Les CMS WordPress, Joomla et Drupal

WordPress, Joomla, Drupal : Voici tout ce que vous devez savoir à leur sujet – Comparaison des coûts et des dépenses pour le meilleur CMS.

 Comment choisir la bonne plateforme CMS 

Si vous envisagez de créer un site web ou un blog, vous devriez envisager d’utiliser l’un des meilleurs CMS disponibles sur le marché. Un CMS (système de gestion de contenu) vous aide à:
  • créer
  • gérer
  • modifier
…le contenu de votre site web sans avoir besoin de compétences en codage HTML ou CSS.

 Qu’est-ce qu’un système de gestion de contenu ? 

Un système de gestion de contenu est une application logicielle qui aide à la création, à l’édition et à la publication de contenu sur un site web. Non seulement il est plus pratique d’avoir un CMS convivial à portée de main, mais cela permet d’économiser du temps, de l’énergie et des ressources. La facilité d’utilisation des plateformes CMS modernes permet à chacun de se construire un site web de qualité par lui-même. Il n’est pas nécessaire d’être un développeur ou un concepteur de sites web, ni d’avoir une expérience préalable dans la création de sites web. Passons en revue trois des meilleures et des plus populaires plateformes de CMS en 2020, et comparons leurs avantages et leurs inconvénients. Les trois meilleurs CMS que nous examinons sont:
  • WordPress
  • Joomla
  • Drupal

Coûts et dépenses pour les meilleurs CMS

Parler des coûts liés à l’utilisation de l’un de ces CMS devient très vite délicat. Voici le problème : Ces trois meilleurs CMS sont 100% gratuits.  Vous pouvez télécharger l’un ou l’autre directement depuis les sites officiels en quelques clics seulement, mais :
  • vous devez assumer d’autres coûts secondaires
  • ces coûts annexes concernent principalement deux choses : un nom de domaine et un hébergement web

Popularité des CMS

Si l’on considère l’ensemble des sites web sur internet alimentés par un CMS connu, WordPress se distingue avec une part de marché de 63 %. Il domine presque l’espace des CMS de la même manière que Google domine la recherche en ligne. La deuxième part est détenue par Joomla, avec 4 %, tandis que Drupal suit de près avec 3 %. De nombreuses personnes considèrent que cette statistique est faussée car elles estiment que WordPress alimente principalement des sites et des blogs simples. Cependant, si l’on considère uniquement les sites web ayant le plus de trafic sur internet, WordPress reste le CMS dominant – même si la domination est moins prononcée. Il est à noter que la part de marché de Drupal augmente considérablement avec l’augmentation du trafic, alors que celle de Joomla diminue rapidement.

Nom de domaine

Un nom de domaine est l’adresse de votre site web sur internet. Le nom de domaine de ce site web est desgeeksetdeslettres.com. L’achat et le maintien en ligne d’un domaine coûtent environ 15 € par an.

Hébergement

L’hébergement est l’endroit où votre site web se trouve et d’où vos visiteurs peuvent y accéder. Un hébergement mutualisé commence à 4 € par mois. Bien que les plateformes CMS soient gratuites, dans certains cas, les utilisateurs voudront étendre les fonctionnalités natives de leur CMS avec des modules et/ou des designs supplémentaires.

Les plugins pour les CMS

  • Des plugins WordPress disponibles pour 0 à 200 €
  • Plugins Joomla : 0-70 €
  • Plugins Drupal : 0 à 100 €

Les thèmes pour les CMS

Il en va de même pour les thèmes – les paquets qui feront votre design. Vous trouverez :
  • Des thèmes WordPress disponibles pour 0 à 250 €
  • Thèmes Joomla : 0-200 €
  • Thèmes Drupal : de 0 à 80 €
Les 3 meilleurs systèmes de gestion de contenu ont des modules complémentaires dans la même fourchette de prix. N’achetez aucun module complémentaire si vous n’avez pas le budget nécessaire. En fin de compte, si vous avez l’intention de n’obtenir que le strict minimum, votre facture sera la même :
15 € (nom de domaine) + 4*12 € (hébergement) = 63 € par an au minimum.

WordPress, Drupal & Joomla

En ce qui concerne les fonctionnalités, les exigences de la plupart des entreprises peuvent être satisfaites avec n’importe lequel des trois CMS. Au cours des 15 dernières années, ils se sont tous développés pour couvrir les besoins de toute entreprise numérique, qu’il s’agisse de commerce électronique, d’apprentissage en ligne ou de plateforme d’adhésion. Certaines choses peuvent demander plus d’efforts pour être réalisées sur l’un d’entre eux, mais elles sont compensées par d’autres fonctionnalités plus faciles à produire.

Niveau d’expertise nécessaire

Vous pourrez utiliser l’un des meilleurs CMS de cette gamme sans aucune expérience préalable… Cela dit, vos résultats peuvent varier en fonction de vos attentes et du degré d’avancement du site que vous souhaitez construire.

WordPress est sans doute le plus facile à utiliser

Wordpress est beaucoup plus facile pour l’extension des fonctionnalités de votre site et pour la personnalisation des designs. De nombreux hébergeurs proposent désormais ce que l’on appelle « l’hébergement géré de WordPress », ce qui signifie que vous n’avez pas à vous soucier de la configuration technique du serveur ni même à vous préoccuper de l’installation de WordPress par vous-même. L’hébergeur se charge de tout cela. En ce qui concerne la personnalisation, WordPress est livré avec une interface conviviale permettant de modifier l’apparence de votre site, de changer les couleurs, les fonds et d’autres éléments visuels.

Joomla et Drupal sont davantage axés sur les développeurs

Joomla et Drupal s’attendent à ce que vous soyez raisonnablement à l’aise pour travailler avec HTML et PHP – c’est-à-dire si vous voulez construire un site web plus personnalisé et plus performant. Il n’y a pas autant de modules complémentaires polyvalents disponibles pour les deux CMS, et ceux qui existent ne sont pas aussi raffinés que leurs homologues pour WordPress. Dans la plupart des cas, vous devrez soit embaucher quelqu’un, soit apprendre les rouages de Joomla ou de Drupal si vous voulez obtenir un site web personnalisé. Il y a beaucoup plus de personnes qui travaillent sur des produits et des modules complémentaires liés à WordPress qu’elles ne le font sur Joomla ou Drupal. Cela signifie que si vous souhaitez obtenir une fonctionnalité pour votre site web qui n’est pas disponible via un plugin, vous devrez créer cette fonctionnalité vous-même.

La popularité du CMS

WordPress remporte ce défi haut la main.
Popularité des cms
Vous voyez ces deux petites barres dans le graphique? Voilà à quel point Joomla et Drupal correspondent en terme de popularité !
  • WordPress est utilisé à plus de 35 % sur l’ensemble du web (62% des CMS)
  • Joomla 2,7 % par rapport au web (4 % des CMS)
  • Drupal 1,7 % du web (3 % des CMS)
Exemples de sites web fonctionnant sous WordPress :
  • La Maison Blanche
  • Université de Washington
  • Blog de la PlayStation
Exemples de sites web fonctionnant sous Joomla :
  • RogerFederer.com
  • Centre régional d’information des Nations unies
Exemples de sites web fonctionnant sur Drupal :
  • NASA
  • Université de Harvard
  • Tesla

Choix des modèles

La qualité du design est un facteur important dans le choix de votre CMS. Nous voulons tous que nos sites web soient beaux et qu’ils ne soient pas une plaie pour les yeux.
  • Joomla et Drupal ont tous deux l’air un peu archaïques.
  • WordPress a un design moderne et optimisé.
En mettant de côté le design par défaut, la plupart des utilisateurs voudront passer à un design unique. C’est là que les thèmes et templates entrent en jeu.

Comparatif des CMS

  • WordPress est plus facile à utiliser
  • met moins de temps à se mettre à jour
  • coûte moins cher à l’entretien
  • et reste premier en terme de SEO

Il existe des milliers de thèmes disponibles pour WordPress

Des thèmes gratuits et payants. Pour commencer, vous pouvez consulter le répertoire officiel des thèmes sur WordPress.org. Il y a environ 10 000 thèmes gratuits disponibles sur ce site. Ensuite, vous trouverez également des milliers d’autres thèmes gratuits sur le web. Il existe de nombreuses société de design de qualité qui vous vendront des thèmes optimisés et magnifiques pour 10 à 250 €. Dans l’ensemble, vous ne manquerez certainement pas de choix de design avec WordPress.

Le choix pour Drupal et Joomla est beaucoup plus restreint

Il n’y a pratiquement pas de thèmes libres qui ont l’air bien pour les deux autres. Nous parlons de centaines de thèmes, contre des milliers pour WordPress. Cela dit, les thèmes payants ont un bon aspect et offrent une bonne variété de conception et de fonctionnalités. Ils sont juste beaucoup moins nombreux que pour WordPress.

Les options de personnalisation

Chacun des meilleurs CMS ici offre sa propre façon d’installer de nouvelles fonctionnalités.
  • WordPress appelle cela des plugins
  • Joomla les appelle des extensions
  • Drupal les appelle des modules
L’idée sous-jacente est essentiellement la même : vous permettre d’étendre la gamme de fonctionnalités par défaut de votre CMS. Parlons d’abord des chiffres :
  • Vous trouverez plus de 50 000 plugins pour WordPress dans le seul annuaire officiel. Il y en a des milliers d’autres disponibles auprès de développeurs tiers.
  • Il y a environ 8 000 extensions disponibles pour Joomla dans le répertoire officiel, et quelques centaines d’autres sur le web.
  • Il y a environ 44 000 modules disponibles pour Drupal dans l’annuaire officiel, mais seulement une poignée ailleurs sur le web.
WordPress offre le plus grand nombre de plugins, et ces plugins sont les plus conviviaux. Autrement dit, ils sont destinés à être utilisés par l’utilisateur final du site, ils fournissent une interface utilisateur raffinée et des panneaux de contrôle faciles à comprendre.

Si vous avez besoin d’une nouvelle fonctionnalité pour votre site WordPress, il existe probablement un plugin pour cela.

Joomla propose un bon catalogue d’extensions, bien que beaucoup plus petit que celui de WordPress.

Vous trouverez toujours des extensions pour gérer tous les aspects les plus cruciaux de votre site:
  • tels que les galeries,
  • le référencement,
  • les analyses,
  • les formulaires de contact

Les modules Drupal sont beaucoup plus axés sur les développeurs.

  • Vous trouverez diverses solutions pour étendre les API,
  • mettre en place des jetons supplémentaires pour les développeurs,
  • faire une gestion plus avancée des utilisateurs, etc.
Dans l’ensemble, ils vous aideront à personnaliser davantage les mécanismes internes de Drupal si vous travaillez sur un projet plus sérieux. Il n’y a cependant pas autant de modules destinés aux utilisateurs. Même un « formulaire de contact » est difficile à trouver !

WordPress contre Joomla contre Drupal

Sur le marché actuel, chacun des « trois grands » systèmes de gestion de contenu a ses propres avantages et inconvénients. Pour certains webmasters, le choix du système de gestion de contenu à utiliser est facile – ils peuvent avoir une préférence existante. Ils peuvent aussi connaître leurs compétences et choisir la plateforme qui correspond le mieux à ces compétences.

Choisir le bon CMS

Si, toutefois, vous êtes nouveau dans le domaine des systèmes de gestion de contenu de sites web, vous ne savez peut-être pas quel est le meilleur CMS pour vos besoins. Supposons que vous allez choisir l’un des trois grands systèmes de gestion de contenu pour votre prochain blog, site web ou boutique en ligne.

Quand WordPress n’est pas le meilleur choix

Si vous envisagez sérieusement d’utiliser un système de gestion de contenu comme Drupal ou Joomla plutôt que WordPress, alors vous avez probablement déjà examiné WordPress.

Les défauts de WordPress

  • La gestion d’un magasin en ligne est limitée
  • Flexibilité décevante
  • Modifications du PHP difficile
  • Sécurité
  • Performance
WordPress n’est pas le meilleur CMS pour gérer une boutique en ligne avec un grand nombre de produits, une fonctionnalité de panier d’achat, le traitement des commandes, etc. WordPress n’est pas assez flexible pour vos besoins de développement et de programmation web. Vous vous inquiétez de la sécurité du CMS ? En raison de son utilisation généralisée, WordPress est une cible commune et populaire pour les pirates informatiques. Vous êtes préoccupé par les performances? WordPress n’est pas une option légère, ce qui peut avoir un impact sur des paramètres importants tels que le temps de chargement des pages. WordPress peut être utilisé comme une plateforme de développement web personnalisé, mais il est meilleur lorsqu’il est utilisé pour son objectif principal : le blog et la publication de contenu. Enfin, la communauté WordPress s’est davantage tournée vers les développeurs d’applications tiers pour étendre ses capacités, tandis que les autres systèmes de gestion de contenu se sont davantage concentrés sur le fait d’être soutenus par un cadre plus solide. Les entreprises à la recherche d’une plateforme de gestion de contenu open source de qualité professionnelle, capable de gérer une programmation flexible, trouveront peut-être dans Drupal ou Joomla une solution mieux adaptée à leurs besoins.

Quand Drupal n’est pas le meilleur choix

Par rapport à Drupal, WordPress est plus convivial pour les gestionnaires de sites web qui utilisent un blog. Drupal est une plateforme plus complexe et probablement meilleure à utiliser si vous êtes un développeur qui veut vraiment personnaliser un site web ou si vous avez besoin de fonctionnalités avancées. Si votre objectif premier est d’utiliser un site web comme un portail communautaire multi-blogs, alors WordPress pourrait vous convenir. Si vous choisissez une plateforme de développement web personnalisée avec un système de gestion de contenu facile à utiliser, vous trouverez probablement que Drupal est une meilleure option pour votre entreprise que Joomla. Bien que les capacités de développement des deux plateformes soient similaires, Drupal offre une interface plus facile à utiliser pour la gestion du contenu.

Quand Joomla n’est pas le meilleur choix

En comparaison de Joomla, Drupal et WordPress sont plus faciles à utiliser, ce qui fait de ces deux logiciels une sélection plus judicieuse pour les sites web qui ont plusieurs utilisateurs avec des degrés d’expérience différents. Si vous avez des problèmes de programmation, WordPress sera une meilleure plateforme à utiliser que Drupal et Joomla. Il existe une plus grande communauté d’utilisateurs qui travaillent avec Drupal et WordPress, vous trouverez donc probablement plus de soutien pour tous les défis que vous avez à relever en utilisant ces CMS au lieu de Joomla. Notre suggestion pour la plupart des aspirants webmestres qui manquent d’expertise en développement est d’éviter Joomla et d’utiliser WordPress. Pour les aspirants développeurs qui souhaitent avoir une meilleure expérience en étendant leurs compétences avec un CMS, notre suggestion est d’utiliser Drupal plutôt que Joomla.
WordPress vs Joomla vs Drupal : Quelle est la meilleure plateforme de CMS en 2020 ?
Merci de penser à noter l'article
5 (1 vote)
39 commentaires sur “Les CMS WordPress, Joomla et Drupal”
    • Mimie, si tu passes par là, cet article aurait peut-être besoin d’un coup de rafraîchissement ? 😀

  • Oui je pense que Drupal c’est le top, pour du bon gros site et pour les initiés du développement web.
    Pour un site plus simple ou un Blog, WordPress fera très bien le travail, je le recommande surtout pour ceux qui ne veulent pas passer trop de temps sur le développement et souhaitent passer à l’insertion de contenu rapidement, la communauté WordPress est également la plus fournie.
    Pour Joomla, qui reste une bonne alternative, je dirais simplement que la courbe des sites l’utilisant s’inverse et est entrain de chuter, ce qui ne me semble pas être un bon signe…

  • Salut,
    Merci pour l’article et les commentaires.
    e107 est un cms complet (un excellent forum notamment en plugin du core).
    Il me convient pour un site d’enseignant …
    Pour les enseignants de mathématiques , l’integration d’un système pour écrire les équations se fait trés facilement …

    • Ahh Guppy, l’un des premiers cms que j’ai utilisé. C’est vrai qu’il est bon à tout faire, léger, et assez complet en fonctionnalités. Peu connu certes…
      On peut dire qu’aujourd’hui, on peut faire des choses très très poussées avec les cms plus populaires comme joomla et wordpress.
      Peut-être pour cela que Guppy sombre dans l’oubli !
      Mais il est vrai que c’est un cms à essayer au moins une fois dans sa vie 😉

  • Je trouve regrettable que pratiquement tous les sites de ces CMS ne passent pas le W3C Validator… (Drupal le passe, mais pas celui de version fr)
    Cela ne préjuge pas des qualités de ces systèmes, car en fait, rares sont les sites sur le web qui passent le test avec succès, avec ou sans cms ! Mais cela démontrerait au moins qu’ils sont capables de générer du contenu « propre », si bien utilisé.

  • Bonjour,

    Je suis graphiste, en train de me lancer. Je souhaiterais créer mon site (genre portfolio). J’ai lu pas mal d’articles sur les CMS et j’avoue ne pas pouvoir me décider entre WordPress ou Joomla (ou autres…) . Que me conseilleriez-vous?

    Merci à tous et toutes

    GlobusCrea

  • je vous invite à découvrir un outil aussi discret qu’efficace pour les sites importants voire pour le multi-site. Ergonomie contributeur facile, avec circuit de validation, plugin pour créer des blogs, de la carto… entièrement open source et c’est français! Ametys.org. On pourrait le mettre plus près de jahia ou typo3 mais plus développé sur le web CMS et le collaboratif, avec un module GED.

  • Il faudrait tout de même voir à ne pas oublier Concrete5, qui existe en français et qui est le CMS le plus simple d’emploi, y compris devant WordPress !

  • En définitive, on peut résumer ces questions préférentielles de cms en se posant cette question: Qu’est-il de plus important, le côté écriture ou le côté technique ?
    Pour résumer, par exemple:
    – WordPress, en 1/4 d’heure, vous commencez à publier; communauté d’aide très réactive.
    – Drupal… ben faudra attendre un bon mois avant de commencer à être prêt, et après les problèmes apparaissent régulièrement; communauté pratiquement inexistante et pas réactive ( 2 mois sans aucune réponse à une question simple…)

    Évidemment, pour un accro au codage, drupal ( typo ? ) est excellent, mais il y en a plein d’autres. Sinon, le mieux est de construire son site de A à Z .

    Quant à la distinction de cms type portail ou blog , que sais-je encore, c’est quoi ce délire ?
    Il s’agit d’écrire quelque chose, illustrée ou non par des images et (ou) vidéos, on l’oublie un peu trop souvent.

  • @eric : ton commentaire est intéressant même si je ne l’approuve pas totalement. Tu es libre de t’exprimer comme je le suis sur ce blog, nous avons tous une vision différente des choses. Et pour te montrer que tu n’as pas toujours raison, regarde ce blog, http://www.it-wars.com, qui tourne sous PluXml et sur un Plug Computer (serveur miniature), chaque produit trouve sa place au bon endroit à mon avis.

    • Bonjour,

      Le lien marche chez moi aussi. WordPress est le CMS le plus utilisé dans le Monde. Et ce n’est pas parce-qu’il est le meilleur, c’est parce-qu’il a facilité aux débutants son utilisation, car 80% des utilisateurs Internet ne sont que des débutants.

      Merci pour l’article Mimie, mais vaut mieux enlever le truc qui dit que Joomla! ou Drupal est pour créer des blogs, c’est mauvais de dire cela… c’est méchant…

      Cordialement,
      Soufiane

  • C’est très réducteur que de classer « Drupal » et « Joomla » dans « Idéal pour les Blogs » !! c’est même aberrant de lire ce genre de chose.

    Joomla comm drupal sont de véritable cms type portail donc siteweb et permettent de créer n’importe quel type de siteweb que l’on souhaite alors il faut un peu arrêter d’écrire n’importe quoi.
    Désolé mais franchement quand je parcours les articles sur internet concernant les cms on ne lit toujours que ce qui est dit sur la plus part des blogs. Des absurdités en majorité qui concerne la puissance d’un cms. On va lire « wordpress fait tout » ou bien « joomla c’est le meilleur ». Que des commentaire qui ne peuvent que montrer les limites de ceux qui pondent ces articles en matière de connaissance en cms et programmation.

    Tu prends joomla ou drupal pour faire un blog ? alors franchement c’est vraiment être un kéké qui se contente de suivre comme un mouton ce que l’on dit sur le web.
    Wordpress permet plus de polyvalence qu’un simple cms type blog. Si l’on veut comparer ce cms avec un autre c’est bien spip.
    Et là spip est bien plus puissant que wordpress. Tout en regardant l’évolution de wordpress on s’aperçoit qu’il tend de plus en plus vers le même processus que spip.

    Identiquement des mecs ou développeur qui vont conseiller ou prendre un cms sans bdd avec gestion des data avec seulement du xml pour gérer un blog ou site éditorial c’est de la bassesse la plus totale.

    Pluxml n’a aucun avenir d’ailleurs sur ce plan là, là où getsimple en a plus que ce dernier. Un cms fonctionnant avec du xml faute de bdd n’est et ne sera bon qu’à la création d’un petit site web type vitrine ou présentatif d’entreprise avec quelques news. Pas plus.
    la gestion des données centralisé dans des fichiers xml est bien trop instable pour cela ainsi que pas assez performant.

    Alors imaginez un pluxml qui est un cms type blog, qui dit blog dit articles, qui dit articles dit beaucoup beaucoup de donnée avec le temps.
    Autant utiliser une bdd tel que sqlite qui est bien plus performante, sûr et convient tout à fait à la gestion de petit projet. Ne demande pas d’installe tout comme pour le xml mais dix fois plus stable.

  • Intéressant en effet ! Les applications XML se développent actuellement dans le domaine professionnel (pour le documentaire en particulier, domaine où existe une DTD bien étudiée), je suis étonnée de ne pas en voir plus dans le secteur des CMS. Les CMS par fichiers emploient généralement des formats plus propriétaires.
    Je pense que je ne vais pas tarder à le tester, merci pour l’info ! (Et pour la liste ci-dessus).

  • Oui Liferay pour Java notamment. Mais c’est du « lourd », sans doute inadapté pour de petits projets (l’adage « qui peut le plus peut le moins » s’applique souvent mal sur ce genre de sujets …).

    Il y en a d’autres en java mais je ne les connais pas trop (Magnolia par ex. a bonne presse: http://www.magnolia-cms.com ).

    Sinon en Java il y a tout un ensemble de frameworks dont certains très sympas, pour construire des applications web quelconques, et qui savent parfois s’interfacer facilement avec les CMS comme Liferay et Magnolia, je pense notamment à Vaadin ou Wicket, qui le permettent assez facilement tous deux. Et qui sont tous deux d’excellents frameworks web (bien meilleurs à mon goût que Spring MVC ou Struts en Java, ou que Zend Framework en PHP).

    Magnolia + Vaadin par ex. sur le site de Vaadin : http://vaadin.com/blog/-/blogs/magnolia-cms-5-focus-on-user-experience-with-vaadin

    Liferay + Wicket par ex. sur le site de Wicket : https://cwiki.apache.org/WICKET/setup-liferay.html

  • Drupal ne joue pas vraiment dans la même cour que les autres produits cités, je trouve qu’il va bien au delà et qu’il est beaucoup moins « figé » et « fermé » que les autres logiciels de blogging ou de CMS évoqué. En plus c’est un très bon produit à mon goût, en ce sens, il l’emporte haut la main. Mais comme il est un peu moins « tout prêt », il y a un peu plus de boulot autour. Mais c’est aussi l’intérêt, rien ne ressemble plus à un site Joomla qu’un autre site Joomla (souvent, c’est moche et la navigation est toute pourrite, même si on peut faire des trucs sympas quand même, évidemment).

    Donc Joomla je suis vraiment pas fan (mais VirtuMarket en plugin commerce semble avoir bonne presse).
    Typo3 est une bonne grosse usine à gaz comme on n’en fait plus (et comme j’espère qu’on n’en fera plus …).
    SPIP est quand même très bridé, mais plutôt simple, finalement assez adapté pour les cas d’utilisation par des gens pas du tout orienté « technique ».
    Zope est vieillot et tout en python (un des rares langages dont l’écosystème – outils, librairies, problèmes de compilation à la noix et d’installations – me hérisse le poil).

    On pourrait rajouter dans la liste qqs wikis, c’est une approche intéressante pour la publication de contenu, approche souvent très simple et évidemment éminemment collaborative (mais finalement hors wikipédia et consorts, rarement mis en place sur le web).

    Niveau gestion de blogs, je trouve dotclear pas mal, mieux sur certains points que WordPress, moins bien sur d’autres … WordPress a pour lui l’énorme avantage de sa très forte communauté et de son très riche écosystème (plugins, thèmes).

    Bref Dotclear pour les blogs pour moi, et Drupal pour tout le reste.
    Celà dit, c’est tant qu’on parle surtout de PHP, il y a d’autres frameworks / CMS sympas dans d’autres langages …

    • Je tourne depuis longtemps sous WordPress.
      Mais j’en ai essayé une bonne dizaine.
      – Typo3 : après une demande d’aide, après le ton hautain d’un commentateur et la question fric que l’on me recommandait, j’en suis vite parti. J’ai connu une usine à gaz, une vraie, mais qui marche sans trop de difficultés: Oracle.
      – Spip, très correct, de bonnes idées, mais un peu fouillis dans les aides et tuto qui se contredisent quelques fois.
      – Joomla, curieux, sans plus.
      – Dotclear, pas mal du tout.
      – Drupal, intéressant, mais gros problèmes dans les tuto et explications pas très souvent à jour. De plus, la partie vidéo n’est absolument pas au point. Ce qui est assez rédhibitoire pour un blog.
      Actuellement, j’essaie Xoops, même style que drupal; les soucis viennent d’une mauvaise explication des termes « racine du site » où l’on doit, à l’extérieur de cette racine, y placer deux fichiers sensibles. Il y a une confusion entre les « et » et « ou ». Sinon, pas mal du tout.

      Actuellement, je suis

  • @Milathea: merci d’avoir partagé ton expérience 🙂 il me semble qu’OpenCms soit utilisable avec PostgreSQL, sinon je suis tombé sur un listing complet des CMS Open Source pouvant stocker ses données dans une base PostreSQL

  • Je suis toujours heureuse de me tenir au courant grâce à ce style d’articles, j’espère faire quelques découvertes intéressantes !

    Cela dit, je suis très limitée dans mes choix. Je dispose d’un hébergement gratuit, sans publicité, sur un serveur privé qui fonctionne sous… PostgreSQL. Résultat, 90% des CSM n’y tournent pas car basés uniquement sur MySQL.

    Pour diffuser mes webfeuilletons, j’ai testé différents systèmes tournant sur Postgre ou par fichier, pour toujours, de guerre lasse, retomber sur les mêmes. Deux CMS par fichiers simples et sympathiques, que je pouvais gérer moi-même sans m’arracher les cheveux : ZitePlus (idéal pour bâtir de petits sites textuels simples avec une gestion d’une limpidité éclatante) et GuppY (étonnement complet, versatile, généraliste).

    Tout le monde n’a pas besoin de « grosses pointures » et il y a un public pour ces « petits CMS » !!!

  • Perso, j’utilise Joomla! affiché en blog. Cela me permet d’apprendre en douceur, pour après évoluer sur un site sans changer de CMS.

  • +1 pour mon ami Loïc qui me souffle que Drupal n’a pas été conçu à la base pour les blogs ainsi que Joomla! qui est un fork de Mambo, qui lui non plus n’a pas été conçu à la base pour ça.

    Cependant ceux cités dans la catégorie « moteur de blog » sont bien les plus représentés dans leur catégorie sur la toile.

  • Merci bien pour ce petit aperçu pratique, perso. ça m’apprend des trucs qui peuvent se révéler utiles par la suite.