The Pirate Bays : solutions et sites miroir pour y accéder

The Pirate Bays est censuré par nos FAI ; des sites miroir, des sites proxy, des navigateurs oignons et des VPN permettent d’y accéder quand même.

Sommaire

  • Que faire si vous ne pouvez pas accéder à The Pirate Bays
  • Utiliser un site dit « proxy »
  • Utiliser un VPN
  • Le site miroir qui copie The Pirate Bays
  • La méthode TOR
  • Changer de DNS
  • Les raisons pour lesquelles le site The Pirate Bay est bloqué
  • Dans quels pays The pirate bays est-il bloqué ?
  • Pourquoi tant de problèmes pour accéder à PIRATE BAY ?
  • Le problème du droit d’auteur
  • Son concurrent KickAss Torrents
  • Le VPN premium conseillé pour télécharger tranquillement
  • Foire Aux Questions

➜ Qu’est-ce The Pirate Bay ?

The Pirate Bays, pour ceux qui ne connaissent pas ce site, est une sorte d’annuaire des torrents sur internet.

Le site ne propose pas à proprement parler des torrents : simplement il les liste de manière complète, ce qui permet à tout un chacun  d’aller piocher et récupérer les fichiers qu’il cherche.

➜ Pourquoi tant de haines contre The Pirate Bay ?

Le site The Pirage Bay a dû faire face à un nombre incalculable :

  • de procès
  • de réclamations de droits d’auteur
  • d’arrêts de serveurs

Malgré cela, The Pirate Bay continue de s’afficher comme étant l’un des meilleurs endroits pour télécharger des torrents de films et de télévisions gratuits.

Mais alors que le site est toujours en ligne, il devient de plus en plus difficile d’y accéder.

Au cours de la dernière décennie, les fournisseurs d’accès internet et les gouvernements se sont unis pour bloquer et restreindre la navigation des utilisateurs sur le domaine.

Plusieurs questions se posent à nous :

  • Pourquoi la majorité des pays censurent-ils The Pirate Bay ?
  • Pourquoi faut-il maquiller son adresse IP pour pouvoir accéder au site ?
  • Quel est l’intérêt de The Pirate Bay par rapport aux autres annuaires de torrents ?
  • Comment utiliser un poxy pour accéder au site ?
  • Quelles sont les différentes méthodes pour accéder quand même à Pirate Bay ?
Graffiti Pirate Bay sur un mur

Que faire si vous ne pouvez pas accéder à The Pirate Bays

Il existe une solution toute simple pour contourner ce problème : c’est d’utiliser un site proxy.

Un site proxy est un site relayé par un proxy : il contourne le blocage fait par les FAI, puisqu’il n’est pas situé à la même adresse que celle connue par le FAI.

Utiliser un site dit « proxy »

Il existe un site qui recense tous les serveurs proxy copiant le site The Pirate Bays à une autre adresse IP que l’originale. Ainsi, même si les autorités bloquent l’adresse IP du site The Pirate Bay, elles ignorent qu’il a été dupliqué à un autre endroit (du moins elles l’ignorent pour quelques mois). 

  • Un serveur proxy n’est autre qu’une machine située entre votre navigateur internet et le réseau web que vous utilisez
  • Cette machine stocke localement une copie des pages internet ou du site complet
  • Vous pouvez accéder rapidement à ce site parce qu’il est situé près de chez vous
  • La liste ci-dessous est mise à jour quotidiennement pour justement éviter la censure du site principal

Ces sites proxy sont-ils vraiment gratuits ?

Cette liste affiche une vingtaine de sites proxy gratuits, localisés en France, aux Etats-Unis ou en Angleterre, copiant le site officiel The Pirate Bays.

Vous allez vous dire « gratuits »… rien n’est totalement gratuit en ce monde.

En effet, attendez-vous à avoir l’inconvénient d’avoir des publicités qui s’affichent lorsque vous utilisez ces sites alternatifs. Mais ce moyen reste très efficace pour accéder à The Pirate Bays.

Quelques alternatives à ce site existent :

Utiliser the pirate bays avec un VPN

L’utilisation d’un VPN empêche votre fournisseur d’accès de voir les sites que vous visitez (ce qui vous protégera d’un point de vue juridique) et peut également vous aider à contourner les problèmes d’étranglement.
Il y a étranglement lorsqu’un FAI limite votre vitesse d’accès à internet en fonction du type de trafic qu’il voit en provenance de votre adresse IP. Comme vous pouvez vous y attendre, les FAI ne voient pas le trafic torrent sous une lumière favorable.
Accessoirement, lorsque vous téléchargez, le VPN utilise l’adresse IP de son serveur et pas la vôtre, ce qui vous rend intraçable.

Si vous avez les moyens de vous payer un VPN (moins de 5 euros par mois pour un abonnement d’un an), l’utilisation de NordVPN est le plus conseillé pour le téléchargement et l’accès à des sites censurés.

  • NordVPN met à votre disposition un plugin pour votre navigateur web qui vous permet de surfer à-la-volée sur un proxy privé.
  • Les proxies privés de NordVPN sont à votre disposition gratuitement et vous permettent de changer immédiatement d’adresse IP sans avoir à lancer le VPN si vous ne le désirez pas.
  • Leur VPN chiffre votre connexion en plus de vous faire changer d’adresse IP.
  • Trois de leurs serveurs sont doublement sécurisés puisqu’ils vous font passer en plus par les serveurs TOR.
  • NordVPN est no-log, c’est-à-dire que basé au Panama, il ne conserve aucun historique de vous. 

Le site miroir qui copie The Pirate Bays

Au début j’ai cru que ce site était tout simplement le site officiel de The pirate bays, mais non, pas du tout : c’est un site miroir !

➨ Expliquons le terme de « miroir »

  • C’est tout simplement un serveur proxy de la même nature que ceux listés dans la solution d’au-dessus.
  • Il est hébergé dans un pays qui ne censure pas internet et qui ne censure pas non plus les noms de domaine.
  • Relayé par un proxy, il rend accessible The Pirate Bays mis à jour en temps réel.
A noter :
Si vous accédez à The Pirate Bay via un miroir ou un proxy, vous disposez des mêmes torrents à télécharger que si vous utilisiez le site standard.

Là encore, des pubs pénibles mais rien de gravissime.

La méthode TOR

Il existe d’autres méthodes alternatives. TOR en est une.

Nous l’avons présenté dans notre article sur comment être anonyme sur internet.

Il s’agit d’un système de noeuds sur internet, relayés par des proxy, vous permettant au bout du compte de passer les censures web.

TOR se présente sous la forme d’un tout nouveau navigateur sur votre ordinateur (à télécharger sur le site officiel). Il est disponible pour Windows mais aussi Linux, système d’exploitation conseillé pour plus d’anonymat.

Une fois installé, vous pourrez accéder à The Pirate Bays en utilisant son URL cryptée : piratebayztemzmv.onion

L’inconvénient de cette solution, c’est sa lenteur handicapante.

Changer de DNS

Que vous configuriez un ordinateur, un routeur réseau ou un serveur DNS interne, lorsque vous définissez les adresses IP pour qu’elles pointent vers un DNS, vous demandez aux navigateurs internet, aux systèmes de courrier électronique et aux autres applications Web d’utiliser les serveurs de ce DNS pour trouver votre destination internet.

➨La modification de mes paramètres DNS pour un DNS alternatif aura-t-elle un impact négatif sur mon ordinateur ?

La modification de vos paramètres DNS actuels est un ajustement de configuration sûr, réversible et bénéfique qui ne nuira pas à votre ordinateur ni à votre réseau.

Aucun logiciel n’est installé.

➨ Comment utiliser un DNS alternatif ?

Le DNS que vous utilisez est certainement contrôlé par votre fournisseur d’accès internet.

Vous devrez modifier manuellement le DNS dans les paramètres réseau de votre appareil pour contourner cette censure.

Jetons un coup d’œil aux deux services DNS alternatifs les plus populaires.

➨ Google DNS

Le géant de l’internet, Google, dispose de son propre service DNS qui a fait ses preuves grâce à sa rapidité, ses performances et sa sécurité sans compromis.

Vous pouvez utiliser le DNS de Google dès maintenant en entrant le DNS primaire et secondaire ci-dessous :

  • Primaire : 8.8.8.8
  • Secondaire : 8.8.4.4

➨ OpenDNS

OpenDNS est le DNS le plus populaire aux États-Unis.

Basée à San Francisco, cette entreprise technologique fournit le meilleur service aux organisations, comme les écoles, qui cherchent à filtrer efficacement leurs contenus et à empêcher l’accès involontaire à des sites web inappropriés ou à des logiciels malveillants nuisibles.

Vous pouvez utiliser OpenDNS aujourd’hui en entrant les valeurs DNS ci-dessous :

  • Primaire : 208.67.222.222
  • Secondaire : 208.67.220.220

➨ AdGuard

AdGuard DNS est un moyen infaillible de bloquer les publicités sur internet sans nécessiter aucune installation d’applications.

Il est facile à utiliser, absolument gratuit, facile à configurer sur n’importe quel appareil et vous offre un minimum de fonctions nécessaires pour bloquer les publicités, les compteurs, les sites web malveillants et les contenus pour adultes.

  • Primaire : 94.140.14.14
  • Secondaire : 94.140.15.15

On peut en citer d’autres protégeant votre identité, comme UncensoredDNS (91.239.100.100 / 89.233.43.71).

Guide pour changer de DNS sur toutes les plates-formes

La méthode en vidéo


Les raisons pour lesquelles le site The Pirate Bay est bloqué

Les torrents permettent parfois d’obtenir des documents copyrightés. Du coup, les autorités judiciaires ont fait la course à THE PIRATE BAYS, on peut même parler de « chasse », d’où la difficulté aujourd’hui de trouver ce site sur la toile.

Le gouvernement, les entreprises protégeant leurs droits et les FAI

De plus en plus de FAI censurent ce site et ne le proposent plus à l’affichage. Une « erreur de connexion » s’affiche sur votre écran d’ordinateur lorsque vous tentez de joindre l’adresse de leur site.

Parfois, le nom de domaine est saisi par la justice et le site est obligé de trouver une autre adresse. 

Cette « traque » est si bien menée qu’au jour d’aujourd’hui, pour être franc, j’aurais vraiment du mal à vous dire quel est le nom de domaine officiel de The Pirate Bays

Normalement, l’URL officielle du site est thepiratebay.org, mais vous constaterez comme moi si vous tentez d’y accéder… qu’il est justement inaccessible.

Ce qu’on peut voir lorsque votre FAI vous bloque l’accès à The Pirate Bay

Thepiratebay.org inaccessible

Dans quels pays The pirate bays est-il bloqué ?

Si vous ne pouvez pas accéder à The Pirate Bays, c’est que le site est bloqué dans de nombreux pays. Actuellement il est bloqué dans les pays suivants :

Royaume-Uni

Belgique

Australie

Argentine

Autriche

Pays-Bas

Chine

Danemark

Finlande

France

Grèce

Italie

Portugal

Russie

Norvège

Espagne

Arabie Saoudite

Turquie

Suède

 

Le site officiel de Pirate Bay est bien thepiratebay.org, il est bien en fonctionnement. Mais s’il est bloqué chez vous, c’est soit par votre FAI, soit par votre université, soit par votre entreprise selon votre lieu de connexion.

The Pirate Bay : Plus de 2,5 pétaoctets encore en cours de partage en 2021

The Pirate Bay a révélé des statistiques intrigantes sur ses archives (source).

Au fil des ans, plus de 6,7 pétaoctets de données ont été mis à disposition sur le site Pirate Bay.

Moins de la moitié de ces données sont encore en cours d’enrichissement.

Cette année, The Pirate Bay fêtera son 17e anniversaire. C’est un exploit pour n’importe quel site web, mais surtout pour un site pirate si l’on considère les pressions légales croissantes.

Au fil des ans, The Pirate Bay a résisté à quelques tempêtes.

  • Il y a eu des raids
  • des problèmes techniques
  • des complications d’hébergement
  • mais le site est toujours revenu

En 2021, il a même retrouvé sa position de site torrent le plus populaire de tous, après une année d’absence de la première place.

➨ Qui est l’opérateur du site Pirate Bay ?

Logo uTorrent

On sait étonnamment peu de choses sur ce qui se passe en coulisses.

L’opérateur du site, qui est surnommé « Winston« , ne fait que rarement des commentaires en public. Pour la première fois en 2020, il a quand même rendu publiques des statistiques sur la quantité de données « téléchargées » par le site.

Ces fichiers, qui comprennent des films, des logiciels et de la musique, ne sont pas réellement stockés sur ses serveurs. Ils peuvent cependant être partagés par le biais des liens torrents et magnétiques du site.

➨ Les statistiques sur Pirate Bay délivrées par Winston en 2020

En 2019, les torrents téléchargés étaient liés à un volume massif de 776 téraoctets de données.

Plus de la moitié d’entre eux (405 téraoctets) sont encore activement partagés ou « seedés », comme on l’appelle dans la terminologie BitTorrent.

C’est beaucoup de données, mais ce n’est qu’une partie de tout ce qui est disponible via The Pirate Bay. Au total, plus de 6 720 téraoctets, soit 6,7 pétaoctets, ont été « téléchargés » sur le site.

Sur ces données, plus de 2,5 pétaoctets sont encore en cours de seed.

Dans le graphique ci-dessous, on constate que l’arrêt prolongé de The Pirate Bay en 2014 / 2015 a provoqué une chute de partage.

Mais suite à la descente de la police suédoise et deux mois de confiscation, on voit bien que les fichiers uploadés et ceux toujours en cours de partage (seeded) sont en hausse

Aujourd’hui encore, le site n’a pas retrouvé les chiffres d’avant le raid, mais les volumes augmentent d’année en année.

➨ Précisons que The Pirate Bay n’a pas besoin de stocker grand chose

Tous les fichiers torrents combinés ne représentent que quelques gigaoctets au maximum, car les fichiers complets sont stockés et partagés par les utilisateurs.

Mais pour que la distribution décentralisée fonctionne, il faut que les gens partagent. Or la tendance n’est plus forcément au partage. 


Pourquoi tant de problèmes pour accéder à PIRATE BAY ?

Comment fonctionne ThePirateBay et qu’est-ce qui en fait un service si attractif ?

➨ Définition de The Pirate Bay

The Pirates Bay reste l’un des sites peer-to-peer les plus populaires pour les fans du partage de fichiers en ligne. 

➨ Un client BitTorrent nécessaire

Le site fournit des fichiers partagés sur la base de la technologie du protocole BitTorrent, ce qui signifie que les utilisateurs doivent installer un client BitTorrent avant de pouvoir commencer à télécharger et partager des fichiers.

Heureusement, il y a une abondance de programmes gratuits disponibles sur internet (voir le mode d’emploi pour télécharger avec uTorrent).

➨ Les fichiers Torrents

Un fichier torrent contient lui-même les métadonnées du fichier parent :

  • sa taille
  • son emplacement de stockage

Ce sont des fichiers torrent que propose The Pirates Bay dans son annuaire.

Comment s’y prendre pour télécharger un torrent ?

The Pirate Bay n’est donc ni plus ni moins qu’une énorme base de données torrent où vous trouverez toutes les métadonnées dont vous avez besoin pour télécharger de la musique, des vidéos, des logiciels et des jeux.

Torrent9 : Comment accéder au site de torrents français parmi les plus populaires

Un des premiers et des plus anciens

PiratesBay a vu le jour en 2003, ce qui en fait l’un des premiers index de torrents à être mis en service.

Le site est le résultat d’un effort de collaboration entre différents défenseurs suédois de la lutte contre le droit d’auteur et pour la liberté sur internet.

Parmi eux, les principaux fondateurs de Pirate Bay étaient Fredrik Neij et Gottfried Svartholm, plus connus dans les communautés de partage de fichiers par les pseudos « TiAMO » et « anakata ».

La Motion Picture Association of America leur a rapidement décerné le titre de criminels pour les efforts qu’ils ont déployés afin d’aider les utilisateurs à diffuser en ligne du matériel protégé par le droit d’auteur.

Le problème du droit d’auteur

Il faut dire qu’une grande partie du contenu le plus populaire partagé par les utilisateurs de ThePirateBay.org est protégé par le droit d’auteur

Le téléchargement de ce matériel est un acte délictuel dans les territoires où la protection du droit d’auteur est appliquée. Ces utilisateurs peuvent faire l’objet d’une arrestation suivie de poursuites pénales et d’amendes.

Les dangers posés par de tels litiges incitent fortement les utilisateurs de ces pays à protéger leur identité à tout moment s’ils veulent tirer le meilleur parti de ThePirate Bay.
Demandez à n’importe quel utilisateur expérimenté de Pirate Bay : il vous dira que la meilleure façon de rester protégé lors de l’utilisation du site est de garder votre activité intraçable avec l’utilisation d’un réseau privé virtuel (VPN).
Un VPN fonctionne en dissimulant efficacement votre adresse IP de sorte qu’il devient impossible de surveiller votre utilisation de bande passante et de la retracer jusqu’à son point d’origine.
Il s’agit d’un simple logiciel qui fonctionne sur votre ordinateur et d’autres appareils en ligne pour acheminer tout votre accès internet.

Ces VPNs constituent un investissement essentiel pour quiconque cherche à accéder à du contenu de Pirate Bay.


Pourquoi choisir ThePirateBay plutôt qu’un autre site de torrents ?

Bien qu’il n’y ait pas de pénurie parmi les sites torrent concurrents, il y a une raison pour laquelle The Pirate Bay reste la base de données torrent la plus populaire sur internet:

  • Elle dispose d’une excellente interface
  • Facile à naviguer
  • Elle possède une des collections de fichiers torrent les plus vastes et les plus diversifiées disponibles sur internet pour le téléchargement

The Pirate Bay : mode d’emploi

Sur la page de chaque torrent, vous trouverez une section de commentaires avec les avis utiles des utilisateurs qui peuvent vous aider à établir la qualité et la pertinence d’un torrent, ainsi que ses spécifications techniques.

S’il s’agit du bon fichier pour vous, cliquez simplement sur télécharger le fichier torrent, et votre client BitTorrent ouvrira le lien magnétique puis commencera le téléchargement.

Il n’y a rien d’illégal dans le partage de fichiers libre de droit, tout comme il n’y a rien d’illégal à acheter un film. C’est la violation du droit d’auteur qui est le délit ici.

Tant que vous gardez cela à l’esprit lors du torrenting, il n’y a aucune raison pour que vous rencontriez des problèmes.

Son concurrent KickAss Torrents

KickAss est l’une des plus grosses alternatives à TPB. Mais en raison de violations des droits d’auteur, de nombreux FAI bloquent KickAss Torrent ainsi que ses domaines miroirs.

Après la mise hors ligne de PirateBay suite à une descente de police, ce site de partage de fichiers peer-to-peer est devenu un temps la plus grande plaque tournante du piratage.

KickAssTorrents (KAT) héberge un bon nombre de fichiers torrents et de liens magnétiques pour les films, les logiciels, les jeux, la musique, etc. Son inconvénient est qu’il privilégie la langue anglaise (ici nos conseils pour y accéder malgré la censure).

Et la concurrence française ?

YggTorrent est à ce jour le concurrent le plus fourni en France, cf. notre article sur le sujet.

Pour trouver ce site sans tomber dans le piège du phising, pensez à rechercher son compte officiel sur les réseaux sociaux.

Malheureusement, le compte Twitter de YggTorrent a été supprimé par ce réseau social à la demande des autorités. La manière la plus fiable de trouver son adresse désormais, c’est : 

Le VPN premium conseillé pour télécharger tranquillement

  • 6 connexions simultanées sur différents appareils
  • Confidentialité – aucun journal d’activité de l’utilisateur
  • Vitesse rapide avec plus de 5100 serveurs répartis sur 62 sites différents
  • Streaming et Netflix autorisés (déblocage)
  • Fonctionne en Chine (le cas échéant)
  • Blocage intégré des publicités et des logiciels malveillants
  • Garantie de remboursement de 30 jours
  • Chat en direct 24h/24 et 7j/7
  • Serveurs spécialisés pour le P2P, Onion over (TOR) et Double VPN pour un doublement de votre chiffrement lors de sessions sensibles

2021 : La chasse aux sorcières contre The Pirate Bay continue

L’adresse IP prétendument utilisée par The Pirate Bay était exploitée par un service VPN

Juin 2020 : un fournisseur d’accès internet suédois est poursuivi en justice pour ses liens présumés avec le site de piratage The Pirate Bay.

Dans la foulée, le FAI nie avoir un quelconque lien avec le site web, et déclare que l’adresse IP présentée au tribunal est la propriété d’un service VPN suédois. Ce fournisseur VPN a aujourd’hui confirmé qu’il est bien le propriétaire de l’adresse IP en question. 

En réalité, l’adresse IP était exploitée par un fournisseur de VPN, qui a confirmé que l’adresse IP leur appartient.

Le VPN protège les coordonnées de The Pirate Bay

Le fournisseur VPN n’a pas confirmé que The Pirate Bay ait jamais été l’un de ses clients.

Ce VPN ne tient aucun registre, donc il n’y a rien qui puisse faire l’objet d’une enquête.

Le fournisseur de VPN a expliqué que toute son infrastructure et son service VPN sont conçus pour garantir qu’aucun journal ne puisse être stocké, où que ce soit.

Ses serveurs sont enfermés dans des armoires et fonctionnent sans aucun disque dur.

Comment The Pirate Bay a été sauvé par un VPN

Le VPN ne possède pas ses propres numéros d’espace d’adressage, de sorte que les adresses IP appartiennent à des serveurs qui se trouvent partout dans le monde. Ils n’appartiennent pas à ses clients.

L’adresse IP découverte appartient donc au module complémentaire IPv4 de la société. Ce module complémentaire est acheté de manière anonyme, et les utilisateurs peuvent changer leur adresse IPv4 à tout moment, il est donc impossible de la retracer.

En conclusion, toute l’urgence affichée par Rights Alliance et les sociétés cinématographiques était vaine. L’enquête n’a pas abouti à des preuves contre The Pirate Bay.

Foire Aux Questions

Quelle est la meilleure solution pour quelqu'un qui souhaite télécharger des films, des émissions de télévision, des jeux et d'autres documents depuis The Pirate Bay : un miroir, un proxy ou un VPN ?

Cela dépend de plusieurs facteurs… 

Dans quelle mesure êtes-vous inquiet que votre FAI sache que vous téléchargez des torrents ?

L’importance de cette question peut varier d’un pays à l’autre et d’un FAI à l’autre.

  • Si vous êtes inquiet, utilisez un VPN (NordVpn ou LeVpn sont les plus sûrs).
  • Votre FAI vous étrangle-t-il ? Essayez un VPN.
  • Est-ce que The Pirate Bay est en panne ? Un miroir peut encore fonctionner.
  • Téléchargez-vous régulièrement des torrents ? Si c’est le cas, un VPN pourrait être plus logique ; les miroirs peuvent être moins sûrs que le site principal.
Quelles sont les alternatives à Pirate Bay ?
N’oubliez pas que vous n’avez pas besoin d’utiliser automatiquement un site miroir pour obtenir vos torrents.

Vous pouvez simplement utiliser un site de torrents qui n’est pas bloqué dans votre région.

Citons parmi nos alternatives préférées : 

The Pirate Bay

Piratebay utilise le minage de cryptomonnaies pour se rémunérer

Alors que The Pirate Bay est encore considéré comme le bastion du partage illimité, il n’est plus aussi ouvertement rebelle qu’il l’était autrefois. 

Pour parvenir à monétiser son service, Piratebay s’est mis à extraire des devises numériques en utilisant les ordinateurs de ses visiteurs. Il exploite désormais les cryptocourants pour gagner de l’argent.

Sur sa page d’accueil, vous trouverez un petit message clarifiant certaines conditions de service sans possibilité de refus : « Si vous utilisez Piratebay pour télécharger des torrents, vous devez savoir que le site pourrait utiliser les ressources de votre système ». 

Merci de penser à noter l'article
4.57 (54 votes)

Pros

Ce qui fait peur, c’est qu’on se rend compte qu’il est très facile, pour le gouvernement mais aussi nos FAI, de censurer un site internet s’ils en ont envie… 

Cons

Depuis des années, les sites de piratage sont confrontés à la réaction des gouvernements et des entreprises dont les propriétés sont protégées par le droit d’auteur.

The Pirate Bay s’est tourné vers l’exploitation de la cryptographie pour se monétiser.

En septembre 2018, le site a intégré un mineur Javascript Monero qui utilise la puissance CPU des visiteurs. 

11 commentaires sur “The Pirate Bays : solutions et sites miroir pour y accéder”