Riches ou pauvres : vous travaillez toute la journée

 Article modifié dernièrement le 20 Jan 2017 @ 22 h 33 min

On pense souvent que le monde est divisé entre les riches et les pauvres. On entend par là :

  • Ceux qui gagnent beaucoup d’argent en travaillant
  • Et ceux qui ont beau travailler, ils ne gagneront toujours que le minimum syndical

Bague au doigt

Et si l’on se trompait depuis le début ?

D’une part parce que celui qui gagne beaucoup d’argent en travaillant, celui-là travaille justement énormément pour amasser son magot, qu’il soit grand artisan, gros commerçant ou géant du business.

D’autre part parce qu’une chose rassemble modestes et riches : ils travaillent tous les deux toute la journée, et au final ils n’ont que peu de temps pour s’occuper de leur famille, de leurs loisirs, de leur corps et de leur esprit.

  • Peu de temps pour faire du sport
  • Peu de temps pour se cultiver (et apprendre par exemple les recettes du véritable bonheur)
  • Peu de temps pour lire
  • Peu de temps pour aller boire un café en ville avec sa femme
  • Peu de temps pour faire les devoirs de ses enfants

Noeud de cravate

Et si la véritable séparation entre les classes se trouvait ailleurs ?

La véritable opposition, selon moi, elle n’est pas là.

Elle est entre ceux qui doivent travailler et ceux qui n’ont pas du tout besoin de travailler pour vivre.

  1. Ceux qui doivent travailler : cela rassemble le commun des mortels mais aussi les riches bourgeois qui sont parvenus à s’enrichir par le biais de leur labeur.
  2. Ceux qui n’ont pas besoin de travailler pour vivre : cela rassemble ceux qui vivent des rentes familiales ou ceux qui ont accumuler un tel pactole qu’ils n’ont désormais plus besoin de travailler, laissant fructifier leur argent en banque ou en bourse.

La véritable césure elle est bien là :

  • Les premiers travailleront toute la journée jusqu’à la fin, pour pouvoir vivre soit dans la pauvreté soit dans la soie.
  • Les deuxièmes peuvent passer leur temps à se cultiver, à faire de l’art, à créer des oeuvres littéraires, à faire de la politique, à voyager.

Trois flèches vers le bas

1- Logiciel de brouillage d’adresse IP :

Contourner la censure en surfant anonyme

2- L’article explicatif :

La différence entre un proxy et un VPN

3- Comment espionner un smartphone (app) :

L’application de référence

Commentez ici

Article suivant:

Article précédent:

Share This