Logo site Des Geeks et des lettres

L'application pour surveiller / sauvegarder vos smartphonesL'oeil inquisiteur de Bibispy

Durée de vie infinie pour Super Mario Maker

 Article modifié dernièrement le 18 Jan 2016 @ 22 h 12 min

La Wii U (console de salon de Nintendo – voir mon article sur la Wii U ici) n’a pas eu le succès escompté et pourtant un jeu semble pouvoir attirer de nombreux nouveaux clients : c’est SUPER MARIO MAKER (site officiel ici).

Super Mario Maker

Le concept de Super Mario Maker

Super Mario Maker permet de jouer à des niveaux de jeux créés par les joueurs du monde entier. De base, le jeu vous donne déjà une centaine de niveaux qu’il vous faudra terminer, soit avec des graphismes dignes des derniers Mario, soit avec des graphismes pixelisés des premiers Marios.

Puis vous pouvez suivre les joueurs qui créent des niveaux en ligne. Vous pouvez voir les niveaux les mieux classés, suivre un joueur particulier dont les créations vous plaisent, etc.

Un système alétatoire vous permet également d’enchaîner 16 niveaux jusqu’à arriver au chateau du boss.

Boss de Super Mario Maker

Une infinité de niveaux !

Super Mario Maker est un jeu exceptionnel à plus d’un titre :

  1. Il vous permet de rejouer à la bonne plate-forme 2D avec Mario
  2. Il vous permet de bénéficier d’une infinité de niveaux
  3. Il vous permet de vous mesurer aux inventions les plus folles (les créateurs japonais sont les plus coriaces !) et rend le jeu inépuisable

Super Mario Maker : vieux graphismes

Voici une vidéo qui vous fera palper du doigt le concept

Personnellement, je trouve la Wii U vraiment sous-estimée ! Pour les amateurs de plate-forme, un autre jeu Wii U semble vraiment valoir le coup : c’est Yoshi’s Wooly World (site officiel du jeu) !

Trois flèches vers le bas

1- Logiciel de brouillage d’adresse IP :

Contourner la censure en surfant anonyme

2- L’article explicatif :

La différence entre un proxy et un VPN

3- Comment espionner un smartphone (app) :

L’application de référence

Commentez ici

Article suivant:

Article précédent:

Share This