Colibri et la marche en avant de l’intelligence artificielle

Photo of author
Écrit par Mallory Lebel

Aidons les citoyens à protéger leurs communications & leurs discussions numériques, qu'ils puissent vivre sans craindre d'être surveillés.

Je me rappelerai longtemps du 04 octobre 2013, date à laquelle un de mes sites, 1er dans de nombreux mots-clés sous Google, chuta misérablement pour sombrer dans les âffres du moteur de recherche. Le 04 octobre 2013, qu’est-ce qu’il s’est passé ? Colibri. La nouvelle modification de l’algorithme de Google.

Colibri

Ça a fait mal au début, mais comme d’habitude cela va donner l’occasion aux webmestres que  nous sommes de  nous remettre en question. Colibri, donc, qu’as-tu fait ?

On a très peu entendu parler de Colibri en France, comme à peu près partout d’ailleurs. Pourquoi ? Parce que soit disant il n’a eu que peu de répercussions sur le positionnement des sites (que nenni pour moi), ou pour d’autres il n’avait que peu d’intérêts (que nenni aussi).

Je pense au contraire que Colibri est un tournant majeur dans l’évolution de Google et même j’irais plus loin : dans l’évolution de l’intelligence de la machine vis-à-vis de celle de l’homme.

Colibri, pour moi, c’est l’intelligence artificielle qui commence à nous dominer, un peu comme dans le film A.I.

L’intelligence artificielle de Colibri

Chien qui parle

Colibri est venu améliorer l’idée de mots-clés chère à Google, et d’après moi il vient annoncer la destruction du principe-même de mot-clé en SEO.

Colibri a pour but de découvrir le sens caché de votre texte : dépassant la simple analyse / synonymie de vos mots, l’algorythme « comprend » ce qui est écrit et en retire l’idée de SUJET.

Une fois le SUJET extrait, il dirige votre contenu vers tel ou tel lecteur. Colibri est d’autant plus pertinent que l’internaute tapera une recherche longue et détaillée.

Si mon site a été frappé, c’est à mon avis parce qu’il était trop ciblé sur quelques mots-clés uniques. Google a besoin d’une thématique générale.

Le moteur de recherche n’a plus besoin de voir répété 5 fois le mot « SEO » dans un texte pour savoir qu’il traite de référencement. Il parvient à analyser le sens et à en retirer l’idée.

Oui, je sais, ça fout la frousse. Et pour ceux qui ne me croient pas, examinez plutôt le titre de cet article officiel de Google sur Google Open Source Blog :

« Learning the meaning behind words

Today computers aren’t very good at understanding human language, and that forces people to do a lot of the heavy lifting—for example, speaking « searchese » to find information online, or slogging through lengthy forms to book a trip. Computers should understand natural language better, so people can interact with them more easily and get on with the interesting parts of life.

While state-of-the-art technology is still a ways from this goal, we’re making significant progress using the latest machine learning and natural language processing techniques. »

Objectifs de Google

Ils sont clairs pour ceux qui comprennent l’anglais :
  1. Faire en sorte que l’ordinateur comprenne mieux le langage humain
  2. Qu’il détecte le sens de ce que nous disons
  3. Qu’il comprenne plus facilement la parole humaine
Bref, qu’il ait une conscience, non ?
Catégories SEO

Vous voulez maquiller votre adresse IP ?

Lancez ce logiciel pour dissimuler votre trafic et votre identité

Nordvpn bannière maquiller votre adresse ip

4 réflexions au sujet de “Colibri et la marche en avant de l’intelligence artificielle”

  1. Le point faible là-dedans : la tendance, pour Google, à favoriser les enseignes qui ont leur site déjà implanté depuis longtemps et qu’il devient impossible à déloger, et le fait que du coup l’argent aille de plus en plus à ceux qui ont déjà de l’argent…

    Répondre
  2. Quand les objectifs de Google se réaliseront, nous auront tous chez nous des robots intelligents qui comprendront ce qu’on dit : « passe l’aspirateur », « fais-moi à manger », « fais mon lit », « lave moi les dents » … lol

    Répondre

Laisser un commentaire