Et si Google venait de sauver le blog ?

 Article modifié dernièrement le 21 Août 2012 @ 3 h 57 min

Lorsqu’on voit avec quel apitoiement certaines marketeurs voient débarquer les mises à jour Panda et Pingouin du moteur de recherches Google, on se dit que quelques chose de pourri était vraiment venu s’incruster dans les blogs d’il y a un an seulement.

En gros voilà : les blogs ne remplissaient plus vraiment leur rôle, n’étant que des moyens rapides de créer des mini-sites, alimentés à coup d’articles bidons, et manipulés par des SEO de manière à monter leur rank dans le positionnement Google. Par cela entendez que des backinks à outrance étaient créés, majoritairement sur des réseaux de blogs ou des commentaires/forums.

  • Le contenu du blog devenait secondaire
  • le design du blog devenait secondaire
  • le lecteur devenait secondaire lui aussi ; tout ce qui importait, c’était le client potentiel.

Finalement, le système du blog devenait monstrueux, une aberration qui ne pouvait que disparaître. Et si, finalement, Google avait sauvé le blog ?

C’est la question que je me pose aujourd’hui. Parce que désormais, à moins que je me trompe mais Google n’a pas l’intention de lâcher le morceau, désormais le marketeur va devoir se tourner vers d’autres plates-formes s’il ne désire pas remplir son rôle correctement. Il va devoir respecter le lecteur, lui donner ce qu’il désire et coller le contenu de ce qu’il dit au produit qu’il plébiscite sur son blog.

Rassurez-vous : personnellement, je suis convaincu qu’il est possible de faire un travail de blogueur honnête tout en faisant du web-marketing.

Eh ! oui. Vous avez bien entendu. D’après moi :

  • il est possible de prendre son pied tout en vendant un produit
  • il est possible de faire son travail d’écriture et de blogueur correctement, tout en parvenant à monnayer son écrit
  • il est possible de respecter le lecteur tout en lui proposant l’achat d’un produit s’il le désire
  • il est possible de créer un blog sérieux, d’autorité comme on dit dans le milieu, aimé par les internautes occasionnels et tout autant vendeur qu’au temps de la SEO

un travail de blogueur

Comment faire ? Tout simplement en aimant ce que vous faîtes. Quelques conseils pour ceux qui ne voient pas de quoi je parle :

  1. Choisir un sujet qui vous plaît, ou mieux qui vous passionne
  2. Vivre vraiment les écrits que vous offrez au lecteur : autrement dit avoir testé et vécu ce que vous plébiscitez
  3. Alimenter votre blog sur le long terme, tout en restant le plus naturel possible
  4. Chercher à vous faire plaisir tout en sachant pertinemment que c’est votre job, pour ceux qui cherchent à en vivre bien entendu

Il ne s’agit ni plus ni moins que d’un retour aux sources, au bon vieux temps où les blogueurs utilisaient wordpress pour s’exprimer, pour communiquer avec les autres et faire partager leurs expériences.

Trois flèches vers le bas

1- Logiciel de brouillage d’adresse IP :

Contourner la censure en surfant anonyme

2- L’article explicatif :

La différence entre un proxy et un VPN

3- Comment espionner un smartphone (app) :

L’application de référence

Commentez ici

  • Simon Tripnaux 23 août 2012, 10 10

    Bien des contenus rédigés au nom de la soi-disant maîtrise de certains SEO du dimanche sont de très mauvaise qualité. Orthographe lamentable et descriptions incompréhensibles : la limite du principe « un lien est un lien » est de commencer à se demander si le contexte sémantique n’a pas son importance ici aussi …

    Réponds !

Article suivant:

Article précédent:

Share This