L’exemple d’un autodidacte : Charles Aznavour