Logo site Des Geeks et des lettres

L'application pour surveiller / sauvegarder vos smartphonesL'oeil inquisiteur de Bibispy

Google Reader : comment s’en passer

Plus ou moins annoncé en septembre 2011 : upcoming-changes-to-reader-new-look-new.html et confirmé en mars 2013 : powering-down-google-reader.html, Google Reader et son API ne seront plus disponibles dès le 1er juillet 2013. Tout s’arrête sans réelle raison, à part celle de vouloir fusionner un ensemble de produits au sein de leur produit phare, Google+

Ce qui fait la force de gReader à mon sens se résume assez simplement :

  1. Nous disposons de nos flux RSS en ligne de façon synchronisés (site web, applications tablette et mobile)
  2. Nous avons la possibilité de partager les articles que l’on trouve intéressants directement depuis l’application
  3. Nous avons la possibilité de découvrir de nouveaux flux (amis, web, etc.) et de s’abonner aux flux partagés par d’autres directement dans l’interface
  4. Nous disposons d’une interface épurée, voire trop pour certains qui utilisent des plugins de navigateurs pour embellir tout ça

logo-google-readerRéactions

D’après les statistiques de Google, l’application gReader n’avait attiré principalement que les geeks ou geekettes ^^ (ou presque) qui faisaient principalement de la veille technologique, c’est au final un peu la même constat pour tous les « lecteurs de flux RSS », cette notion de Flux RSS n’ayant jamais vraiment été adopté par monsieur tout le monde.

L’application ne devait donc certainement pas être assez rentable, et ce qui est un drame pour certains sera certainement une bénédiction pour d’autres, voici les différentes réactions possibles que j’imagine suite à l’annonce :

  • Une nouvelle qui ravie ceux qui souhaitent se désintoxiquer de Google et des multiples applications qu’il nous « offre », gReader faisant partie des dernières applications Google qu’ils utilisent
  • Une nouvelle qui embête ceux qui l’utilisent quotidiennement, j’en fais partie et Greg aussi, et qui vont devoir trouver une alternative d’ici 3-4 mois
  • Une très mauvaise nouvelle pour les applications basées sur l’API de gReader, qui eux n’ont plus d’autres choix que de s’arrêter ou de développer une API alternative (FeedDemon par exemple)
  • Une envie de révolte afin de ne pas céder aux caprices de Google, pour cela de nombreuses pétitions numériques circulent (http://keepgooglereader.com par exemple)

Applications Web

Bon au final on imagine bien que Google ne cédera pas aux pétitions et qu’il fermera son service comme prévu en juillet 2013, il faut donc trouver des alternatives, voici 3 applications Web qui semblent faire l’affaire, par ordre de préférence :

  1. Feedly : agrégateur pur de flux RSS/Atom, Feedly a souvent été préféré à gReader pour son interface plus conviviale (affichage en magasine), à l’époque où il se basait entièrement sur l’API de Google. Heureusement pour nous ils ont anticipé la fermeture de celui-ci et ont crée leur propre API nommé Normandy qu’ils hébergent dans Google Apps Engine 🙂 ce qui les rend toujours dépendant de Google mais d’une autre manière …
    Une fois que vous aurez lié votre compte gReader à Feedly, vous n’aurez plus besoin de retourner sur Google Reader. Toutes les informations relatives à votre abonnement seront disponibles depuis Feedly. Comme sur Google Reader, vous pouvez sauvegarder, ajouter des tags et partager les billets et articles sur les médias sociaux. Il est utilisable sous forme de plugins sur les navigateurs mais est aussi disponible sur les plateformes Android, iPhone et iPad.
    Voici le guide de migration de gReader vers Feedly.
  2. Netvibes : plus qu’un agrégateur de flux RSS/Atom, Netvibes est un portail Web français individuelle et personnalisable qui donne accès à une multitude de services. C’est l’un des lecteurs RSS «historiques», il offre une vue par widgets regroupés par thématique ou une vue similaire similaire à gReader (nommée Lecteur). Visuellement il manque un peu de fraîcheur car son interface graphique n’a pas évoluée depuis un bout de temps, mais je ne doute pas que cela change rapidement avec la fin annoncée de gReader. En revanche Netvibes est une solution très fiable.
    Voici le guide de migration de gReader vers Netvibes.
  3. NewsBlur : Projet open-source qui se rapproche beaucoup de gReader, il offre les fonctionnalités classiques comme le partage, la sauvegarde et l’envoie par mail des billets qui s’affichent sur votre lecteur de fils RSS. De plus, il vous permet de noter les thématiques d’articles que vous aimez le plus ou le moins afin d’affiner la présentation de la page d’accueil de l’application. Newsblur est disponible en version Web, Android, iPhone et iPad. Ce service est limité en version gratuite, l’option premium vous en coûtera 1$ par mois.

feedly1

Auto-hébergement

Au lieu d’utiliser une application en ligne qui conserve et utilise vos données et qui peut donc à tout moment s’arrêter, vous pouvez installer vous-même ce genre de service sur votre propre serveur Web. Vous devrez avoir quelques connaissances supplémentaires comme savoir de quelle façon créer une base de données ou être familier avec les applications FTP, mais c’est le meilleur  moyen d’éviter de passer par un tiers, vous contrôlerez ainsi tout de A à Z.

Les solutions ne sont pas nombreuses mais voici ceux qui semblent sortir du lot :

  1. Leed : agrégateur RSS libre d’utilisation, gratuit et minimaliste, toutes les tâches de traitements de flux sont effectuées de manière invisible par une tâche synchronisée (Cron), ainsi, l’utilisateur ne subit pas les lenteurs dues à la récupération et au traitement de chacun des flux suivis. A noter que Leed est compatible toutes résolutions, sur pc, tablettes et smartphone et fonctionne sous tous les navigateurs.
    Pour les nostalgiques vous pouvez même y installer un thème à la Google Reader.
  2. NewsBlur : décrit ci-dessus dans les alternatives crédibles en tant qu’applications Web, NewsBlur peut s’installer sur son propre serveur rapidement. En suivant le guide d’installation du fichier README.md, vous pourrez avoir votre propre instance rien qu’à vous.
  3. Tiny-Tiny-RSS : alternative open-source crédible, Tiny-Tiny RSS est toujours un projet soutenu par la communauté, sa dernière mise à jour a été faite le mois dernier.
    Voici une description et installation complète détaillée sur ce blog : tiny-tiny-rss-auto-hebergement-des-flux-rss
  4. RSSLounge : projet open-source dont les principaux atouts sont qu’il est très complet tout en possédant une interface graphique intuitive et facile à utiliser, qu’il permet de définir des priorités sur les flux et qu’il possède un système de plugins pour définir de nouvelles sources de données.
  5. Fever : Une fois installé, Fever reprendra le fichier de vos abonnements Google Reader que vous aurez préalablement exporté. Comme son nom l’indique, Fever est un thermomètre qui emprunte sensiblement le même schéma que Digg : plus une nouvelle reçoit de liens, plus elle est importante et meilleur est son positionnement sur la page d’accueil de l’application. Un très bon outil pour déterminer les tendances du moment malgré son coût raisonnable de 30$.

vign-leed

Il existe d’autres solutions encore mais il faut les télécharger et les installer sur sa machine en fonction de son système d’exploitation, une solution qui me paraît d’un autre temps … 😀

Trois flèches vers le bas

1- Logiciel de brouillage d’adresse IP :

Contourner la censure en surfant anonyme

2- L’article explicatif :

La différence entre un proxy et un VPN

3- Comment espionner un smartphone (app) :

L’application de référence

Commentez ici

Article suivant:

Article précédent:

Recherche

A vos stylos !

  • Greg: “Salut Ben, Peut-être, je ne me souvenais plus que tu m'en avais parlé, mais bonne perle sympathique en effet…Déc 7, 21:33
  • etienne minsongo mendo: “Bsr à tousje suis Etienne Minsongo apprenti programmeur! je voudrais savoir: le serveur local XAMPP.... aurait-il des inconvénients?Déc 7, 15:45
  • Benjamin: “+1 J'avoue m'être bien marré devant ce film il y a quelque temps, je te l'avais conseillé non ?…Déc 7, 08:18
  • Chris: “Bonjour, Quel est le nom de la table du plugin W3Total Cache car je ne la trouve…Déc 1, 09:22
  • Greg: “Liens de l'article mis à jour.Nov 27, 14:32
  • Greg: “Vraiment pénible ce problème. Pour ma part je l'ai résolu en créant un raccourci manuel dans mes favoris et en…Nov 20, 23:28
Share This