Une nouvelle adaptation cinématographique de Conan : un ratage programmé

 Article modifié dernièrement le 25 Jan 2013 @ 21 h 01 min

Conan le Barbare : Le film culte

— Le film de John Milius datant de 1981 est un chef d’oeuvre, poétique, transcendé par la musique épique de Basil Poledouris. Peu de mots sont prononcés par Arnold Schwarzenegger, mais les scènes tournées au ralenti, les regards, les gros plans, les paysages emrpeints de poésie ont fait de ce film un film culte. Vraiment. Je me suis offert la version longue en DVD et je ne m’en lasse pas.

— Scène du film sur Youtube : intégration désactivée mais vous pouvez cliquer ici pour visionner la vidéo

— Un fan s’est offert les répliques des 2 épées du film (celle du père de Conan et celle de Conan) :

Le livre classique

— Parlons maintenant des livres, car à l’origine il s’agit d’une série de nouvelles et de romans du génial auteur américain Robert E. Howard. Il peut être considéré comme le père de la fantasy moderne, et le relire aujourd’hui prouve qu’on peut écrire de la fantasy tout en ayant un style totalement littéraire, imagé, adapté à ce que l’on écrit. Il est mort prématurément à l’âge de 30 ans, à la grande déception de ses fans. Voilà ce que dit l’encyclopédie Wikipédia de son suicide :

Le 11 juin 1936, lorsqu’on confirme à Robert Howard que sa mère ne sortira plus de son coma, il se suicide d’une balle dans la tempe, agonisant huit heures avant de mourir. Sa mère mourut le lendemain. Howard songeait au suicide depuis des années, au moins depuis 1923, bien avant que la santé de sa mère ne se dégrade. Il est donc très réducteur de vouloir « expliquer » son suicide par la seule raison de la mort de sa mère.

— Je mentionne qu’une réédition indispensable de l’intégrale de Conan par Robert Howard (avec de nouvelles traductions) est magnifiquement proposée, depuis peu, par les éditions Bragelonne : lien ici

Quelques-uns de mes articles en relation avec l’univers de Conan

Une nouvelle que j’ai écrite pour une guilde réunie autour d’un jeu de rôle sur Conan

Une autre nouvelle sur le personnage féminin que j’ai moi-même joué à cette occasion

Le nouveau film Conan prévu en 2011

— J’ai appris cette nouvelle en tombant sur le site du film, qui n’en est d’ailleurs qu’à ses prémisses, à cette adresse : http://www.conanthemovie.com/

— Malheureusement, de nombreux indices tendent à me faire penser qu’il s’agira d’un navet :

  1. Le Conan de Milius joué par Schwarzenegger est un pur chef-d’oeuvre que je place personnellement quasiment en tête de tous les films existants, il faudrait un génie incommensurable pour faire mieux sur le même thème
  2. Jason Momoa, l’homme-rasta et nouveau Conan pour l’occasion, n’est autre qu’un mannequin ayant joué dans Alerte à Malibu
  3. c japanfan20 via www.flickr.com

    © japanfan20 via www.flickr.com

  4. Voici la filmographie du réalisateur Marcus Nispel : Faith No More: Video Croissant, Building the House of Love, Mylène Farmer: XXL, Mylène Farmer: L’instant X, Janet Jackson: Design of a Decade, Mylène Farmer: Comme j’ai mal, Billy Joel: Greatest Hits Volume III, Ladies & Gentlemen: The Best of George Michael, Massacre à la tronçonneuse, Bone Thugs’n Harmony, Bad Boy’s 10th Anniversary… The Hits, The Very Best of Cher: The Video Hits Collection, Frankenstein, Pathfinder, Vendredi 13
  5. Le pire pour la fin : c’est Boaz Davidson qui produit le film, celui qui est à l’origine des malheureux Gryphon : L’attaque du griffon, Alien vs Alien, The Wicker Man, Skeleton Man, Snakeman, Morphman, Mosquitoman, Sharkman, Predatorman, Shark Zone : Alerte aux requinsarge, Alien Hunter, Mégalodon : Le Retour du requin tueur, Crocodile 2, Tentacules, Réplicant, Crocodile, Spiders, Hospital Massacre, Raging Sharks.

Conclusion

— Je m’attends logiquement à une horreur qui va tenter de transformer la poésie et la fantasy du film original en du sanguinolent sans but, sans âme et sans scénario.

Trois flèches vers le bas

1- Logiciel de brouillage d’adresse IP :

Contourner la censure en surfant anonyme

2- L’article explicatif :

La différence entre un proxy et un VPN

3- Comment espionner un smartphone (app) :

L’application de référence

Commentez ici

  • MaxLaMenace_89 5 juillet 2010, 21 09

    Il est définitif que ce remake sera inférieur au magnifique film de Milius. De par le talent pas si bon de son réalisateur, de par le nouvel acteur au charisme digne d’une pelle et de par la filmographie merdique de son producteur, ce n’est qu’une évidence. Mais peut-être que la surprise sera au rendez-vous… mais j’en doute.

  • Greg 5 juillet 2010, 21 09

    Merci de ton avis, Max, l’avis d’un « spécialiste » du cinéma comme le montre ton blog est toujours utile 😀 (malheureusement ça confirme mon impression quant au film 🙁 )

  • Milathea 6 juillet 2010, 17 05

    Le père de la fantasy moderne est Lord Dunsany (d’ailleurs l’un des auteurs préférés d’Howard), mais à part cela, je suis d’accord avec toi sur toute la ligne.

    Je suis une grande fan d’Howard et de ses univers baroques ; sa production littéraire est incroyablement riche et abondante pour une carrière si courte. Il écrivait en une époque on l’on ne doutait de rien, et c’est sans doute pour cela que le Conan de Milius colle au sujet : dans les années 80, on ne doutait de rien non plus. Alors que de nos jours, tout est calculé pour une audience maximale.

    Cela dit, on ne peut parler de remake puisqu’il y a une œuvre littéraire à la base. Je ne pense pas que ce sera obligatoirement lamentable, mais ce sera forcément aseptisé, politiquement et consensuel. Je ne suis pas allergique aux nanars, mais j’attendrai la sortie vidéo… 🙂

  • Papayouki 25 août 2010, 13 01

    et Conan, la comédie musicale :

    https://www.youtube.com/watch?v=OBGOQ7SsJrw

  • Mimie 25 août 2010, 14 02

    La goutte d’eau qui fait déborder le vase …

Article suivant:

Article précédent:

Share This