Comment utiliser les mots-clés dans votre contenu pour le référencement

Choisissez de 3 à 8 mots clés au total, en fonction de la longueur du contenu. Essayez d’inclure votre mot-clé principal environ une fois tous les 100-150 mots.

Comme les moteurs de recherche utilisent les mots-clés comme point de départ pour filtrer les résultats, il est extrêmement important de s’assurer que vous savez comment utiliser correctement les mots-clés dans votre contenu afin que celui-ci ait de meilleures chances d’être trouvé, indexé et classé. Bien qu’il existe de nombreuses opinions sur la façon d’utiliser les mots-clés pour le référencement, je veux vous fournir un guide de base et rapide, étape par étape, sur la façon d’utiliser correctement et en toute sécurité les mots-clés dans tout type de contenu de référencement que vous écrivez/postez.

Sommaire

  • Combien de mots-clés devez-vous utiliser sur une page ?
  • Un nombre plus important de mots-clés nuit à la lisibilité du contenu
  • Combien de mots-clés devez-vous insérer dans votre contenu ?
  • Les mots-clés secondaires et additionnels
  • Utilisez des mots-clés dans les 200 derniers mots
  • Utilisez des mots-clés dans les titres (H1, H2, H3, etc.)
  • Utilisez des mots-clés dans les liens de texte d’ancrage
  • Utilisez des mots-clés dans les balises Alt des images
  • Utilisez des mots-clés dans l’URL
  • Évitez le bourrage de mots-clés

Combien de mots-clés devez-vous utiliser sur une page ?

Lorsque l’on parle du nombre de mots-clés à utiliser sur une page, la réponse dépend beaucoup des mots-clés que vous souhaitez utiliser, de leur relation les uns avec les autres, et s’ils aident à faire passer le message du contenu. Avec une bonne recherche de mots-clés, il ne devrait pas être trop difficile de dresser une liste de 5 à 10 mots-clés. Cela dit, cela ne signifie pas que vous devez vous concentrer sur ces 10 mots clés !

Il existe 3 principaux types de mots-clés pour le référencement :

  • le mot-clé principal
  • Mots-clés secondaires
  • Mots-clés supplémentaires

Votre mot-clé principal

Il doit être l’objectif principal de l’article entier, donc le titre et le contenu qui en découle doivent le refléter. Vous ne pouvez pas vraiment écrire un bon article sur deux sujets distincts, donc un seul mot-clé principal doit être utilisé pour faire avancer le contenu.

Les mots-clés secondaires

Ce sont des mots-clés complémentaires au mot-clé principal, mais avec de légères variations. En général, un sujet principal comprend 3 à 5 points de discussion principaux, il est donc logique d’utiliser une poignée de ces mots-clés secondaires.

Les mots-clés supplémentaires

Ce sont simplement d’autres mots-clés apparentés qui sont formulés ou orthographiés différemment des deux premiers mais qui ont la même signification. Il s’agit d’un filet fourre-tout qui permet d’inclure différentes variations de vos mots-clés principaux afin d’essayer de vous classer pour l’un d’entre eux (ou tous). En général, les mots-clés « à longue traîne » sont inclus dans cette catégorie.

Recherche de mots-clés

Combien de mots-clés pour le référencement ?

Dans la plupart des cas, il s’agit de 3 à 8 mots clés au total, en fonction de la longueur du contenu.

  • Cela se décompose en 1 mot clé principal
  • 1 à 3 mots clés secondaires
  • et 1 à 4 mots clés supplémentaires
Cela vous donne une chance de commencer à vous classer pour l’un d’entre eux et, plus tard, vous pouvez même réoptimiser votre contenu en fonction de ce qui est actuellement classé à ce moment-là. L’utilisation de plus de 8 mots-clés environ (en supposant que votre contenu ne soit pas incroyablement long ou extrêmement court) peut être considérée comme du spam. Il est également très difficile d’incorporer naturellement autant de mots-clés pour le référencement dans l’écriture, et ce n’est vraiment pas nécessaire.

Ce que vous constaterez, c’est que les mots clés connexes apparaîtront naturellement et automatiquement lorsque vous écrirez un contenu basé sur quelques très bons mots clés.

Un nombre plus important de mots-clés nuit à la lisibilité du contenu et se fait remarquer par les lecteurs et les robots d’exploration de Google.

Où utiliser les mots-clés pour le référencement dans votre rédaction de contenu ? Il est facile de dire « vous devez ajouter des mots-clés pour le référencement », mais la mise en œuvre est une toute autre affaire. En fait, il existe certaines règles et meilleures pratiques pour ajouter des mots-clés à un site Web qui peuvent rendre vos efforts de référencement beaucoup plus utiles.

Vous devez insérer des mots-clés dans votre contenu en suivant les étapes suivantes :

Utilisez des mots-clés dans votre méta-description C’est l’une des façons les plus simples d’ajouter des mots-clés pour le référencement, mais elle est souvent négligée. La méta-description sert de résumé simple pour décrire le contenu. Le fait de placer le mot-clé dans ce résumé aide Google à mieux filtrer vos résultats. C’est un moyen efficace d’associer un ou deux de vos mots clés les plus importants à la partie de votre page qui est directement diffusée par les moteurs de recherche. Pour rappel, une méta-description est une description de 160 caractères (ou 20 à 25 mots) du contenu de votre page. Cette description est ce qui apparaît sous le nom de la page et l’URL lorsque des personnes recherchent une expression de mot clé dans les moteurs de recherche.

Il est important de disposer des bons outils

Essayez d’utiliser le service payant SemRush.
Ce service en ligne très complet vous permet d’optimiser rapidement votre contenu à la fois pour le référencement et la lisibilité. Il classe pour vous les mots-clés par ordre de difficulté ou d’efficience et vous aidera à espionner vos concurrents tout en volant leur stratégie.
Semrush – Keyword Magic Tool – Exemple avec le mot-clé « Communication non violente »
Ensuite, lorsque vous utilisez des mots-clés SEO dans une méta-description, veillez à les utiliser au moins une fois, mais pas plus de deux fois. Veillez à privilégier une description utile et attrayante plutôt qu’un bourrage de mots-clés, car c’est la première chose qu’une personne lira avant de visiter votre site Web.

Insérez des mots-clés dans votre balise titre SEO

Gardez à l’esprit que j’ai dit titre SEO, pas le titre de votre article principal. Tout d’abord, insérez des données utiles sur les mots-clés dans votre balise de titre de référencement (également connue sous le nom de balise meta title). Cette balise titre est similaire à la méta-description en ce sens qu’il s’agit du nom de la page que les utilisateurs verront sur les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP) lorsqu’ils rechercheront une phrase de mots clés. Ce titre sera cliquable à partir des SERP et conduira l’utilisateur directement à votre page.
A noter :

Comme pour les méta-descriptions, vous ne disposez que de quelques caractères (environ 50 à 60) pour rédiger votre balise titre SEO.

Pour cette raison, vous souhaiterez généralement limiter votre balise titre à votre mot-clé principal ainsi qu’au nom de votre entreprise. ⇒ Notre liste de 10 outils pour trouver les meilleurs mots-clés

Utilisez des mots-clés dans le titre de votre article

Si possible, placez le mot clé dans le titre de votre contenu. Étant donné que Google associe cet en-tête de titre à votre méta-description pour donner une idée de ce dont parle votre contenu, la présence du mot-clé dans le titre est très utile, à condition qu’il puisse être utilisé naturellement.
Insérer votre mot-clés dans la balise H1
Si le mot-clé ne peut pas être utilisé naturellement dans le titre, utilisez une variante qui permet de faire passer le message de l’article tout en reprenant certains des principaux mots de votre phrase-clé. Un peu, c’est mieux que rien !

Utilisez des mots-clés dans les 200 premiers mots

De nombreux experts pensent que Google accorde plus de poids aux 200 premiers mots de votre contenu. La raison en est qu’en général, les 100 à 200 premiers mots d’un article constituent l’introduction de ce qui sera discuté. Comme la plupart des lecteurs ne poursuivent leur lecture d’un article que si l’introduction est bonne, il est logique qu’elle puisse également constituer un facteur de classement.
  • Veillez à placer votre mot-clé principal dans la première phrase ou le premier paragraphe, si possible, sans sacrifier la qualité du contenu
  • Essayez d’utiliser au moins un mot clé secondaire dans les 200 premiers mots (mais pas dans la première phrase)
Gardez à l’esprit que Google essaie de se faire une idée générale du contenu de l’article. Vous devez veiller à guider Google vers les mots clés sur lesquels vous voulez qu’il se concentre et à ne pas l’embrouiller lorsque vous optimisez le contenu pour les mots clés.
  • Cela signifie que votre mot-clé principal doit figurer aux endroits les plus importants
  • suivi de vos mots-clés secondaires
  • puis de tout autre mot-clé supplémentaire
Pensez-y comme à une pyramide d’utilisation, avec les mots-clés primaires au sommet.

Insérez des mots-clés de façon naturelle dans l’article

Dans un monde numérique apparemment centré sur le référencement, il est facile d’oublier que le lecteur passe avant tout. Vous ne devriez jamais compromettre la capacité de votre lecteur à être engagé, informé et éclairé par votre contenu à cause d’un mauvais placement de mots-clés.

Combien de mots-clés devez-vous insérer dans votre contenu ?

C’est une grande question qui est souvent discutée et débattue parmi les référenceurs.

La vraie réponse est que cela dépend complètement des types de mots-clés que vous avez et de la longueur de votre contenu.

La règle générale, cependant, est que vous devriez essayer d’inclure votre mot-clé principal environ une fois tous les 100-150 mots. Ainsi, si vous écrivez un article de 1000 mots, insérer le mot-clé principal environ 7-10 fois serait approprié. Gardez également à l’esprit que vous devez répartir équitablement ces occurrences du mot-clé dans l’article. Vous ne voulez pas que les 7 occurrences de votre mot-clé principal se trouvent dans la même section de 200 mots, sinon vous perdez le flux d’un thème de mots-clés cohérent.

Les mots-clés secondaires et additionnels ne doivent pas être plus présents dans l’article que votre mot-clé principal

Quelle que soit votre base de référence pour l’utilisation de votre mot-clé principal dans votre contenu, diminuez-la d’environ 25 % pour les mots-clés secondaires et d’encore 25 % pour les mots-clés supplémentaires pour le référencement. Vous pourrez ainsi conserver une structure de mots-clés saine que les robots d’exploration de Google pourront facilement suivre. Attention : Pensez aussi à bien vous classer en-dehors de Google !

Utilisez des mots-clés dans les 200 derniers mots

De la même manière que l’introduction d’un article est importante pour le classement des mots-clés parce qu’elle définit le cadre du contenu, on pourrait dire que la conclusion (ou les 200 derniers mots) est tout aussi importante, sinon plus. Pour cette raison, essayez d’inclure à nouveau votre mot-clé principal vers le dernier ou l’avant-dernier paragraphe et incluez un mot-clé secondaire si possible. Pour les articles de blog, il est généralement recommandé d’inclure un appel à l’action (ou CTA) dans le tout dernier paragraphe, donc si vous pouvez y placer le mot-clé principal, c’est parfait ! Si ce n’est pas le cas, placez-le dans l’avant-dernier paragraphe, comme nous l’avons dit plus haut.

Utilisez des mots-clés dans les titres (H1, H2, H3, etc.)

Les titres sont un outil de formatage que la plupart des éditeurs de texte offrent pour vous permettre de diviser votre texte. D’un point de vue purement visuel, ils sont indispensables. Les gros morceaux de paragraphes sans fin sont intimidants et souvent ignorés. L’utilisation de titres pour diviser le contenu vous permet de faire avancer visuellement le lecteur vers les points les plus importants ou ceux qui l’intéressent le plus. Du point de vue du référencement, les titres sont peut-être encore plus importants. Les balises HTML utilisées pour identifier les titres H1, H2, H3, etc. sont également des signaux de classement permettant à Google de savoir ce qui est le plus important dans le contenu. L’ajout de mots-clés aux titres du contenu peut être le meilleur moyen d’essayer de se classer pour plusieurs mots-clés.

Plus le contenu est volumineux, plus le nombre de titres est important, de sorte que les contenus longs sont généralement mieux classés que les contenus courts.

Comment ajouter des mots clés aux titres 1 (H1) ?

Les titres 1, ou H1, sont généralement réservés au titre principal de l’article. Si vous utilisez plusieurs titres H1 dans votre contenu, vous perdrez Google. Au lieu de cela, contentez-vous d’un seul H1 comme titre de votre article avec votre mot-clé principal inclus.

 Comment utiliser les mots clés dans les titres 2 (H2) ?

Les titres 2, ou H2, sont ceux dans lesquels vous pouvez insérer le plus de mots-clés importants. Les H2 sont les titres qui divisent les sections principales de votre contenu et interviennent généralement tous les deux cents mots. Pour un article de 1000 mots, vous pouvez prévoir environ 3-5 de ces H2. C’est là que vous voudrez inclure le mot-clé principal dans l’un d’entre eux et réserver le reste pour les mots-clés secondaires que vous ciblez.

Comment insérer des mots-clés dans les titres 3 (H3) ?

Les titres 3, ou H3, sont utilisés pour décomposer et énumérer les points individuels des sections principales. Vous pouvez trouver des H3 sous forme de listes numérotées ou de sections de clarification d’un titre H2. Il s’agit d’un autre bon endroit pour une instance du principal, mais probablement un meilleur endroit pour les mots-clés secondaires et tous les mots-clés supplémentaires que vous avez.

Utilisez des mots-clés dans les liens de texte d’ancrage

Lorsqu’un mot-clé est utilisé comme lien d’ancrage dans votre contenu, cela implique qu’il existe un endroit où trouver encore plus d’informations sur ce mot. Cela permet de mettre davantage l’accent sur le mot-clé et sur sa pertinence par rapport au contenu auquel il est lié. C’est aussi ce qu’on appelle créer une structure de liens internes qui montre à Google où se trouvent les articles les plus importants pour des phrases de mots clés exactes. Conseil de pro SEO : N’utilisez PAS votre mot-clé principal (ou une variation de celui-ci) dans un texte d’ancrage qui renvoie à une autre page, à moins que vous n’ayez complètement abandonné tout espoir de classement pour ce mot-clé sur cette page. Cela revient à dire à Google d’ignorer ce mot-clé sur la page sur laquelle vous travaillez et de le rechercher sur la page vers laquelle vous établissez un lien. C’est une erreur courante que font beaucoup de spécialistes du marketing de contenu. Trouvez plutôt un sujet connexe dans votre article avec un mot-clé associé que vous pouvez lier à une autre page pour aider à améliorer son autorité.

Pour les principaux mots-clés que vous espérez voir figurer sur la page sur laquelle vous travaillez, ne créez PAS de liens vers d’autres pages en les utilisant comme texte d’ancrage.

Utilisez des mots-clés dans les balises Alt des images

Tout d’abord, si vous n’utilisez pas d’images dans votre rédaction de contenu, faites-le s’il vous plaît ! Je ne saurais trop insister sur le nombre d’opportunités que vous ratez si vous n’utilisez pas une sorte de repère visuel pour éduquer, engager et informer vos lecteurs. Les images et la rédaction de contenu (et les vidéos, d’ailleurs) forment un mariage parfait lorsqu’il s’agit de susciter l’intérêt des utilisateurs.

Comment utiliser les mots-clés de référencement dans les balises Alt

En ce qui concerne l’utilisation des mots clés, l’utilisation de vos mots clés dans une balise Alt d’image peut aider celle-ci à être affichée lors des recherches d’images. Cela peut aider les utilisateurs à être conduits vers votre contenu d’une manière détournée.

Utilisez des mots-clés dans l’URL

Enfin, lorsqu’il s’agit d’ajouter des mots-clés à votre site Web, vous devez toujours essayer de placer votre mot-clé principal dans l’URL de la page principale de l’article que vous avez rédigé. Si vous avez suivi les étapes ci-dessus et placé votre mot-clé principal dans le titre de votre article, il devrait figurer automatiquement dans l’URL lorsque vous le publierez. Mais même si votre titre est similaire au mot-clé principal mais ne l’inclut pas complètement, vous devez modifier l’URL de votre page pour l’inclure après coup.

⇒ Après Google, voici comment bien se positionner sur Bing


AVERTISSEMENT : Évitez le bourrage de mots-clés

Il peut y avoir trop d’une bonne chose ! Une partie de l’art d’optimiser les mots-clés dans votre contenu consiste à faire preuve de retenue. Ce que je veux dire, c’est ceci : N’utilisez pas trop de mots-clés pour le référencement. Je ne saurais trop insister sur ce point. Google est beaucoup plus intelligent qu’il ne l’était dans les premières années de la recherche et peut facilement dire si vous bourrez de mots-clés à des fins de référencement ou si vous utilisez des mots-clés de manière légitime pour aider les lecteurs à trouver des informations pertinentes pour répondre à leurs questions. Si Google soupçonne que vous utilisez des mots clés à des fins de référencement et non dans l’intention de l’utilisateur, vous serez pénalisé.
  • Cela signifie généralement que votre contenu ne sera pas indexé
  • ne sera pas classé, etc
Le bourrage de mots-clés ne vaut jamais la peine, alors ne perdez pas votre temps à le faire.

Suivez, affinez et utilisez des mots-clés différents si nécessaire.

N’oubliez pas que vous pouvez revenir en arrière et optimiser à nouveau vos articles dans quelques mois, une fois que la poussière est retombée. Laissez à votre contenu environ 3 mois avant de décider de faire de réels changements, puis allez voir pour quels mots-clés il est classé et ce qui a gagné en popularité, et optimisez-le à partir de là. Si votre article est mieux classé pour un mot-clé secondaire ou supplémentaire que pour le « mot-clé principal » initial, changez votre mot-clé principal pour le référencement ! Veillez à ne pas faire de changements massifs, car vous pourriez faire chavirer le bateau.
  • Faites de petits changements pour optimiser les mots-clés et voyez si les résultats sont favorables.
  • Faites-le encore et encore et vous aurez entre les mains une stratégie de marketing de contenu vraiment bien réglée.

Conclusion : Comment utiliser les mots-clés pour le référencement

  • Concentrez-vous sur un total de 3 à 8 mots-clés par article (principaux, secondaires et supplémentaires).
  • Ajoutez des mots-clés aux méta-descriptions, aux méta-tags et aux URL des pages.
  • Utilisez des mots-clés dans le titre, les en-têtes, les balises Alt-Image.
  • Insérez des mots-clés dans le premier et le dernier paragraphe et de façon régulière tout au long de l’article.
  • Si cela ne fonctionne pas naturellement, ne l’utilisez pas. Les mots-clés doivent être pertinents et s’appliquer parfaitement à votre contenu.
Bien que les mots clés soient très utiles, la substance du contenu est la chose la plus importante sur laquelle vous devez vous concentrer. Un contenu truffé de mots-clés n’aide personne et Google ne classera pas votre contenu s’il n’aide pas quelqu’un.

Comment faire de Pinterest votre meilleure source de trafic ?

Comment utiliser les mots-clés dans votre contenu pour le référencement
Merci de penser à noter l'article
5 (1 vote)