la Terre comme dernier acte de génocide après que toutes les autres parties du cosmos aient été anéanties. Il est alors révélé que les futurs Zamasu ont utilisé les Super Dragon Balls dans leur ligne de temps pour atteindre l’immortalité.

Trunks subit une puissante transformation tandis que Goku et Vegeta, battus, retournent dans le passé. Goku envisage d’enfermer Zamasu pendant que Vegeta s’entraîne dans la Chambre du Temps Hyperbolique. Ils retournent dans le futur et plus tard, Gowasu et Supreme Kai se joignent à eux pour arrêter les actes maléfiques.

Lorsque Future Zamasu est acculé à un coin de rue, Goku Black décide d’utiliser son plan d’urgence et ils fusionnent pour devenir Fused Zamasu. Goku et Vegeta utilisent les boucles d’oreilles Potara du Kai Suprême pour fusionner et devenir Vegito, et une bataille féroce s’ensuit. Cependant, en raison de la limite de temps et des contraintes physiques causées par la fusion Potara, Goku et Vegeta se séparent.

Goku Black

Goku Black

Titres des sagas dans Dragon Ball Super

  • La saga du Dieu de la destruction Beerus (Épisodes 1-14)
  • La sagade la Frise d’Or (Épisodes 15-27)
  • La saga de l’Univers 6 (Épisodes 28-41)
  • La saga Copy-Vegeta (Episodes 42-46)
  • La saga des malles du futur (épisodes 47-76)
  • La saga de la survie de l’univers (Épisodes 77-131)

Le film Dragon Ball Super : Broly

Dragon Ball Super : Broly (ドラゴンボール超スーパー ブロリー Doragon Bōru Sūpā Burorī) est le 20ème film Dragon Ball. C’est aussi le premier film Dragon Ball Super. Le film retrace l’histoire de Jaco le patrouilleur galactique.

Résumé

King Cold observe la planète Vegeta à travers son écran d’éclaireur à l’approche de sa flotte, en compagnie de Berryblue, Kikono, Zarbon, Dodoria, la Force Ginyu et d’autres.

Les Saiyans remarquent l’entrée des navires dans l’atmosphère ; Gine sort de sa maison avec une expression inquiète. L’avant-garde de Cold quitte le vaisseau-mère avant son atterrissage, et les vaisseaux s’envolent vers le château du roi.

Le majordome du roi Végèta entre dans la salle du trône pour l’informer de la venue du King Cold. Le roi semble mécontent de cette visite inattendue, et le film montre Paragus tremblant de peur lorsque les navires passent devant les fenêtres de la salle du trône.

L’avant-garde atterrit au port spatial, suivie par le vaisseau-mère. King Cold débarque avec son entourage, dont son fils Frieza. Le roi Vegeta et sa suite vont à leur rencontre. Cold salue le roi Vegeta, qui lui tend la main en signe de bienvenue, mais Cold l’ignore. Il présente plutôt les Saiyans à Frieza, et après une brève hésitation, le roi accueille Frieza et s’agenouille devant lui. Les autres Saiyans lui emboîtent le pas. Frieza reconnaît leur salut.

Cold annonce sa retraite et l’ascension de son jeune fils, en plaçant une main paternelle sur son épaule, ce que Frieza n’aime manifestement pas. Cold explique que les Saiyans serviront Frieza comme ils l’ont servi. La seule chose qui changera, c’est que Frieza est plus cruel que lui.

Broly

Broly

Quand Cold a fini de parler, Frieza lui lève la main sur l’épaule et rit, se présentant avec condescendance. Il annonce qu’il attend beaucoup des Saiyans, ce qui fait blanchir le roi. Cependant, il a un cadeau inaugural pour ses nouveaux sujets, un certain nombre d’appareils appelés scouts, qui sont une version compacte des scouts que les Saiyans utilisaient auparavant, et qui peuvent être portés comme couvre-chef.

Alors que Frieza démontre la capacité de ces nouveaux éclaireurs à détecter les formes de vie et à évaluer la puissance de combat, il remarque que des tireurs d’élite le visent depuis les remparts du château. Il remarque que l’un d’entre eux a une puissance de combat de plus de 2000, puis il élimine les quatre mutins avant que quiconque ne sache ce qui se passe.

Frieza les laisse avec 500 éclaireurs ; la flotte s’en va, et le roi Vegeta se retrouve à écraser son éclaireur de frustration.

Ensuite, le roi Vegeta s’occupe de son fils dans sa capsule de soins. Il est fier du potentiel du prince Vegeta et déclare que son fils régnera sur l’univers à la place de ce monstre qu’est Frieza. Le roi se met en colère lorsqu’il remarque un enfant inconnu dans une capsule voisine ; cette nursery est censée être réservée aux élites saiyennes.

Un des médecins Saiyan présents sur place dit au roi que Broly est le fils de Paragus. Ses lectures de pouvoir fluctuent mais sa puissance de combat est anormalement élevée, peut-être même supérieure à celle du prince Vegeta. Le roi Vegeta ne le croit pas, alors il prend un appareil pour lire la puissance de combat du médecin. Broly se met à pleurer, et l’appareil explose.

Nion prend des notes et dit que, même si l’on ne tient pas compte des lectures aberrantes, la puissance de combat de Broly est assez élevée, et elle spécule que Broly pourrait être le légendaire Super Saiyan. Après avoir entendu les paroles de Nion, la détermination du roi Vegeta se durcit et décide de sa ligne de conduite.

Broly sur la planète Vampa

Peu après, Paragus court et est à moitié poussé dans la salle du trône où il s’agenouille, suppliant une audience avec le roi.

Il demande à savoir pourquoi Broly est envoyé dans un monde frontalier comme un Saiyan de basse classe. Le roi Vegeta tente de prétendre que c’est une mission d’entraînement pour Broly afin de développer son extraordinaire potentiel, et rechercher des planètes à vendre… Mais Paragus fait remarquer que la Vampa n’est qu’un planétoïde avec un environnement hostile et aucune forme de vie humanoïde ; ce ne serait même pas une bonne planète à vendre.

Le roi Vegeta avoue qu’il craint que le pouvoir de Broly ne constitue un danger pour la planète Vegeta, et peut-être même pour l’univers tout entier ; Paragus devrait être reconnaissant que la vie de son fils ait été épargnée.

Paragus suggère que le roi est tout simplement jaloux du pouvoir de Broly, qui dépasse celui du prince. Le roi informe cruellement Paragus que la capsule de Broly a déjà décollé. Paragus s’envole dans la panique, s’écrasant à travers le vitrail de la salle du trône pour se diriger vers le port spatial.

Paragus vise un vaisseau spatial, repoussant un Saiyan nommé Beets qui le suit en signe de protestation. Paragus ne perd pas de temps et s’envole pour la planète Vampa avec Beets à ses trousses. Alors qu’il pilote le vaisseau dans l’atmosphère, il raconte à Beets les détails de sa situation et de sa mission : le roi est jaloux du pouvoir de Broly, et le retire de sa capsule de soins pour l’envoyer dans un monde désolé.

Paragus prévoit de récupérer Broly sur la planète Vampa, puis de s’exiler sur une planète plus habitable, mais Beets est libre de rentrer chez lui. Paragus lui avoue que ce serait bien qu’il entraîne l’incroyable pouvoir de Broly pour prendre sa revanche sur le roi.

Vegeta vs Broly

Après le tournoi

Pendant ce temps, Goku et Vegeta s’affrontent près de la résidence d’été de Bulma, sur une île située loin au sud de West City.

Bulma observe de loin avec Bulla. Whis s’énerve pour un peu de nourriture, et Beerus essaie de faire une sieste.

Bulma fait remarquer que l’île est inhabitée, de sorte que Goku et Vegeta n’ont pas à s’inquiéter des dommages collatéraux, mais Beerus se met en colère quand il le réveille de sa sieste avec le bruit, alors ils font une pause pour rejoindre les autres et manger.

Whis demande à Goku pourquoi il recherche une force encore plus grande et Goku lui explique que c’est juste parce qu’il a rencontré des gars incroyables d’autres univers au Tournoi du pouvoir.

Whis pose la même question à Vegeta, dont la motivation est le danger imminent de Frieza. Goku dit à Vegeta qu’il n’y a pas de quoi s’inquiéter, Frieza les a aidés à gagner le tournoi après tout.

Vegeta dit qu’ils ne doivent pas s’attendre à ce que Frieza soit reconnaissant d’avoir été ressuscité. Maintenant qu’ils comprennent le potentiel de croissance de Frieza, Vegeta ne veut pas risquer que Frieza devienne encore plus fort et représente une réelle menace pour eux. Des chamailleries s’ensuivent et Vegeta dit à Goku qu’il est trop stupide pour saisir la réalité.

Bulma reçoit un appel sur la montre-bracelet de Trunks, qui l’informe que les six Dragon Balls que Bulma avait collectées dans son laboratoire ont été volées.

Trunks envoie les images de surveillance par le biais de la montre, qui révèle que les voleurs portaient une armure de style Frise. Les adultes reconnaissent instantanément ce qui se passe, mais aucun d’entre eux ne dit rien avant que Bulma ne mette fin à l’appel avec Trunks.

Vegeta pense que Frieza a dû se dissimuler pour que personne ne le sente. Goku se demande ce que Frieza souhaite puisqu’il ne peut rien souhaiter au-delà du pouvoir de Shenron. Vegeta pense que c’est évident : Frieza souhaite l’immortalité.

Tout le monde est d’accord pour dire qu’il faut arrêter Frieza ; quel que soit son souhait, il ne sera pas bon. Heureusement, Bulma a toujours un Radar à Dragon de rechange, et elle sait où trouver la dernière Dragon Ball. Elle l’a gardée pour la fin car elle se trouve sur le continent de glace où il fait si froid.

Les gorilles de Frieza sont sûrement déjà en route, alors Goku et Vegeta acceptent de voyager avec elle pour aller les arrêter. Whis veut aller avec eux, mais Beerus veut rester là où se trouve la nourriture, alors Bulma le laisse joyeusement avec Bulla avant de décoller.

Alors qu’ils s’envolent vers leur destination, Goku demande à Bulma pourquoi elle veut récupérer les Dragon Balls. Après quelques pressions, Bulma admet qu’elle veut rajeunir de 5 ans, et Goku ne peut pas croire qu’elle gaspillerait un souhait pour quelque chose d’aussi insignifiant. Whis demande alors « pourquoi seulement 5 ans », et Bulma répond qu’un âge plus jeune serait « trop visible »…

Bulma dans Dragon Ball Super

Bulma dans Dragon Ball Super

Placement chronologique du Film Dragon Ball Super Broly

Selon Akira Toriyama, ce film se déroule après l’apogée du Tournoi de pouvoir, qui a lieu à l’âge de 780 ans. Il se passe probablement un temps assez long après le tournoi, puisque Bulla est née le jour du tournoi mais qu’elle a déjà une chevelure complète à l’époque de Broly.

Les événements d’ouverture ont lieu à l’âge de 732 ans.

L’auteur de la série originale, Akira Toriyama, fournit une fois de plus le concept original, en écrivant le scénario et en dessinant les personnages du film. Son implication dans ce film est plus active que dans les films précédents.

Le film explore les origines des Saiyans et de Frieza. Il porte également sur l’histoire après le Tournoi du pouvoir.

Son éditeur a suggéré à Akira Toriyama de faire apparaître Broly dans le film en raison de son immense popularité. Après avoir vu les précédents films de Broly, Toriyama a décidé que Broly pourrait être très intéressant s’il réorganisait certaines choses à son sujet.

Toriyama a déclaré que, tout en gardant à l’esprit les aspects populaires de la version originale de Broly, il l’a mis à jour et a ajouté une nouvelle facette à son personnage, pensant que cela le rendrait plus fascinant. Il a également déclaré que l’histoire allait s’étendre à une plus grande échelle et deviendrait très dramatique.

Frieza Dragon ball super

Frieza Dragon ball super


Super Dragon Ball Heroes

Super Dragon Ball Heroesスーパードラゴンボール ヒーローズ Sūpā Doragon Bōru Hīrōzu

  • Studio : Toei Animation
  • Série originale : 1er juillet 2018
  • Nombre d’épisodes : 22
  • Adaptation de chapitres de manga : 1-12

Super Dragon Ball Heroes

Super Dragon Ball Heroes est une série web d’anime promotionnel non télévisé pour le jeu vidéo Dragon Ball Heroes et qui a débuté le 1er juillet 2018.

De nombreux manga sont publiés en même temps que l’anime écrit par Yoshitaka Nagayama.

L’anime a été projeté pour la première fois à AEON LakeTown le 1er juillet 2018. Il a été diffusé en direct sur le site officiel à la même date. Contrairement aux séries précédentes, il n’est pas diffusé à la télévision et est diffusé de façon sporadique.

La première partie de la série est intitulée Super Dragon Ball Heroes : Universe Mission (スーパードラゴンボール ヒーローズ : ユニバースミッション Sūpā Doragon Bōru Hīrōzu : Yunibāsu Misshon) et se compose de la saga Prison Planet et de la saga Universal Conflict, tandis que la 2ème partie est Super Dragon Ball Heroes : Big Bang Mission.

Vue d’ensemble

Pour les super personnages de Dragon Ball, les événements se déroulent après la saga des prisonniers de la Patrouille Galactique.

Pour les personnages de « Xeno », les événements se déroulent après les sagas de l’Empire noir et du Roi noir Mechikabura.

Histoire

« Trunks » revient du futur pour s’entraîner avec Goku et Vegeta. Cependant, il disparaît brusquement. L’homme mystérieux « Fu » apparaît soudainement, leur disant que « Trunks » a été enfermé sur la « planète prison », une installation mystérieuse dans un endroit inconnu entre deux univers.

Le groupe part à la recherche des Dragon Balls pour libérer Shenron, mais une super bataille sans fin les attend ! Goku et les autres parviendront-ils à sauver Shenron et à s’échapper de la « Planète Prison » ?

super-dragonball-heroes

L’épisode 1 de Super Dragon Ball Heroes

L’entraînement de Goku et Vegeta avec Whis et Beerus est interrompu par l’arrivée de Future Mai, qui leur annonce que Future Trunks a été capturé.

Un personnage mystérieux émerge, se présentant sous le nom de Fu ; il raconte à Goku, Vegeta et Mai que Future Trunks est piégé sur un monde appelé « planète prison », une planète où des guerriers de dimensions et de temps différents se battent dans le cadre d’une expérience menée par Fu.

Le trio arrive sur la planète et rencontre une version alternative de Goku, qui se révèle faire partie d’un groupe appelé la « Patrouille du temps ». Ce Goku, appelé « Xeno Goku », voit Fu et suppose que le trio travaille pour lui ; il se transforme immédiatement en Super Saiyan 4 et attaque Goku, qui réagit en se transformant en Super Saiyan Blue.

Pendant le combat, Goku découvre qu’il existe une barrière invisible autour de la planète prison qui les empêche de s’échapper. Les deux Gokus s’engagent dans un affrontement Kamehameha, mais leurs explosions s’annulent. Fu en déduit que Xeno Goku essayait d’utiliser les ondes combinées de Kamehameha pour franchir la barrière, et explique que la Planète Prison est inéluctable à moins que le groupe ne cherche un jeu de Dragon Balls (dont un est en possession de Xeno Goku) qu’ils peuvent utiliser pour s’échapper.

Fu disparaît, et les deux Gokus s’entendent pour travailler ensemble afin de s’échapper de la planète.

Pendant ce temps, Future Trunks est dans une cellule de la prison ailleurs sur la planète. Après s’être échappé de sa cellule, Future Trunks est confronté à Cooler, qui lui demande une Dragon Ball. Alors que Fu observe la planète, il dit à un Saiyan apparemment maléfique que son heure viendra…

super-dragonball-heroes-2


La notion de plaisir dans Dragon Ball

Les monstres, les méchants, la mort, les difficultés n’ont jamais épargné nos héros dans Dragon Ball, et cependant on ressort toujours du visionnage de ces épisodes avec un sentiment de joie et de gaieté. Pourquoi ? Parce qu’il y a une notion de plaisir qui reste toujours présente en filigrane.

  • Dans Dragon Ball initial, les clins d’oeil pervers étaient très présents
  • L’humour
  • Et la joie de découvrir des êtres extravagants (animaux étranges parfois totalement inventés, dragons, dinosaures, monstres cornus sortis de nulle part, guerriers intergalactiques, dieux issus de planètes éloignées)

La plaisir de manger : un plaisir bien terrestre

Dans Dragon Ball Super, un autre plaisir apparaît quasiment à chaque épisode : le plaisir de la bouche avec la nourriture. Les plus grand dieux sont tellement puissants qu’il ne leur reste que peu de plaisirs pour se défaire de l’ennui qui les ronge.

De ce fait, des petits plaisirs tout simples apparaissent à leurs yeux comme d’énormes satisfactions extatiques. Je veux parler de la nourriture. Pour un dieu qui ne cuisine pas et qui se trouve sur une planète éloignée de la Terre, la nourriture terrestre apparaît comme une source de plaisirs variée et infinie.

C’est ainsi que nous assistons à des scènes de repas gargantuesques, très colorés, très vivants, nous rappelant que malgré notre identité, notre puissance et notre influence, nous restons des êtres vivants abordables et corruptibles.

Les dieux s’ennuient

Décidément, cette manie de rendre les puissants et les dieux proches de nous aura été récurrente dans toute la série, sous des airs différents.

  • Soit ces dieux, immortels, ne sont plus conscients de leurs pouvoirs et nous apparaissent sous des traits ridicules.
  • Soit ils s’ennuient tellement que les plaisirs des humains deviennent leur seule consolation en ce bas monde.

Vegeta en pause repas dans Dragon Ball Z

Vegeta en pause repas dans Dragon Ball Z

Dragon Ball : une oeuvre d’Heroïc-Fantasy ?

A bien des égards, je dois le dire, Dragon Ball me fait penser à mon roman de light-fantasy Lintulinda. La light-fantasy étant une branche de la Fantasy, j’en viens à la conclusion que cet anime a sa place dans le genre Heroïc-Fantasy, genre issu entre autres des romans de Robert E. Howard (Conan).

Mon roman met en scène un garçon issu d’une autre planète, humanoïde, non conscient de son pouvoir qui dépasse de loin toutes les connaissances des hommes, même celles de leurs mages.

Dans Dragon Ball, Son Goku vient lui aussi d’une autre planète, demeure tout aussi naïf et reste doté de pouvoirs bien supérieurs à ceux des autres.

Dans les deux cas, la Terre où se situe la narration est alternative à celle que nous connaissons. Les humains qui la peuplent sont bien les mêmes, mais ils sont mis en situation avec d’autres créatures bien différentes et l’environnement est plus sauvage que celui que nous connaissons.

Si Lintulinda est une oeuvre de Fantasy, alors Dragon Ball aussi.

En tout cas, je vous invite à vous plonger dans Dragon Ball depuis les tout premiers épisodes si vous en avez le loisir (bien sûr dans sa version HD non censurée si vous le pouvez), et surtout à jeter un oeil sur la récente série « DB Super » (ici sa fiche sur Animeka, encyclopédie francophone de l’animation).

Vous voulez maquiller votre adresse IP ?

Lancez ce logiciel pour dissimuler votre trafic et votre identité

Nordvpn bannière maquiller votre adresse ip

0 réflexion au sujet de « Dragon Ball Super déjà culte, Dragon Ball Heroes arrive ! »

Laisser un commentaire