12 raisons pour lesquelles One Piece est le meilleur Shonen

Tous les pirates du Chapeau de Paille ont une histoire tragique. Eiichiro Oda donne aux personnages de One Piece une humanité qui nous remplit d’empathie.

Pourquoi One Piece est-il si populaire ?

Il y a tellement de raisons pour lesquelles One Piece est devenu aussi populaire qu’il l’est et a maintenu cette popularité pendant plus de 20 ans.

Commençons par les personnages

Commençons par Luffy, notre jeune et ambitieux protagoniste. En tant que personnage, Luffy possède de nombreuses qualités qui le rendent attrayant :
  • ambitieux
  • inébranlable
  • généralement léger mais sérieux quand il le faut
  • loyal envers son équipage

L’équipage de Luffy

Presque tous les membres des Pirates du Chapeau de Paille ont une histoire tragique et ont subi de grandes pertes. Eiichiro Oda donne à ses personnages une dimension humaine et nous ne pouvons nous empêcher d’éprouver de l’empathie pour eux.
  • Luffy, jeune enfant, a été élevé par son grand-père, a perdu l’un de ses amis d’enfance proches et n’a jamais vraiment connu ses parents.
  • Zoro a perdu son plus proche ami d’enfance.
  • Usopp a perdu sa mère à un jeune âge.
  • Sanji est presque mort de faim quand il était enfant.
  • Nami a perdu sa mère adoptive et son village a été capturé par des pirates.
  • Le village entier de Robin a été détruit par le gouvernement mondial et elle a perdu sa mère.
  • Chopper a été ostracisé par tout le monde et a perdu son seul ami et mentor.
  • Franky a perdu son « père » à cause d’erreurs commises à l’adolescence.
  • Brook a perdu tout son équipage.
Chacun d’entre eux a son propre objectif dans le manga et une personnalité unique.
ZORO – COMPAGNON LUFFY – One Piece

La construction du monde

Pensez au Seigneur des anneaux et au Hobbit de Tolkien. Tolkien a créé la Terre du Milieu et en a fait ce qu’elle est : elfes, nains, hobbits, orcs, Sauron, Gandalf, etc. Il a une histoire super détaillée sur « l’Anneau Unique » et tout le reste. Maintenant, regardez le worldbuilding de One Piece :
  • les poissons-monstres
  • les cyborgs
  • les géants
  • les fruits du diable
  • l’histoire de Gol D. Roger
  • le gouvernement mondial
  • Skypiea
  • les océans et un monde qui ne suit pas les lois connues de la physique, etc.
Il y a encore tellement de choses dans One Piece que même après 20 ans, nous ne connaissons toujours pas et qui restent à développer :
  • le siècle du vide
  • le One Piece lui-même
  • la volonté de D, etc.
Je dirais que One Piece a le meilleur worldbuilding de tous les médias de fiction, sans hésiter.

L’intrigue elle-même

À première vue, One Piece a une intrigue assez simpliste. Luffy cherche à former un équipage et à devenir le roi des pirates. Assez facile, non ?
  • Eh bien, ajoutons le gouvernement mondial
  • les sept seigneurs de la guerre
  • les Yonkos
  • l’armée révolutionnaire
Robin – compagnon de Luffy – One Piece

Oda est hyper méticuleux dans son attention aux détails

On dirait qu’il n’ajoute jamais quelque chose juste pour le plaisir d’être là ou pour le fanservice. C’est aussi un génie de l’anticipation.

Prenez l’exemple de Barbe Noire, l’un des principaux antagonistes de la série

Lorsque nous sommes présentés pour la première fois à Barbe Noire, nous ne savons pas exactement qui il est. Mais Luffy et Barbe Noire disent des choses exactement opposées et agissent même de façon diamétralement opposée. C’est un excellent présage de la façon dont Barbe Noire deviendra l’un des principaux antagonistes dans le manga.

Les autres points forts de One Piece

Il faut garder à l’esprit que One Piece est toujours une série shonen, ce qui signifie qu’elle est destinée à un public masculin adolescent. Si cela était probablement vrai à ses débuts, One Piece a vieilli, tout comme son public. En vieillissant, l’histoire a également abordé de nombreux sujets sérieux et lourds, comme :
  • l’esclavage
  • le trafic d’êtres humains
  • la corruption du gouvernement
  • les LGBTQ, etc.

Prenons l’exemple des Dragons Célestes

Les Dragons Célestes sont les descendants directs des fondateurs du Gouvernement Mondial.
En tant que tels, ils mènent une vie très privilégiée et abusent de leur autorité. Ils peuvent acheter des pirates comme esclaves et les exploiter comme bon leur semble.
Le meilleur exemple est probablement Boa Hancock, une femme pirate, qui devient l’une des bonnes alliées de Luffy. Hancock et ses sœurs étaient les esclaves d’un dragon céleste, qui la torturait et l’abusait.
Bien que cela ne soit jamais explicitement montré, il est fortement suggéré qu’elle et ses sœurs ont également été abusées sexuellement.

Le gouvernement mondial lui-même

Le travail du Gouvernement Mondial consiste essentiellement à contrôler toute activité qu’il juge « injuste ». Il ne fonctionne que dans un seul sens : une justice absolue où la fin justifie les moyens. Peu importe le nombre d’innocents tués dans le processus ou le nombre de choses « immorales » qu’il doit faire. Tant qu’il accomplit sa mission, tout va bien.
L’exemple le plus frappant est l’infâme Buster Call sur l’île d’Ohara, la ville natale de Robin.
La famille de Robin est composée d’un groupe d’archéologues qui cherchent à découvrir des vérités inédites sur le monde. L’un de ces mystères non résolus est le Siècle du Vide, un trou d’un siècle dans l’histoire où seul le gouvernement mondial sait ce qui s’est passé.
Afin de s’assurer que personne ne puisse jamais découvrir les mystères du Siècle du Vide, le Gouvernement Mondial a exécuté un Buster Call sur l’île d’Ohara, dans lequel les ordres étaient d’effacer l’île entière, tuant toute personne sur le chemin.
Robin s’est échappé d’Ohara en tant que seul survivant et, avant de rejoindre l’équipage de Luffy, a vécu comme un fugitif du gouvernement mondial pendant plus de 20 ans.
Luffy et Nami (anime One Piece)

L’art du dessin

Lorsqu’il a lancé One Piece, Eiichiro Oda n’avait pas le style artistique le plus raffiné. Cela a fonctionné quand même, car One Piece était une série shonen et l’intrigue était son principal attrait. Cependant, vous pouvez voir clairement comment son style artistique a changé au fil des ans. Avec le temps, le style artistique s’est raffiné et n’a plus l’aspect bon marché d’un dessin animé. Je ne pense toujours pas qu’il soit l’un des meilleurs artistes, mais il s’est nettement amélioré. Le temps joue probablement un rôle important. La preuve, Oda a été une énorme source d’inspiration pour Mashima de Fairy Tail au début, en terme de style artistique.

Pourquoi le concept de ONE PIECE est-il passionnant ?

Tout d’abord parce qu’il y a de l’aventure

One Piece est l’histoire d’un petit garçon doté de pouvoirs qui a le rêve de devenir le roi des pirates. Ca tombe bien : le monde dans lequel évolue le manga est bordé d’océans immenses et inconnus. Ce garçon, Luffy, rassemble peu à peu son équipage tout en se heurtant à la fois aux Marines, et à la fois aux autres pirates. Son objectif final : c’est de trouver le « one piece » qui est le nom du trésor « unique » laissé par le plus grands des pirates passés. Si ça ce n’est pas de l’aventure…

Ensuite parce que la narration est impeccable

Par « narration », j’entends la manière dont l’aventure est traitée. Non seulement l’histoire de Luffy nous est racontée, mais aussi l’histoire (et la vie) de chacun de son équipage, et aussi l’histoire de chacun de ses ennemis. Le passé de tous ces personnages nous est narré en détail, ce qui fait qu’au final on peut s’attacher à l’un ou l’autre des protagonistes, même si c’est un « méchant ». La narration dans One Piece est particulière parce que le narrateur s’attarde aussi bien sur les personnages annexes que sur les personnages principaux. Parfois même, on a envie qu’il se concentre davantage sur Luffy tandis que l’histoire prend un plaisir non dissimulé à s’attarder sur, par exemple Baggy le Clown, un des premiers ennemis de Luffy qui revient quelques temps plus tard.
Luffy en colère

Un manga intelligent

  • One Piece est un manga intelligent en ce sens que si l’on parvient à comprendre le second degré omniprésent, l’histoire ne tombe jamais dans la facilité. Ça c’est véritablement impressionnant quand on a, face à soi, un anime d’environ 1000 épisodes qui n’est toujours pas terminé à l’heure où j’écris ces lignes.
  • Chaque image a un sens, et l’anime est tourné de manière à mettre en valeur les sentiments que nous ressentons.
  • Certes les combats s’enchaînent, ainsi que les défaites des ennemis, mais rien n’est gratuit et la violence n’est utilisée que lorsqu’elle vaut le coup… Ce qui est un peu bizarre pour des pirates, mais passons.
PS : Luffy en général ne tue pas ses ennemis mais les rallie de son côté.

De la rigolade

On ne s’ennuie pas dans ce manga et on rigole : c’est déjà ça, c’est même déjà énorme quand c’est bien fait. Pas si facile, de nos jours, de captiver l’attention du spectateur tant nous sommes abreuvés d’effets spéciaux en tout genre.
Comment One Piece parvient à nous retenir ? Peut-être en ne se prenant pas au sérieux. Le héros est vraiment charismatique : parvenant toujours à se tirer des situations difficiles, il n’a pourtant pas un pouvoir très extraordinaire et n’a pas de gros biscoteaux… à tel point qu’il ressemble plutôt à un singe.
Luffy a l’air de ne pas appartenir à notre monde : sa préoccupation est décalée, ce n’est pas un tombeur, il n’a pas toutes les qualités. On a l’impression qu’il sort de nulle part et que son charisme parvient à lui attirer une multitude de personnages de valeur.

Une longévité qui en rend jaloux plus d’un

One Piece est un manga à la longévité remarquable : né en 1997, il a plus de 20 ans, à peu près 500 millions d’exemplaires vendus dans le monde, et l’anime ne fait pas encore 1000 épisodes mais y arrive rapidement. (ici la liste des épisodes de l’anime, à jour) De quoi faire de Eiichirō Oda le mangaka le plus populaire de la planète ! Et tenez-vous bien : Eiichiro Oda déclare qu’on en est aujourd’hui qu’aux 3/4 de l’histoire ! Certains fans tentent de prédire quelle sera la fin de cette histoire mêlant RÊVE, TEMPS et LIBERTE…

Une théorie sur la fin de One Piece

Une fantaisie innovante

La fantaisie est un mot qui résume bien l’univers de One Piece. L’auteur n’hésite pas à faire naître sous sa plume des idées qui ne passeraient pas dans un film ou un roman. Le dessin permet une invention originale donnant vie à l’imagination. Sans se prendre la tête, l’auteur nous montre que tout est permis du moment que l’on reste cohérent avec l’univers que l’on a créé. Son idée de départ tient la route : il ne reste qu’à peupler cet univers de créatures crédibles toutes plus débordantes de vie et d’invention les unes que les autres. Cette imagination originale fait plaisir à voir à notre époque « hollywoodienne » où il faut rentrer dans le moule si on veut plaire à la masse. Là nous ne sommes pas dans cette optique : l’anime attire des millions mais ne fait pas dans la démagogie.
  • On se retrouve avec des têtes bizarres
  • des personnages extravagants
  • hors-normes
  • vêtus n’importe comment
  • avec des nez plus longs que leur visage
  • bref on sort vraiment du commun
Pour vous faire une idée, pourquoi ne pas commencer par quelques épisodes en streaming : http://oplstream.com/.
12 raisons pour lesquelles One Piece est le meilleur Shonen
Merci de penser à noter l'article
5 (2 votes)
3 commentaires sur “12 raisons pour lesquelles One Piece est le meilleur Shonen”
  • J’avoue que c’est super long pour tout reprendre depuis le début. Moi-même je me suis essoufflé mais why not reprendre un peu plus tard. En ce moment : GoT !

  • Le fait qu’il y ait 750 épisodes me calme direct … et puis mes filles sont trop petites encore je pense, je ne me vois pas regarder ça tout seul, plus tard why not !!!

  • Les fruits du démon : c’est une invention bien trouvée 🙂 Cette invention permet au narrateur d’implanter dans son univers des personnages aux pouvoirs titanesques divers et variés, de quoi insuffler un sacré coup de jeune aux histoires de piraterie !