Logo site Des Geeks et des lettres

L'application pour surveiller / sauvegarder vos smartphonesL'oeil inquisiteur de Bibispy

Comment limiter votre temps sur internet

 Article modifié dernièrement le 28 Juil 2013 @ 14 h 35 min

Quand vous travaillez sur internet, vous avez besoin de vous imposer des limites. Je veux parler des limites de temps. Pourquoi :

  1. Parce qu’il est facile de se déconcentrer
  2. Parce qu’il est facile d’avoir envie de surfer ailleurs, de jouer, de tchater, etc.
  3. Parce que, quand on est marketeur, le temps c’est de l’argent et il est parfois utile de savoir combien de temps on doit attribuer à une tâche sans quoi elle ne devient plus rentable.

C’est cette notion, importante, que maîtrise ce site et ce plugin pour Google Chrome :

http://www.timer-tab.com/

Timer-Tab

Timer-Tab

Timer-Tab :

  • Vous pouvez le lancer simplement dans votre navigateur
  • Ou vous pouvez installer le plugin (glissez la souris en bas de page pour afficher l’option) et le lancer depuis vos applications Chrome

Une fois lancé, vous choisissez entre les 3 fonctionnalités :

  • un compte à rebours
  • une alarme qui vous réveillera à l’heure que vous avez choisie
  • un chronomètre

Vous lancez le mode choisi, et vous commencez à travailler sur votre navigateur internet. L’onglet Timer Tap est intelligent, parce que même si vous travaillez sur un autre onglet, l’heure continue de défiler dans le titre qui s’affiche en haut du navigateur, ce qui fait que l’heure est constamment visible par vous.

Quand l’heure est écoulée, une sonnerie vous l’indique tout simplement, que vous éteignez d’une simple pression.

Le service est simple, mais pratique, et c’est souvent ceux-là qui ont le plus de succès.

Super idée en tout cas.

Une autre alternative

=> Online timer

Trois flèches vers le bas

1- Logiciel de brouillage d’adresse IP :

Contourner la censure en surfant anonyme

2- L’article explicatif :

La différence entre un proxy et un VPN

3- Comment espionner un smartphone (app) :

L’application de référence

Commentez ici

  • Micka 11 juillet 2013, 10 10

    Facile de déconcentrer, je ne peux qu’approuver. C’est surement le plus gros des points qui empêche quelqu’un de travailler.
    Moi-même, je commence à surfer, à un moment donné je vais lire quelque chose d’intéressant/intriguant, je vais chercher plus et à la fin, je m’aperçois que je lis des articles que je n’aurais même pas penser à chercher.
    Mais je crois que c’est pour tous. (http://danstonchat.com/6398.html)

    Réponds !

  • Mimie 11 juillet 2013, 14 02

    Pas du tout convaincu par le fait que l’on est plus productif sans Internet, cette idée reçue me semble fausse, il suffit simplement d’encadrer le surf comme tu le dis Greg et se limiter dans le temps (ou pas 🙂 ).
    A lire http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/surfer-au-travail-rend-plus-55158

    Réponds !

  • Micka 11 juillet 2013, 14 02

    Je ne voulais pas dire que c’est anti-productif, mais plutôt pro-évasif.
    On accède à énormément d’informations très utile. Mais parfois on va facilement être distrait par des choses qui passe dans le divertissement.
    Et plusieurs études disent c’est plutôt le fait de couper Internet qui serait contre-productif. Reste plus qu’à faire accepter ceci à tous les chefs. 😀

    Réponds !

  • blandita 12 juillet 2013, 10 10

    Bonjour,
    Je voulais dire que je suis une véritable addict du net mais le pire dans tout ça c’est que je surf de site en site histoire de rêver à la plus belle jupe ou aux beaux tableaux que j’aimerai mettre dans la chambre de pounette 1 ou dans mon salon. Donc tout ça sans but, je déambule de clic en clic ou devrai-je dire de site en site, pis l’heure tourne et j’ai perdu mon temps, des fois aussi de l’argent puisque je passe à l’acte de passer commande, pis parlons de la facilité paypal ! ah oui, parlons en de paypal ! celui-là malgré un mot de passe hyper méga compliqué, je m’étais dit que je ne le retiendrais jamais, et bah oui je le connais par coeur… du coup moins la flemme de lever ma pomme de la chaise pour prendre la CB. Donc revenons en au sujet, une maman avait sorti un livre, (je me souviens plus du titre) en expliquant son addiction pour le net, elle dit qu’elle a beaucoup travaillé pour arriver à réduire son temps de surf. Elle a instauré des limites à ses enfants et à elle-même ; aujourd’hui elle est fière puisque plutôt que chacun passe son temps à jouer individuellement sur son écran, ils se retrouvent devant un bon jeu de monopoly …
    Pour ma part, depuis que j’ai eu le nexus 4 je joue sans cesse à saga candy crush, je dois remercier ou pas Miss Alexandra Fernandez qui m’a entraîner là dedans…hihihih donc en plus du surf mon crédit temps passe alors que ma maison est un véritable chantier !
    bref je vous laisse et dois enfiler mes gants de fée du logis et laisser ceux de miss clique et compagnie 😉
    Il parait que ça se soigne :'(

    Réponds !

  • Greg 12 juillet 2013, 13 01

    lol, commentaire spontané qui fait du bien 🙂 Tkt Blandita, il ne faut pas trop culpabiliser avec ça, limiter c’est bien mais à vrai dire on est obligé de suivre la société dans laquelle on est. C’est sûr, on a des choix à faire, tout en sachant se faire aussi plaisir. Par exemple dans mon cas, depuis que je travaille sur internet, je m’en sers beaucoup moins comme terrain de jeu et j’ai fait aussi le sacrifice de la télévision que je ne regarde presque plus (à part quelques films).

    Réponds !

Article suivant:

Article précédent:

Share This