Blogueurs, si vous désactiviez vos commentaires de blog?

Photo of author
Écrit par Mallory Lebel

Aidons les citoyens à protéger leurs communications & leurs discussions numériques, qu'ils puissent vivre sans craindre d'être surveillés.

Bonjour à tous,

J’avais envie de réagir aujourd’hui à cet article que j’ai beaucoup aimé de Webmarketing Junkie à cette adresse. Comme d’autres autres blogueurs américains, dont il donne les références, il a pris la décision de désactiver la possibilité pour les internautes de commenter son blog, pour plusieurs raisons :

  • Pour parler vulgairement, les commentateurs font chier : ils cherchent à tout prix à contredire le blogueur, uniquement pour se faire remarquer et pour qu’on clique sur leur propre blog. Bien sûr il s’agit d’une généralité, mais cela est vrai principalement dans la catégorie de blogs tenue par Webmarketing Junkie, c’est-à-dire le référencement et les méthodes de marketing online. Chacun possède sa vision des choses, chacun possède sa propre expérience, ses propres retours, et ses propres produits à vendre : rien n’est plus désagréable, pour l’auteur d’un article, que de se voir pourrir son texte par des gens qui n’argumentent pas en assénant violemment leur vérité ultime !
  • Certains blogueurs en sont même venus à modifier leurs textes pour faire plaisir au plus grand nombre.
  • Même sans le vouloir, lorsque les commentaires sont activés, les blogueurs ont tendance à écrire « pour faire plaisir » au plus grand nombre, ce qui entraîne une restriction de la liberté d’écriture et un affaiblissement de l’intérêt des posts.

Pour ou contre les commentaires de blog ?

Certains hurleront en disant qu’un blog est justement un échange et que la suppression des commentaires affaiblit son intérêt en le faisant ressembler à un simple support d’écriture. Certes. Les gens pourront toujours communiquer avec le blogueur par Email mais tout l’intérêt du commentaire est justement qu’il restait en ligne, à la vue de tous.

Quelques points viennent cependant réfuter cet argument :

  1. Rien ne prouve au lecteur que le blogueur ne supprime pas les commentaires qui ne lui plaisent pas
  2. Rien ne prouve non plus au lecteur que les commentaires ne sont pas des fake : des commentaires corrompus par le blogueur ou au contraire laissés par des gens mal intentionnés

Je ne pense pas qu’on puisse se fier aux commentaires que l’on trouve sur les blogs en général, je pense différemment des forums ou du moins des forums sérieux.

commentaires blog
copyright Laughing Squid

Et si le blog n’était en fait qu’un support d’écriture comme les autres ?

La véritable question est plutôt celle-là : le blog ne deviendrait-il pas le nouveau livre « papier » d’antan, le nouveau support de nos ancêtres qui écrivaient des romans d’aventure en étant payés à la ligne, je pense à DUMAS mais aussi à BALZAC. Le blog leur aurait permis, à ces auteurs s’ils l’avaient connu, de s’exprimer tout en se faisant rémunérer à la pièce, à l’heure, à l’article ou à la ligne. Ces modes de paiement reviennent à la mode, les articles rédigés pour le web étant de plus en plus recherchés par les webmestres.

Comme je l’indique dans mon article linké au paragraphe précédent, le Panda de Google force de plus en plus le webmestre à ressembler à un écrivain, s’il désire offrir du contenu au géant du référencement.

Qu’est-ce qui pousse le blogueur à favoriser les commentaires ?

Quelque chose n’a pourtant pas été dit par Webmarketing Junkie dans son article : c’est ce qui pousse la majorité des blogueurs à autoriser les commentaires, même s’ils apportent une charge supplémentaire et non négligeable de travail, et même s’ils viennent parfois ruiner votre densité de mots-clés ou la pertinence de vos arguments.

  • Non, je ne pense pas que les blogueurs supportent ça par amour de leur prochain
  • ni par amour de la liberté d’expression
  • Je pense qu’ils le font parce que Google prend en compte le nombre de commentaires dans le référencement de l’article.

Je m’explique : Les commentaires sont pour le webmestre une source « gratuite » de texte, un texte qui est pris en compte par les moteurs de recherche et qui vient s’ajouter continuellement, avec le temps, apportant à chaque fois une nouvelle valeur à l’article. Google prend également en compte le nombre de commentaires pour estimer la popularité ou non d’un post. C’est loin d’être négligeable à notre époque ou le trafic est souvent synonyme d’argent pour le webmestre.

Certains en viennent même à autoriser le spam sur leur blog, ou à mettre les liens des commentaires en DoFollow. Ce n’est pas pour rien !

Vous voulez maquiller votre adresse IP ?

Lancez ce logiciel pour dissimuler votre trafic et votre identité

Nordvpn bannière maquiller votre adresse ip

13 réflexions au sujet de “Blogueurs, si vous désactiviez vos commentaires de blog?”

  1. Je suis assez d’accord avec Clapico : en général, le contenu des articles produira des commentaires de plus ou moins bonne qualité. Les articles volontairement violents, troll ou autres nourriront les élans les plus négatifs.
    Pour prendre mon cas, si les commentaires purement méchants me rendent fou, souvent les commentaires sont plutôt édifiants…

    Répondre
  2. Oui, je ne serais pas aussi catégorique que certains en disant que fermer les commentaires, c’est la mal absolu. Chacun a le droit de ne pas être un expert dans le domaine qui le passionne, chacun a le droit aussi d’ouvrir un blog d’affiliation par exemple sur un sujet qu’il ne maîtrise pas forcément au top. Comme je l’ai dit un peu plus haut, les blogueurs qui filtrent les commentaires sont-ils plus réglo que ceux qui les désactivent ? C’est peut-être pire.

    Là où je suis d’accord par contre, c’est que bloguer en fermant les commentaires n’est peut-être plus « bloguer ». C’est une forme d’écriture numérique, et il se peut que tôt ou tard le blogueur regrette sa décision, surtout s’il voit son trafic baisser…

    Des cas différents s’appliquent aussi en fonction du thème du blog. Dans certains cas, les commentateurs ne sont pas neutres et ne cherchent pas à faire avancer le chmilblik. Bref c’est un débat que je trouve très intéressant.

    Répondre
  3. Je m’étais posé la question il y a presque 1 an et demi : http://www.logiste.be/blog/fermer-les-commentaires-pour-bloguer-en-paix/

    Je pense que c’est surtout la façon dont on voit son blog qui influence cette décision de fermer ou non la participation à d’autres. Si on voit son blog comme un business ou comme un moyen mettre en avant son expertise, ça peut se comprendre que certains les bloquent : les premiers car c’est du temps en moins sur le business en eux-mêmes, on sait que les commentateurs et autres ne sont pas ceux qui rapportent, et les seconds car ça évite d’avoir à s’expliquer ou se faire tailler s’ils ne sont pas aussi ‘expert’ qu’ils le font croire 😉

    Répondre
  4. En ce qui me concerne, les commentaires sur mon blogs sont plus soit des demandes de renseignements complémentaires, soit des compléments d’information apportés par les lecteurs. En fait, tout dépendra de la teneur des billets. Il est certain qu’un blog parlant de politique, religion, états d’âme, goûts et couleurs est avant tout dans le jugement donc exposé à polémique. Un blog technique sera plus dans le descriptif et par conséquent moins touché. La preuve ? Ce billet est un jugement, non une description. Du coup, les commentateurs donnent plus leur avis qu’ils ne complètent le billet ou questionne l’auteur.

    Amicalement

    Claude

    Répondre
  5. Pareil je trouve que c’est un non sens l’association blog et commentaires désactivés …

    PS : tu as voulu écrire « DoFollow » je suppose au lieu de « doffolow » non ?

    Répondre
  6. Ne pas mettre de commentaires sur son blog est vraiment contre-productif à mon avis.
    Mais je pense que cette mode de supprimer les commentaires est surtout une excuse lorsque l’on écrit des articles qui ressemble plus à une arnaque qu’à autre chose, car il doit y avoir surement beaucoup de commentaires négatifs à gérer ! 🙂

    Alors qu’avec un blog « normal », comme le tien, ;-), des gens vont « peut-être » critiquer ton article dans les commentaires, Mais d’autres vont prendre ta défense, donc cela s’équilibre tous seul! Et comme tu le dis, miam miam du contenu tout frais gratuit! 😉

    Répondre
  7. C’est vrai, Paul, que le sujet qu’il a choisi est vraiment difficile à gérer à l’heure actuelle où justement la concurrence est rude dans ce domaine. C’est vrai aussi, comme Helran le dit, que la fermeture des commentaires peut avoir l’effet inverse et repousser certains lecteurs. Pour ma part, comme toujours, je dirais que ce qui fait la beauté de l’écriture, sur internet ou « en dur » (excusez cette invention pour désigner le livre-papier), c’est la liberté que nous avons tous de l’exprimer comme nous l’entendons. L’écriture est l’art que je préfère entre tous car elle reflète tellement l’intimité de la personne qu’elle en devient presque obscène. Lorsque vous me lisez, vous me dévoilez. Lorsque je vous lis, je vous atteint. La façon dont nous pratiquons cet art nous représente et c’est ce qui fait sa force.

    Répondre
  8. Bonjour!
    Un blog existe pour plusieurs raisons, chacun a les siennes. Mais couper les commentaires est pour moi un non sens total.
    Tout comme Helran, je considère un blog fermé aux commentaires comme un site web, mais même plus celui d’aujourd’hui, celui d’il y a 10 ans!
    Si les commentaires l’ennuient, pour rester poli, qu’il ferme son blog. Qu’il ferme sa gu***e, quoi! Je trouve que les raisons avancées sont un peu nombrilistes. Si la contradiction le fait chier, qu’il change de société, mais la contradiction est parfois enrichissante. Et si écrire sur un blog s’apparente pour lui à « faire plaisir au plus grand nombre », qu’il reprenne son carnet de bord en solo, mais c’est dommage car l’échange apporte plus que le repli sur soi!
    Je crois plutôt que la vraie raison est le temps qu’il y passe : de la modération à la réponse.
    Mais ça, il ne l’écrit pas! Je peux le comprendre, mais derrière chaque billet il y a un être humain qui a écrit un texte, qui le met en valeur, et qui se doit, derrière, d’en assurer le « suivi ».
    Ensuite, à son crédit tout de même : les thèmes qu’il aborde sont, il est vrai, souvent truffés de polémiques, de spams et d’arnaques. Et ça ne doit pas être évident tous les jours!

    Répondre
  9. Je laisse les commentaires ouverts car je souhaite un échange sur mon blog. D’ailleurs je ne reste pas sur les blogs à commentaire fermés, car une fois, j’ai voulu commenté et je me suis rendue compte que cela était impossible, à quoi bon alors?

    Concernant « Certains en viennent même à autoriser le spam sur leur blog, ou à mettre les liens des commentaires en doffolow. Ce n’est pas pour rien ! » Faut pas non plus mettre ca sur le dos du référencement. J’ai mon blog en dofollow, je n’accepte pas les spams sauf si c’est en rapport avec l’article et pourtant ca m’est même pas venu à l’idée de le faire pour google et le référencement, chose que tu viens de m’apprendre.

    Chacun a sa vision du blog et le tient comme il le souhaite. Mais à mon avis, un blog est aussi un lieu d’échange via les commentaires. S’ils sont fermés, je considère ça comme un simple siteweb (j’exagère un peu) et dans certain cas (ca dépends du blog biensure), je ne prends même pas la peine de rester.

    Répondre

Laisser un commentaire