Logo site Des Geeks et des lettres

L'application pour surveiller / sauvegarder vos smartphonesL'oeil inquisiteur de Bibispy

Et si vraiment l’espèce humaine allait s’éteindre

J’ai toujours cru que nous, les êtres humains, nous étions en quelque sorte éternels, que nous allions tôt ou tard conquérir les étoiles et qu’alors une ère d’éternité allait s’offrir à nous. Peut-être est-ce là mon côté mystique. Et pourtant, force est de constater que les scientifiques pensent en majorité le contraire.

  • Les étoiles seraient nées du Big Bang il y a 13,5 milliards d’années
  • Les organismes vivants ont commencé à se fabriquer il y a 3,5 milliards d’années
  • Des singes-humains commencèrent à émerger il y a 2,5 millions d’années
  • Les humains constituèrent des sociétés il y a 70 000 ans
  • Il y a 12 000 ans, l’homme découvrit et utilisa l’agriculture comme source d’alimentation
  • Il y a 500 ans, il se lança dans la révolution scientifique

Des singes dans le futur

Ces trois dernières révolutions accélérèrent fortement la croissance de la population et épuisèrent aussi notre environnement, ce qui, selon les scientifiques, a de fortes chances de signer la fin de notre règne sur Terre.

Pas la peine de tourner en rond : où que l’on se tourne, on voit les images des dinosaures ou des premiers mammifères préhistoriques qui s’éteignirent brusquement en raison de bouleversements environnementaux.

Ainsi, l’homo sapiens et certainement l’homme en général va s’éteindre incessamment sous peu ? Mais dans ce cas est-ce vraiment la peine de se battre ? De faire des enfants ? De souffrir ? De gagner de l’argent ?

Beaucoup de questions peuvent découler de cette prévision.

Autre question : n’y a-t-il pas moyen, si notre temps est compté, de se construire une société un peu plus humaine, moins dépendante de l’argent, plus naturelle et plus proche du mot « famille » ?

Nous ne sommes pas obligés de vivre tel que nous le faisons. La notion de capitalisme et d’argent n’est pas la seule qui soit possible. Les chasseurs cueilleurs n’avaient-ils pas une meilleure qualité de vie que nous, homo sapiens évolué ? En tout cas, dans certaines circonstances leur vie me fait envie.

Je vous renvoie à cette excellente interview de Yuval Noah Harari, et notamment son paragraphe sur le bonheur du chasseur-cueilleur :

« Bien que les humains soient particulièrement doués pour acquérir le pouvoir, ils ne semblent pas très bons pour le transformer en bonheur. De ce fait, en 2015, nous sommes bien plus puissants qu’auparavant, et notre vie est certainement bien plus confortable que par le passé. Il est pourtant discutable que nous soyons bien plus heureux que nos ancêtres. En comparaison de ce qu’ont rêvé la plupart des gens dans l’histoire, nous vivons au paradis. Mais pour une raison inconnue, nous n’en avons pas l’impression.

Une explication, est que le bonheur dépend moins de conditions objectives que de nos propres attentes. Les attentes, cependant, ont tendance à s’adapter aux conditions. Quand les choses s’améliorent, nos attentes enflent en proportion, et ainsi, même les améliorations substantielles de nos conditions de vie nous laissent aussi insatisfaits qu’avant.

Une autre explication, est que nos attentes et notre bonheur sont tous deux déterminés pas notre système biochimique interne. Et notre système biochimique interne, n’a pas vraiment d’intérêt au bonheur. Il a été formé par l’évolution, de façon à augmenter nos chances de survivre et de nous reproduire, et l’évolution a fait en sorte que, quoi que nous achevions, nous restions éternellement insatisfaits, perpétuellement à la recherche de plus.

Au niveau le plus fondamental, notre réaction instinctive au plaisir n’est pas la satisfaction, mais la recherche de plus de plaisir. Ainsi, peu importe ce que nous achevons, cela n’augmente que notre appétit pour plus, pas notre satisfaction. Ceci explique pourquoi l’humanité a eu autant de succès pour conquérir le monde, et acquérir une puissance immense, mais n’a pas réussi à changer tout ce pouvoir en bonheur. »

Crédit image : ChetArt

Trois flèches vers le bas

1- Logiciel de brouillage d’adresse IP :

Contourner la censure en surfant anonyme

2- L’article explicatif :

La différence entre un proxy et un VPN

3- Comment espionner un smartphone (app) :

L’application de référence

Commentez ici

Article suivant:

Article précédent:

Recherche

A vos stylos !

  • Greg: “Webmestre : Celui qui gère un site internet, de son contenu à sa conception technique. Référenceur : Celui qui…Déc 15, 22:08
  • Achat domaine expiré avec Woxup: “Bonjour, Vous avez mentionné l'importance de l'utilisation d'un vieux nom de domaine pour un webmestre et pour un…Déc 15, 07:59
  • Cybrdome: “Bonjour, sur mon pc votre exemple ne fonctionne pas dans chrome, ni dans chromium, ni dans waterfox.…Déc 13, 13:59
  • Greg: “Ahah. Tu m'étonnes.Déc 8, 21:19
  • Benjamin: “Ahah ! J'aime ces coups de gueule, pour la peine je verrai pas ce film, fuck !Déc 8, 19:52
  • Greg: “Non, j'ai l'impression que Pinterest empêche l'utilisation de plugin annexes (je me trompe peut-être)Déc 8, 18:26
Share This