Travailler à l’établissement de votre rêve

 Article modifié dernièrement le 25 Juin 2017 @ 1 h 19 min

D’aussi loin que je me souvienne, je dois l’avouer, je n’ai jamais eu de don particulier dans la vie.

Pour les jeux vidéos mon frère était meilleur que moi.

A l’école j’étais parmi les meilleurs élèves mais à quel prix : pour concurrencer les premiers j’ai toujours dû travailler dix fois plus qu’eux et dix fois plus longtemps. Pourquoi ? Parce que j’avais énormément de mal à apprendre par coeur, et à apprendre tout court d’ailleurs, même les mathématiques pour lesquels pourtant je suis devenu assez à l’aise à force de travaux répétitifs.

Pour l’écriture, le cheminement a été le même : aujourd’hui j’ai une facilité certaine pour écrire mais je n’ai pas de don spécial pour l’écriture. Simplement j’ai tellement écrit depuis tout petit que maintenant ce moyen de communication me paraît naturel, plus naturel même que le langage parlé (voir mon site officiel). Mon professeur de français râlait après avoir corrigé mes dissertations : il disait haut et fort que j’étais trop créatif, trop imaginatif, que je partais trop dans tous les sens et que je manquais fortement de rigueur. Bien entendu il avait parfaitement raison. Je manquais de rigueur, mais cependant je ne manquais pas de discipline.

La discipline je l’avais : je travaillais dès rentré de l’école, de manière assez acharnée jusque tard dans la nuit, sans m’arrêter. Rien d’autre. Si vous n’appelez pas ça de la discipline ; c’était presque de l’ascétisme.

Mais de la rigueur, oui certainement j’en manquais. J’aimais trop déraper. Dire ce que je pensais. Le crier, même. Le hurler.

Rêver fait du bien

Pourquoi je vous parle de ma vie, déjà ? Ah oui. Pour en venir à ce qui me caractérise, du coup. Je n’ai jamais eu de don, et même si je travaillais plus que les autres durant mes hautes études, je n’étais pas parmi les mieux classés, tout simplement parce que des personnes sont beaucoup plus douées, plus intelligentes ou à l’esprit plus aiguisé, que sais-je ? Quoi qu’il en soit on peut quand même réussir, c’est là où je voulais en venir.

Réussir ça veut dire beaucoup de choses, mais je ne vais pas rentrer dans ce débat qui me ferait encore déraper. On peut réussir parce qu’on est tout simplement satisfait de sa vie et de ce qu’on est devenu. Ou bien on peut considérer qu’on a réussi parce qu’on est plus riche et plus puissant que les autres. Peu importe.

Même sans être doué, on peut réussir. Comment ? En étant têtu et en se focalisant sur ce qu’on veut devenir. Ni plus ni moins. J’ai lu un certain nombre de livres sur le développement personnel et on peut en résumer pas mal par cette phrase soulignée en gras.

Être têtu : cela permet de ne pas écouter « les autres » qui vous distraient, qui sont jaloux et qui vous empêchent de rêver à votre but. Rêver n’est pas une tare, n’en déplaise à certains. Rêver vous permet d’accéder à votre but si vous vous en donnez les moyens. Rêver vous permet de garder l’espoir, et de l’espoir il vous en faut quand on sait combien le chemin peut être long et difficile avant la réussite.

Se focaliser : cela relève de l’acharnement, c’est le fait de se lever le matin avec votre but dans la tête et vous coucher le soir en établissant vos projets, en réfléchissant aux moyens d’y parvenir. Cela vous permet aussi d’essayer. Vous tromper fait partie du chemin. Essayer est indispensable, sans quoi il est bien évident que jamais votre but ne sera atteint.

Lorsque vous n’avez pas trop de chance ou trop d’aide, vous êtes obligé de poursuivre votre but parallèlement à une autre vie, plus publique, plus normalisée, nécessaire à votre survie dans la société. Mais rien ne vous empêche de continuer à travailler à l’établissement de votre rêve.

Trois flèches vers le bas

1- Logiciel de brouillage d’adresse IP :

Contourner la censure en surfant anonyme

2- L’article explicatif :

La différence entre un proxy et un VPN

3- Comment espionner un smartphone (app) :

L’application de référence

Commentez ici

  • BENJAMIN HENIQUE 28 juin 2017, 20 08

    Moi jdis que t’as un don pour l’écriture même si je te mets des déculottées à Street Fighter 2 ^^

  • Greg 30 juin 2017, 17 05

    rroo qu’il est têtu celui-là 😀

Article suivant:

Article précédent:

Pin It on Pinterest

Share This