Logo site Des Geeks et des lettres

L'application pour surveiller / sauvegarder vos smartphonesL'oeil inquisiteur de Bibispy

Chapitre 1

Courir dans la neige nu quand on n’a que six ans : je ne dirais pas que ça fait du bien. Je ne dirais pas que c’est plaisant. Tout simplement, ce n’est pas une question que je me pose en ce moment. Doté de cheveux blancs et longs, j’imagine qu’en me regardant, on se demande comment, à six ans, des poils ont pu pousser si vite sur un crâne aussi frêle.

Je cours parce que des chiens me poursuivent. Leur race n’existe pas sur Terre. Ils ressemblent à des bergers allemands mais leur tête est plus fine et ne possède pas de crinière autour du cou. Une tête de dobermann sur un corps de lion : oui, c’est un peu ça.

De loin, on les voit s’élancer et ramener, entre leurs pattes de devant, leurs deux jarrets de derrière. Cette course au milieu des pins enneigés donne un sentiment d’étendue sans fin. Le grésil s’étend sur le sol à perte de vue. Tout semble blanc sur cette planète : le ciel, la terre gelée, la neige qui tombe de haut en bas sans qu’aucune bise n’ait assez de force pour la pousser de travers. Pourquoi n’y a-t-il jamais de vent ici bas ? Peut-être parce que c’est une force créée par la différence de température et qu’ici, les degrés ne changent jamais.

Je suis arrivé au bout de mes forces. Six ans, c’est peu pour une espèce capable de vivre neuf cents ans, soit neuf générations pour les hommes sur Terre. Je m’écroule et me ratatine dans la poudreuse, boule de poils sur un crâne d’oeuf, m’enfonçant dans du coton mouillé. Mon corps est tellement chaud que je sens la neige fondre en-dessous de moi, m’emportant irrésistiblement plus bas, vers le sol dissimulé sous plusieurs mètres de neige. Je lève un dernier regard vers le haut : ce qui était de l’air n’est maintenant qu’un amas de blanc solide m’aveuglant et s’enfonçant dans mes narines. J’étouffe ! A l’aide ! C’est n’importe quoi de mourir d’asphyxie quand trois molosses aux crocs acérés apparaissent au-dessus de vous et vous présentent, ébaubis, la bave qu’ils vous réservent.

Je lève le bras droit comme pour tenter de me rattraper à un rebord friable et mouvant. L’un des cabots referme sa mâchoire puissante sur mon annuaire. Au moment où je m’apprête à hurler, je me réveille dans le lit bien bordé d’un enfant de l’espèce homo sapiens sur Terre. Après tout, rien ne me différencie vraiment de cette espèce. Physiquement, nos corps sont semblables. J’ai sûrement hurlé puisque maman, réveillée par mes cris, se précipite à mon chevet et me propose un peu d’eau pour me rafraîchir. Qu’est est belle ! Mais qu’est-ce que je fais là ? Dès que je serai grand, je me débrouillerai pour retourner sur ma planète natale et me venger des monstres qui m’ont expédié à des années-lumière de chez moi !

Des chiens qui pourchassent

Trois flèches vers le bas

1- Logiciel de brouillage d’adresse IP :

Contourner la censure en surfant anonyme

2- L’article explicatif :

La différence entre un proxy et un VPN

3- Comment espionner un smartphone (app) :

L’application de référence

Commentez ici

Article suivant:

Article précédent:

Recherche

A vos stylos !

  • Greg: “Webmestre : Celui qui gère un site internet, de son contenu à sa conception technique. Référenceur : Celui qui…Déc 15, 22:08
  • Achat domaine expiré avec Woxup: “Bonjour, Vous avez mentionné l'importance de l'utilisation d'un vieux nom de domaine pour un webmestre et pour un…Déc 15, 07:59
  • Cybrdome: “Bonjour, sur mon pc votre exemple ne fonctionne pas dans chrome, ni dans chromium, ni dans waterfox.…Déc 13, 13:59
  • Greg: “Ahah. Tu m'étonnes.Déc 8, 21:19
  • Benjamin: “Ahah ! J'aime ces coups de gueule, pour la peine je verrai pas ce film, fuck !Déc 8, 19:52
  • Greg: “Non, j'ai l'impression que Pinterest empêche l'utilisation de plugin annexes (je me trompe peut-être)Déc 8, 18:26
Share This