Races de la Terre du Milieu de Tolkien

 Article modifié dernièrement le 30 Nov 2013 @ 11 h 03 min

    Tolkien

La Terre du Milieu, imaginée par Tolkien, est le monde servant de base à de nombreux romans et jeux de rôle de fantasy. Elle peut être comparée à l’Europe très ancienne, et a servi de terrain d’aventures notamment aux romans  Bilbo le Hobbit et Le Seigneur des anneaux. Tolkien, en tant que spécialiste des langages anglo-saxons (plus ou moins récents) et lui-même inventeur du langage elfique, a, et c’est là ce qui le caractérise, su décrire une multitude de groupements et de catégories de personnes différentes.

    Races

Les races imaginées par lui (même si je n’aime pas employer ce mot, dans ce contexte il le faut bien) peuvent être classées selon leur nombre, leur civilisation, ou leur degré d’animalité. Cet article n’est qu’un petit memento regroupant quelques petites notes sur le classement de ces races.

c scope112

© scope112

    Classement

Elfes :

    1. Eldar
    2. Avari

Hommes :

    1. Hommes du nord
    2. Dunedain
    3. Rohirrim
    4. Easterlings
    5. Dunlendings
    6. Haradrim
    7. Variags
    8. Hommes sauvages

Nains

Hobbits :

    1. Pieds velus
    2. Forts
    3. Pâles

Orques :

    1. Uruk-haï
    2. Snaga

Trolls :

    1. de pierre
    2. des collines
    3. des cavernes
    4. Olog-Haï

Ents

(nature semi-végétale)

Aigles

Loups

Géants de pierre

Magiciens

Balrogs

Nazguls

Dragons :

    1. Uroloki
    2. Dragons ailés
    3. Dragons froids

Tom Bombadil

Sauron

Gollum

Beorn

Shelob

(« evil thing in spider form »)

    Conclusion

    c Einonne

    © Einonne

Ce classement regroupe des êtres de nature semi-végétale, semi-minérale, humanoïdes mortels, humanoïdes immortels, surnaturelle, etc. Mais tous me paraissent terriblement manichéens : Tolkien a créé un système trop clair avec d’un côté des races toujours dans le bien (les elfes), de l’autre des races toujours du côté du mal (les orques, les trolls, les balrogs) et au millieu des êtres qui se dirigent soit vers l’un soit vers l’autre, comme si Tolkien ignorait que personne, dans la vie, n’est ni tout blanc ni tout noir.

Trois flèches vers le bas

1- Logiciel de brouillage d’adresse IP :

Contourner la censure en surfant anonyme

2- L’article explicatif :

La différence entre un proxy et un VPN

3- Comment espionner un smartphone (app) :

L’application de référence

Commentez ici

  • Mimie 25 juillet 2010, 11 11

    Excellent de revoir toutes les « races » créées par Tolkien 🙂 ça donne envie de revoir la trilogie ^^
    En 2012 on devrait voir sortir au cinéma le film Bilbo le Hobbit 😀

  • Greg 25 juillet 2010, 11 11

    2012 je sais pas ça m’a l’air un peu rapide… en tout cas plus ça va plus je pressens bien Peter Jackson comme réalisateur du film 🙂

  • Laurie 25 juillet 2010, 11 11

    pour bilbo, ce n’est pas encore fait, malheureusement… mais j’espère voir peter jackson aux commandes…

    en réalité, il y a un grand nombre de races imaginées par tolkien. A ce sujet, il y a un livre très intéressant :
    Créatures de Tolkien par David Day. Ce livre regroupe les monstres, les différents peuples, les divinités, la faune la flore etc… Cela aide beaucoup à comprendre certains aspects du Seigneur des Anneaux (par exemple, saviez vous que Gandalf est en fait Olorin, un Maïar ? qu’il existait une autre araignée géante, bien plus terrible que Shelob ? etc…)

    Je tiens à préciser également que s’il y avait effectivement des dragons en terre du milieu, les montures des Nazguls (les spectres de l’anneau) ne sont pas des dragons, mais des Féroces Ailés, si mes souvenirs sont bons.

    Un petit mot aussi sur les aigles. Quand on lit Le seigneur des anneaux, bilbo et le silmarillion, on se rend compte que Tolkien les mettait largement au-dessus d’autres « races » animales. Intelligents, capables de parler etc… Et puis ce sont toujours eux qui sauvent la mise^^

    Et c’est vrai que l’univers de Tolkien est quand même manichéen (cela dit, il y a quelques Elfes qui n’étaient pas si « bons » que ça, et qui se sont laissés influencés par Morgoth)

    @ Mimie : je regarde régulièrement les films en version longue ^^

  • batto 25 juillet 2010, 11 11

    Tolkien a fait un sacré univers dans ce film oui ^^

  • Laurie 25 juillet 2010, 12 12

    Tolkien n’a rien à voir avec le film, puisqu’il était mort bien avant sa réalisation ^^(date de décès : 1973… vous ne remarquez rien ? allez, je vous laisse chercher :D)

    Mais en effet, l’univers qu’il a créé est particulièrement vaste, et ne se cantonne pas au Seigneur des Anneaux (il n’y a qu’à voir la quête des silmarils !)

    et les films sont formidables (j’ai toujours besoin d’un mouchoir à portée de main quand on arrive à la scène des havres gris, même après l’avoir vu des dizaines de fois…)

  • TheGeekFather 25 juillet 2010, 22 10

    Dire que le monde de Tolkien et ses races est manichééns est totalement faux. C’est se limiter aux Seigneurs des anneaux (et encore, c’est oublié Gollum, ou Saruman, Denethor ou encore les Haradrim).
    Que dire des Elfes noirs (Morendil), ou encore des Noldor corrompus par leur avidité ou aveuglés par leur prétendue supériorité qui entrainent les leurs dans une guerre monstrueuse. Mais il y a aussi les humains, et les Numenoréens Noirs, des Ents devenus fous et maléfiques (Les Huorns).
    De plus la plupart des monstres sont des Maiars corrompus (oui les Balrogs et les Istari, dont Gandalf, sont de la même race). Au contraire un des thèmes que l’on retrouve beaucoup chez Tolkien est que l’orgueil et l’avidité mène toujours à la perte.
    La véritable oeuvre de Tolkien n’est pas le Seigneur des Anneaux qui n’est que la partie émergée de l’iceberg mais le Silmarillion.

  • Laurie 26 juillet 2010, 9 09

    c’est vrai que, lorsqu’on lit le silmarillion, cette impression est moins forte (notamment avec toute l’histoire des Silmarils) . Mais dans l’ensemble, et malgré avoir lu plusieurs fois le silmarilion, cette sensation persiste ; les personnages « bons » et les personnages « mauvais » sont assez faciles à distinguer(il y a bien sûr des exceptions, je pense à Dénethor par exemple). Même concernant Sméagol. Je ne me souviens plus très bien car ça fait longtemps, mais je crois qu’il n’avait pas tout à fait les caractéristiques des hobbits même avant de trouver l’anneau (déjà avide).
    Je ne le prends pas au sens « races » mais au sens « personnages ».

    En revanche je suis d’accord sur deux points :
    l’avidité est un des thèmes les plus importants, incarné par l’anneau
    le seigneur des anneaux n’est rien à côté du silmarillion et des appendices

  • TheGeekFather 26 juillet 2010, 19 07

    Je suis d’accord qu’il y ait des personnages « bons » et des personnages « mauvais », mais c’était sur le fait que l’on dise qu’il y ait des races (dans leur globalilité) qui soient bonnes ou pas, qui me gênait.

  • Laurie 26 juillet 2010, 19 07

    Oui, je comprends^^ Moi je disais plus ça dans le sens personnages (d’ailleurs, ça me donne envie de replonger dans le silmarillion)

  • Mimie 26 juillet 2010, 20 08

    Vous me tentez avec le Silmarillion ^^, j’avoue ne pas l’avoir encore lu … il va falloir que je le pique à Greg ^^

  • Laurie 26 juillet 2010, 20 08

    Nooooooooon ! tu n’as pas lu le silmarillion !!! honte à toi ! 😀

    et pense aux appendices, ils sont à la fin du retour du roi

    Et ce serait quand même bien un film sur les Silmarils (oui, je sais, j’insiste, mais j’aime beaucoup l’histoire de Luthien et Beren)

  • Greg 2 août 2010, 22 10

    Me revoilà après une petite absence, je pense que le débat sur la simplification des rapports du monde chez Tolkien, ramenés à l’opposition du bien et du mal, va se prolonger dans cet article –> https://desgeeksetdeslettres.com/litterature/pourquoi-jaime-bilbo-le-hobbit-mais-pas-le-seigneur-des-anneaux

  • Greg 2 août 2010, 22 10

    @Mimie : oups je viens de me débarrasser d’une belle partie de ma collection de SF / Fantasy (donnée à une connaissance) …. dont faisait partie toute l’oeuvre de Tolkien. Fallait me le dire avant. Oui je sais je suis laid. ——> i leave

  • Zelphalya 3 août 2010, 20 08

    En effet, il ne faut pas trop simplifier, les Elfes sont bons dans le Seigneur des Anneaux car ils sont moins nombreux et bien plus sages désormais, mais ils en ont fait des biens moches dans leur jeunesse :P.

    On retiendra les paroles de Frodo« Car rien n’est mauvais au début. Même Sauron ne l’était pas. » 🙂

    Juste je voulais prévenir de faire attention aux encyclopédies de David Day, il affirme parfois des choses erronées, notamment dans sa liste des types de dragon il y en a au moins un dont on a jamais trouvé la source dans les références qu’il donne… fait un peu étrange. Donc bon bouquin pour mémo mais à manier avec précaution.

  • Greg 3 août 2010, 21 09

    — Merci de votre intervention, je précise que je me suis peut-être mal exprimé : je ne veux pas dire que les personnages sont soit bons soit mauvais dans le Seigneur des anneaux, mais que Tolkien a la fâcheuse manie d’IDENTIFIER le mal de façon trop précise. Il montre des combats réducteurs entre le bien et le mal, comme si cela lui simplifiait la vie. C’est vrai que c’est rassurant d’avoir toujours un ennemi identifié à combattre, mais la vie est parfois tout autre : il occulte les doutes, les sentiments, le coeur, la vie des gens parfois égoïstes.

    — Quant à David Day, je ne le connais pas, mon article n’est pas issu de son oeuvre.

Article suivant:

Article précédent:

Share This