Quelle motivation reste-t-il à Mark Zuckerberg ?

 Article modifié dernièrement le 7 Avr 2012 @ 2 h 14 min

Mark Zuckerberg, créateur de Facebook et jeune milliardaire (fortune estimée en 2011 à plus de 17 milliards de dollars), a récemment été pris par l’oeil d’une caméra en train de regarder un match de basketball, sur un siège situé juste devant le terrain, dans les tribunes les plus chères dont la place est estimée à 1200 dollars.

mark zuckerberg basketball

Crédit photo : © Allthingsd.com

Au début cette somme m’a choqué puis je me suis dit : après tout, ce n’est pas le seul milliardaire qui peut se permettre ce genre de fantaisies. Récemment, le même Mark Zuckerberg s’est bien acheté une autre maison en Californie valant à elle seule 7 millions de dollars (piscine d’eau salée, 5 chambres, studio de musique sur plus de 1500 m²). Bref ce mec est milliardaire, point à la ligne. Pourtant cette photo me gênait quelque part, je n’arrivais pas à mettre le doigt sur ce qui n’allait pas.

  • Est-ce que c’est l’extrême jeunesse de ce milliardaire qui m’a gêné ? Non je ne crois pas, je considère plutôt ce mec comme un génie qui a réussi à percer.
  • Est-ce que c’est le fait que Mark Z. soit un Geek et que je me dis qu’il a bien de la chance d’avoir percé ? Là encore je ne pense pas.
  • En fait, cette gêne vient sûrement de moi et uniquement de moi. Je me dis, en regardant son visage sur la photo, qu’il a l’air réellement de s’ennuyer dans la vie. C’est peut-être faux, mais j’ai l’impression qu’à ce niveau de richesse, la vie n’a plus de saveur, plus de risque, plus de goût, et qu’on a perdu quelque part la volonté de se battre.

Je me suis alors demandé ce que je ferais si un jour la fortune me souriait à moi aussi. Dans mon cas, la réponse est venue assez rapidement : si le travail pour moi n’était plus qu’un loisir et non un besoin, je me mettrais à faire ce dont j’ai toujours rêvé à savoir écrire des romans et les faire publier. Cela me prendrait du temps, cela me ferait réfléchir et me demanderait de la patience. N’ayant plus de souci d’argent, je pense que je pourrais m’auto-publier si les maisons d’édition n’acceptent pas mon bouquin. Je pourrais aussi le diffuser sous la forme d’e-book. Bref voilà le « piment » qui me resterait.

Et vous ? Ce serait quoi ?

Trois flèches vers le bas

1- Logiciel de brouillage d’adresse IP :

Contourner la censure en surfant anonyme

2- L’article explicatif :

La différence entre un proxy et un VPN

3- Comment espionner un smartphone (app) :

L’application de référence

Commentez ici

  • Sam Ganegie 7 avril 2012, 5 05

    Très bon billet ! Et je pense exactement la même chose. Les soucis quotidiens nous empêchent d’exprimer notre créativité parce qu’on a toujours quelque chose à faire. Je pense que sans soucis d’argent, je m’isolerais dans un coin désert et j’écrirais aussi des livres. Plutôt que des romans, ce serait des réflexions sur la société en général. Une écriture libre sans aucune contrainte.

  • Mimie 8 avril 2012, 9 09

    Pas trop d’accord sur le fait que MZ doit s’ennuyer dans sa vie, cependant je serai un peu comme toi si j’étais TRES riche, je me mettrai à l’art plastique et à la peinture. En pleine nature, en train de dessiner, trop bon ^^

  • Greg 10 avril 2012, 16 04

    🙂 Marrant de voir que beaucoup d’entre nous envisageraient de se tourner vers l’art si les problèmes d’argent (et de temps) n’existaient pas…

  • Stephane 16 avril 2012, 16 04

    je travaillerais encore dans mon domaine(ok, je suis un pov’ codeur) mais seulement sur les projets qui me plaisent(c’est pas toujours le cas actuellement) et j’irais voir aussi des matchs à 1200 dollars la place. L’argent le permet alors autant en profiter. Sans être démago je rendrais cet argent façon Bill Gates.

    et ce qui me gene sur cette photo, c’est que MZ ne regarde pas l’action comme les autres. Le plaisir de se voir à l’écran peut être.. 🙂

  • Greg 17 avril 2012, 3 03

    Bien vu, en effet on peut avoir l’impression qu’il ne savoure pas pleinement son match mais qu’il fait plus attention à son image qu’autre chose…

Article suivant:

Article précédent:

Share This