Les différents algorithmes de Google

Photo of author
Écrit par Mallory Lebel

Aidons les citoyens à protéger leurs communications & leurs discussions numériques, qu'ils puissent vivre sans craindre d'être surveillés.

2011 :

La mise à jour de l’algorithme de Google, PANDA, fait date. Il a pour but d’éliminer les contenus de basses qualités, souvent utilisés par les webmarketeurs lorsqu’ils créent des articles spinnés des centaines de fois pour les publier ensuite sur des communiqués de presse.

2012 :

La mise à jour PENGUIN vient cette fois combattre l’optimisation à outrances des ancres d’urls. Certains webmarketeurs se contentaient d’inclure un lien sur un mot-clé exact et de publier leurs textes à outrance sur le web. Cette technique est désormais suspecte aux yeux de Google. De même, l’absence d’activité des internautes sur les sites est encore une preuve que ce site est un fake, à but uniquement commercial. Les réseaux de blog privés ont notamment été en ligne de mire.

Mais ces mises à jour de Google, si elles sont impressionnantes et radicales ces derniers temps, ne sont pas nouvelles. Faisons un effort de mémoire :

2004 :

L’algorithme AUSTIN pénalisait les sites utilisant du texte caché aussi bien sur le site que dans les meta-tags. Les référenceurs Black-Hat se contentaient autrefois de remplir des pages de mots-clés sans qu’elles soient visibles par l’internaute.

2005 :

Le spam de liens était cette fois visé par l’algorithme JAGGER. Les liens de mauvaise qualité et les fermes à liens étaient sous le feu des projecteurs.

2006 :

BIG DADDY changeait le code de Google de manière à augmenter sa capacité à indexer et analyser les pages web. Il traquait plus efficacement les redirections 302 et les redirections d’URLs, contrant ainsi les webmestres abusant des redirections et utilisant les techniques « doorway » (copie d’autres sites webs) et « cloaking » (présenter à l’internaute un contenu complètement différent de ce que voit Google lorsqu’il scanne le site) .

Et aujourd’hui ?

Google change son algorithme plusieurs fois par jour, contrairement à ce qui se faisait avant 2007. Depuis 2011, Panda et Pingouin montrent que Google est déterminé à combattre les liens non naturels et qui ne correspondant pas au contenu. D’où le nouvel adage affirmant que le webmarketeur doit désormais se consacrer sur la qualité de son contenu.

Un autre paramètre est désormais pris en compte par Google : il s’agit des réseaux sociaux, reflétant ce qu’aiment les êtres humains ou ce qu’ils n’aiment pas. Google aime utiliser le cerveau des internautes pour travailler à sa place, nous le disions dans notre article précédent !

Catégories SEO

Vous voulez maquiller votre adresse IP ?

Lancez ce logiciel pour dissimuler votre trafic et votre identité

Nordvpn bannière maquiller votre adresse ip

Laisser un commentaire