Comment écouter son corps et ses envies

Photo of author
Écrit par Mallory Lebel

Se sentir libre de concilier "vie privée" et "vie numérique" sans intrusion.

Ma page Facebook

Le but de notre vie

Quand vous avez « la tête dans le guidon », lorsque vous croquez la vie et que vous vous sentez emporté par le flot quotidien de la routine, il est bon parfois de prendre un peu de recul et de se poser les bonnes questions. Et les bonnes questions c’est quoi ?

  • – qu’est-ce qui me pousse à continuer ?
  • – qu’est-ce qui aura valu le coup, vraiment, lorsque je serai arrivé au crépuscule de mon existence ?
  • – si demain je mourrais, est-ce que je serais satisfait de ma vie présente ?

Au final, il n’y a que ces questions qui sont importantes. Et le but de notre existence, c’est peut-être (je n’ai pas la science infuse en ce domaine mais un blog est fait pour s’exprimer), c’est peut-être de se rapprocher le plus possible de ces valeurs.

Savoir se poser quelques instants et respirer : cela peut vous faire gagner énormément de temps dans votre vie.

Comment se rapprocher du bonheur ?

Tentons un peu d’y répondre maintenant :

Comment faire pour se rapprocher le plus possible de notre bonheur ? Il est difficile de se fixer un but à atteindre sur le long terme, un but qui serait la panacée suprême, parce que :

  • 1/ ce n’est pas sûr qu’on y parvienne
  • 2/ plus ce but est loin, moins vite on l’atteint et moins vite on est  heureux

2 astuces pour améliorer votre anonymat en ligne

1/ Pensez à l'utilisation d'un VPN : une application VPN va changer votre adresse IP pour simuler celle de n'importe quel pays. Vous pourrez donc accéder à n'importe quel contenu, même celui qui est géo-restreint. Ce logiciel chiffre aussi votre trafic internet pour éliminer les malwares et les risques de piratage.
2/ Pensez à utiliser un gestionnaire de mots de passe : Il va enregistrer vos mots de passe (compliqués) pour les insérer automatiquement pour vous, et il peut vous générer des mots de passe compliqués aléatoires (versions déclinables pour téléphones et ordinateurs).
L'offre NordVPN cumule les 2 avantages

CQFD. J’en suis donc arrivé à la conclusion qu’il fallait se fixer des buts proches, rapides, présents. Pour être heureux, la solution serait donc de se rapprocher le plus possible de ce qui nous fait plaisir au quotidien. En trois mots : suivre ses envies.

Qu’est-ce que cela veut dire ?

  • – éviter de se forcer à faire quelque chose
  • – s’arranger pour exercer le métier qui nous plaît
  • – ne pas hésiter à s’interrompre lorsque l’envie n’est pas là
  • – choisir une activité, sur le moment, qui corresponde à notre envie

Ces quelques conseils paraissent peut-être évidents mais ils ne sont pas si simples que ça à mettre en pratique, principalement parce que les gens ne sont pas toujours à l’écoute de leurs envies. Ce sont des réflexes à acquérir : savoir écouter son propre corps, savoir analyser nos propres comportements de manière à pouvoir agir en conséquence. Parfois on se sent mal à l’aise sans vraiment savoir ce qui cloche. Dans ces moments-là, demandez-vous tout simplement si vous vous éclatez dans ce que vous faîtes. Demandez-vous tout simplement à quoi vous rêviez étant petits. Demandez-vous simplement si votre organisme n’a pas envie d’un peu d’air frais, de sortir ou de faire une autre activité, de parler avec d’autres gens ou de fonder une famille.

Tant d’activités existent et tant d’opportunités sont à saisir. A nous de faire les bons choix.

Maquillez votre adresse IP

Être anonyme sur internet

Nordvpn bannière maquiller votre adresse ip

2 réflexions au sujet de “Comment écouter son corps et ses envies”

  1. Bonne analyse sur le thème : suivre ses envies. Il y a sans doute beaucoup de gens qui aimeraient suivre leurs envies mais quelques fois il faut avoir les moyens de le faire (plan financier et professionnel) surtout lorsqu’il y a une famille derrière. Il faut attendre le bon moment, l’opportunité et se lancer tout en gardant une maîtrise sur les changements qui en découlent.
    La vie est une source de plaisir, mais seulement pour ceux qui savent la vivre….
    Puisque tu parles de ‘mort’ alors que ta vie est en plein essor, je résumerai ainsi mon propos :
    Réussir sa vie, voilà la première façon de ne pas manquer sa mort…

    Répondre
    • Sûr qu’il faut avoir le caractère pour être entrepreneur, certains préfèrent rester salariés. Pour rester dans le raisonnable, je pense qu’il faut choisir le moment où les risques sont minimisés – Comment tu le dis, attendre le bon moment et concilier maîtrise de son destin avec l’opportunité qui se présente. Certains parlent de chance. D’autres forcent la chance en travaillant très dur.

Laisser un commentaire