Comment Photoshop fabrique de la beauté en 90 secondes

Certaines photos photoshopées donnent aux femmes des formes impossibles à réaliser dans la réalité et qui ne ressemblent à rien d’autre qu’à des Barbie.

Photoshop : la fabrique du beau

Cette vidéo ingénieuse est devenue virale alors que le véritable niveau de photoshopping pour fabriquer de la  » beauté  » est exposé. Dans ce clip, nous voyons 6 heures de photoshopping accélérées pour tenir dans un clip de 90 secondes. Toutes ces heures de travail ont été consacrées à la création d’une seule image parfaite d’un modèle.

Nous savons tous que les modèles que nous voyons sont faux

Certains d’entre nous n’aiment pas le reconnaître ou s’en moquent tout simplement. Personnellement, je ne suis pas contre le photoshopping : en tant que photographes, nous créons souvent un monde plus vivant et plus intéressant que le monde réel dans lequel nous vivons ! Mais j’aime quand des vidéos comme celle-ci sortent, car elles nous rappellent que les mannequins et autres ne sont pas des modèles réalistes que nous devons essayer d’imiter. J’espère que si ce message est suffisamment diffusé, les personnes soucieuses de leur image n’iront pas jusqu’à essayer de reproduire les traits photoshoppés des magazines.

Ce niveau de technologie d’édition est ironique

Il crée une société obsédée par la beauté et la recherche de la perfection dans le monde réel, alors que les modèles auxquels nous aspirons peuvent être de moins en moins beaux ou parfaits eux-mêmes, car tout ce à quoi ils doivent ressembler peut être créé en quelques clics sur un écran. En tant que photographes, notre choix de déformer la réalité fonctionne sur une échelle glissante :
  • Nous utilisons peut-être un filtre polarisant sur l’objectif de notre appareil photo
  • Nous réglons les paramètres de couleur de standard à vif…
  • Nous passons des heures à retoucher notre image, comme nous le voyons dans ce clip
Pour moi, tout cela n’est qu’une manipulation de la vérité, mais tout dépend jusqu’où on choisit d’aller. Pour mon propre travail, j’aime la post-édition qui accentue la beauté que j’ai vue dans la photo, sans aller jusqu’à transformer la beauté de cette photo en quelque chose qu’elle n’était pas quand je l’ai vue. En 2008 déjà nous pouvions voir cette retouche :

Les effets négatifs de Photoshop

Des publicités aux magazines, nous sommes sans cesse entourés d’images irréalistes. Dans une société qui promeut un physique et des traits impeccables comme étant la « norme », les jeunes filles et les femmes ressentent souvent la pression de se conformer aux attentes irréalistes promues par les photos modifiées numériquement.

L’utilisation excessive de Photoshop sur les photos :

  • envoie un mauvais message
  • entraîne une faible estime de soi
  • et des problèmes d’image corporelle
Au lieu d’être utilisé pour améliorer la qualité des photos, Photoshop est utilisé pour déformer complètement le corps d’une femme en quelque chose qu’il n’est pas. Des mannequins déjà effroyablement maigres sont rendus encore plus fins par les magazines et les photographes.
  • Leur taille est réduite
  • leurs bras et leurs jambes ne sont plus que des os
  • et toute imperfection est complètement effacée

Certaines photos vont jusqu’à donner aux femmes des formes impossibles à réaliser dans la réalité et qui ne ressemblent à rien d’autre qu’à des Barbie.

Le message négatif que ces photos envoient, surtout à une personne qui se bat déjà avec son image, est terrible. Ce type de photos nous amène à croire que la beauté ne peut exister que dans un type de corps inaccessible, qu’il n’est même pas sain de ressembler aux mannequins des photos que nous voyons. Elles nous apprennent qu’il faut à tout prix essayer de cacher nos défauts au lieu de les assumer.

Les heures passées à la salle de sport et les régimes extrêmes ne peuvent même pas créer l’image que les photoshoppées donnent

Pourtant, les jeunes femmes et les filles sont amenées à croire que c’est possible grâce à ce qu’elles voient sur les couvertures des magazines jour après jour. Au lieu de se concentrer sur ce qui est sain et sur les différentes formes de corps, on nous présente sans cesse la même silhouette de Barbie. Ce ne sont pas des idéaux sûrs ou sains à transmettre à un public impressionnable.
  • Personne ne peut avoir une peau parfaite
  • un corps de taille 0
  • et des traits impeccables
Espérons qu’en sensibilisant davantage le public, nous pourrons mettre un terme définitif à l’utilisation abusive de Photoshop.
  • Pensez-vous que le photoshopping va trop loin ?
  • À votre avis, quel est le degré de photoshopping approprié ?

Cliquez pour lire :

Choisir le meilleur service VPN est une nécessité pour un photographe

  • Que vous travailliez sur un réseau Wi-Fi public et que vous ayez besoin de protéger vos données personnelles
  • ou que vous ayez voyagé dans un pays comme la Chine où certains sites Web et applications sont bloqués
…un VPN est un service pratique dont tous les photographes peuvent bénéficier. Mais même si vous travaillez chez vous en auto-isolement, il y a de bonnes raisons pour lesquelles il est judicieux de protéger vos infos, ou de rester anonyme lorsque vous surfez sur le web.

Le moyen le plus sûr de vous protéger est d’utiliser un VPN, qui signifie « réseau privé virtuel »

Ce réseau crypte toutes vos données via son propre serveur, avant de les renvoyer sur internet. Il maquille votre adresse IP. Si vous êtes à l’étranger, vous pouvez accéder à la version d’un site web affichée dans votre pays d’origine plutôt qu’à la version étrangère qui prête à confusion.
Photoshop
Merci de penser à noter l'article
5 (1 vote)
21 commentaires sur “Comment Photoshop fabrique de la beauté en 90 secondes”
  • En fait, c’est vrai que l’idée était curieuse de savoir ce que donnerait le visage issu des quelques unes des très belles femmes dans le monde, mais le résultat me semble assez décevant au final..

  • Question: pourquoi s’embêtent-ils à prendre des vrais femmes en photo pour les retoucher complètement après, autant directement les créér sur PS on verrait pas la différence lol !

    +++

  • Oui c’est sur… j’ajoutais juste ce commentaire pour faire signaler que je trouve qu’on un peu tendance à ‘nous’ oublier…. Mais sinon, oui, je suis d’accord avec toi, il faut reconnaître que c’est bien fait, et je trouve le résultat assez satisfaisant car la femme obtenue à un visage « commun » mais qui pourrait avoir son charme donc ça permet de décomplexer 😉

  • @Océane: mouais c’est pas trop le sujet de l’article non plus, peu importe qu’il manque des femmes jaunes, grises, noires ou violettes, l’important est la prouesse de ce logiciel informatique 🙂

  • Oui… -_-* bof bof parce-que moi ce qui m’étonne c’est qu’il n’y ait aucune femme Noire choisie pour faire partit des 16 femmes « élue arbitrairement »…… Halle Berry, Oprah Winfrey, Jennifer Freeman, Naomi Campbell, Kerry Washington, Ashanti, Lauryn Hill, Faith Evans, Tais Araujo, Megan Good, Tia et Tamera Mowry …. et des tas d’autres… elles sont passées où ????

  • Bon, maintenant que mon « image » me convient , je reveins à nos .. mouton(e)s 🙂

    Voulais vous montrer cette photo qui m’a faitbien rire 🙂

  • @ 1cognita : Mille excuses pour l’avatar, comme le dit Mimie je vais avoir du mal à le changer tout seul il faut passer par http://fr.gravatar.com/site/signup pour mettre l’icone désirée. En ce qui concerne la vidéo sur le site Democratia, en effet elle est édifiante et fait encore plus peur que la mienne ; moi aussi j’ai pensé aux enfants (par nature influençables) en rédigeant mon article.

    @Version anglaise : Merci pour le résumé de l’étude. Pour ma part j’ai lu dans Le troisième chimpanzé que les êtres humains trouvent « belle » la personne qui se rapproche le plus, physiquement, de leur père ou de leur mère. Le fond de ma pensée est qu’il y a surement un peu de vrai dans toutes ces études mais que l’amour reste une alchimie un peu mystérieuse et que c’est ce qui fait son charme. Dans tous les cas, il est clair que les mélanges un peu atypiques donnent en général les plus beaux mâles ou les plus belles femmes 😀 *blush*

  • Salut 1cognita, pour changer ton avatar sur le blog il faut que tu passes par Gravatar. C’est à partir de l’image associée à ton email dans gravatar que le blog affiche telle ou telle image.

  • Au fait, vous voulez bien svp changer mon image sur la vignette?
    Vos prouesses sur photoshop sont en effet édifiantes.
    Vous m’avez transformée en … un chti crabe? une écrevisse? 🙂
    Merci de ne pas malmener plus qu’il ne l’est déjà, mon .. ego!

  • Bonjour Greg,

    Dans la même veine, avais mis cette video sur mon blog pour la journée des femmes en complément d’un appel que j’avais lancé en mémoire aux Tondues de la Libération.

    http://democratia-europe.blogspot.com/2009/03/interlude-leger-pour-une-journee-de-la.html

    Les femmes sont asservies par l’image … autant que les hommes je vous l’accorde … mais le plus grave c’est qu’on leurre aussi les enfants.
    Eux n’ont pas le discernenement!

    Vous me direz : les adultes sont dupes aussi ! Certes.
    C’est pourquoi il nous faut bousculer les consciences pour éviter que cette tromperie, illusion , manipulation atteignent le moins possible les enfants.

  • Ca fait flipper presque. A trop rechercher la perfection, on arrive à un résultat sans saveur, je trouve. Chacune des demoiselles sélectionnées exprime bien plus que le résultat.

    Quelqu’un a dit que « la perfection, c’est quand on a juste un petit défaut à enlever ». Je m’aperçoit que c’est vrai 🙂

  • Personnellement, je trouve surtout que cela lui fait une implantation de cheveux des plus floues 🙂 Qui plus est, Jessica Alba seule aurait suffit à mon goût!

    Plus sérieusement, j’ai lu une étude similaire qui consistait à déterminer comment nous réagissons, et surtout déterminons, la beauté en tant qu’être humains. L’étude consistait à mélanger des visages à force d’informatique, comme ci-dessus, à la différence qu’il ne s’agissait pas de célébrités et que l’on demandait aux individus du test de voter à différents niveaux de composition (sans qu’il sache qu’il s’agissait de composition)… De sorte qu’ilsvotaient d’abord sur des images fruit d’un mélange de 2 images… Puis mélange de 4 images… Et ainsi de suite.

    La conclusion de l’étude était que, en tant qu’être humain, on considère comme « beau » les visages qui sont le plus dans la norme. Plus on mélangeait d’images, plus celles-ci étaient appréciées, l’explication étant que, comme on mélange les images, on efface tout élément potentiellement disgracieux et on retrouve des harmonies qui se rapprochent de la perfection. (Ce qui peut aussi donner certaines interprétations dans le choix amoureux d’un ou une partenaire.) En somme (c’est le cas de le dire!), la beauté naît de l’harmonie qui naît du mélange et de l’équilibre.

    La leçon est donc peut-être que le visage ci-dessus aurait été tout aussi beau en mélangeant 16 visages d’inconnues plutôt que de célébrités. A tester!

  • Vidéo impressionnante !
    Je trouve que le résultat final de la femme idéale ne ressemble pas trop à un robot, je suis sûr que ce visage doit exister quelque par nan ? 🙂