Lorsque l’informatique n’existait pas