Gros plan sur un nouveau diablo-like : Death Spank

 Article modifié dernièrement le 29 Juin 2010 @ 15 h 03 min

    Préliminaire

c haroldito

© haroldito

— Autant le dire tout de suite, Death Spank possède d’entrée de jeu un gros défaut : il sera uniquement jouable sur Xbox 360 et PS3, pas sur PC.

— Beurk… ferez-vous certainement avec une mauvaise grimace.

— Cela n’empêche pas, même pour ceux qui ne possédent pas de console, de se pencher sur ce jeu inspiré d’un soft, pour le coup, à la fois PC et mythique : j’ai nommé DIABLO. Quant à l’espoir de voir un jour débarquer Death Spank dans une adaptation Mac ou Pc, il n’est pas négligeable.

    Death Spank

Il s’agit d’un jeu d’action-RPG ne se prenant pas au sérieux, on pourrait même dire délirant. Les monstres sont originaux (par exemples des licornes), les pouvoirs paraissent de prime abord très pyrotechniques, et le héros prête à sourire par des mimiques, des voix, des attitudes loufoques.

— Cependant la recette reste celle de base dans tout Diablo-like : explorer des cartes à la recherche de monstres et de coffres. Monstres=expérience et trésor (argent, équipement). Coffre=trésor.

— Nuance pour Death Spank : à priori j’ai un doute affreux quant à la rapidité de l’action : les monstres m’apparaissent d’entrée de jeu trop espacés pour réellement donner une impression d’oppression et de difficulté. L’espace en fausse 3D, magnifique cela dit, a l’air vaste, peut-être trop vaste entre deux paquets de mobs à occire. Il ne faut oublier que ce type de jeu nécessite une nervosité de chaque instant. Confondre un diablo-like avec un simple jeu d’aventures entrecoupé de scènes de combats, c’est courir droit à la catastrophe. J’ai un affreux doute, mais bon il faut voir sur le tas à la sortie.

    C’est quand la sortie ?

13 juillet sur PS3, 14 juillet sur XBOX 360. Le prix sera faible, comme Torchlight : moins de quinze euros.

    Un hack and slash plus proche de Monkey Island que de Diablo?

— C’est du moins la grande peur que j’ai quand je constate que le créateur de Monkey Island se cache derrière ce soft. Comme je le pensais, il risque fort d’y avoir de longs moments d’errance dans l’univers à la recherche d’un PNJ ou d’une caverne de mobs. Bref un rythme beaucoup plus lent (ennuyeux ?) que Diablo.

— Après tout, ce n’est peut-être pas si malheureux que le jeu ne soit pas dispo sur PC…

— Personne n’est encore arrivé à détrôner Diablo2 en terme de hack and slash, Blizzard aurait-il seul le secret de ce type de jeu ? Seul Titan Quest, à mon sens, est venu offrir une assez belle concurrence.

Trois flèches vers le bas

1- Logiciel de brouillage d’adresse IP :

Contourner la censure en surfant anonyme

2- L’article explicatif :

La différence entre un proxy et un VPN

3- Comment espionner un smartphone (app) :

L’application de référence

Commentez ici

  • Mimie 26 juin 2010, 10 10

    Je suis assez d’accord avec toi, Blizzard est le seul jusqu’à présent à posséder la recette du Hack’n’Slash, un peu comme Coca-Cola avec sa boisson ^^
    Cependant la vidéo que tu mets à disposition dans l’article me donnerai presque envie de tenter l’expérience si le jeu était sorti sur PC … j’aime les dessins et l’esprit loufoque 🙂
    Sais-tu s’il se jouera uniquement en solo ou online ?

  • Greg 26 juin 2010, 10 10

    Sur le site officiel il est écrit « You can compete with your many online friends on our expansive leaderboards », j’en conclus qu’il y a possibilité de se mesurer online aux autres joueurs par le biais d’un classement, mais en aucun manière il ne serait possible de jouer en multijoueur. Encore un très mauvais point. (FAQ du site officiel ici)

  • Mimie 26 juin 2010, 10 10

    Oui ce dernier point est définitivement celui qui ne me fera jamais jouer à ce jeu … ils n’ont toujours pas compris … vivement diablo 3 !

Article suivant:

Article précédent:

Share This