Les photos que vous publiez online vous tracent

 Article modifié dernièrement le 7 Mai 2014 @ 22 h 05 min

Réseaux sociaux et compagnie

Nous pensons particulièrement aux photos que nous publions sur Facebook, Twitter ou même un peu partout sur internet. Les faits sont simples à dire : en s’y connaissant un minimum, il est très facile, à partir de ces photos publiées online, de savoir à quel endroit vous habitez et même de vous repérer à quelques mètres près !

Appareil photo cellulaire

A partir d’un appareil photo cellulaire ou normal, les fichiers-images que vous déposez sur internet contiennent un fichier dit « EXIF » ce qui signifie Exchangeable image file format. Ce fichier contient de nombreuses données confidentielles comme :

  1. la date
  2. l’heure
  3. les données de l’appareil photo
  4. et les coordonnées géographiques du lieu ! (longitude, latitude, tout ce qu’il faut pour vous repérer en 2 clics sur Google Maps)
c mroach

© mroach

La géolocalisation en cause

En fait, pour que les fichiers-images révèlent les coordonnées géographiques de la prise de vue, il faut que la fonction « géolocalisation » ait été activée sur votre appareil, que ce soit un appareil photo ou un téléphone portable faisant office de GPS. Le problème, c’est que cette fonction est souvent activée d’office par défaut.

Dans tous les cas, lorsque votre téléphone possède les fonctions « GPS » et « APPAREIL PHOTO », il y a de fortes chances pour que vos images transmettent ces données personnelles. A vous de laisser cette fonction ou de la désactiver selon votre convenance.

Problème de morale

En soi, rien n’est illégal là-dedans, à part le fait que les gens sont mal informés et qu’ils ne savent pas forcément qu’ils donnent des informations au public connaisseur en publiant de telles photos sur internet. A partir de la photo, quelqu’un d’averti en extrait le fichier EXIF et peut surveiller vos mouvements. Sur Twitter, bon nombre de twittos publient presque minute par minute les photos des paysages qu’ils rencontrent ou des endroits qu’ils fréquentent.

Quelqu’un qui suit votre compte twitter peut donc récupérer les photos que vous publiez au jour le jour. En surveillant vos données EXIF, il peut analyser vos tendances : savoir où se trouve votre maison, où vous partez en vacances, où vous allez en boîte de nuit, où vous travaillez, etc.

Certains peuvent en faire un business pouvant s’apparenter à un travail de détective privé. Savoir où vous êtes est une donnée qui se monnaye cher.

Public averti ou non-averti ?

c Pierre Lesage

© Pierre Lesage

Deux types de personnes publient des photos contenant des données GPS :

  • 1/ Des gens qui se disent « moi je n’ai rien à cacher, peu importe si l’on sait où je me trouve et ce que je fais! »
  • 2/ Une majorité d’autres personnes qui ignorent totalement que leurs données personnelles sont mises au grand jour.

Comme dans tout litige, le problème vient surtout après coup, quand votre femme, en faisant analyser vos photos sur Facebook, parviendra à prouver devant le tribunal que vous ne vous trouviez pas à l’endroit où vous le disiez et que vous étiez en réalité avec votre maîtresse !

GPS ou appareil photo : il faut choisir

Les spécialistes comme Jean-Paul Viboud demandent à ce que la fonction GPS soit facilement désactivable sur un appareil photo numérique, quel qu’il soit. Le but premier, selon, n’est pas de pouvoir localiser les gens mais des prendre des photos.

Le problème, c’est que ce genre d’appareils numériques deviennent de plus-en-plus des tout-en-un aux multiples fonctions.

Quelles solutions pour protéger votre vie privée et vos données personnelles

  1. Ne pas publier vos photos internet. Cette solution est à mon goût trop radicale, et pas forcément utile puisqu’il suffit d’un peu de connaissance pour être libre de le faire sans atteindre à sa vie privée.
  2. Lire la notice de votre appareil et régler ses paramètres pour désactiver l’enregistrement des données EXIF dans vos images.
  3. Lire le site icanstalku.com, spécialement à cette adresse : http://www.icanstalku.com/how.php#disable. Il y est expliqué comment désactiver la géolocalisation sur une majorité de téléphones portables (iPhone, Palm Webos, Google Android, BlackBerry Devices).
  4. Sinon solution encore plus simple : J’ai regardé sur la liberkey et je me suis rendu compte que l’excellent freeware XNVIEW le fait très bien : il permet de convertir les photos en masse (avantage certain) et de modifier toutes les options (les renommer, les redimensionner, changer leurs paramètres dont les données EXIF justement) : cliquer sur Outils / Conversion / et aller dans Réglages. J’avais parlé de ce soft ici, sinon installer la liberkey, le soft est dessus il s’appelle « Fast Stone Image Viewer ».

Toujours sceptique sur la facilité de répérer vos mouvements à l’aide des photos que vous publiez sur Twitter ?

Rendez-vous sur le site http://www.icanstalku.com/: Ben Jackson, ingénieur en sécurité informatique, a mis au point ce site qui révèle au grand jour les coordonnées sur Google Maps des photos publiées sur Twitter et contenant des données EXIF. Le tout se fait en temps réel, de façon automatique : de nombreux internautes savent peut-être déjà à partir de quel endroit vous avez pris vos dernières photographies…

Trois flèches vers le bas

1- Logiciel de brouillage d’adresse IP :

Contourner la censure en surfant anonyme

2- L’article explicatif :

La différence entre un proxy et un VPN

3- Comment espionner un smartphone (app) :

L’application de référence

Commentez ici

  • Mimie 6 novembre 2010, 17 05

    +1 il faut se méfier des photos que l’on souhaite publier. Sais-tu s’il existe un moyen de supprimer les données EXIF d’une photo ?

  • Mimie 6 novembre 2010, 18 06

    Liberkey power, excellent Fast Stone Image Viewer 🙂 thx.

  • Greg 6 novembre 2010, 17 05

    — Le logiciel gratuit Digikam le fait : http://www.digikam.org/node/341 . Ce soft est conçu pour les utilisateurs de Linux mais on peut l’installer sur Windows via http://windows.kde.org/ .

    — Sinon solution encore plus simple : J’ai regardé sur la liberkey et je me suis rendu compte que l’excellent freeware XNVIEW le fait très bien : il permet de convertir les photos en masse (avantage certain) et de modifier toutes les options (les renommer, les redimensionner, changer leurs paramètres dont les données EXIF justement) : cliquer sur Outils / Conversion / et aller dans Réglages. J’avais parlé de ce soft ici, sinon installer la liberkey, le soft est dessus il s’appelle « Fast Stone Image Viewer ».

    — Merci d’avoir posé la question, je copie/colle ma réponse dans l’article ça peut servir en effet.

  • Pandoon 6 novembre 2010, 22 10

    Eh ben dis donc! Je savais que les EXIF existaient, mais j’aurais jamais pensé à ce que une géolocalisation y soit intégrée! Merci de l’info! 🙂

  • Greg 6 novembre 2010, 23 11

    np Pandoon, c’est vrai que ça invite plutôt à la prudence ..

  • Mimie 20 juin 2011, 17 05

    Et voilà un ptit soft qui fait le travail pour nous : QuickFix.

    Sinon il y a une méthode intégrée sous Windows 7 : sélectionner vos photos dans l’explorateur de fichiers, faire un clic droit dessus, Propriétés, puis aller dans l’onglet détails où on peut retrouver toutes ces informations et simplement cliquer sur le petit lien en bas.

Article suivant:

Article précédent:

Share This